Agency (notion)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la philosophie image illustrant la sociologie image illustrant la psychologie
Cet article est une ébauche concernant la philosophie, la sociologie et la psychologie.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

En philosophie, l’agency (terme récemment traduit par agentivité, notamment au Canada) est la faculté d'action d'un être ; sa capacité à agir sur le monde, les choses, les êtres, à les transformer ou les influencer.

L'agentivité peut être consciente ou non, et intentionnelle ou non. Un agent possède généralement, mais pas toujours, une sorte de perception directe de son activité ; certains sont également conscients des buts de leur activité.

Terminologie[modifier | modifier le code]

L'anglicisme agency est fréquent dans les études de genre françaises, mais il existe également certaines formulations proposées par les traducteurs de Judith Butler (« capacité d'agir »[1], « puissance d'agir »[2]) et un néologisme, agentivité, qui est adopté par plusieurs chercheurs[3] et est réputé correct au Canada[4]. Le terme agentivité a aussi été repris en France dans le cadre de recherches qui associent des anthropologues, des sociologues et des linguistes[5].Dominique Malatesta, Dominique Golay et Christophe Jaccoud utilisent par exemple le concept d’agentivité pour analyser la participation de filles de milieux populaires à des clubs de football et de twirling bâton[6].

Philosophie morale[modifier | modifier le code]

L'agency précède toute considération morale ; c'est un point trivial : si un être est incapable d'action, aucune question morale ne s'applique à lui. Néanmoins, on peut avoir la capacité d'agir sans posséder de sens moral, sans faculté d'évaluer ou décider ce qui est bon ou mieux.

En conséquence, en philosophie morale, l'agency est un concept distinct, une sorte de prérequis à toute considération éthique.

Références et notes[modifier | modifier le code]

  1. Trouble dans le genre. Pour un féminisme de la subversion, préface d'Eric Fassin, traduction de Cynthia Kraus, La Découverte, Paris, 2005, (ISBN 978-2-7071-5018-9).
  2. Le Pouvoir des mots. Politique du performatif, préface de Charlotte Nordmann et de Jérôme Vidal, traduction de Charlotte Nordmann avec la collaboration de Jérôme Vidal, Éditions Amsterdam, Paris, 2004.
  3. Défaire le genre, traduction de Maxime Cervulle, Éditions Amsterdam, Paris, 2006.
  4. « Agentivité : capacité d'intervention sur les autres et d'agir dans le monde [...] L'agentivité est directement liée à la notion de gestion de soi qui comporte un ensemble varié de techniques par lesquelles l'individu exerce cette influence sur le cours de sa vie. Les croyances relatives à son efficacité personnelle constituent le facteur essentiel de l'agentivité humaine. » agentivité de l'enseignant - teacher agency
  5. Monod Becquelin Aurore, Vapnarsky Valentina, L'Agentivité. Ethnologie et linguistique à la poursuite du sens, Paris, Ateliers d'Anthropologie,‎ (lire en ligne)
  6. Malatesta, D., Golay, D, & Jaccoud, C., Circulation des savoirs, construction d’appartenances et affirmation de soi. Les filles dans les clubs de football et de twirling bâton : entre logique sportive et logique sociale. In P. Marcotte & O. Thevenin (Dir.), Sociabilité et transmissions dans les expériences de loisir, Paris, L’Harmattan,‎ , 111-125 p.

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]