Cuica

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Une cuica, avec sangle et éponge

Les cuica, puita, omelê, zambomba , Rommelpot ou roncador sont de très anciens instruments de musique membranophone à friction, de la famille des tambours à friction, plus connus aujourd'hui au Brésil, utilisés dans la samba et hérités de la culture bantoue.

Le tambour à friction est instrument relativement répandu en Europe, Afrique et Amérique latine. En France par exemple, au siècle dernier, le tambour à friction existait encore dans de nombreuses régions sous de nombreuses formes et matériaux, utilisé entre autres lors du charivari, ou au cours des mariages où l'on fixait dans le fond d'un tonneau du crin de cheval empoissé que l'on frottait à pleine main.

Facture[modifier | modifier le code]

Cet instrument est constitué d'un fût cylindrique généralement métallique d'environ 30 cm de haut et de 20 cm de diamètre, sur lequel une membrane de peau ou de plastique est tendue grâce à des fixations métalliques similaire à celles des bongos. Une fine tige de bois est fixée au centre de la peau, dépassant à l'intérieur du fût.

Jeu[modifier | modifier le code]

Vue du fond et de la tige

Le musicien, en frottant cette tige avec un chiffon ou une éponge humide, produit des vibrations qui se transmettent à la peau. Il peut ensuite moduler la hauteur du son en appuyant un doigt de son autre main à proximité du point de fixation de la tige sur la peau: la pression tend la peau qui produit alors un son plus aigu.

Les cuicas sont des instruments traditionnels du folklore brésilien, en particulier dans les batteries de samba des écoles de samba de Rio de Janeiro. Elles sont placées dans les tout premiers rangs, mais semblent de plus en plus délaissées par les jeunes générations de percussionnistes, au point que certaines écoles ne les placent plus ainsi.

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :