Paris-Rouen (cyclisme)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Paris-Rouen.
Paris-Rouen
Description de l'image James-moore.jpg.
Généralités
Sport cyclisme sur route
Création
Disparition
Palmarès
Tenant du titre Drapeau : Australie Matthew King

Le Paris-Rouen est une course cycliste sur route disputée en France, entre Paris et Rouen, et dont la première édition, qui a eu lieu le dimanche[1] [2], est considérée comme la première course cycliste d'endurance de ville à ville. D'autres éditions ont ensuite eu lieu depuis 1895[3].

Histoire de la course[modifier | modifier le code]

Le Paris-Rouen est créé en par Le Vélocipède illustré, une revue bimensuelle fondée le par Richard Lesclide, dit le Grand Jacques[4]. Sa création est annoncée dans l'édition du de la revue[4]. Elle est organisée par la Compagnie parisienne. L'objectif affiché de la course est de « démontrer que le bicycle autorise à parcourir des distances considérables avec une fatigue incomparablement moins grande que celle résultant de la marche. »

Le règlement de course, publié le , en fixe le parcours. Aux termes du règlement, « tous les vélocemen [sic] de France et de l'étranger sont invités à prendre part »[4] ; de plus, « tous les vélocipèdes, tous les engins mécaniques mus par la force de l'homme, soit par son poids soit par l'action des pieds et des mains : monocycles, bicycles, tricycles, quadricycles ou polycycles [sic], sont admis au concours »[4]. Le départ est donné place de l'Étoile à Paris[4] ; quatre point de contrôles sont établis à Saint-Germain-en-Laye, Mantes, Vernon et Louviers[4]. Les cinq premiers arrivés reçoivent des prix de la Compagnie parisienne, la première place étant dotée de 1 000 francs[5].

Plus de 400 cyclistes, dont 203 inscrits officiellement auprès de la Compagnie parisienne et du Vélocipède illustré, prennent le départ de la course le dimanche 7 novembre à h 30, devant plusieurs milliers de spectateurs[6],[7].

34 cyclistes arrivés en 24 heures sont classés. L'Anglais James Moore, déjà vainqueur lors des premières courses organisées au parc de Saint-Cloud en 1868, est le premier arrivé. Il parcourt les 123 km en 10 h 45. Il court sur un vélocipède doté des innovations techniques les plus avancées à l'époque et fabriqué par Jules-Pierre Suriray, qui est le premier à tirer profit d'une course pour promouvoir ses engins, en publiant une réclame dans Le Vélocipède illustré le mois suivant.

En , Paris-Rouen est annulé[8].

Palmarès depuis 1964[modifier | modifier le code]

Année Vainqueur Deuxième Troisième
1964 Drapeau : France Désiré Letort Drapeau : France Michel Gœury Drapeau : France André Desvages
1965 Drapeau : France Claude Guyot Drapeau : France André Bayssière Drapeau : France Daniel Salmon
1966 Drapeau : France Jean-Louis Henocques Drapeau : France Christian Martignene Drapeau : France Robert Bouloux
1967 Drapeau : France Bernard Vanderlinde Drapeau : France Daniel Gouverneur Drapeau : France Yves Ravaleu
1968 Drapeau : France Daniel Ducreux Drapeau : France Bernard Espinasseau Drapeau : France Serge Poletto
1969 Drapeau : France Régis Delépine Drapeau : France Daniel Proust Drapeau : France Patrice Testier
1970 Drapeau : France Yves Hézard Drapeau : France Régis Ovion Drapeau : Royaume-Uni Dave Rollinson
1971 Drapeau : Royaume-Uni Dave Rollinson Drapeau : France Jean-Pierre Guitard Drapeau : France Gianni Fusco
1972 Drapeau : France Claude Aiguesparses Drapeau : France Jean-Pierre Guitard Drapeau : France André Corbeau
1973 non disputé
1974 Drapeau : Belgique Pierre Sonnet Drapeau : France Hubert Mathis Drapeau : France Hubert Arbès
1975 Drapeau : France Rachel Dard Drapeau : France Éric Lalouette Drapeau : France Claude Behue
1976 Drapeau : France Bernard Becaas Drapeau : France François Leveau Drapeau : France Alain Bizet
1977 Drapeau : France Patrice Thévenard Drapeau : France Philippe Durel Drapeau : France François Leveau
1978 Drapeau : France Jean-Philippe Pipart Drapeau : France Patrice Thévenard Drapeau : France Jean-Marie Papore
1979 Drapeau : France Christian Leduc Drapeau : France Marceau Pilon Drapeau : France Marc Madiot
1980 Drapeau : France Jean-Paul Le Bris Drapeau : France Walter Ricci Drapeau : France Jean-François Rault
1981 Drapeau : Royaume-Uni John Herety Drapeau : France Jean-Louis Barot Drapeau : France Arnaud
1982 Drapeau : France Christophe Lavainne Drapeau : France Philippe Saudé Drapeau : France Berto Vaccari
1983 Drapeau : France Jean-Jacques Philipp Drapeau : France Thierry Barrault Drapeau : Australie Rick Flood
1984 Drapeau : France Éric Louvel Drapeau : France Philippe Quintin Drapeau : Royaume-Uni Steven Cook
1985 Drapeau : Canada Alex Stieda Drapeau : France Philippe Tesnière Drapeau : France Daniel Mahier
1986 Drapeau : France Jean-François Laffillé Drapeau : Danemark Dan Frost Drapeau : France Philippe Bos
1987 Drapeau : Belgique Marc Seynaeve Drapeau : France Sylvain Bolay Drapeau : France Patrick Jérémie
1988 Drapeau : France Hervé Desriac Drapeau : France Franck Alaphilippe Drapeau : France Fabrice Henry
1989 Drapeau : France Marc Peronnin Drapeau : France Marques Drapeau : France Gildas Yvinec
1990 Drapeau : France Gérard Picard Drapeau : France Christophe Faudot Drapeau : France Philipp
1991 Drapeau : France Hervé Henriet Drapeau : France Franck Morelle Drapeau : France Michel Lallouët
1992 Drapeau : France Pascal Montier Drapeau : France P. Poisson Drapeau : France Pascal Galtier
1993 Drapeau : France Claude Lamour Drapeau : France Bruno Huger Drapeau : France Stéphane Cueff
1994-1995 annulé
1996 Drapeau : France Vincent Klaes Drapeau : France Erwan Jan Drapeau : France Olivier Perraudeau
1997 Drapeau : France Sébastien Fouré Drapeau : France Serge Barbara Drapeau : France Hervé Henriet
1998 Drapeau : France Jean-Philippe Yon Drapeau : France Sébastien Fouré Drapeau : France Michel Lallouët
1999 Drapeau : France Michel Lallouët Drapeau : France Jean-Philippe Yon Drapeau : Lituanie Artūras Trumpauskas
2000 Drapeau : Bulgarie Plamen Stoyanov Drapeau : France Benoît Farama Drapeau : Finlande Mika Hietanen
2001 Drapeau : France Stéphan Ravaleu Drapeau : France Nicolas Méret Drapeau : France Jean-Philippe Yon
2002 Drapeau : France Nicolas Méret Drapeau : France Anthony Testa Drapeau : France Mickaël Leveau
2003 Drapeau : France Rodolphe Parent Drapeau : France Franck Perque Drapeau : France Cédric Loué
2004 Drapeau : France Nikolas Cotret Drapeau : France Charles Guilbert Drapeau : France Mickaël Leveau
2005 Drapeau : France Franck Vermeulen Drapeau : France Éric Kerloch Drapeau : France Christophe Masson
2006 Drapeau : France Benoît Daeninck Drapeau : France Cédric Le Bris Drapeau : Biélorussie Yauheni Hutarovich
2007 Drapeau : France Cédric Jeanroch Drapeau : France Sébastien Harbonnier Drapeau : France Olivier Nari
2008 Drapeau : France Cédric Le Bris Drapeau : France Niels Brouzes Drapeau : France Stéphane Rossetto
2009 Drapeau : Australie Matthew King Drapeau : France Gaylord Cumont Drapeau : France Gérard Picard

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Paris-Rouen – dimanche  » [php], sur Mémoire du cyclisme [consulté le 30 avril 2017].
  2. (en) Hugh Dauncey, French cycling : a social and cultural history [« (Le) Cyclisme français : une histoire sociale et culturelle »], Liverpool, Liverpool University Press, coll. « Contemporary French and Francophone cultures » (no 23), , 1e éd., 1 vol., VI-290 p., 24 cm (ISBN 1-84631-835-1, 978-1-84631-835-1, 1-84631-785-1 et 978-1-84631-785-9, OCLC 843180050, notice BnF no FRBNF42716201, SUDOC 184748194, présentation en ligne, lire en ligne), chap. 2 (« The early years : cycling in search of an identity, 1869-1891 »), p. 29 (lire en ligne) et p. 38 (lire en ligne) [consulté le 30 avril 2017].
  3. « Paris-Rouen », sur memoire-du-cyclisme.net (consulté le 23 décembre 2010)
  4. a, b, c, d, e et f Dalloni 2013, p. 80.
  5. Chany 1988, p. 66-67
  6. Dodge 1996, p. 48
  7. Chany 1988, p. 72
  8. « Paris-Rouen annulé ! » [html], sur Paris Normandie, (consulté le 30 avril 2017).

Lien externe[modifier | modifier le code]