Halle aux Toiles

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Halle aux Toiles
Fierte Saint-Romain et la halle aux toiles4.jpg
Fierte Saint-Romain et la halle aux Toiles en 2011
Présentation
Type
Propriétaire
Commune
Statut patrimonial
Localisation
Pays
Région
Département
Commune
Adresse
Place de la Vieille-TourVoir et modifier les données sur Wikidata
Coordonnées
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Red pog.svg
Localisation sur la carte de la Seine-Maritime
voir sur la carte de la Seine-Maritime
Red pog.svg
Localisation sur la carte de Rouen
voir sur la carte de Rouen
Red pog.svg

La halle aux Toiles est une halle située à Rouen, en France[1].

Localisation[modifier | modifier le code]

La halle aux Toiles est située dans le département français de la Seine-Maritime, sur la commune de Rouen, entre la place de la Haute-Vieille-Tour au nord et la place de la Basse-Vieille-Tour au sud.

Contre sa face Nord se trouve la chapelle de la Fierte Saint-Romain.

Historique[modifier | modifier le code]

La halle aux Toiles est le bâtiment sud des anciennes Halles de Rouen. C'est le seul qui subsiste. Il est classé au titre des monuments historiques en 1941[1]. Le bâtiment a été presque entièrement détruit en 1944 par des bombardements alliés durant la « Semaine rouge » et reconstruit à l'identique après-guerre. Son mur nord et la fierte Saint-Romain étaient les seules constructions encore debout entre la cathédrale et la Seine[2].

Sa reconstruction est confiée aux architectes Raymond Barbé, DPLG à Rouen et Henri Jullien, ABF à Paris. Barbé réalise des voûtes en béton visible de la salle à l'étage, accessible depuis un escalier d'honneur dont le garde-corps a été réalisé par Raymond Subes. De nombreux artistes ont participé à son aménagement intérieur avec un ameublement de Maxime Old, des sculptures de Jean-Pierre Demarchi, Robert Couturier et René Collamarini et des décors de Robert Savary, Léon Toublanc et Roger Tolmer.

Contre sa face ouest se trouve un monument en mémoire des victimes des bombardements de 1940 et 1944 (porte de l'ancien hôtel des Douanes de Rouen).

Elle accueille le départ du Tour de France en 1961.

Utilisation[modifier | modifier le code]

La Halle aux Toiles est maintenant utilisée pour des salons, des expositions ou des congrès. L'étage abrite des salles de réunion.

Références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :