Liquid funk

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Liquid Funk

Origines stylistiques Jungle/drum and bass/Breakbeat/Hip-hop, /Soul/Funk/Reggae
Instruments typiques Synthétiseur, Boîte à rythmes, Séquenceur, Clavier - Sampler
Popularité faible, largement basée en Grande-Bretagne au début, mondiale maintenant

La Liquid Funk est un sous-genre de la Drum and Bass. C'est Fabio, un DJ anglais qui a donné ce nom à ce genre[1].

Fabio - Creative Source : « Il y avait un groupe de hip-hop que j’adorais, ils parlaient de liquid funk, ce qui veut dire la musique pour picoler, pas pour se droguer, juste pour boire et fumer des pétards… C’est la vibe de cette musique. Il ne s’agit pas de se retourner la tête ou de prendre de la coke, il s’agit d’être dans la vibe. »[réf. nécessaire]

Mais auparavant, d'autres DJ Producteur comme LTJ Bukem exerçaient déjà dans ce style, qui ne s'appelait pas encore « Liquid funk » mais tout simplement « Jungle » ou « Drum and Bass ».

Ce genre propose la fusion de deux univers opposés : la chaleur de la soul et un beat très rapide et synthétique généré par ordinateur ou boîte à rythmes.

Artistes français[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Peter Shapiro, Drum 'n' bass: the rough guide, Rough Guides,‎ juin 1999, 400 p. (ISBN 1-85828-433-3, lire en ligne)

Reportage[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]