Breakbeat hardcore

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Ne doit pas être confondu avec Breakcore.

Breakbeat hardcore

Origines stylistiques Breakbeat, acid house, techno hardcore, techno, hip-hop britannique
Origines culturelles Fin des années 1980, début des années 1990 ; Angleterre
Instruments typiques Boîte à rythmes, claviers, sampler, séquenceur, synthétiseur
Popularité Répandue au Royaume-Uni, modérée dans certains pays d'Europe, faible voir inexistant à l'international

Genres dérivés

Oldschool jungle, drum and bass, happy hardcore[1], 4-beat, big beat

Le breakbeat hardcore, ou oldskool rave hardcore, est un genre de musique électronique, dérivé de l'acid house et de la techno hardcore, ayant émergé fin des années 1980 et début des années 1990 au Royaume-Uni. Le breakbeat hardcore est le précurseur du drum and bass et du oldschool jungle. Il se caractérise par des rythmes et lignes de percussions orientées breakbeat. Les disc-jockeys Carl Cox et Doc Scott ont été des représentants importants du genre à leurs débuts.

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1991, l'émergence du breakbeat hardcore est une réponse à la scène électronique qui prenaient une direction plus trance et deep house[réf. nécessaire]. Il s'agit du son agressif et rude du hip-hop mélangé plus tard à celui de l'acid house, et une volonté de s'éloigner du son de plus en plus propre et claire des productions trance et techno, en utilisant de façon massive les échantillons, souvent de façon vandale[Quoi ?], tels que des voix hautes, et autres morceaux dérivés des genres dance, reggae et ragga pour donner de la mélodie aux morceaux, ainsi que les rythmiques breaks héritées du hip-hop, à une vitesse relativement rapide de 150 à 170 BPM.

Les raves parties, avec des organisateurs de soirées ou encore des Soundsystem comme Spiral Tribe, Atmosphere, Genesis, Dance Nation, Fusion, Glabal Dance, Fantazia, etc., connaissent leur l'apogée au Royaume-Uni avec ce style de musique. Cependant les autorités anglaises vont vouloir interdire ces soirées à cause de la présence de drogues illégales comme l'Ecstasy, le LSD ou les amphétamines. La période breakbeat hardcore prend fin (environ en 1993) quand les différents styles de musiques comme la jungle, le drum and bass, la techno, le hardcore et le happy hardcore[1] se distinguent à part entière.

En 2013, le breakbeat hardcore est bien loin d'être mort. Fantazia, Raindance, Epidemik et bien d'autres réunissent notamment des artistes tels que Ratpack, Slipmatt, Top Buzz, DJ Seduction, Baby D, Easygroove, et Tango & Ratty.

Morceaux notables[modifier | modifier le code]

  • 2 Bad Mice - Hold It Down, (1991) Bomb scare (1994)
  • 6 Bells All - Me the Mailman
  • 69db - Ketamine gonna kill Techno
  • 303 System - Midex ii
  • Abyssal Echo - Night Sweats
  • Acen - Trip II The Moon
  • Ace The Space - Nine Is A Classic - CTX
  • Altern 8 - Activ 8 (Come With Me)
  • Apotheosis - O Fortuna (1991)
  • Baby D - Let Me Be Your Fantasy
  • Bass Selective - Blow Out Part 2
  • Bassheads - Is There Anybody Out There
  • Bass-O-Matic - Fascinating Rhythm (1990)
  • Bassomatic - In the Realm of The Senses
  • Bizarre inc - Playing with knives
  • Bomb The Bass - Beat Dis
  • Channel X - Groove The Move
  • Cold Sensation - Re-Turn
  • Coldcut - Doctorin' The House (feat. Yazz)
  • Code Md - Patrolling The Edge
  • Cool jack - jus' come
  • D.h.s. - house of god
  • DaxxTRS - Intro Theme - DaxxTRS Remix
  • Dead can dance - the fatal impact
  • Digital Boys - Okay, all-right, This Is Motherfucker
  • Digital Orgasm - Moog Eruption
  • Dj Seduction - You & Me
  • Doc Scott - Rage
  • D-Shake - Techno Trance (Yaaaahh) (1990)
  • Felix - Don't You Want My Love
  • Fierce Ruling Diva (Abraxas Theme) - Rubb It In (1990)
  • Force Mass Motion - Force Mass Motion (Remix), Induction EP (1992)
  • Frankie Bones - Basic breaks tracks (1989)
  • Fresh - Dum Dum
  • Futurhythm - Phuture (1992)
  • GTO - Pure - (1990)
  • Genlog - It Feels So... (1993)
  • Hardrive - Deep Inside
  • Holy Noise - Get Down Everybody
  • Hooligan - Harder 'N Deeper
  • House Crew - The Theme Part 1
  • Human Resource - Dominator
  • Interactive - Dildo
  • LA Style - James Brown Is Dead
  • Latour - People Are Still Having
  • LFO - Love Is The Message
  • Liquid - Sweet Harmonie (1991)
  • Manix - Bad Attitude EP (1992)
  • Master Techno - Deep Star Trax
  • Members of Mayday - PcP the Frankfurt Anthem
  • Members of Mayday - the judgement Day
  • Mike Dred - Macrocosm
  • Modular Expansion - Cubes
  • Morph - x-ex
  • Nebula ii - Atheama
  • NHS - Reinforced Shout
  • N-Joi - Anthem, Malfunction
  • Nookie - shining in da darkness
  • NRG - I Need Your Lovin
  • Nu-Matic - Body Fusion (1992)
  • Obstruction - I Want You (forever) (1992)
  • Oldschool junkies vs thompson twins - come inside (1991)
  • Open Skies - Ozone Nights (1992)
  • Out Of Ordinary - Play It Again
  • Outlander - vamp, shades of perception
  • P.A. presents - Entangled
  • Phantasia - Inner Light
  • Phenomania - Who Is Elvis?
  • Phuture - The Creator Jack Track (1988)
  • Praga Khan - Injected With A Poison, Rave Alarm
  • The Prodigy - Charly (Alley Cat Mix), Everybody in the place, Android ...
  • Public Energy - Three O Three (1992)
  • Pure Impulse Project - a - energize
  • Quadrophonia - Quadrophonia
  • Quazar - seven stars
  • Radical Rob - Monkeywah
  • Ramirez - Terapia
  • Random xs - give your body
  • Ravebusters - Mitrax
  • Reese Project - Direct Me
  • Scond Phase - Mentasm
  • Second Change - Hard up
  • Sensurreal - from subsersive territory
  • Separate minds - first bass (remix)
  • Shape - Keep It On
  • Silent Breed - Mental Surgery
  • Simple symphonies (alias Fluxland) - Fluxland EP
  • SL2 - DJ's Take Control (1991), Way In My Brain
  • Sonic solution - turbulence
  • Sonz Of A Loop Da Loop Era - Far Out (1991)
  • Spacetrax - atomic playboy
  • Spectrum - Total Recall
  • Speedy J - Pullover, Something for your mind (1992)
  • T99 - Anastasia
  • Techno grooves mach 4 - Techno Slam
  • Tesox - Modulation source
  • the House crew - keep the fire Burning
  • The Terminator - The Terminator (The Final Judgement)
  • Trax - Modulator
  • Tz6 - TZ 6
  • Voodoo Child - voodoo child
  • Westbam - Mayday Anthem
  • Xpansions - move your body
  • X-101- UR - Sonic Destroyer

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « Oldskool rave hardcore », sur techno.org (consulté en 16 décembre 2007).

Lien externe[modifier | modifier le code]