Alan Hollinghurst

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Alan Hollinghurst

Description de cette image, également commentée ci-après

Alan Hollinghurst en 2011

Activités Romancier
Naissance (59 ans)
Stroud, Gloucestershire, Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Langue d'écriture Anglais
Genres Roman

Alan Hollinghurst, né le à Stroud dans le Gloucestershire, est un romancier britannique.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils unique d'un banquier, Alan Hollinghurst fait des études supérieures à l'université d'Oxford. Il y a comme colocataire le poète Andrew Motion. À la fin des années 1970, il devient maître de conférence à Oxford, puis à l'University College de Londres.

Il collabore de façon régulière au Times Literary Supplement à partir de 1982.

Son premier roman, La Piscine-bibliothèque, associe très rapidement Hollinghurst aux écrivains gays contemporains (même s'il n'aime guère l'étiquette, à ses yeux trop limitative, d'écrivain gay)[1].

La Ligne de beauté est placée sous les auspices d'Henry James.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • The Swimming Pool Library, 1988
    Publié en français sous le titre La Piscine-bibliothèque, Paris, C.Bourgois, 1991
  • The Folding Star, 1994
  • The Spell, 1998
  • The Line of Beauty, 2004
    Publié en français sous le titre La Ligne de beauté, Paris, Fayard, 2005 ; réédition, Paris, LGF, Le Livre de poche no 30881, 2008
  • The Stranger's Child, 2011
    Publié en français sous le titre L’Enfant de l'étranger, Albin Michel, 2013

Prix littéraires[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Didier Eribon, dir., Dictionnaire des cultures gays et lesbiennes, Paris, Larousse, 2003, p. 252 (ISBN 978-2-03-505164-6)


Précédé par Prix Booker Suivi par
DBC Pierre
Alan Hollinghurst
2004
John Banville