Docks 76

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Docks 76
Logo Docks76.jpg
Image dans Infobox.
Entrée de Docks 76
Type
Emplacement
Boulevard Ferdinand-de-LessepsVoir et modifier les données sur Wikidata
Rouen
Drapeau de la France France
Propriétaire
Ouverture
Avril 2009
Slogan
« Rouen au fil du temps »
Superficie
35 800 m2
Commerces
80
Stationnements
1 000 places + parking voisin (Mont-Riboudet) de 951 places
Autobus
T1T2T3F4 26  29  30 
(Arrêt Mont-Riboudet Kindarena)
Site web
Coordonnées
Localisation sur la carte de Normandie
voir sur la carte de Normandie
Red pog.svg
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Red pog.svg
Localisation sur la carte de Rouen
voir sur la carte de Rouen
Red pog.svg

Les Docks 76 sont un complexe commercial situé sur la rive droite de la Seine, dans le quartier Luciline de Rouen (Normandie, France).

Historique[modifier | modifier le code]

En 1902, à l'Ouest de Rouen sur la rive droite de la Seine, des bâtiments sont construits sur ce qui deviendra l'emplacement de Docks 76. Il s'agit de deux halles métalliques construites pour accueillir une halle à vins et une centrale électrique. En 1955, des entrepôts sont construits pour les docks sous la supervision d'André Robinne, ce qui vaut à l'ensemble d'être distingué du label Architecture contemporaine remarquable[1] en 2001.

La tâche de transformation de ces entrepôts désaffectés sur les docks en centre commercial est confiée à l'architecte Jean-Michel Wilmotte. L'idée est de conserver les entrepôts et de les rénover; l'architecture s'inspire également d'éléments du monde de la mer en hommage à l'important passé maritime de Rouen. Pour les espaces intérieurs et le design d'environnement du site, ce sont Boris Gentine et Michael Bezou de l'agence Saguez & Partners qui sont mandatés. Un même thème « shopping au fil de l'eau » relie les différents espaces et bâtiments. Il s'inspire des couleurs, des matériaux, et d'instantanés de vie « des bords de Seine ». Dans les sanitaires du centre commercial, un aquarium expose les espèces de poissons peuplant les rivières environnantes. Le coût total du centre commercial est de 114 millions d’euros hors taxes. Il est inauguré le .

Le a lieu l'inauguration du palais des sports de Rouen à proximité du centre commercial, dans un projet de définition du quartier Luciline.

En 2016, le centre est repris par le groupe néerlandais Wereldhave, également gestionnaire du centre Saint-Sever. Les Docks 76 enregistrent une fréquentation annuelle de quatre millions de visiteurs.

En 2021, Wereldhave revend le centre à Lighthouse capital limited[2].

Enseignes[modifier | modifier le code]

Intérieur du centre

Le centre commercial compte 95 enseignes, dans les secteurs de l'alimentation, des soins de soi, des vêtements et accessoires, des loisirs, du multimédia et de la téléphonie, du mobilier et de la décoration, de l'optique, des services, et de la restauration. En outre, plusieurs cases commerciales ne sont pas encore attribuées.

Accès[modifier | modifier le code]

En mobilités douces[modifier | modifier le code]

  • TEOR, arrêt Mont-Riboudet lignes T1, T2 et T3
  • Bus, arrêt Mont-Riboudet lignes no 26, 29 et F4
  • Station Cy'clic no 18 Les Docks

Par la route[modifier | modifier le code]

  • Parking des Docks 76 de 1 000 places
  • Parking du Mont-Riboudet de 951 places[3]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Notice no ACR0000932, base Mérimée, ministère français de la Culture.
  2. « Docks 76, Docks Vauban, Saint-Sever… Au Havre et à Rouen, les trois centres commerciaux changent de main », Paris-Normandie,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  3. Parking Mont-Riboudet sur le site de Vinci Park

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]