L'Orientalisme

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L'Orientalisme. L'Orient créé par l'Occident (titre original en anglais : Orientalism) est un essai de l'universitaire américano-palestinien Edward Saïd analysant la vision occidentale du Moyen-Orient telle qu'elle apparaissait au XIXe siècle dans l'art et la littérature (l'orientalisme), et les implications de cette vision en termes de colonisation et d'impérialisme culturel jusqu'aux années 1970. Saïd y développe quatre thèses, à savoir la domination politique et culturelle de l'Orient par l'Occident, la dépréciation de la langue arabe, la diabolisation de l'arabe et de l'islam, et la cause palestinienne. Publié aux États-Unis en 1978 par Pantheon Books, il a été traduit en français en 1980 par les Éditions du Seuil ainsi que dans plus d'une trentaine d'autres langues. C'est l'ouvrage majeur de l'orientalisme scientifique[réf. nécessaire].

Il y donne trois définitions de l'orientalisme qui se recoupent les unes dans les autres[1] :

  • le domaine de recherche universitaire et du courant de pensée portant sur l'orient (domaine qui s'étend de « toute personne qui enseigne, écrit ou fait des recherches sur l'orient » à « l'attitude du colonialisme européen »)
  • la pensée fondée sur le fait que l'Orient et l'Occident sont ontologiquement et épistémologiquement différents
  • « l'institution globale qui traite de l'Orient »

Bien qu'Edward Saïd se soit lui-même inspiré de réflexions antérieures, L’Orientalisme est l'ouvrage fondateur des études post-coloniales, particulièrement dans le monde anglo-saxon. Extrêmement influent dans divers champs, l'ouvrage s'est également attiré de nombreuses critiques, notamment de la part d'historiens trouvant que l'auteur a manqué de rigueur. Edward Saïd lui-même a affiné sa pensée en 1993 dans Culture et Impérialisme (Culture and Imperialism).

Références[modifier | modifier le code]

  1. Edward W. Said, L'Orientalisme, Éditions du Seuil, coll. « Points histoire », (ISBN 9782757853078), p. 31-32 (Introduction)