École nationale supérieure des industries chimiques

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
École nationale supérieure des industries chimiques
Informations
Fondation 1887
Type École d’ingénieurs (composante de l’université de Lorraine)
Localisation
Coordonnées 48° 41′ 59″ N 6° 10′ 48″ E / 48.699625, 6.18006748° 41′ 59″ Nord 6° 10′ 48″ Est / 48.699625, 6.180067  
Ville Nancy
Pays Drapeau de la France France
Région Lorraine
Direction
Président Bernard Vitoux
Chiffres clés
Étudiants 401 en 2010[1]
Doctorants 97 en 2010[2]
Niveau Bac+8 (Doctorat)
Diplômés/an 90en 2009[2]
Divers
Affiliation CGE, Institut national polytechnique de lorraine, CDEFI, Fédération Gay-Lussac
Site web ensic.univ-lorraine.fr/

L'école nationale supérieure des industries chimiques (ENSIC) est une école d'ingénieurs généraliste en génie chimique à Nancy, France. Elle accueille aujourd'hui plus de 400 élèves ingénieurs. C’est une composante de l’Université de Lorraine et fait partie du collégium Institut national polytechnique de Lorraine. L’école fait partie de la fédération Gay-Lussac.

Présentation générale[modifier | modifier le code]

Historique[modifier | modifier le code]

L'ENSIC fut fondée sous le nom d'institut chimique de Nancy en 1887, pour fournir des ingénieurs à l'industrie chimique en expansion rapide. Son fondateur est Albin Haller, un Alsacien qui s'installa à Nancy après l'annexion de l'Alsace et de la Moselle par l'Allemagne. Si localement l'idée de création d'un Institut Chimique fut bien accueillie, de sérieuses réserves existaient par contre à Paris. Pourtant, le besoin de chimistes bien formés existait et la seule Ecole de Chimie Industrielle, créée par les industriels de Mulhouse au milieu du XIXe siècle, se trouvait dans une province annexée. Si les chimistes qui enseignaient à cette époque à la Sorbonne et au Collège de France n'étaient pas sensibles à l'exemple des universités allemandes, heureusement pour Albin Haller, il n'en fut pas de même dans les bureaux du Ministère de l'Instruction Publique.

L'un de ses premiers professeurs, Victor Grignard, reçut le prix Nobel de chimie en 1912 pour son invention des composés organo-métalliques connus sous le nom de "réactifs de Grignard". Après la Seconde Guerre mondiale, l'ENSIC introduisit en France les principes du génie chimique développés dans le monde anglophone.

L'école a créé en décembre 2008 la Fondation ENSIC, fondation abritée par la Fondation de France, avec le soutien d'Arkema.

L'ENSIC est dotée d'un centre de transfert du savoir-faire des chercheurs vers le tissu industriel ainsi que 2 laboratoires dont les thématiques couvrent des domaines de compétences complémentaires.

Formations[modifier | modifier le code]

L’ENSIC forme chaque année près de 140 ingénieurs procédés.

Filière d'Ingénieurs des Industries Chimiques[modifier | modifier le code]

La filière d'Ingénieurs des Industries chimiques de l'ENSIC-Nancy forme des Ingénieurs ayant une double compétence en :

  • génie chimique / génie des procédés
  • chimie / chimie physique

La formation prend en compte les évolutions des secteurs industriels concernés (chimie fine, cosmétique, pharmacie, chimie de base...) et leurs nouvelles priorités, à savoir :

  • la mise en place de procédés propres et sûrs : module hygiène, sécurité et environnement
  • une nouvelle organisation de l'entreprise : module sciences humaines, et managériales (économie d'entreprise, management de projets, communication...)
  • l'adaptation de tous les acteurs de l'entreprise et donc de ses ingénieurs aux réalités de la mondialisation : module langues étrangères et nombreux échanges avec l'étranger

Filière d'ingénieurs des techniques de l'industrie[modifier | modifier le code]

La filière d'ingénieur des techniques de l'industrie de l'ENSIC a été conçue pour permettre aux étudiants titulaires d'un diplôme bac + 2 de préparer un diplôme d'ingénieur en 3 ans, tout en gardant un contact très étroit avec le monde de l'industrie.

Concrètement, la FITI-ENSIC forme par alternance des ingénieurs de production en génie chimique, sous statut étudiant. Environ 50 % du temps de formation est effectué en entreprise par le biais de trois stages de 5 à 6 mois dans des entreprises différentes sous la responsabilité d'un tuteur.

Ingénieur en génie chimique de la section spéciale[modifier | modifier le code]

L'ENSIC propose aux ingénieurs diplômés d'écoles généralistes ou de formation en chimie un cursus en un an leur permettant d'acquérir une spécialisation en génie chimique - génie des procédés. La section spéciale, c'est un parcours individualisé qui s'organise en trois temps :

  • 1er trimestre : remise à niveau sur la base des enseignements de génie chimique de la formation I2C 1e année
  • 2e trimestre : 10 modules pédagogiques "à la carte"
  • 3e trimestre : formation à la recherche

Masters[modifier | modifier le code]

L'ENSIC propose quatre masters orientés sur la recherche :

  • mention chimie et physicochimie moléculaires

- spécialité chimie et physicochimie moléculaires et biomoléculaires - spécialité chimie informatique et théorique

  • mention mécanique, énergie, procédés et produits

- spécialité génie des procédés

- spécialité génie des produits

École doctorale[modifier | modifier le code]

L'ENSIC est associée à l'École doctorale RP2E (Ressources procédés produits environnement)

RP2E regroupe 30 laboratoires et équipes de recherche* en une École doctorale à caractère résolument transversal, couvrant tout le cycle de vie de la matière minérale et biologique et de l'énergie, dans le respect, et au service de l'homme et de son environnement.

Recherche[modifier | modifier le code]

Les laboratoires développent ainsi 12 principaux domaines de compétence :

  • réacteurs industriels
  • séparation et purification
  • procédés biotechnologiques et bio-organiques
  • cinétique / Combustion
  • acquisition, modélisation, simulation et commande
  • caractérisation et synthèse de matériaux, polymères
  • formulation et génie des produits
  • solides divisés
  • sécurité, santé, énergie, environnement
  • phénomènes de transport
  • génie chimique des milieux rhéologiquement complexes
  • microtechnologies

Les laboratoires partenaires de l'ENSIC

  • LCPM / Laboratoire de Chimie Physique Macromoléculaire
  • LRGP / Laboratoire Réactions et Génie des Procédés

(regroupant les anciens laboratoires : LTMP, LSGC, GEMICO, DCPR )

  • Le centre de transfert : PROGEPI

Anciens élèves[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]