Lempdes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d’aide sur l’homonymie Pour l’article homophone, voir Landes.
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lempdes-sur-Allagnon.
Lempdes
Monument érigé à l'entrée de Lempdes, patrie de la 2 CV
Monument érigé à l'entrée de Lempdes, patrie de la 2 CV
Blason de Lempdes
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne
Département Puy-de-Dôme
Arrondissement Arrondissement de Clermont-Ferrand
Canton Canton de Pont-du-Château
Intercommunalité Clermont Communauté
Maire
Mandat
Henri Gisselbrecht
2014-2020
Code postal 63370
Code commune 63193
Démographie
Population
municipale
8 397 hab. (2011)
Densité 683 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 46′ 19″ N 3° 11′ 40″ E / 45.7719, 3.1944 ()45° 46′ 19″ Nord 3° 11′ 40″ Est / 45.7719, 3.1944 ()  
Altitude Min. 317 m – Max. 505 m
Superficie 12,30 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Lempdes

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Lempdes
Liens
Site web http://www.ville-lempdes.fr/

Lempdes est une commune française, située dans le département du Puy-de-Dôme en région d'Auvergne. Lempdes fait partie de l'aire urbaine de Clermont-Ferrand.

Géographie[modifier | modifier le code]

Situation[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

Voies de communication et transports[modifier | modifier le code]

Voies routières[modifier | modifier le code]

Commune située à proximité de l’autoroute A 711, six routes départementales traversent la commune :

La ville est située à proximité immédiate des autoroutes et des principaux axes de circulation routière, en direction de :

  • Thiers, Saint-Étienne, Lyon par l'A89 ;
  • Montluçon, Bourges, Orléans, Paris par l'A71 ;
  • Montpellier, Sud de la France, Espagne par l'A75 ;
  • Bordeaux par l'A89 ;
  • l'aéroport de Clermont-Ferrand Auvergne sur la commune d’Aulnat.
Transports en commun[modifier | modifier le code]

Elle est également desservie par deux lignes de bus T2C : la ligne 35 (Lempdes Le Pontel) et la ligne 36 (jusqu’à Pont-du-Château), toutes deux commençant à Delille Montlosier.

Géologie[modifier | modifier le code]

La ville est classée dans la zone de sismicité modérée comme la majorité des communes du département classées dans cette zone[1],[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason de la ville de Lempdes
Blason de la ville de Lempdes

Description : de sinople à deux rochers de trois coupeaux d'or accompagnés en pointe d'une feuille d'orme du même, au chef d'or chargé de trois étoiles de sinople.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Tendances politiques et résultats[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
2001 mars 2008 Jean-Pierre Georget DVD Médecin
2008 mars 2014 Gérard Betenfeld PS Conseiller général
mars 2014 2020 Henri Gisselbrecht SE  
Les données manquantes sont à compléter.

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2011, la commune comptait 8 397 habitants. L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du XXIe siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans, contrairement aux autres communes qui ont une enquête par sondage chaque année[Note 1],[Note 2].

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
1 772 1 845 1 920 1 941 1 883 1 735 1 728 1 788 1 628
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 670 1 790 1 726 1 731 1 655 1 584 1 573 1 563 1 383
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1 281 1 197 1 128 1 123 1 245 1 113 1 098 1 225 1 454
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004 2006 2009
1 659 3 546 5 836 8 015 8 591 8 401 8 579 8 374 8 292
2011 - - - - - - - -
8 397 - - - - - - - -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[3] puis Insee à partir de 2004[4].)
Histogramme de l'évolution démographique


Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

  • Pierre-Jules Boulanger, entré chez Michelin en 1919, s'était installé à Lempdes dans une propriété aujourd'hui devenue la mairie. Appelé à la gérance des établissements Michelin à Clermont-Ferrand, il est devenu PDG de Citroën en 1937. C'est lui qui conçut la T.P.V. (Très Petite Voiture) qui devrait devenir en 1948 la célèbre « deudeuche ». Un marché à Lempdes aurait inspiré à M. Boulanger l'idée du véhicule dont il avait exprimé ainsi le cahier des charges au directeur du bureau d'études Citroën : « Faites étudier par vos services une voiture pouvant transporter deux cultivateurs en sabots, cinquante kilos de pommes de terre ou un tonnelet, à une vitesse de 63 km/h, pour une consommation de 3 litres aux cent kilomètres et capable de transporter une douzaine d'œufs sans les casser au travers d'un champ labouré »[réf. souhaitée].
  • Jean-Baptiste Lamy (1814-1888), premier archevêque de la capitale de l'état du Nouveau-Mexique, Santa Fe aux États-Unis.

Culture et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Au début du XXIe siècle, les modalités de recensement ont été modifiées par la loi no 2002-276 du 27 février 2002, dite « loi de démocratie de proximité » relative à la démocratie de proximité et notamment le titre V « des opérations de recensement », afin de permettre, après une période transitoire courant de 2004 à 2008, la publication annuelle de la population légale des différentes circonscriptions administratives françaises. Pour les communes dont la population est supérieure à 10 000 habitants, une enquête par sondage est effectuée chaque année, la totalité du territoire de ces communes est prise en compte au terme de la même période de cinq ans. La première population légale postérieure à celle de 1999 et s’inscrivant dans ce nouveau dispositif est entrée en vigueur au 1er janvier 2009 et correspond au recensement de l’année 2006.
  2. Dans le tableau des recensements et le graphique, par convention dans Wikipédia, et afin de permettre une comparaison correcte entre des recensements espacés d’une période de cinq ans, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique que les populations correspondant aux années 2006, 2011, 2016, etc., ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Décret no 2010-1255 du 22 octobre 2010 portant délimitation des zones de sismicité du territoire français
  2. « Article D563-8-1 du code de l’environnement », sur Légifrance (consulté en 27 août 2013). La commune de Lempdes n’est pas mentionnée dans les exceptions.
  3. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  4. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2004, 2006, 2009, 2011

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Lempdes : mémoire d'un village. Lempdes : Association « Lempdes : mémoire d'un village », 2000 (« Un recueil de souvenirs … le fruit d'un long travail dont les Amis du Vieux Lempdes ont été les artisans ») ISBN 2-9515749-0-8

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :