Institut national supérieur des sciences agronomiques, de l'alimentation et de l'environnement

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Institut national supérieur des sciences agronomiques, de l'alimentation et de l'environnement
Image illustrative de l'article Institut national supérieur des sciences agronomiques, de l'alimentation et de l'environnement
Devise Votre avenir se joue aujourd'hui !
Informations
Fondation 2009[1]
Type Grand établissement[1] rattaché à l'université de Bourgogne
Régime linguistique français, anglais
Localisation
Coordonnées 47° 18′ 40″ N 5° 03′ 57″ E / 47.311093, 5.06586547° 18′ 40″ Nord 5° 03′ 57″ Est / 47.311093, 5.065865  
Ville Dijon
Pays Drapeau de la France France
Région Bourgogne
Direction
Président Benoît Lesaffre
Directeur Claude Bernhard
Chiffres clés
Enseignants-chercheurs 100
Étudiants 1 030
Niveau Bac+3 à Bac+8
Divers
Affiliation PRES Bourgogne Franche-Comté, CGE, CDEFI, CTI[2]
Site web www.agrosupdijon.fr/

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Institut national supérieur des sciences agronomiques, de l'alimentation et de l'environnement

Géolocalisation sur la carte : Bourgogne

(Voir situation sur carte : Bourgogne)
Institut national supérieur des sciences agronomiques, de l'alimentation et de l'environnement

Géolocalisation sur la carte : Dijon

(Voir situation sur carte : Dijon)
Institut national supérieur des sciences agronomiques, de l'alimentation et de l'environnement

L’Institut national supérieur des sciences agronomiques, de l'alimentation et de l'environnement, dont le nom d'usage est Agrosup Dijon, est un établissement d'enseignement supérieur et de recherche français en agronomie et en agroalimentaire, installé à Dijon et créé en 2009, rattaché à l'université de Bourgogne. L’Institut national supérieur des sciences agronomiques, de l'alimentation et de l'environnement est un établissement public à caractère scientifique, culturel et professionnel, de type grand établissement, rattaché à l’université de Bourgogne.

Cet établissement résulte de la fusion de l’Établissement national d'enseignement supérieur agronomique de Dijon (ENESAD) et l'École nationale supérieure de biologie appliquée à la nutrition et à l'alimentation (ENSBANA), ancienne école interne de l'université de Bourgogne. Il abrite également EDUTER (Institut au service de l'éducation et de la professionnalisation).

AgroSup Dijon est membre du PRES Bourgogne Franche-Comté et de la Conférence des grandes écoles.

Histoire[modifier | modifier le code]

L’histoire des établissements dijonnais prend sa source dans la loi du 2 août 1960 qui initie de nouveau développement de l’enseignement agricole, notamment sous l’aspect de la formation des personnels et du développement de la recherche en ce domaine.

Le premier de ces établissements est une École nationale d'ingénieurs des travaux agricoles, inaugurée le 29 octobre 1965 par le ministre de l’agriculture Edgard Pisani, ayant pour mission de former des ingénieurs et dont le siège est à Quetigny.

Un décret du 23 août 1966 crée ensuite, à Dijon, l’École nationale supérieure des sciences agronomiques appliquées (ENSSAA) à partir de la réorganisation d’une école qui fonctionnait à Paris auprès de l’Institut national agronomique. Elle forme le corps des ingénieurs d’agronomie qui est le successeur de celui des ingénieurs des services agricoles. Est également intégré au sein de l’ENSSAA, l’Institut national de formation des professeurs certifiés de l’enseignement agricole qui prépare en deux ans aux épreuves théoriques du CAPLA et en une année aux épreuves pratiques de cet examen qui est l’équivalent du CAPES.

Également en 1966, sont créés deux autres établissements publics :

  • L’Institut national de recherches et d’applications pédagogiques (INRAP) recherche de nouvelles méthodes pédagogiques et propose toute mesure pour l’adaptation des programmes des lycées, collèges, cours professionnels agricoles et établissements assimilés. Il participe à la formation pédagogique des professeurs stagiaires et publie de la documentation.
  • L’Institut national de promotion supérieur agricole (INSPA) prépare à des diplômes d’ingénieurs par la voie de la formation continue et organise la formation professionnelle des professeurs d’éducation socioculturelle ainsi que d’autres fonctionnaires.

En juillet 1984, le Centre national d’études et de ressources en technologie avancées (CNERTA) est créé en tant que composante de l’ENSSAA.

Le 17 février 1989, le ministre de l’agriculture Henri Nallet, annonce devant le conseil d’administration de l’université de Dijon, sa volonté de regrouper les établissements de Dijon et Quetigny et de constituer, en collaboration avec l’université et l’INRA, un pôle d’enseignement supérieur et de recherche à vocation internationale. Le 11 mai, les conseils d’administration des quatre établissements sont réunis en une assemblée commune. Le 15 juin, une convention cadre est signée posant les bases du nouvel établissement.

L'Établissement national d’enseignement supérieur agronomique de Dijon (ENESAD) est créé par décret le 1er juillet 1993 sous la forme d’EPSCP.

En janvier 2006, l’Institut EDUTER regroupe la mission d’appui au système éducatif agricole.

Au 1er janvier 2008, l’établissement a absorbé le Centre national de promotion rurale, enseignement et formation professionnelle à distance (CNPR), localisé sur le site de Marmilhat à Lempdes (Puy de Dôme). Cet établissement public national exerce une mission spécifique de conduite et de promotion de Formation ouverte et à distance pour l’enseignement agricole.

L’Institut national supérieur des sciences agronomiques, de l'alimentation et de l'environnement a été créé le 1er mars 2009, en application du décret no 2009-189 du 18 février 2009[1], sous double tutelle du ministère de l'Agriculture, de l'Alimentation, de la Pêche, de la Ruralité et de l'Aménagement du Territoire et du ministère de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche.

Missions[modifier | modifier le code]

L’Institut national supérieur des sciences agronomiques, de l'alimentation et de l'environnement assure essentiellement la formation d'ingénieurs dans les domaines de l'agronomie, sciences de l'alimentation et de l'environnement. Il mène aussi des actions de formation continue. Dans les conditions prévues à l'article L812-1 du code rural[3], l'établissement est une école d'ingénieurs qui exerce les missions suivantes :

  1. Il dispense principalement des formations d'ingénieurs en sciences et techniques agronomiques, agroalimentaires, et en sciences et techniques de l'environnement et des territoires. Il exerce dans ces domaines des activités de formation initiale et continue, notamment pour les fonctionnaires, de recherche, de diffusion des connaissances, de coopération scientifique et technique, de transfert de technologie et d'aide à la création d'entreprise.
  2. Il assure la formation à distance pour l'enseignement supérieur et technique.
  3. Il mène des activités de recherche et d'ingénierie dans les domaines des sciences et techniques de l'éducation, de l'information et de la communication.
  4. Il produit, édite et diffuse des ressources éducatives.
  5. Il délivre les titres et diplômes nationaux pour lesquels il a été habilité par le ministre chargé de l'enseignement supérieur, seul ou conjointement avec d'autres établissements d'enseignement supérieur. Il peut également délivrer des diplômes qui lui sont propres.

Dans le cadre de ses missions, l'établissement développe des actions de coopération internationale.

L'Institut EDUTER assure notamment les missions 3 et 4 citées précédemment.

Organisation[modifier | modifier le code]

AgroSup Dijon est un établissement public à caractère scientifique, culturel et professionnel constitué sous la forme d'un grand établissement au sens de l'article L717-1 du code de l'éducation[4],[5] dont le siège est à Dijon.

L'établissement est rattaché à l'université de Bourgogne. Il est dirigé par un directeur général assisté d'un directeur général adjoint et d'un secrétaire général. Le directeur général est nommé pour cinq ans par les ministres de tutelle après avis du conseil d'administration.

L'établissement est administré par un conseil d'administration de 28 membres : 14 personnalités qualifiées et membres de droit et 14 membres élus des personnels et des étudiants.. Il comporte un conseil scientifique de 25 membres : 12 membres nommés, 12 membres élus des personnels et des étudiants et le directeur général de l'établissement, un conseil des enseignants et un conseil de l'enseignement et de la vie étudiante de 25 membres : 4 personnalités désignés par le conseil d'administration, 20 membres élus des personnels et des étudiants et le directeur général ou son représentant.

Il est placé sous la double tutelle du ministère chargé de l'enseignement supérieur et du ministre chargé de l'agriculture.

L'établissement est composé de départements d'enseignement, de recherche et d'ingénierie, d'unités de recherche, de services, d'un institut EDUTER, et de services communs, d'instituts et d'écoles, créés par délibération du conseil d'administration.

Chiffres clés[modifier | modifier le code]

AgroSup Dijon, c’est plus de 1 500 personnes :

  • 1 030 étudiants
  • 100 enseignants-chercheurs
  • 71 IPAC (Ingénieurs Professeurs Agrégés Certifiés)
  • 325 personnels filière formation/recherche et filière administrative

Organisation[modifier | modifier le code]

  • 4 départements d’enseignement :
    • « Agronomie, Agroéquipement, Élevage et Environnement » ;
    • « Sciences des Aliments – Nutrition » ;
    • « Sciences Humaines et Sociales » ;
    • « Sciences de l’Ingénieur et des Procédés ».
  • Institut au service de l’éducation et de la professionnalisation : Eduter
  • Centre spécialisé dans la formation à distance
  • Centre de documentation : Médiadoc
  • Centre d’expérimentation sur le cheval athlète

Formations[modifier | modifier le code]

  • 2 spécialités d’ingénieurs
  • 4 mastères spécialisés
  • 11 masters cohabilités
  • 5 licences professionnelles

Recherche[modifier | modifier le code]

  • 6 Unités Mixtes de Recherche
  • 2 Équipes d’accueil mixtes
  • 5 Unités Propres

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Décret no 2009-189 du 18 février 2009 portant création de l'Institut national supérieur des sciences agronomiques, de l'alimentation et de l'environnement (Agrosup Dijon)
  2. Habilitation de la CTI renouvelée pour 6 ans en 2011
  3. Art. L812-1 du code rural
  4. Art. L717-1 du code de l'éducation
  5. Il est soumis aux dispositions de ce même code et des textes pris pour son application sous réserve des dérogations prévues au présent décret.

Lien externe[modifier | modifier le code]