Gayatri Chakravorty Spivak

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un écrivain image illustrant indien
Cet article est une ébauche concernant un écrivain indien.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Gayatri Chakravorty Spivak
Gayatri Chakravorty Spivak at Goldsmiths College.jpg

Gayatri Chakravorty Spivak

Biographie
Naissance
Nationalités
Formation
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Distinctions

Gayatri Chakravorty Spivak, née le 24 février 1942 à Calcutta (Inde britannique), est une théoricienne de la littérature et critique littéraire indienne contemporaine, professeure à l'université Columbia, de New York[1].

Son œuvre théorique et critique, qui s'intéresse à l'« autre » de l'Occident sous toutes ses formes, est caractérisée par une méfiance systématique envers toutes les pensées de la « totalisation ».

Elle est connue pour avoir traduit et introduit De la grammatologie de Derrida en langue anglaise, et pour son essai Les subalternes peuvent-elles parler ?, considéré comme un des textes fondateurs du post-colonialisme.

Repères biographiques[modifier | modifier le code]

Après des études en langue anglaise en Inde, Spivak part pour l'université Cornell aux États-Unis, où elle étudie la littérature comparée. En 1974, elle publie une thèse sur William Butler Yeats.

La suite de son travail mène à la traduction de De la grammatologie de Jacques Derrida, et à une carrière de critique littéraire dans une veine post-structuraliste, mêlée à des théories déconstructivistes, marxistes, féministes et postcoloniales.

En mars 2007, Spivak devient University Professor à l'Université Columbia, faisant d'elle l'unique femme de couleur à qui est accordé le statut honorifique le plus élevé, en 264 ans d'histoire[2]. En juin 2012, elle reçoit le Prix de Kyoto pour son travail[3]. Le 4 novembre 2014, elle reçoit le titre de docteur honoris causa de l'Université Paris 8[4].

Principales publications[modifier | modifier le code]

  • Subaltern Studies: Deconstructing Historiography (1985)
  • In Other Worlds: Essays in Cultural Politics (1987)
  • Can the Subaltern Speak? in Cary Nelson and Larry Grossberg, eds. Marxism and the interpretation of Culture (1988)
  • Selected Subaltern Studies. Ed. with Ranajit Guha (1988)
  • The Post-Colonial Critic: Interviews, Strategies, Dialogues. Ed. Sarah Harasym. (1990)
  • Thinking Academic Freedom in Gendered Post-Coloniality (1993)
  • A Critique of Post-Colonial Reason: Toward a History of the Vanishing Present (1999)
  • Death of a Discipline (2003)
  • Other Asia (2005)
  • Translating into English (2005)
  • Rethinking Comparativism (2010)

Traductions en français[modifier | modifier le code]

Études[modifier | modifier le code]

  • Stephen Morton, Gayatri Chakravorty Spivak (Abingdon: Routledge, 2007).
  • Mark Sanders, Gayatri Chakravorty Spivak: Live Theory, Continuum International Publishing Group Ltd. Coll.Live Theory, 2006, 148 p.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.columbia.edu/cu/english/fac_profiles.htm#gcs4
  2. (en) BULAN LAHIRI, « Speaking to Spivak », The Hindu, Chennai, India,‎ (lire en ligne)
  3. (en) « Japan's Kyoto Prize winners share $1.8 million », Agence France-Presse,‎
  4. Remise du titre de Docteur Honoris Causa à Gayatri Chakravorty Spivak par Danielle Tartakowsky, présidente de l’université Paris 8

Liens externes[modifier | modifier le code]