Ghettotech

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le style musical ghettotech est originaire de Détroit et a été influencé par la musique house de Chicago, la techno de Détroit avec un zest de hip-hop au rythme assez rapide (entre 140 et 175 bpm) et aux textes très directs, parfois pornographiques. Descendant direct de la Miami bass inventée par les rappeurs des années 1980 en Floride, Disco D est l'inventeur du terme.

Description[modifier | modifier le code]

Cette musique peut être aussi énergique que sombre mais toujours efficace. La ghettotech sert de canevas pour une danse très érotique, d'où également le nom de booty bass (littéralement la basse du cul) pour qualifier ce style. Parfois la répétition de samples intempestives et minimaliste peuvent donner un côté idiot, ludique ou sombres à cette musique. Les paroles sont très simple et très vite assimilées par le clubber qui s'empressera de chanter en cœur "Pump it, Pump it", "Let me see your booty", "You cant see me, i can see you".

Autres styles de ghetto music et quelques artistes[modifier | modifier le code]

  • Miami bass (Miami) : 2 Live Crew, DXJ, Maggotron…
  • Ghetto house - juke (Chicago) : DJ Funk, DJ Nehpets, DJ Deeon, DJ PJ, Waxmaster, DJ Slugo, DJ Roc le label Dance Mania, etc.
  • Ghettotech (Détroit) : DJ Assault, Mr De, Disco D, DJ Nasty, DJ Omega, DJ Godfather, Sixfoe, Cocky Balboa etc.
  • Bmore breaks (Baltimore): Rod Lee, DJ Technics, DJ Booman, Hollertronix…
  • Baile funk : très proche de la Miami bass version Favela do Brasil
  • Grime : variante du UK garage/2-Step, en plus dark et plus lourd. (ex : Dizzee Rascal, Wiley, Skepta, Kano…)
  • Producteurs et DJ en France: Kaptain Cadillac, Churchilll, Marvy Da Pimp, DJ Hilti, Raziek, Bass Ball Club, Bootyben, DJ Kesmo, DJ Orgasmic, DJ Goon,DJ Koyote, Boogalo Freeze,Kazey, Bulldog, Zolito Pro, Raoul Juke, Mr H...