Stade aurillacois Cantal Auvergne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Stade aurillacois
Logo du Stade aurillacois
Généralités
Nom complet Stade aurillacois Cantal Auvergne
Fondation 1904
Statut professionnel 1998-2007
depuis 2007
Couleurs Rouge et bleu
Stade Stade Jean-Alric
(7 946 places)
Siège 2 boulevard Louis Dauzier
15000 Aurillac
Championnat actuel Pro D2
Président Drapeau : France Christian Millette
Entraîneur Drapeau : Irlande Jeremy Davidson
Drapeau : France Thierry Peuchlestrade
Site web www.stade-aurillacois.fr
Palmarès principal
National[1] Fédérale 1 (1)

Maillots

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile


Actualités

Pour la saison en cours, voir :
Saison 2016-2017 du Stade aurillacois Cantal Auvergne
0

Dernière mise à jour : 20 août 2015.

Le Stade aurillacois Cantal Auvergne est un club de rugby à XV français basé à Aurillac (Cantal). L'équipe première, entraînée par Thierry Peuchlestrade et Jeremy Davidson, évolue actuellement en Pro D2 (deuxième division française).

Le Stade aurillacois évolue au Stade Jean-Alric. Le club a remporté la Fédérale 1 en 2007 et depuis évolue en Pro D2.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le club est fondé le . Il est alors composé des militaires du 139e Régiment d'Infanterie et des Francs-joueurs du lycée Émile Duclaux. Mais beaucoup des joueurs du club ne survivent pas aux combats de la Première Guerre mondiale. Après le conflit, le club évolue dans le championnat régional qualificatif. L’équipe monte en Honneur en 1932 puis en Excellence en 1933. Durant les années suivant le second conflit mondial, l’équipe se montre brillante et évolue en division 1 jusqu’en 1987, sauf en 1949 et 1955 où elle joue en division 2.

Le , le Stade aurillacois affronte le Stade français lors de la finale du championnat de France du groupe B et s’incline. À la fin de la Championnat de France de rugby à XV de 2e division 1997-1998|saison 1997-1998, Aurillac monte en Élite. La saison suivante, Aurillac obtient le maintien à la suite de sa victoire 36 à 21 face au Racing club de France en finale de la phase de maintien. Lors de la saison 1999-2000, le club participe à la coupe de France et au Bouclier européen. Il parvient également à se maintenir en Élite. La saison suivante (2000-2001) le club participe à la Coupe de la Ligue et au Bouclier européen mais il est relégué en Pro D2. Entre 2001 et 2006, le club évolue en Pro D2 puis descend en Fédérale 1. Il demeure une seule saison chez les amateurs, remontant dès juin 2007 en Pro D2 après avoir remporté le championnat. L'arrière cantalien a été désigné meilleur rugbyman aurillacois pour la saison 2008/2009, trophée attribué par le Crédit Agricole Centre France. Le joueur Australien vient de boucler sa troisième année sous les couleurs du Stade Aurillacois Cantal Auvergne.

Troisième de la phase régulière de la saison 2015-2016, le Stade aurillacois dispute à domicile la demi-finale d'accession au Top 14, qu'il remporte 28 à 13 face au Stade montois[2]. Aurillac perd ensuite la finale face à l'Aviron bayonnais qui s'impose 21 à 16[3].

Image et identité[modifier | modifier le code]

[modifier | modifier le code]

Évolution des logos du club

Palmarès[modifier | modifier le code]

Bilan par saison du Stade aurillacois[modifier | modifier le code]

Personnalités du club[modifier | modifier le code]

Joueurs emblématiques[modifier | modifier le code]


Entraîneurs[modifier | modifier le code]

Effectif 2016-2017[modifier | modifier le code]

Nom Poste Naissance Nationalité sportive International Dernier club Arrivée au club
(année[4])
Anthony Alvès Pilier (27 ans) Drapeau de la France France - Montluçon rugby 2015
Maxime Escur Pilier (28 ans) Drapeau de la France France - RC Aubenas 2013
Grégory Fabro Pilier (30 ans) Drapeau de la France France - FC Grenoble 2015
Antoine Fournier Pilier (28 ans) Drapeau de la France France - Formé au club 2009
Nikoloz Khatiashvili (en) Pilier (24 ans) Drapeau de la Géorgie Géorgie 3 (0) Drapeau : Géorgie 2014
Yorhann Ramonjiarivony Pilier (20 ans) Drapeau de la France France Stade toulousain 2016
Lucas Seyrolles Pilier (21 ans) Drapeau de la France France - Formé au club 2016
Giorgi Sharashidze Pilier (23 ans) Drapeau de la Géorgie Géorgie - ASM Clermont Auvergne 2015
Lotu Taukehaio Pilier (32 ans) Drapeau de l'Australie Australie - FC Grenoble 2013
Nicolas Catanzano Talonneur (29 ans) Drapeau de la France France - AS Béziers 2011
Adrien Pélissié Talonneur (26 ans) Drapeau de la France France - Formé au club 2013
Kévin Savea Talonneur (21 ans) Drapeau de la France France ASM Clermont 2016
Adrien Corbex 2e ligne (22 ans) Drapeau de la France France Lyon OU 2015
Levan Datunashvili 2e ligne (34 ans) Drapeau de la Géorgie Géorgie 44 (10) GS Figeac 2011
Richard Fourcade 2e ligne (23 ans) Drapeau de la France France - Formé au club 2014
Maxime Granouillet 2e ligne (24 ans) Drapeau de la France France - ASM Clermont Auvergne 2015
Baptiste Hezard 2e ligne (27 ans) Drapeau de la France France - ASM Clermont Auvergne 2013
Calvonn Allison 3e ligne aile (21 ans) Drapeau de l'Afrique du Sud Afrique du Sud ASM Clermont Auvergne 2016
Romain Briatte 3e ligne aile (24 ans) Drapeau de la France France - ASM Clermont Auvergne 2013
Kévin Lebreton 3e ligne aile (22 ans) Drapeau de la France France SC Albi 2016
Flavien Nouhaillaguet 3e ligne aile (27 ans) Drapeau de la France France - FC Grenoble 2015
Christian Ostberg 3e ligne aile (22 ans) Drapeau des États-Unis États-Unis - Chinnor RFC Drapeau : Angleterre 2015
Pierre Roussel 3e ligne aile (28 ans) Drapeau de la France France - Castres olympique 2012
William Vaccaril 3e ligne aile (21 ans) Drapeau de la France France Racing 92 2016
Marius Vialle 3e ligne aile (25 ans) Drapeau de la France France - Formé au club 2013
Mathieu Lescure 3e ligne centre (34 ans) Drapeau de la France France - Formé au club 2005
Latuka Maituku 3e ligne centre (28 ans) Drapeau de la France France - Formé au club 2009
Utu Maninoa 3e ligne centre (30 ans) Drapeau des Samoa Samoa - AS Béziers 2011
Paul Boisset Mêlée (28 ans) Drapeau de la France France - Formé au club 2007
Théo Nanette Mêlée (24 ans) Drapeau de la France France - Formé au club 2014
Hugo Bouyssou Mêlée (20 ans) Drapeau de la France France - Formé au club 2016
Thomas Dubourdeau Ouverture (21 ans) Drapeau de la France France Racing 92 2015
Maxime Petitjean Ouverture (32 ans) Drapeau de la France France - US Dax 2010
Joris Segonds Ouverture (19 ans) Drapeau de la France France - Formé au club 2016
Jean-Philippe Cassan Centre (28 ans) Drapeau de la France France - Formé au club 2008
Bastien Colliat Centre (22 ans) Drapeau de la France France ASM Clermont Auvergne 2015
Louis Fajfrowski Centre (20 ans) Drapeau de la France France Formé au club 2016
Robert Lilomaiava Centre (24 ans) Drapeau des Samoa Samoa 2 (20) RC Massy Essonne 2015
Merab Sharikadze (en) Centre (23 ans) Drapeau de la Géorgie Géorgie 47 (40) US Bressane 2015
Connor Gaston Ailier (26 ans) Drapeau de l'Irlande Irlande - London Irish Drapeau : Angleterre 2013
Pierre Gaveau Ailier (21 ans) Drapeau de la France France ASM Clermont Auvergne 2016
Alex Luatua Ailier (24 ans) Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande US Oyonnax 2015
Albert Valentin Ailier (28 ans) Drapeau de la France France - Formé au club 2008
Jack McPhee Arrière (29 ans) Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande - Northland Drapeau : Nouvelle-Zélande 2012
Antoine Renaud Arrière (26 ans) Drapeau de la France France - US Oyonnax 2013
Thomas Salles Arrière (20 ans) Drapeau de la France France - Formé au club 2016
Uiki Huakau Arrière (21 ans) Drapeau des Tonga Tonga Union Bordeaux Bègles 2016

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Seuls les principaux titres en compétitions officielles sont indiqués ici.
  2. Julien Plazanet, « PRO D2 - Aurillac - Mont-de-Marsan (28-13) : Aurillac décroche sa première finale d'accession ! », sur rugbyrama.fr,‎ .
  3. Richard Escot, « En battant Aurillac en finale d'accession, Bayonne retrouve le Top 14 », sur lequipe.fr,‎ .
  4. Pour les joueurs formés au club année de leur première apparition en équipe pro

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Emmanuel Moussie, Yves Manière, Jacques Déat, "Histoire du Rugby Auvergnat".

Liens externes[modifier | modifier le code]