Études post-coloniales

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les études postcoloniales (de l'anglais postcolonial studies), plus connues sous le terme de postcolonialisme, sont l’étude des théories postcolonialistes qui naissent dans les années 1980 (aux États-Unis, bien plus tard en Europe) au sein du discours postmoderne, en réaction à l’héritage culturel laissé par la colonisation. Les théories postcolonialistes sont plus qu’une simple tentative historiographique et s’inscrivent dans une démarche critique.

L’Orientalisme d’Edward Saïd (1978) est généralement considéré comme le texte fondateur des théories postcolonialistes.

Théoriciens du postcolonialisme[modifier | modifier le code]

Historiens du postcolonialisme[modifier | modifier le code]

Penseurs du postcolonialisme[modifier | modifier le code]

Sujet d'étude[modifier | modifier le code]

Les études postcolonialistes ont pour sujet principal les processus de développement d’une identité culturelle nationale dans les pays colonisés. Ses notions principales et concepts clefs sont :

Influence foucaldienne sur le discours postcolonialiste[modifier | modifier le code]

Dans l'Orientalisme, Edward Saïd développe une idée du colonialisme selon la théorie du discours de Michel Foucault. L'influence foucaldienne sur le discours postcolonialiste s'est illustrée dans sa reconceptualisation des relations de pouvoir, non pas en tant que force unilatérale d'oppresseur à oppressé, mais comme un réseau de pouvoirs et de contre-pouvoirs qui circulent au sein de la société. Ainsi l'imposition du colonialisme par les pouvoirs impérialistes sur les populations indigènes n'est plus considérée seulement comme une simple relation de pouvoir unidirectionnelle mais comme une construction fragile qui doit constamment se légitimer et faire face aux contre-pouvoirs qu'elle développe dans un rapport de force en constant changement.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]