Aller au contenu

Deuxième circonscription des Yvelines

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Deuxième circonscription des Yvelines
Carte de la circonscription
Département Yvelines
Région Île-de-France
Député Anne Bergantz
Population 119 917 (2008)
Création 1968
Redécoupage 2010
Étendue territoriale Cantons de Vélizy-Villacoublay, Viroflay, Versailles-Sud et une fraction du canton de Chevreuse

La deuxième circonscription des Yvelines est l'une des 12 circonscriptions législatives que compte le département français des Yvelines (78), situé en région Île-de-France. Dite « Versailles-Chevreuse », elle couvre le sud-est du département, de la petite couronne au canton de Rambouillet, en bordure des Hauts-de-Seine et de l'Essonne.

Description géographique et démographique[modifier | modifier le code]

Composition de la circonscription de 1958 à 1967[modifier | modifier le code]

La Troisième circonscription de Seine-et-Oise, qui deviendra Deuxième circonscription des Yvelines en 1967, était composée de :

Composition de la circonscription de 1967 à 1988[modifier | modifier le code]

(à compléter)

Composition de la circonscription de 1988 à 2012[modifier | modifier le code]

La deuxième circonscription des Yvelines est située au sud-est du département et englobe Chevreuse, Vélizy et une partie de Versailles. Elle est entourée par les première, dixième et onzième circonscriptions des Yvelines ainsi que par les départements des Hauts-de-Seine et de l'Essonne. Elle est composée des trois cantons suivants :

D'après les chiffres du recensement de 1999, la circonscription était alors peuplée de 109 865 habitants et la population active était de 53 761 personnes [1].

Composition de la circonscription à compter de 2012[modifier | modifier le code]

Lors du nouveau découpage électoral de 2010, la circonscription est redéfinie :

D'après les chiffres du recensement de 2008, la circonscription était alors peuplée de 119 917 habitants [2].

Description politique[modifier | modifier le code]

Députés de la 2e circonscription des Yvelines au cours de la Ve République[modifier | modifier le code]

Députés de la circonscription élus à l'Assemblée nationale pour les législatures de la Ve République v · d · m )
Législature Début de mandat Fin de mandat Député Parti politique Observations

IXe Franck Borotra RPR
Xe Franck Borotra RPR Mandat écourté à la suite d'une dissolution parlementaire décidée par Jacques Chirac.
Vacant
Franck Borotra RPR
André Damien UDF
XIe Franck Borotra RPR
XIIe Valérie Pécresse UMP
XIIIe Valérie Pécresse UMP
Yves Vandewalle UMP
XIVe Valérie Pécresse UMP
Pascal Thévenot LR
XVe Jean-Noël Barrot MoDem

XVIe Jean-Noël Barrot MoDem Mandat écourté à la suite d'une dissolution parlementaire décidée par Emmanuel Macron.
Anne Grignon MoDem
Jean-Noël Barrot MoDem
Anne Bergantz MoDem

Résultats électoraux des élections législatives[modifier | modifier le code]

Élections de 1967[modifier | modifier le code]

Résultats des élections législatives des et de la 2e circonscription des Yvelines v · d · m )
Candidat Parti Premier tour Second tour
Voix % Voix %
Jean-Paul Palewski  élu  UD-Ve 22 279 42,93 28 212 61,34
Jean Chastang  CD (PDM) 9 856 18,99 Retrait
Mario Urbanet  PCF 9 279 17,88 17 784 38,66
Alfred Delavaine  FGDS (SFIO) 8 640 16,65 Retrait
Jean-Claude Varanne  ARLP 1 841 3,55
Inscrits 64 437 100,00 64 432 100,00
Abstentions 11 596 18 14 825 23,01
Votants 52 841 82 49 607 76,99
Blancs et nuls 946 1,79 3 611 7,28
Exprimés 51 895 98,21 45 996 92,72

Le suppléant de Jean-Paul Palewski était Pierre Régis, maire du Pecq.

Élections de 1968[modifier | modifier le code]

Résultats des élections législatives des et de la 2e circonscription des Yvelines v · d · m )
Candidat Parti Premier tour Second tour
Voix % Voix %
Jean-Paul Palewski  sortant   réélu  UDR (URP) 22 434 43,46 25 970 53,98
Bernard Guilleron  PCF 7 682 14,88 11 486 23,87
Alfred Callu  CD (PDM) 7 117 13,79 10 657 22,15
Alfred Delavaine  FGDS (SFIO) 5 082 9,85
Alain Jonemann  Divers droite (gaulliste) 4 800 9,3
Claude Néry  PSU 3 004 5,82
Claude Tannery  TD 1 499 2,9
Inscrits 64 208 100,00 64 169 100,00
Abstentions 12 134 18,9 15 390 23,98
Votants 52 074 81,1 48 779 76,02
Blancs et nuls 456 0,88 666 1,37
Exprimés 51 618 99,12 48 113 98,63

Le suppléant de Jean-Paul Palewski était Pierre Régis.

Élections de 1973[modifier | modifier le code]

Résultats des élections législatives des et de la 2e circonscription des Yvelines v · d · m )
Candidat Parti Premier tour Second tour
Voix % Voix %
Jean-Paul Palewski  sortant   réélu  UDR (URP) 21 689 37,33 27 066 46,63
Vincent Consigny  MR 11 915 20,51 12 062 20,78
Jean Colpin  PCF 8 956 15,42 18 913 32,59
Robert Dazin  PS (UGSD) 8 887 15,3 Retrait
Jacques Ferlus  PSU 3 725 6,41
Christian Prade  FN 1 990 3,43
Pierre Sévenet  FP 934 1,61
Inscrits 73 192 100,00 73 150 100,00
Abstentions 14 101 19,27 14 135 19,32
Votants 59 091 80,73 59 015 80,68
Blancs et nuls 995 1,68 974 1,65
Exprimés 58 096 98,32 58 041 98,35

Le suppléant de Jean-Paul Palewski était Pierre Régis. Pierre Régis remplace Jean-Paul Palewski, décédé, du 11 décembre 1976 au 2 avril 1978.

Élections de 1978[modifier | modifier le code]

Résultats des élections législatives des et de la 2e circonscription des Yvelines v · d · m )
Candidat Parti Premier tour Second tour
Voix % Voix %
Michel Péricard  élu  RPR 31 947 44,49 44 196 61,41
Jean-François Lemettre  PS 14 531 20,24 27 769 38,59
Pierre Soulat  PCF 10 342 14,4
Jenny Consigny  UDF 8 352 11,63
Jean-Paul Chauvigné  MDD 1 913 2,66
Simone Nédelec  Divers 1 571 2,19
Michel Tomitch  PFN 1 133 1,58
Thierry Rogister  FN 708 0,99
Michel Tatibouet  LO 304 0,42
Autres candidats  1 000 1,39
Inscrits 90 132 100,00 89 812 100,00
Abstentions 17 181 19,06 16 228 18,07
Votants 72 951 80,94 73 584 81,93
Blancs et nuls 1 150 1,58 1 619 2,2
Exprimés 71 801 98,42 71 965 97,8

La suppléante de Michel Péricard était Jeanine Patron, enseignante à Chatou.

Élections de 1981[modifier | modifier le code]

Résultats de l'élection législative du de la 2e circonscription des Yvelines v · d · m )
Candidat Parti Premier tour
Voix %
Michel Péricard  sortant   réélu  RPR (UNM) 36 495 56,65
Jacqueline Penez  PS 19 443 30,18
Pierre Soulat  PCF 6 425 9,97
Philippe Ferré  PFN 760 1,18
Thierry Rogister  FN 718 1,11
Maurice Mercante  Divers droite 580 0,90
Inscrits 92 563 100,00
Abstentions 27 419 29,62
Votants 65 144 70,38
Blancs et nuls 723 1,11
Exprimés 64 421 98,89

Le suppléant de Michel Péricard était Alain Jonemann.

Élections de 1988[modifier | modifier le code]

Résultats des élections législatives des et de la 2e circonscription des Yvelines v · d · m )
Candidat Parti Premier tour Second tour
Voix % Voix %
Franck Borotra  sortant   réélu  RPR 21 449 49,37 27 223 60,08
André Pigné  PS 13 167 30,31 18 086 39,92
Roger Gilissen  FN 4 049 9,32
Syvie Huet  PCF 3 035 6,99
Marie-Dominique Delarue  Divers droite 1 317 3,03
Maximilien de Bazelaire de Rupierre  POE 428 0,99
Inscrits 67 841 100,00 67 818 100,00
Abstentions 23 769 35,04 21 715 32,02
Votants 44 072 64,96 46 103 67,98
Blancs et nuls 627 1,42 794 1,72
Exprimés 43 445 98,58 45 309 98,28

Le suppléant de Franck Borotra était le Docteur Claude Dumond, maire de Dampierre-en-Yvelines, conseiller général du canton de Chevreuse.

Élections de 1993[modifier | modifier le code]

Résultats des élections législatives des et de la 2e circonscription des Yvelines v · d · m )
Candidat Parti Premier tour Second tour
Voix % Voix %
Franck Borotra  sortant   réélu  RPR (UPF) 24 282 49,94 29 790 67,24
Alain Gribe  PS 7 400 15,22 14 516 32,76
Dominique Julien-Labruyère  () 6 558 13,49
Yves de Coatgoureden  FN 5 816 11,96
Sylvie Huet  PCF 2 714 5,58
Marie Garcia  LT-LNÉ 1 254 2,58
Jean-François Cordet  RDRP 596 1,23
Inscrits 71 244 100,00 71 237 100,00
Abstentions 20 564 28,86 23 720 33,3
Votants 50 680 71,14 47 517 66,7
Blancs et nuls 2 060 4,06 3 211 6,76
Exprimés 48 620 95,94 44 306 93,24

Le suppléant de Franck Borotra était Claude Dumond, Maire de Dampierre depuis 1969, vice-président du conseil général depuis 1982 et conseiller régional d'Ile-de-France depuis 1976[3].

Borotra est nommé au gouvernement Juppé II en novembre 1995. Cependant, il diffère sa décision, car son suppléant Claude Dumont, qui devait lui succéder à la députation, est visé par la justice pour corruption dans le cadre des marchés publics des Yvelines[3],[4].

Élection partielle de 1996[modifier | modifier le code]

Résultats des élections législatives partielles des 18 et 25 février 1996 de la 2e circonscription des Yvelines v · d · m )
Candidat Parti Premier tour Second tour
Voix % Voix %
Franck Borotra  élu  RPR 7 809 38,21 11 187 54,14
Jacques Lollioz  PS 4 720 23,10 9 476 45,86
Philippe Colombani  FN 3 096 15,15
Antoine Casanova  PCF 1 123 5,49
Antoine Trani  Divers droite 1 110 5,43
Pierre Berdin  Divers écologiste 1 003 4,91
Rémy Ronald  Divers écologiste 479 2,34
Marie-Elisabeth Morel  Divers 473 2,31
Pascal Alessandri  LO 358 1,75
Patrice Delarue  Divers droite 232 1,14
Gérard Loubier  Divers gauche 35 0,17
Inscrits 72 788 100,00 72 783 100,00
Abstentions 51 635 70,94 50 613 69,54
Votants 21 153 29,06 22 170 30,46
Blancs et nuls 715 3,38 1 507 6,8
Exprimés 20 438 96,62 20 663 93,2

Élections de 1997[modifier | modifier le code]

Résultats des élections législatives des et de la 2e circonscription des Yvelines v · d · m )
Candidat Parti Premier tour Second tour
Voix % Voix %
Franck Borotra  sortant   réélu  RPR 18 555 39,75 29 401 60,6
Jacques Lollioz  PS 10 440 22,37 19 113 39,4
Philippe Colombani  FN 5 896 12,63
Antoine Casanova  PCF 2 464 5,28
François Schafer  Les Verts 2 407 5,16
Dominique Julien-Labruyère  2 127 4,56
Jean-Gérard Gabriau  LDI (MPF) 2 049 4,39
Isabelle Siksik  US4J 1 013 2,17
Claude Biver  MDC 571 1,22
Ludovic Frau  Divers écologiste 516 1,11
Gérard Reix  PT 348 0,75
Claire Chinsy  IR 293 0,63
Inscrits 72 246 100,00 72 243 100,00
Abstentions 23 598 32,66 21 065 29,16
Votants 48 648 67,34 51 178 70,84
Blancs et nuls 1 969 4,05 2 664 5,21
Exprimés 46 679 95,95 48 514 94,79

Élections de 2002[modifier | modifier le code]

Résultats des élections législatives des et de la 2e circonscription des Yvelines v · d · m )
Candidat Parti Premier tour Second tour
Voix % Voix %
Valérie Pécresse  élu  UMP 21 368 42,64 29 248 65,11
Anne Nègre  PRG 11 687 23,32 15 674 34,89
Philippe Morillon  UDF 5 783 11,54
Gérard Dantan  FN 3 886 7,75
Jean-Bernard Gramunt  Les Verts 1 713 3,42
Esther Penouilh  PCF 1 087 2,17
Alain Chitrit  diss. UDF 1 009 2,01
Marie-Christine Payen  Pôle républicain 689 1,37
Christian Marmain  Cap21 521 1,04
Siméon Nikitoff  LT-LNÉ 431 0,86
Michel Bernot  MPF 429 0,86
Michel Borel  ÉD 338 0,67
Claudine Michoux  LO 328 0,65
Jacques Lecaillon  MNR 302 0,6
Pascal Perrier  Divers droite 211 0,42
Gisèle Autier  CPNT 200 0,4
Monique Cherrier  Divers écologiste 135 0,27
Bau Abdallah Abed Abassi  0 0,00
Inscrits 73 901 100,00 73 894 100,00
Abstentions 23 175 31,36 27 594 37,34
Votants 50 726 68,64 46 300 62,66
Blancs et nuls 609 1,2 1 378 2,98
Exprimés 50 117 98,8 44 922 97,02

Élections de 2007[modifier | modifier le code]

Résultats de l'élection législative du de la 2e circonscription des Yvelines v · d · m )
Candidat Parti Premier tour
Voix %
Valérie Pécresse  sortante   réélue  UMP 26 924 54,80
Véronique Fafin  PS 9 058 18,44
Edmond Kameni  UDFMoDem 5 147 10,48
Patrick Planque  Les Verts 2 388 4,86
Michel Golliard  FN 1 565 3,19
Esther Penouilh  PCF 1 116 2,27
Anne-Laure Maleyre  MPF 902 1,84
Pascal Casimir-Perrier  Divers droite (MSD) 656 1,34
Fabien Baron  Divers (LFA) 428 0,87
Claudine Michoux  Extrême gauche (LO) 367 0,75
Florence Marschal  Divers gauche (MRC) 214 0,44
Sylvia Bailey  Divers droite (DLR) 198 0,40
Roger Devillaire  Extrême droite (MNR) 167 0,34
Inscrits 77 023 100,00
Abstentions 27 387 35,56
Votants 49 636 64,44
Blancs et nuls 506 1,02
Exprimés 49 130 98,98
Source : Ministère de l'Intérieur et data.gouv.fr pour les candidats

Élections de 2012[modifier | modifier le code]

Résultats des élections législatives des et de la 2e circonscription des Yvelines v · d · m )
Candidat Parti Premier tour Second tour
Voix % Voix %
Valérie Pécresse  sortante   réélue  UMP 23 931 46,30 28 687 58,67
Jacques Lollioz  PS 15 783 30,54 20 212 41,33
François Simeoni  FN 4 391 8,50
Flavien Bazenet  MoDem 2 038 3,94
Brigitte Bouchet  EÉLV 1 949 3,77
Esther Penouilh  FG (PCF) 1 745 3,38
Nicolas Malaquin  Divers droite 666 1,29
Didier Chatel  Divers écologiste (AÉI) 488 0,94
Bruno Martinville  Divers (Pirate) 422 0,82
Didier Ringot  Extrême gauche (LO) 141 0,27
Ghislaine Geffroy  Extrême gauche (NPA) 128 0,25
Marie-Brigitte de la Maduère  Divers droite (PCD) 2 0,00
Inscrits 83 179 100,00 83 176 100,00
Abstentions 31 110 37,4 33 184 39,9
Votants 52 069 62,6 49 992 60,1
Blancs et nuls 385 0,74 1 093 2,19
Exprimés 51 684 99,26 48 899 97,81
Source : Ministère de l'Intérieur

Élection partielle de 2016[modifier | modifier le code]

À la suite de l'élection de Valérie Pécresse comme présidente de la région d'Île-de-France, celle-ci a démissionné le 20 janvier 2016 [5]de son mandat de députée[6], entraînant l'organisation d'élections législatives partielles les 13 et 20 mars 2016[7],[8].

La préfecture a enregistré les neuf candidats suivants[9] :

  • Jérémy Bizet, vice-tête de liste Espéranto langue commune équitable pour l’Europe en 2014[10], candidat de France Écologie[11] et soutenu par le Parti Fédéraliste Européen[12]
  • Didier Blanchard, élu d'opposition (DVD) à Vélizy et ancien premier adjoint, candidat de Nous Citoyens[13].
  • Vincent Collo, responsable du Front national de la Jeunesse (FNJ) dans les Yvelines, candidat du Front national[14].
  • Colette Gergen, PCF
  • Tristan Jacques, adjoint au maire de Magny-les-Hameaux, gestionnaire d’actifs dans l’immobilier, candidat du Parti socialiste[15]
  • Benjamin La Combe, candidat du mouvement Yvelines Pour Tous, proche de la Manif pour tous[13]
  • Juliette Nitecki Sniter, conseillère municipale de Guyancourt, candidate d'Europe Écologie Les Verts (suppléant Tanguy Ruellan)
  • Max Alain Obadia, Nouvelle Donne (remplaçant François André)
  • Pascal Thévenot, maire (LR) de Vélizy-Villacoublay, candidat des Républicains, de l'UDI et du MoDem[16].
Résultats des élections législatives partielles des et de la 2e circonscription des Yvelines v · d · m )
Candidat Parti Premier tour Second tour
Voix % Voix %
Pascal Thévenot  élu  LR (UDI) 11 123 46,05 14 872 72,25
Tristan Jacques  PS 3 135 12,98 5 713 27,75
Benjamin La Combe  Divers droite 2 308 9,56
Vincent Collo  FN 2 265 9,38
Juliette Nitecki Sniter  EÉLV 1 755 7,27
Max Alain Obadia  ND 1 178 4,88
Didier Blanchard  NC 1 044 4,32
Colette Gergen  PCF 865 3,58
Jérémy Bizet  Divers écologiste 479 1,98
Inscrits 84 197 100,00 84 191 100,00
Abstentions 59 571 70,75 62 202 73,88
Votants 24 626 29,25 21 989 26,12
Blancs et nuls 474 1,92 1 404 6,39
Exprimés 24 152 98,08 20 585 93,61

Le premier tour voit une très faible participation (29,25 % sur la circonscription, 22,35 % à Versailles), et met Pascal Thévenot (LR-MoDem-UDI) largement en tête avec 46,05 % des exprimés, suivi par le socialiste Tristan Jacques (12,98 %)[17].

Au second tour, marqué par une participation encore plus faible qu'au premier tour, Pascal Thévenot est très largement élu, avec 72,25 % des suffrages exprimés[18].

Élections de 2017[modifier | modifier le code]

Résultats des élections législatives des et de la 2e circonscription des Yvelines
Premier tour

Second tour

Nombre % des inscrits Nombre % des inscrits
Inscrits 85 418 100,00 85 418 100,00
Abstentions 35 585 41,66 42 309 49,53
Votants 49 833 58,34 43 109 50,47
% des votants % des votants
Bulletins blancs 460 0,92 2 295 5,32
Bulletins nuls 142 0,28 742 1,72
Suffrages exprimés 49 231 98,79 40 072 92,96
Candidat
Étiquette politique (partis et alliances)
Voix % des exprimés Voix % des exprimés
Jean-Noël Barrot
Mouvement démocrate (La République en marche)
21 581 43,84 23 361 58,30
Pascal Thévenot (député sortant)
Les Républicains (Union des démocrates et indépendants)
11 115 22,58 16 711 41,70
Marc Soriano
La France insoumise
3 583 7,28
Tanguy Ruellan
Europe Écologie Les Verts (Parti communiste français - Parti socialiste - Parti radical de gauche)
3 062 6,22
Yasmine Benzelmat
Front national
2 828 5,74
Pascal Casimir-Perrier
Divers
1 591 3,23
Pascal Poirot
Divers droite (Parti chrétien-démocrate)
1 525 3,10
Christophe Plissier
Écologiste (Parti animaliste)
811 1,65
Françoise Forel
Debout la France
643 1,31
Jérémy Bizet
Écologiste (Mouvement 100 % - France Écologie - Parti fédéraliste européen)
635 1,29
Céline Jullié
Extrême droite (Souveraineté, identité et libertés)
591 1,20
Gilles Pontlevoy
Divers gauche (Nouvelle Donne)
429 0,87
Sylvain Gargasson
Divers (Union populaire républicaine)
336 0,68
Hélène Janisset
Lutte ouvrière
194 0,39
Jean-Guy Sayous
Divers droite (Convergence Citoyenne)
180 0,37
Axel Brunet
Divers gauche (Mouvement des progressistes)
119 0,24
Emmanuelle Devin
Divers droite (Alliance royale)
8 0,02
Source : Ministère de l'Intérieur - Deuxième circonscription des Yvelines

Élections de 2022[modifier | modifier le code]

Résultats des élections législatives des et de la 2e circonscription des Yvelines[19]
Premier tour

Second tour

Nombre % des inscrits Nombre % des inscrits
Inscrits 86 499 100 86 404 100
Abstentions 36 016 41,64 38 882 45,00
Votants 50 483 58,36 47 522 55,00
% des votants % des votants
Bulletins blancs 469 0,93 2301 4,84
Bulletins nuls 159 0,31 782 1,65
Suffrages exprimés 49 855 98,76 44 439 93,51
Candidat
Étiquette politique (partis et alliances)
Voix % des exprimés Voix % des exprimés
  Jean-Noël Barrot*
Ensemble
17 391 34,88 28 559 64,27
Maïté Carrive-Bedouani
Nouvelle Union populaire écologique et sociale
11 296 22,66 15 880 35,73
Pascal Thévenot
Les Républicains
7 262 14,57
Gaëtan Brault
Rassemblement national
4 215 8,45
Céline Jullié
Reconquête
4 078 8,18
Jérémy Bizet
France Ecologie
2 310 4,63
Pascal Casimir-Perrier
La République en marche diss.
1 268 2,54
Clara Ferré
Parti animaliste
868 1,74
Isabelle Wawszczyk
Les Patriotes
656 1,32
Hélène Janisset
Lutte ouvrière
282 0,57
  Matthieu Borocco
Parti Pirate
229 0,46
* Député sortant
Source : Ministère de l'Intérieur - Deuxième circonscription des Yvelines

L'élection fait l'objet d'un recours en annulation devant le Conseil constitutionnel, Anne Grignon étant à la fois suppléante d'un député et suppléante d'un sénateur (Martin Lévrier), en violation de l'article LO134 du code électoral. Afin d'éviter l'annulation de l'élection, certaine au vu de la jurisprudence constante du Conseil constitutionnel, Anne Grignon démissionne de son mandat de députée le [20],[21].

Le , Jean-Noël Barrot est nommé ministre délégué chargé de la Transition numérique et des Télécommunications. En conséquence, il aurait dû être remplacé à l'Assemblée nationale le 3 août 2022 par sa suppléante démissionnaire Anne Grignon pour la durée de l'exercice de ses fonctions gouvernementales, en application des articles LO176 et LO179 du code électoral.

Élection partielle de 2022[modifier | modifier le code]

Une élection partielle est donc convoquée le 2 octobre 2022 en vue de pourvoir au siège vacant de cette circonscription. Le second tour du scrutin a lieu le 9 octobre 2022[22] et oppose à nouveau Jean-Noël Barrot à Maïté Carrive-Bedouani


Résultats dans la 2e circonscription[23]
Candidat[24] Parti et
coalition
Nuance Premier tour[25] Second tour[26]
Voix % +/- Voix % +/-
Jean-Noël Barrot MoDem (ENS) ENS 9 635 42,29 en augmentation 7,41 12 707 71,67 en augmentation 7,4
Maïté Carrive-Bedouani EELV (NUPES) NUP 4 237 18,60 en diminution 4,06 5 022 28,33 en diminution 7,4
Pascal Thévenot LR[Note 1] (UDC) LR 4 055 17,80 en augmentation 3,23
Laurence Trochu REC REC 2 521 11,06 en augmentation 2,88
Anne Jacqmin RN RN 1 965 8,62 en augmentation 0,17
Pascal Casimir-Perrier LREM diss. DVC 371 1,63 en diminution 0,91
Suffrages exprimés 22 784 98,50   17 729 92,21  
Votes blancs 255 1,10 1 078 5,61
Votes nuls 91 0,40 420 2,18
Total 23 130 100 19 227 100
Abstention 63 586 73,33 67 483 77,83
Inscrits / participation 86 716 26,27 86 710 22,17

Jean-Noël Barrot étant ministre en exercice, il est remplacé à l'Assemblée nationale pour la durée de ces fonctions par sa suppléante, Anne Bergantz, conseillère municipale à Lévis-Saint-Nom.

Élections de 2024[modifier | modifier le code]

Résultats dans la 2e circonscription
Candidat Parti et
coalition
Nuance Premier tour Second tour
Voix % Voix %
Jean-Noël Barrot* Modem (ENS) ENS
Gaëtan Brault RN RN
Maïté Carrive-Bedouani EELV (NFP) NFP
Philippe Loire REC REC
Marielle Saulnier LO LO
Pascal Thévenot LR (indépendants) LR
Votes valides
Votes blancs
Votes nuls
Total
Abstention
Inscrits / participation

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. LR en 2022 : Soutenu par Jérémy Bizet et TUPV.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Circonscriptions législatives pour les élections de 1986 à 2007, site de l'INSEE consulté le 5 mai 2012.
  2. Circonscriptions législatives pour les élections de 2012, site de l'INSEE consulté le 5 mai 2012.
  3. a et b « Le suppléant de Franck Borotra a été placé en garde à vue », sur Le Monde,
  4. « Le PS reconquiert un siège de député. Borotra sauve les meubles dans les Yvelines lors des législatives partielles », sur Libération,
  5. « Fiche de Mme Valérie Pécresse », Liste des députés dont le mandat est clos, Assemblée nationale, (consulté le ).
  6. AFP, « Valérie Pécresse (LR), présidente d'IDF, a démissionné de son mandat de députée », sur Boursorama, (consulté le ).
  7. Marie Castagné, « Législatives partielles en vue », L'Express,‎ (lire en ligne).
  8. François-Xavier Chauvet, « Législative partielle : qui peut barrer la route à Pascal Thévenot (LR) ? », Le Parisien, édition des Yvelines,‎ .
  9. « Arrêté préfectoral du 19 février 2016 portant liste des candidats du 1er tour des élections législatives partielles dans la 2de circonscription des Yvelines - scrutin des 13 et 20 mars 2016 » [PDF], Préfecture des Yvelines (consulté le ).
  10. « Bulletin de vote de la liste « Espéranto, langue commune équitable pour l'Europe » » [PDF], Élections européennes du 25 mai 2014, Europe démocratie Espéranto (consulté le ).
  11. « France Ecologie, l'écologie réaliste - Accueil », sur ecologie.eu (consulté le ).
  12. « Législative partielle, J. Bizet et Y. Froger nos candidats dans la 2e circonscription des Yvelines - Parti Fédéraliste Européen », sur Parti Fédéraliste Européen, (consulté le ).
  13. a et b « Vélizy : nouvelles candidatures pour la législative partielle », Le Parisien, édition des Yvelines,‎ (lire en ligne).
  14. « Législatives à Vélizy : Vincent Collo sera le candidat FN », Le Parisien, édition des Yvelines,‎ (lire en ligne).
  15. « Législative partielle à Vélizy - Versailles : le PS a choisi Tristan Jacques », Le Parisien, édition des Yvelines,‎ (lire en ligne).
  16. « Vélizy : Pascal Thévenot, candidat à la succession de Pécresse au Palais Bourbon », Le Parisien, édition des Yvelines,‎ (lire en ligne).
  17. Laurent Mauron et Francois-Xavier Chauvet, « Vélizy-Versailles : Thévenot (LR) largement en tête de la législative partielle », Le Parisien, édition des Yvelines,‎ (lire en ligne).
  18. Hendrik Delaire, « Législative partielle : Pascal Thévenot (LR) élu dans un fauteuil », Le Parisien, édition des Yvelines,‎ (lire en ligne).
  19. Ministère de l'Intérieur, « Résultat 2e circonscription des Yvelines »
  20. « Visée par un recours, la députée Anne Grignon, suppléante du ministre Jean-Noël Barrot, démissionne : Suppléante de Jean-Noël Barrot (MoDem), Anne Grignon était devenue députée après l’entrée de celui-ci au gouvernement. Mais elle était déjà suppléante d’un sénateur, un cumul interdit. », Libération,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  21. AFP, « Yvelines : députée MoDem depuis une semaine, Anne Grignon démissionne : Elue comme suppléante de Jean-Noël Barrot aux dernières législatives, elle s’est retrouvée à l’Assemblée nationale après la nomination de celui-ci au ministère de la Transition numérique. En cause, un recours d’un adversaire », Le Parisien,‎ (lire en ligne, consulté le ) « Or, elle est désignée comme remplaçante de son colistier élu aux sénatoriales de 2017 ».
  22. Décret n° 2022-1160 du 17 août 2022 portant convocation des électeurs pour l'élection d'un député à l'Assemblée nationale (2e circonscription des Yvelines)
  23. Préfet des Yvelines, « Election législative partielle 2ème circonscription des Yvelines 2022 », sur yvelines.gouv.fr (consulté le )
  24. « Elections législatives 2022 », sur www.resultats-elections.interieur.gouv.fr (consulté le ).
  25. Elisabeth Gardet, « Législative partielle dans les Yvelines : le ministre Jean-Noël Barrot en tête avec 42% des voix : Les électeurs de la deuxième circonscription des Yvelines ont renouvelé leur confiance à Jean-Noël Barrot ce dimanche, en lui accordant une large avance. Dimanche prochain, le député sortant affrontera la candidate de la Nupes Maïté Carrive-Bédouani, qui totalise 18,60 % des suffrages », Le Parisien,‎ 2/10/2022 mis à jour le 3/10/2022 (lire en ligne, consulté le ) « Forcément déçu », Pascal Thévenot, le maire (LR) de Vélizy, impute son échec à Laurence Trochu, la candidate Reconquête, qui a « perturbé la campagne » . « Il me manque 180 voix, je sais où elles sont. Tantôt Laurence Trochu est à droite, tantôt elle est à l’extrême droite... J’estime que c’est elle qui a dispersé les voix dans ce scrutin. Quand les Français votent par conviction, sans avoir peur, le résultat n’est pas le même ».
  26. r Octave Odola, « Législative partielle dans les Yvelines : large victoire du ministre Jean-Noël Barrot dans la 2e circonscription : Élu député (MoDem) en juin dernier puis entré au gouvernement en août, le ministre délégué à la Transition numérique jouait sa place dans une législative partielle ce dimanche. Qu’il a remporté avec 71,67 % des voix face à une adversaire de la Nupes. », Le Parisien,‎ (lire en ligne, consulté le ) « Et, comme il y a cinq mois, le chercheur de 39 ans a eu le dernier mot. Il l’emporte largement dimanche avec 71,67 % des suffrages exprimés, devant sa rivale qui recueille 28,33 % des voix. Une progression de 7 points par rapport à la dernière législative, en juin dernier, tandis que la participation a plongé : seulement 26,17 % des votants sont allés aux urnes ce dimanche (26,67 % au premier tour) ».

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]