Réification

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La réification (du latin res, chose) consiste à transformer ou à transposer une abstraction en un objet concret, à appréhender un concept comme une chose concrète. Le terme est aussi employé à propos des personnes vivantes.

Logique[modifier | modifier le code]

Des raisonnements fallacieux fondés sur la réification peuvent être commis quand les manipulations qui sont seulement possibles sur des choses concrètes sont appliquées à un concept abstrait. On dit également qu'une erreur est commise quand on traite d'un concept abstrait comme s'il n'avait aucune relation avec les choses concrètes dont il est une abstraction. Des domaines comme la psychologie en font une grande utilisation[réf. nécessaire]. La réification est une forme de biais cognitif.

Pédagogie[modifier | modifier le code]

On parle de réification du savoir en pédagogie, de façon essentiellement péjorative, pour décrire l'habitude des enseignants et élèves de considérer les objets d'un apprentissage comme existant par eux-mêmes, qui doivent être transmis, acquis, emmagasinés et restitués aussi fidèlement que possible lors des tests de connaissance ou contrôles. On peut opposer cette approche au constructivisme, qui s'intéresse à l'articulation entre le savoir et les individus qui l'acquièrent activement et le reconstruisent. L'Histoire aménagée pour un certain modèle de leçons qui exclut la diversité des niveaux d'approche, et met en avant directement les dates ou concepts à retenir relève de la réification.

Informatique[modifier | modifier le code]

En informatique, la réification consiste à transformer un concept en un objet informatique. Ce terme est surtout utilisé en programmation orientée objet ou en programmation fonctionnelle. Par exemple, soit un objet p d'une classe Point et contenant les deux entiers 2 et 3 dans son état. Point est une réification du point de coordonnées (2;3) (et p est une instanciation de la classe Point).

Lorsque le langage orienté objet possède un mécanisme de réflexion, il réifie des éléments du langage comme les classes, les champs ou encore les méthodes, sous forme d'objets. On fait souvent référence à cette catégorie d'objets particuliers sous le nom de méta-objets, instances de méta-classes.

Littérature[modifier | modifier le code]

On utilise aussi le terme en littérature pour désigner notamment la déshumanisation d'un personnage qui est « transformé » en objet par l'auteur par exemple. (cf. Zola, La Bête humaine).

Le terme "Chosification" est également parfois utilisé.

Gestion des connaissances[modifier | modifier le code]

La réification est un concept utilisé dans la gestion des connaissances. La réification va permettre de transformer l'information en connaissance.

Esthétique[modifier | modifier le code]

Transformation d'une oeuvre conceptuelle ou numérique en un objet monnayable ou échangeable.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :