Maddly Bamy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Maddly Bamy
Description de cette image, également commentée ci-après

Tombe de Jacques Brel à Atuona, à l'effigie du chanteur et de Maddly Bamy

Naissance
Pointe-à-Pitre (Guadeloupe)
Nationalité Drapeau de la France française
Profession

Maddly Bamy, née en 1943 à Pointe-à-Pitre en Guadeloupe, est une danseuse et actrice française qui fut la compagne de Jacques Brel.

Biographie[modifier | modifier le code]

Maddly Bamy part habiter à Paris avec sa famille lorsqu'elle est enfant. Elle s’oriente vers la danse et le cinéma puis devient l'une des Claudettes de Claude François.

Elle fait des apparitions dans plusieurs films et téléfilms, notamment La Piscine : elle a, à l'époque, une liaison avec Alain Delon, qui partage sa vie entre elle et Mireille Darc[1]. Le film Madly, scénarisé par Mireille Darc, avec elle-même et Alain Delon en vedettes, est inspiré de cette relation à trois : la véritable Maddly y tient un rôle secondaire, le personnage inspiré d'elle étant interprété par Jane Davenport[2]. En 1971, sur le tournage de L'aventure c'est l'aventure de Claude Lelouch, elle rencontre Jacques Brel dont elle devient la compagne.

En juillet 1974, Jacques et Maddly partent pour un tour du monde à bord de l’Askoy. Ils s’arrêteront à Hiva ʻOa, aux îles Marquises. Elle partage la vie de Jacques Brel jusqu'au décès du chanteur, en octobre 1978.

Sœur d'Érick Bamy, elle a coécrit avec lui Deux enfants du soleil pour deux monstres sacrés. Elle a publié dix livres, dont plusieurs consacrés à Jacques Brel[1].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Tu leur diras, éditions du Grésivaudan, 1981, éditions Fixot, 1998
  • Le jour qui revient, éditions Yva Peyret, 1988
  • Fleur d'amour, 1992
  • La Parole de Jacques Brel, 1998
  • La Rivière sans rives, Flammarion, 2000
  • La Gymnastique énergétique (Majim), éditions du Rocher, 2001
  • Et si la parole de Jacques Brel était vivante ?, éditions du Rocher, 2002
  • Lettre à mon fils que je n’ai pas eu, éditions du Rocher, 2003
  • Deux enfants du soleil pour deux monstres sacrés, Christian Pirot éditeur, 2003
  • De l'amour à vivre, Christian Pirot éditeur, 2006

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Jacques Brel : qu'est devenue Maddly Bamy, sa dernière compagne ?, Télé Star, 1er septembre 2015
  2. Eddy Przybylski, Jacques Brel: la valse à mille rêves, L'Archipel, 2008, page 535

Liens externes[modifier | modifier le code]