Kösem

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Vera Effigies Turcorvm Imperatoris Ibrahim Filii, Et Sultanæ, Eiusdem Matris (1707).jpg

Kösem (vers 1589 - 3 septembre 1651) fut la favorite du sultan ottoman Ahmet Ier. Mère des sultans Murad IV et Ibrahim Ier, elle fut l'une des figures de premier plan durant le sultanat des femmes et devint l'une des femmes les plus puissantes de l'histoire ottomane.

Kösem était d'origine grecque, fille d'un prêtre de l'île de Tinos. Elle y fut ramenée à la mort du sultan Ahmet Ier en 1617, mais y retourna en tant que sultane validé lors de l'accession au trône de Murad IV, en 1623.

Elle fut nommée non seulement sultane validé, mais également régente durant la minorité de son fils qui n'avait que onze ans lors de son accession au trône. Entre 1623 et 1632, elle fut l'une des rares femmes de l'histoire à diriger officiellement et seule un Empire musulman. Elle dirigea effectivement l'Empire durant la plus grande partie du règne de Murad IV, assistant même aux réunions du Divan, cachée par un rideau, après la fin de sa régence.

Lorsque Ibrahim succéda à son frère en 1640, il se révéla mentalement trop instable pour régner. Cela permit à Kösem de poursuivre son règne. Ibrahim fut déposé en 1648 et Kösem présenta son petit-fils de sept ans, Mehmed IV, se proclama régente pour la seconde fois et régna ouvertement entre 1648 et 1651.

C'est la mère de Mehmed IV, Turhan Hatice, qui se révéla être la Némésis de Kösem. Turhan commanda en effet l'assassinat de Kösem lorsqu'elle apprit que cette dernière était en train de planifier le remplacement de Mehmed IV par un autre petit-fils ayant une mère plus manipulable. Kösem fut étranglée avec un rideau par un garde du palais.

Sources[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]