Quai Émile-Duchemin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Quai Émile-Duchemin
Image illustrative de l’article Quai Émile-Duchemin
Le marégraphe marque le début du quai.
Situation
Coordonnées 49° 26′ 40″ nord, 1° 03′ 41″ est
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Seine-Maritime
Ville Rouen
Morphologie
Type Quai
Histoire
Monuments marégraphe

Le quai Émile-Duchemin est une voie publique de la commune de Rouen.

Description[modifier | modifier le code]

Situation et accès[modifier | modifier le code]

Le quai Émile-Duchemin est situé à Rouen[1]. Il assure la continuité du quai Ferdinand-de-Lesseps.

Dénomination[modifier | modifier le code]

Le quai porte le nom du président de la Chambre de commerce et d'industrie de Rouen de 1891 à 1897.

Bâtiments remarquables et lieux de mémoire[modifier | modifier le code]

S'y trouvent le musée maritime fluvial et portuaire de Rouen (ancien hangar 13 de 1926 occupé en dernier lieu par l'armement Charles Schiaffino, vins et agrumes[2]) ainsi que château d'eau-marégraphe.

Le bureau du port de plaisance y est domicilié.

Les croisiéristes dont les paquebots font escale à Rouen sont accueillis dans une structure légère faisant office de terminal passagers[3].

La foire Saint-Romain investit les lieux chaque année en novembre.

Au no 23 se tenait le « Hangar 23 », composante du théâtre de l'Étincelle jusqu'en .

En 1935, les bananes en provenance des Antilles sont déchargées sur ce quai, équipé en apparaux spécifiques, où la Petite Terre vient s'amarrer depuis deux ans[4]. Ce navire, portant le nom de l'archipel guadeloupéen, assure 22 % de part du marché des importations françaises en 1938[5]. Cette année-là, Robert Dasché (qui sera président du Photo-club rouennais au même titre que Bernard Lefebvre) réalise un court métrage montrant le trafic portuaire des bananes[6].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Grégory Vacher (dir. publication), « Annuaire mairie : Les rues de Rouen » (site distinct de l'administration), sur www.annuaire-mairie.fr, Saint-Chamond, Advercity, 2004-2021 (consulté le ), col. 4.
  2. Le port de Rouen de l'île Lacroix à La Bouille, Jérôme Decoux, fascicule Nj7.
  3. Terminal croisières à Rouen.
  4. Des quais de Rouen au naufrage de Porquerolles.
  5. Le commerce français des bananes en 1950, p. 123.
  6. Trafic de bananes dans le port de Rouen.

Articles connexes[modifier | modifier le code]