Théorie critique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Théorie rattachée à l'École de Francfort, issue de la première génération de l'Institut für Sozialforschung, la théorie critique regroupe l'examen et la critique de la société et de la littérature à partir des connaissances développées par les sciences humaines et sociales. Deux sens doivent être distingués : le premier se rapporte à un corpus théorique issu des sciences sociales (Théodore Adorno, Max Horkheimer), le second tire son origine de la critique littéraire, en particulier celle du roman par Georg Lukács.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Marie-Christine Granjon, Penser avec Michel Foucault : théorie critique et pratiques politiques, Karthala, 2005.
  • Jan Spurk, Critique de la raison sociale : l'École de Francfort et sa théorie de la société, Presses Université Laval, 2001.
  • Jean Marie Vincent, La théorie critique de l'école de Francfort, Éditions Galilée, 1976.
  • Axel Honneth, La société du mépris. Vers une nouvelle Théorie critique, La Découverte, 2006 (ISBN 978-2707147721)

Liens externes[modifier | modifier le code]