Rouen Normandie rugby

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Rouen Normandie rugby
Logo du Rouen Normandie rugby
Généralités
Surnoms RNR
Noms précédents Stade rouennais (2009-2017)
Fondation 2009
Couleurs Noir et rouge
Stade Stade Robert-Diochon
(8 372 places)
Siège 10 rue aux Anglais
76100 Rouen[1]
Championnat actuel Pro D2 (2020-2021)
Président Jean-Louis Louvel
Eric Leroy
Entraîneur Nicolas Godignon
Serge Betsen (défense)
Grégoric Bouly (mêlée)
Renaud Dulin (arrières)
Johan Snyman (en) (avants)
Site web rouennormandierugby.fr
Palmarès principal
National[Note 1] Championnat de Fédérale 1 (1)
Trophée Jean Prat (1)

Maillots

Kit left arm.png
Kit body RouenNR1920h.png
Kit right arm.png
Kit shorts RouenNR1920h.png
Kit socks RouenNR1920h.png
Domicile
Kit left arm.png
Kit body RouenNR1920a.png
Kit right arm.png
Kit shorts RouenNR1920a.png
Kit socks RouenNR1920a.png
Extérieur

Actualités

Pour la saison en cours, voir :
Saison 2021-2022 du Rouen Normandie rugby
0

Dernière mise à jour : 30 juin 2021.

Le Rouen Normandie rugby, anciennement appelé Stade rouennais, est un club français de rugby à XV fondé en 2009 et basé à Rouen. Il évolue en Pro D2 depuis 2019.

Histoire[modifier | modifier le code]

Rugby club de Rouen[modifier | modifier le code]

Jusqu’aux années 1920, le rugby à XV rouennais a vécu dans l’ombre du voisin du Havre, le port par lequel le rugby était arrivé en France dans les années 1870. La fondation de l’équipe du grand lycée de la ville, le lycée Corneille, en 1890, constitue la première apparition du ballon ovale dans la capitale régionale, mais le premier vrai club n’apparaît qu’après la fin de la Première Guerre mondiale (1923, date de naissance retenue officiellement par le club). Ce n’est qu’à la fin de la Deuxième Guerre mondiale que le club apparaît sous sa forme définitive (1946). Celui-ci rejoint rapidement la troisième division (dite division d'Excellence) en 1954, et attend près de vingt ans pour accéder à la deuxième division (1972). Le club a alors le vent en poupe et manque d’un rien l’accession au groupe B en 1977. À cette époque, le club forme un certain nombre de joueurs dont Jean-François Phliponeau, qui connaîtra les honneurs de l’Équipe de France sous les couleurs de Montferrand, avant de disparaître tragiquement, foudroyé sur un terrain à l’occasion d’un match avec l’ASM.

Pendant les années 1970 et 90, le club se maintiendra dans les championnats nationaux (deuxième ou troisième division).

En 1995, Rouen est finaliste du challenge de l'Essor contre le SA Saint-Sever.

À l’issue de la saison 2005-2006, la Fédération française de rugby octroie au RCR, au vu de ses résultats sportifs et de ses efforts de gestion, la place laissée vacante en Fédérale 1 par la fusion du Stade bordelais et du CA Bordeaux-Bègles Gironde, favorisant ainsi l’implantation dans l’élite du rugby amateur d’un club situé dans une région où ce sport est encore peu répandu.

2009 sera la fin d'une belle aventure. À la suite d'une faillite, le comité directeur n'a plus qu'à jeter l'éponge.

Création du Stade rouennais[modifier | modifier le code]

Depuis les années 1995-1998, la direction du club est incapable de trouver les finances nécessaires à satisfaire ses ambitions. Le déficit de 800 000 FF en 2002 devient un trou de 700 000 € en 2009. La faillite est reconnue par le comité directeur et le tribunal en a été saisi pour déclaration le .

Le rugby, sport historique à Rouen ne pouvait pas disparaître. Le Stade rouennais rugby est créé et permet aux amateurs de repartir dans la compétition 2009-2010 en division fédérale 3. Marc-Antoine Troletti, en devient le président[2].

En 2013, le club accède au championnat de Fédérale 2 après une victoire contre Beauvais[3]. Le président Marc-Antoine Troletti, ambitieux, décide de confier les rênes de l'équipe à l'ancien demi de mêlée international anglais Richard Hill, finaliste de la Coupe du monde 1991 en tant de que joueur. Richard Hill amène avec lui de nombreux joueurs anglais : Joe Ellyatt, Luke Cozens, Ben Mercer ou encore Ed Carne[4]. Les premiers résultats sont probants puisque le Stade Rouennais occupe la première place de sa poule après trois journées, dont un mémorable 56-20 contre Auxerre[5].

En 2014, Rouen est huitième de finaliste Fédérale 2, battu par Soyaux Angoulême, le futur champion de France.

En 2015, Rouen est quart de finaliste Fédérale 2, battu par le RC Strasbourg (20-16), le futur champion de France. le club accède en Fédérale 1.

En 2016, Rouen est quart de finaliste Fédérale 1, battu par le SO Chambéry, le futur champion de France.

Vainqueur du Trophée Jean Prat 2017[modifier | modifier le code]

En 2017, Rouen remporte le Trophée Jean Prat.

Rouen Normandie rugby[modifier | modifier le code]

Le club change d'identité à l'intersaison 2017 : il est alors renommé Rouen Normandie rugby[6],[7] ; le changement de nom est effectif auprès de la FFR le [8].

En , le club a joué la finale d'accession en Pro D2 pour la première fois de son histoire, contre l'USB, mais s'est incliné 42-50 sur le cumulé des deux confrontations[9].

Champion de France de Fédérale 1 et montée en Pro D2 2019[modifier | modifier le code]

Le le Rouen NR est promu en Pro D2 pour la saison 2019-2020 après avoir éliminé Albi en demi-finale de Fédérale 1 après un match retour où l'arbitrage fera l'objet de commentaires[10].

Rouen devient ensuite champion de France de Fédérale 1 en disposant à la dernière minute du match du Valence Romans DR en finale.

Rouen est 15e de Pro D2 en 2019-2020 avant l’arrêt de championnat en raison de la pandémie de coronavirus COVID-19.

Identité visuelle[modifier | modifier le code]

Couleurs et maillots[modifier | modifier le code]

Noir et blanc ou Noir et Rouge

[modifier | modifier le code]

Le club change en 2017 de logo, en parallèle de son nouveau nom officiel[6].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Effectif professionnel 2021-2022[modifier | modifier le code]

Nom Poste Naissance Nationalité sportive International Dernier club Arrivée au club
(année)[Note 2]
Alexandru Arnautu Pilier Drapeau de la Roumanie Roumanie - USON Nevers Rugby 2020
Karlen Asieshvili Pilier Drapeau de la Géorgie Géorgie CA Brive 2020
Jérémy Clamy-Edroux Pilier Drapeau de la France France - RC Massy Essonne 2013
Omar Dahir Pilier Drapeau de la France France - RC Suresnes 2020
Antoine Fournier Pilier Drapeau de la France France - US Carcassonne 2019
Dylan Jacquot Pilier Drapeau de la France France - FC Grenoble rugby 2021
Alexandru Țăruș Pilier Drapeau de la Roumanie Roumanie Zebre 2021
Phil Swainston Pilier Drapeau de l'Angleterre Angleterre - Harlequins 2020
Khvicha Tsopurashvili Pilier Drapeau de la Géorgie Géorgie - Stade français Paris 2021
Mathieu Bonnot Talonneur Drapeau de la France France - Tarbes 2019
Fabien Dorey Talonneur Drapeau de la France France - SC Albi 2017
Jean-Étienne Lesueur Talonneur Drapeau de la France France - Formé au club 2019
John-Charles Astle Deuxième ligne Drapeau d'Afrique du Sud Afrique du Sud - Southern Kings 2020
Lucas Cazac Deuxième ligne Drapeau de la France France - RC Massy Essonne 2019
Jonathan Giraud Deuxième ligne Drapeau de la France France - US Bressane 2017
Shay Kerry Deuxième ligne Drapeau de l'Angleterre Angleterre - Jersey Reds 2021
Jean Leleu Deuxième ligne Drapeau de la France France - RC Pont-Audemer 2020
Marvin Woki Deuxième ligne Drapeau de la France France - Stado Tarbes PR 2020
Tienie Burger Troisième ligne Drapeau d'Afrique du Sud Afrique du Sud - Southern Kings 2021
Abdelkarim Fofana Troisième ligne Drapeau du Sénégal Sénégal RC Suresnes 2021
Jonathan Lauvray-Prugnaud Troisième ligne Drapeau de la France France - Formé au club 2019
Willy N'Diaye Troisième ligne Drapeau de la France France - Valence Romans DR 2021
Valentino Mapapalangi Troisième ligne Drapeau des Tonga Tonga Leicester Tigers 2019
Fabien Vincent Troisième ligne Drapeau de la France France - Stade rochelais 2013
Psalm Wooching Troisième ligne Drapeau des États-Unis États-Unis San Diego Legion 2021
Bastien Cazale-Debat Demi de mêlée Drapeau de la France France - Stade nantais 2017
Joris Lezat Demi de mêlée Drapeau de la France France - HAC rugby 2021
Erwan Nicolas Demi de mêlée Drapeau de la France France - Soyaux Angoulême XV 2020
Jordan Michallet Demi d'ouverture Drapeau de la France France - RC Strasbourg 2018
Shane O'Leary Demi d'ouverture Drapeau du Canada Canada Nottingham RFC 2020
Taylor Gontineac Centre Drapeau de la Roumanie Roumanie ASM Clermont Auvergne 2021
John Thomas Jackson Centre Drapeau d'Afrique du Sud Afrique du Sud - Southern Kings 2021
Baptiste Lafond Centre Drapeau de la France France Racing 92 2019
Alex Luatua Centre Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande - US Montauban 2021
Ope Peleseuma Centre Drapeau des Samoa Samoa Valence Romans DR 2020
Dean Adamson Ailier Drapeau de l'Angleterre Angleterre - Bedford Blues 2020
Amidou Marciniek Ailier Drapeau de la France France - Olympique Marcquois Rugby 2021
Nadir Megdoud Ailier Drapeau de l'Algérie Algérie Beauvais XV Rugby Club 2021
Audric Sanlaville Ailier Drapeau de la France France - Union sportive bressane 2021
Paul Surano Ailier Drapeau de la France France - Formé au club 2016
Belgium Tuatagaloa Ailier Drapeau des Samoa Samoa London Irish 2020
Kévin Milhorat Arrière Drapeau de la France France - Provence rugby 2014
Peter Lydon Arrière Drapeau de l'Irlande Irlande - Ealing Trailfinders RC (en) 2020

Personnalités du club[modifier | modifier le code]

Joueurs emblématiques[modifier | modifier le code]

Il existe une catégorie consacrée à ce sujet : Joueur du Rouen Normandie rugby.

Entraîneurs[modifier | modifier le code]

Présidents[modifier | modifier le code]

  • Du au  : Marc-Antoine Troletti
  • Depuis le  : Jean-Louis Louvel

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Seuls les principaux titres en compétitions officielles sont indiqués ici.
  2. Pour les joueurs formés au club, année de leur première apparition en équipe professionnelle.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Contact », sur rouennormandierugby.fr (consulté le ).
  2. « Histoire du club », sur www.sr-rugby.fr (consulté le ).
  3. Richard Plumet, « Les rugbymen de Rouen sont heureux : ils vont retrouver la fédérale 2 », sur france3.fr, France 3 Normandie, (consulté le ).
  4. http://www.76actu.fr/rouen-future-place-forte-du-rugby_49676/
  5. http://www.76actu.fr/rugby-nouvelle-victoire-pour-le-stade-rouennais_52927/
  6. a et b Clément Suman, « Fédérale 1 : nouveau logo, nouveau nom... Changement total d'identité pour le Stade rouennais », sur www.lerugbynistere.fr, (consulté le ).
  7. « Rugby - Fédérale 1 : Louvel veut construire un nouveau stade pour Rouen », sur www.paris-normandie.fr, (consulté le ).
  8. « Info congrès : 2018 » [PDF], sur www.ffr.fr, (consulté le ), p. 41.
  9. « Rugby - Fédérale 1 (finale retour) : Rouen n’ira pas en Pro D2 », sur Paris-Normandie (consulté le ).
  10. « Après sa défaite à Rouen, Albi crie au scandale », La Dépêche du Midi.

Liens externes[modifier | modifier le code]