Saulzoir

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Saulzoir
Vue sur Saulzoir et son école
Vue sur Saulzoir et son école
Blason de Saulzoir
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Nord-Pas-de-Calais
Département Nord
Arrondissement Cambrai
Canton Solesmes
Intercommunalité Communauté de communes du Pays Solesmois
Maire
Mandat
Gilbert Gernet (UDI)
2014-2020
Code postal 59227
Code commune 59558
Démographie
Gentilé Salicétains
Population
municipale
1 703 hab. (2011)
Densité 169 hab./km2
Géographie
Coordonnées 50° 14′ 29″ N 3° 26′ 41″ E / 50.2413888889, 3.4447222222250° 14′ 29″ Nord 3° 26′ 41″ Est / 50.2413888889, 3.44472222222  
Altitude Min. 43 m – Max. 88 m
Superficie 10,1 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Nord

Voir sur la carte administrative du Nord
City locator 14.svg
Saulzoir

Géolocalisation sur la carte : Nord

Voir sur la carte topographique du Nord
City locator 14.svg
Saulzoir

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Saulzoir

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Saulzoir
Liens
Site web www.saulzoir.fr

Saulzoir est une commune française, située dans le département du Nord (59) en région Nord-Pas-de-Calais.

Ses habitants sont appelés les Salicétains. Leur nom jeté est les noirs talons[1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

Le village est situé dans la vallée de la Selle à 7,3 km au nord-ouest de Solesmes à vol d'oiseau, à 14,4 km au sud de Valenciennes, et à 16,1 km de Cambrai, le chef-lieu d'arrondissement. Lille, la capitale régionale, est à 51,4 km[2],[3].

Communes limitrophes de Saulzoir
Haspres Verchain-Maugré
Saulzoir Haussy
Villers-en-Cauchies Saint-Aubert Montrécourt

Hydrographie, géologie et relief[modifier | modifier le code]

Le village est construit sur les deux rives de la Selle, affluent de rive droite de l'Escaut. Un secteur de part et d'autre de la rivière est classé « inondable »[4].

Climat[modifier | modifier le code]

Saulzoir se trouve dans une zone climatique de type océanique dégradé, ou à tendance continentale. Les données climatiques sont comparables à celles de Cambrai-Épinoy, station météorologique la plus proche à une vingtaine de kilomètres.

Voies de communication et transports[modifier | modifier le code]

Saulzoir est au croisement des routes départementales D114, dite aussi « chaussée Brunehaut », ancienne voie romaine de Cambrai à Bavay, et D955 du Cateau-Cambrésis à Denain.

La commune est desservie par deux lignes du réseau CambrésiX, groupement composé de six entreprises de transport locales, l'une reliant Caudry à Famars (Université de Valenciennes) via Solesmes, l'autre Cambrai à Haussy[5].

La gare SNCF la plus proche est à Valenciennes.

Urbanisme[modifier | modifier le code]

Le Plan local d'urbanisme en vigueur en 2012 a été approuvé le 26 octobre 2006 et modifié le 22 février 2008. Il prévoit deux zones d'urbanisation future, l'une sur le site de l'ancienne briqueterie, l'autre au lieu-dit « Le Doigny », avec pour objectif une population de 2 000 habitants à l'horizon 2015[4].

Logement[modifier | modifier le code]

En 2008, Saulzoir comptait 680 résidences principales, auxquelles s'ajoutaient 41 logements vacants, soit 5,6 % du total, et un faible nombre de résidences secondaires ou logements occasionnels. Les maisons représentaient 99,4 % de l'ensemble des logements, pourcentage en légère baisse par rapport au recensement de 1999 (98,1 %) mais nettement supérieur à celui observé dans le département du Nord (68,6 %).

La part de résidences principales datant d'avant 1949 s'élevait à 50,8 %. Pour les constructions plus récentes, 25,1 % des logements dataient d'entre 1949 et 1974 et 24 % d'après 1975[6].

Histoire[modifier | modifier le code]

Site supposé[7] de la bataille du Sabis (ancien nom de la Selle) où Jules César raconte dans sa Guerre des Gaules avoir défait le peuple gaulois des Nerviens en -57. L'Abbaye des Dames de Beaumont a déclaré posséder des biens dans le village en 1602[8].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Administration municipale[modifier | modifier le code]

La commune ayant entre 1 500 et 2 500 habitants en 2008 le nombre de conseillers municipaux est de 19. Depuis 2014 le maire est Gilbert Gernet.

Saulzoir est membre de la communauté de communes du Pays du Solesmois, qui comprend 15 communes et 14 822 habitants en 2008[9].

La mairie de Saulzoir

En 2011, la commune de Saulzoir a été récompensée par le label « Ville Internet @@ »[10].

Suite aux élections municipales de 2014, la composition du Conseil municipal de Saulzoir est la suivante :

Conseil municipal de Saulzoir (mandature 2014-2020).
Liste Tendance Président Effectif Statut
« Volontaires pour l'Avenir » UDI Gilbert Gernet 15 Majorité
« Avançons ensemble pour Saulzoir » DVG Bertrand Mer 3 Opposition
« Saulzoir Autrement » UDI Jean-Marie Leriche 1 Minorité

Liste des Maires[modifier | modifier le code]

Liste des Maires depuis le Premier Empire
Période Identité Étiquette Qualité
1808 1820 Félix Héniau    
1821 1831 Jacques-Joseph Malaquin    
1831 1844 Antoine-Louis Boulogne    
1844 1848 Pierre-Joseph Leduc    
1848 1867 Scipion Mériaux   Maire provisoire du 18 mars au 14 août 1848
1867 1870 Jean-Baptiste Marchant    
1870 1870 Jean-Baptiste-Eugène Marchant    
1870 1878 Théodore Mascaux    
1878 1881 Auguste Boulogne    
1881 1885 Auguste Gouvion    
1885 1908 Eugène Marchant-Canquelain    
1908 1909 Napoléon Guille SFIO  
1909 1915 Bernard Canonne    
1915 1920 Antoine Basquin   Adjoint au Maire de 1908 à 1915
1920 1929 Emile Boucly SFIC puis PC  
1929 1929 Numa Bourlet   Première femme à être élue Maire de Saulzoir
1929 1935 Paul Richez    
1935 1939 Henri Pouré    
1939 1944 Ernest Guille SFIO  
1944 1945 Benoît Boutelier    
1945 1957 Emile Boucly PCF  
1957 1965 Paul Leduc    
1965 1975 Alcide Lagrue PCF  
1975 1977 Julien Plouchart PS  
1977 1986 Guy Lanciaux PCF  
1986 2001 Bernard Monsergent PCF  
2001 2008 Jean Bourgeois Sans étiquette

Gauche

Vice-Président de la CCPS

Membre de la Musique Municipale de Saulzoir

2008 2014 Germaine Forgeois PCF  
2014 en cours Gilbert Gernet UDI  
Les données manquantes sont à compléter.

Tendances politiques et résultats[modifier | modifier le code]

Les consultations électorales récentes à Saulzoir montrent une tendance partisane favorable à la gauche.

Aux élections européennes de 2014, les 4 meilleurs scores à Saulzoir étaient la liste Bleu Marine conduite par Marine Le Pen avec 37,78 % des suffrages exprimés, la liste UDI-MoDem avec 14,59 %, la liste UMP avec 12,30 % et la liste Socialiste avec 7,91 %.

Aux élections municipales de 2014, la liste conduite par Gilbert Gernet " Volontaires pour l'avenir " (UDI) avait emporté 54,25 % des suffrages exprimés (soit 542 voix) et 15 élus, face à la liste " Avançons ensemble pour Saulzoir " (Divers gauche) conduite par Bertrand Mer, 1er Adjoint sortant, 31,13 % (311 voix) et 3 élus, et la liste " Saulzoir Autrement " (UDI) conduite par Jean-Marie Leriche, 14,61 % (146 voix) et 1 élu. Il n'y a pas eu de second tour.

Au premier tour de l'élection présidentielle de 2012, les quatre candidats arrivés en tête à Saulzoir sont François Hollande (PS, 27,26 %), Marine Le Pen (FN, 23,48 %), Nicolas Sarkozy (UMP, 20,05 %) et Jean-Luc Mélenchon (Front de gauche, 17,50 %) avec un taux de participation de 83,05 %. Au deuxième tour François Hollande arrive en tête avec 54,30 % des voix avec un taux de participation de 83,26 %[11].

Au deuxième tour des élections régionales de 2010[12], 55,86 % des suffrages exprimés sont allés à la liste conduite par Daniel Percheron (PS), 21,10 % à celle de Valérie Létard (UMP), et 23,03 % à la liste FN de Marine Le Pen, pour un taux de participation de 55,25 %.

Aux élections européennes de 2009[13], les deux meilleurs scores à Saulzoir étaient ceux de la liste de la majorité présidentielle conduite par Dominique Riquet, qui a obtenu 125 suffrages soit 22,12 % des suffrages exprimés (département du Nord 24,57 %), et de la liste du Front de gauche conduite par Jacky Hénin, qui a obtenu 101 suffrages soit 17,88 % des suffrages exprimés (département du Nord 8,01 %), pour un taux de participation de 42,95 %.

Aux élections municipales de 2008, la liste de Germaine Forgeois " Union de la gauche " avait emporté 14 sièges au conseil municipal, face à la liste " Bien vivre à Saulzoir " conduite par l'adjoint sortant Hervé Berquet (5 sièges). A Saulzoir, on votait encore par scrutin majoritaire plurinominal avec panachage autorisé.

Au deuxième tour de l'élection présidentielle de 2007[14], 48,72 % des électeurs ont voté pour Nicolas Sarkozy (UMP), et 51,28 % pour Ségolène Royal (PS), avec un taux de participation de 85,16 %.

Au deuxième tour des élections législatives de 2007[15], 47,22 % des électeurs de Saulzoir ont voté pour Marie-Sophie Lesne (UMP) (47,22 % dans la 22e circonscription du Nord), 52,78 % pour Christian Bataille (PS) (52,78 % dans la circonscription), avec un taux de participation de 63,26 % à Saulzoir et de 63,90 % dans la circonscription.

Instances judiciaires et administratives[modifier | modifier le code]

La commune de Saulzoir est dans le ressort de la cour d'appel de Douai, du tribunal d'instance, du tribunal de grande instance, du tribunal pour enfants et du conseil de prud'hommes de Cambrai, du tribunal de commerce de Douai, du tribunal administratif de Lille et de la cour administrative d'appel de Douai[16].

Politique environnementale[modifier | modifier le code]

La commune pratique le tri sélectif[17].

Jumelages[modifier | modifier le code]

Au 27 septembre 2012, Saulzoir n'est jumelée avec aucune autre commune[18].

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

En 2011, la commune comptait 1 703 habitants. L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du XXIe siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans, contrairement aux autres communes qui ont une enquête par sondage chaque année[Note 1],[Note 2].

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
1 531 1 268 1 552 1 839 2 159 2 213 2 227 2 326 2 213
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
2 380 2 422 2 435 2 355 2 326 2 259 2 139 2 194 2 130
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
2 109 2 032 2 065 1 798 1 892 1 863 1 817 1 770 1 798
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004 2006 2009
2 010 2 022 1 953 1 870 1 794 1 704 1 713 1 701 1 697
2011 - - - - - - - -
1 703 - - - - - - - -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[19] puis Insee à partir de 2004[20].)
Histogramme de l'évolution démographique


Pyramide des âges[modifier | modifier le code]

Pyramide des âges à Saulzoir en 2007 en pourcentage[21].
Hommes Classe d’âge Femmes
0,1 
90 ans ou +
1,0 
6,5 
75 à 89 ans
12,7 
14,7 
60 à 74 ans
15,8 
22,5 
45 à 59 ans
22,5 
20,1 
30 à 44 ans
17,7 
15,6 
15 à 29 ans
14,5 
20,4 
0 à 14 ans
15,8 
Pyramide des âges du département du Nord en 2007 en pourcentage[22].
Hommes Classe d’âge Femmes
0,2 
90 ans ou +
0,7 
4,6 
75 à 89 ans
8,2 
10,4 
60 à 74 ans
11,9 
19,8 
45 à 59 ans
19,5 
21,0 
30 à 44 ans
19,9 
22,5 
15 à 29 ans
20,9 
21,5 
0 à 14 ans
18,9 

Enseignement[modifier | modifier le code]

La commune de Saulzoir est rattachée à la circonscription scolaire Cambrai-Le Cateau du bassin d'éducation du Cambrésis, qui dépend de l'inspection académique du Nord et de l'académie de Lille.

La commune gère le groupe scolaire public Pasteur rattaché au secteur du collège Saint-Exupéry de Solesmes[23].

Santé[modifier | modifier le code]

Sports[modifier | modifier le code]

Cultes[modifier | modifier le code]

Les Salicétains disposent d'un lieu de culte catholique : l'église Saint-Martin. Cette église dépend de la paroisse « Saint Joseph en Solesmois », située pour partie dans l'arrondissement de Cambrai et dans celui de Valenciennes, et rattachée à l'archidiocèse de Cambrai[24].

Économie[modifier | modifier le code]

Revenus de la population et fiscalité[modifier | modifier le code]

En 2010, le revenu fiscal médian par ménage était de 29 328 €, ce qui plaçait Saulzoir au 15 241e rang parmi les 31 347 communes de plus de 50 ménages en métropole[25].

Emploi[modifier | modifier le code]

Saulzoir se trouve dans le bassin d'emploi du Cambrésis. L'agence Pôle emploi pour la recherche d'emploi la plus proche est localisée à Caudry.

En 2008, la population de Saulzoir se répartissait ainsi : 69,1 % d'actifs, ce qui est inférieur aux 71,6 % d'actifs de la moyenne nationale et 10,9 % de retraités, un chiffre supérieur au taux national de 8,5 %. Le taux de chômage était de 7,3 % contre 9,3 % en 1999[6].

Entreprises et commerces[modifier | modifier le code]

Au 31 décembre 2009, Saulzoir comptait 72 établissements[6].

Répartition des établissements par domaines d'activité au 31 décembre 2009

  Ensemble Agriculture Industrie Construction Commerce Services
Nombre d'établissements 72 16 2 14 30 10
% 100 % 22,2 % 2,8 % 19,4 % 41,7 % 13,9 %
Sources des données : INSEE[6]

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Photographie montrant l'église Saint-Martin
L'église Saint-Martin

L'église Saint-Martin date des XVIIe et XVIIIe siècles.

  • Le temple protestant
  • L'ancien château, datant d'avant le XIXe siècle et de 1861.

Le moulin sur la Selle date d'avant 1914. L'existence d'un moulin à cet emplacement est antérieure au XIIe siècle. Le haut bâtiment de briques a été restauré en 1990 pour héberger la bibliothèque municipale. Il possède encore sa ventellerie[Note 3]. Le mécanisme du moulin est réinstallé au rez-de-chaussée[26].

  • Le monument aux morts.
  • Le calvaire, la chapelle du Christ-aux-Liens de 1773, la chapelle Notre Dame.

Patrimoine culturel[modifier | modifier le code]

Photographie montrant le géant Valentin
Valentin le jardinier

Le géant Valentin.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason de la ville de Saulzoir (59) Nord-France.svg

Les armes de Saulzoir se blasonnent ainsi : "D'azur au croissant d'or, accompagné de onze billettes du même, cinq en chef et six en pointe, 3, 2 et 1[27]."

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Au début du XXIe siècle, les modalités de recensement ont été modifiées par la loi no 2002-276 du 27 février 2002, dite « loi de démocratie de proximité » relative à la démocratie de proximité et notamment le titre V « des opérations de recensement », afin de permettre, après une période transitoire courant de 2004 à 2008, la publication annuelle de la population légale des différentes circonscriptions administratives françaises. Pour les communes dont la population est supérieure à 10 000 habitants, une enquête par sondage est effectuée chaque année, la totalité du territoire de ces communes est prise en compte au terme de la même période de cinq ans. La première population légale postérieure à celle de 1999 et s’inscrivant dans ce nouveau dispositif est entrée en vigueur au 1er janvier 2009 et correspond au recensement de l’année 2006.
  2. Dans le tableau des recensements et le graphique, par convention dans Wikipédia, et afin de permettre une comparaison correcte entre des recensements espacés d’une période de cinq ans, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique que les populations correspondant aux années 2006, 2011, 2016, etc., ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee.
  3. Un ouvrage de bois ou de maçonnerie destiné à soutenir une retenue d’eau et muni d'une ou plusieurs ouvertures que l’on ferme avec des vannes.

Références[modifier | modifier le code]

Insee[modifier | modifier le code]

Autres références[modifier | modifier le code]

  1. « Nom des habitants des communes françaises, », sur le site habitants.fr de la SARL Patagos (consulté le 4 mai 2012).
  2. Calcul de l'orthodromie pour Lille, Cambrai, Valenciennes, Solesmes.
  3. Voir la carte de l'IGN sur Géoportail. Consulté le 3 mai 2012..
  4. a et b « Urbanisme », sur le site officiel de la mairie de Saulzoir (consulté le 3 octobre 2012).
  5. « Les plans du réseau », sur le site du réseau Arc-en-ciel (consulté le 2 octobre 2012).
  6. a, b, c et d [PDF] « Résultats du recensement de la population 2008 », sur le site de l'Insee (consulté le 5 mai 2012).
  7. Pierre Turquin, "La Bataille de la Selle (du Sabis) en l'An 57 avant J.-C.", in Les Études Classiques 23/2 (1955), 113-156.
  8. Archives départementales du Nord
  9. « Page d'accueil », sur le site de la communauté de communes du pays du Solesmois (consulté le 4 mai 2012).
  10. N. G., « Villes Internet : 32 communes du Nord - Pas-de-Calais récompensées », La Voix du Nord,‎ 2011 (consulté le 14 janvier 2010).
  11. « Les résultats de l'élection présidentielle 2012 », sur le site du ministère de l'intérieur (consulté le 18 mai 2012).
  12. « Résultats de l’élection régionale 2010 », sur le site du ministère de l’Intérieur (consulté le 4 mai 2012).
  13. « Résultats de l’élection européenne de 2009 », sur le site du ministère de l’Intérieur (consulté le 4 mai 2012).
  14. « Les résultats de l'élection présidentielle 2007 », sur le site du ministère de l'Intérieur (consulté le 4 mai 2012)
  15. « Les résultats des élections législatives 2007 », sur le site du ministère de l'Intérieur (consulté le 4 mai 2012).
  16. « Liste des juridictions compétentes pour une commune », sur le site du ministère de la Justice (consulté le 28 septembre 2012).
  17. « Environnement », sur le site officiel de la mairie de Saulzoir (consulté le 22 novembre 2013).
  18. « Atlas français de la coopération décentralisée et des autres actions extérieures », sur le site du ministère des Affaires étrangères (consulté le 27 septembre 2012).
  19. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  20. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2004, 2006, 2009, 2011
  21. « Évolution et structure de la population à Saulzoir en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 1er août 2010).
  22. « Résultats du recensement de la population du Nord en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 1er août 2010).
  23. « Circonscription de Cambrai-Le Cateau : Liste des écoles », sur le site de l'Inspection académique du Nord - circonscription de Cambrai-Le Cateau (consulté le 1er octobre 2012).
  24. « Saint Joseph en Solesmois », sur Le site officiel du diocèse de Cambrai (consulté le 29 septembre 2012).
  25. « Fichier RFDM2010COM : Revenus fiscaux localisés des ménages - Année 2010 », sur le site de l'Insee (consulté le 1er octobre 2012).
  26. « Saulzoir », sur le site de l'office de tourisme du Cambrésis (consulté le 4 mai 2012).
  27. Source: Cambrésie terre d'histoire