Hip-hop chrétien

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le hip-hop chrétien est un terme qui désigne la culture ou la musique hip-hop caractérisée par un message chrétien.

Histoire[modifier | modifier le code]

Depuis la création du Hip-hop dans les années 1970, plusieurs activistes ont exprimés des idées politiques ou religieuses, par le biais du rap ou du graffiti. Ces croyances incluaient aussi la foi chrétienne. Cependant à cette époque, les médias ne s'intéressaient pas encore suffisamment aux différentes idées des sous-groupes issus de la culture Hip-hop émergente. Il faudra donc attendre les années 1980 pour entendre parler de Hip-hop chrétien, avec la commercialisation de l'album Jesus-Christ (The Gospel Beat) de MC Sweet, puis Bible Break, de Stephen Wiley. Dans ces mêmes années sont apparus : DC Talk, MC Peace, T-Bone. Les années 1990 ont vu la tendance continuer avec plusieurs artistes mêlant rap et foi chrétienne, notamment DOC (Disciples of Christ) et Gospel Gangstaz. L'une des influences majeures du genre est apparue en 1994 avec la formation du premier label Hip-hop chrétien : Gotee Records, cofondé par DC Talk et TobyMac. S'en est suivi d'autres labels tels que Tooth & Nail Records et Uprok. Puis : End Of Earth Records, Rezurrected Musique, Cross Movement Records, Grapetree Records, Syntax Records, Deepspace5. Plus récemment, quelques rappeurs de la scène séculière[non neutre] ont embrassé la foi chrétienne. Entre autres : DMX, MC Hammer, Ma$e.[1]

Rap chrétien[modifier | modifier le code]

Groupes/Artistes de rap chrétien[modifier | modifier le code]

Nom genre pays date d'activité source
Leader Vocal Rap Drapeau de la France France 1991 – aujourd'hui [2]
Meshak Rap Drapeau de la France France ? [3]
PDG (Prédicateurs du Ghetto) Rap Drapeau de la France France ? [4]
Beno aka Profetyk Rap Drapeau de la Suisse Suisse ? [5]
MC Sweet Rap Drapeau des États-Unis États-Unis 1982 – ? [6]
Stephen Wiley Rap Drapeau des États-Unis États-Unis 1985 – 1992 [7]
T-Bone Rap Drapeau des États-Unis États-Unis ? [réf. nécessaire]
dc Talk Rap rock Drapeau des États-Unis États-Unis 1987 – 2001 [8]
The Cross Movement ? Drapeau des États-Unis États-Unis ? [9]
DMX Rap Drapeau des États-Unis États-Unis ? [10]
Ma$e ? Drapeau des États-Unis États-Unis ? [réf. nécessaire]
MC Hammer ? Drapeau des États-Unis États-Unis 1985 – aujourd'hui [11]
Tunnel Rats Rap Drapeau des États-Unis États-Unis ? [réf. nécessaire]
Lecrae Rap Drapeau des États-Unis États-Unis ? [12]
Gospel Gangstaz ? Drapeau des États-Unis États-Unis ? [réf. nécessaire]
TripLee Rap Drapeau des États-Unis États-Unis ? [13]
LA Symphony ? Drapeau des États-Unis États-Unis ? [réf. nécessaire]
Braille Rap Drapeau des États-Unis États-Unis ? [14]
Mr. Del (en) ? Drapeau des États-Unis États-Unis ? [11]

Autres éléments du Hip-hop[modifier | modifier le code]

Graffiti[modifier | modifier le code]

La plupart des chrétiens pratiquent le graffiti légal, toutefois certains n'hésitent pas à diffuser des messages de manière illégale. Une des figures marquantes du graffiti vandal chrétien de ces dernières années est sans doute le new-yorkais "Jesus Saves".[15]

Breakdance[modifier | modifier le code]

Le breakdance, ou break, ou bboying, est un terme utilisé pour désigner un style de danse développé à New York dans les années 1970 au sein d’une culture naissante, le hip hop. Le break dance est caractérisé par son aspect très acrobatique ainsi que des figures au sol (appelées passe-passe). Les danseurs de break sont de vrais athlètes qu’on surnomme breaker ou b-boy, et b-girl quand il s’agit d'une femme. Il est extrêmement difficile de dater précisément une genèse du break dance. On sait juste qu'à la fin des années 1970, New York est un vivier cosmopolite où chaque couche d'immigration a développé son style de danse. Il est vraisemblable que les danses les plus populaires à l'époque étaient le good foot et le popcorn, inspirées des chansons Get On The Good Foot et Popcorn de James Brown. On peut donc penser que le break se soit inspiré de ces danses funk, mais dans un esprit plus sportif et compétitif ; l'ont dit que les "gangs de rue" s'affrontaient en "Battle" de Rap et de danse au lieu d'utiliser la violence.

Pour cette branche du hip-hop, il semblerait que les groupes (crew) chrétiens ont fait leur apparition bien plus tard.[travail inédit ?]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]