Space rock

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le space rock ou rock planant[1] désigne un genre musical du début des années 1970 situé à mi chemin entre le rock psychédélique et le rock progressif.

Le space rock qui est moins sophistiqué que le rock progressif propose une musique plus mûre et moins expérimentale que le rock psychédélique. Il repose sur des ambiances planantes et sur des rythmiques puissantes et efficaces associées à des motifs musicaux répétitifs. L'ensemble a un effet hypnotique et constitue l'ancêtre de la New age, et même de la Trance selon certains.

Initié par les premiers opus de Pink Floyd, dont certains morceaux tels que « Astronomy Domine » ou « Interstellar Overdrive » font partie des tout premiers exemples de space rock, ce courant acquiert ses lettres de noblesse en 1972 avec Malesch de Agitation Free puis en 1973 avec l'album live Space Ritual des anglais de Hawkwind, dont l'imagerie mêlant psychédélisme et science-fiction devient un classique du genre. On notera aussi l'importance de l'album You du groupe Gong qui finira de définir les codes du genres : rythmes rapides et claviers aériens, et sera une source d'inspiration pour Ozric Tentacles.

L'esprit de ce genre musical sera notamment repris dans les années 1980 par la scène des 'free-festivals' anglais (culminant au festival de Stonehenge) : Ozric Tentacles, Mandragora, Omnia Opera, The Magic Mushroom Band ou Nukli. Plus récemment par les Suédois de Oresund Space Collective et de First Band From Outer Space, les Finlandais de Hidria Spacefolk et Taipuva Luotisuora ou les Anglais de Dream Machine, Elektrum, Tribe Of Cro ou The Great Imperial Yoyo. Outre Atlantique, le style sera pratiqué sur la côte Ouest par Melting Euphoria ou le collectif Spirits Burning de Don Falcone.

Un certain nombre de groupes allemands pratiqueront une démarche connexe, plus expérimentale toutefois et utilisant massivement les synthétiseurs. On peut ainsi citer Amon Düül II, Ash Ra Tempel, Klaus Schulze et Tangerine Dream, qui se classent aussi en musique planante (space music). Le style musical est bien représenté dans les années 90 par des groupes comme The Clientele.

Le space-rock est souvent également rapproché du stoner rock ou du rock aérien, dont il partage l'imagerie psychédélique.

Exemples[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Considéré comme un sous-genre de la musique planante