Organisation sioniste mondiale

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Logo de l'Organisation sioniste mondiale.

L’Organisation sioniste mondiale est créée le 3 septembre 1897 lors du premier congrès sioniste qui s’est tenu à Bâle en Suisse. Ce n’est qu’en 1960 que le mouvement prend le nom d’Organisation sioniste mondiale.

Cette organisation qui s'appelait encore Organisation sioniste devient la vitrine du mouvement sioniste dont l'objectif premier était l'établissement un d'un centre spirituel, territorial ou étatique pour le peuple juif en Terre d'Israël, territoire qui correspondait à la Palestine ottomane puis après la Première Guerre mondiale à la Palestine mandataire.

Théodore Herzl, qui organisa le premier congrès, écrivit plus tard : « À Bâle, j’ai donné naissance au futur État juif. Il peut venir dans cinq ans, ou dans cinquante ans, tout le monde le verra ».

À la création de l’État d’Israël cinquante ans plus tard, le 14 mai 1948, une grande partie des institutions avaient déjà été mises en place au cours des congrès sionistes qui s’étaient tenus régulièrement au cours des précédentes décennies. Ceci cependant n’a pas mis fin à l’existence de l’organisation à laquelle la Knesset a reconnu un statut spécial dès 1952, l’autorisant à poursuivre sa tâche pour le développement du pays. De fait, l’Organisation sioniste mondiale reste aujourd’hui la plus importante organisation internationale juive du monde et son objectif primordial est d'œuvrer pour la défense de l’identité juive et participer au soutien économique et politique d’Israël.

Certaines de ces institutions fonctionnent toujours aujourd’hui. L'Organisation sioniste mondiale se compose ainsi des institutions suivantes : The World Zionist Unions (Syndicats sionistes mondiaux) ; les Fédérations internationales sionistes (Zionist Federations) et des organisations internationales qui se définissent comme sionistes comme la WIZO, Hadassah, Bnai Brith, Maccabi ; l'Union des étudiants juifs (WUJS), et plus encore.

Le siège de l'Organisation sioniste mondiale a été déplacé de façon permanente à Jérusalem, après avoir été situé dans plusieurs capitales européennes comme Berlin, Londres mais aussi aux États-Unis, à New York.

Fonctionnement de l'organisation[modifier | modifier le code]

De 1897 à 1946, un congrès fut organisé tous les deux ans (à l’exception des périodes des guerres mondiales) dans différentes villes européennes, afin de construire toute l’infrastructure nécessaire à l’'installation des Juifs en Palestine.

Des délégations représentaient lors des congrès tous les Juifs quels que soient leurs pays, leurs langues, leurs traditions religieuses ou leurs sensibilités politiques. Le droit de vote de chaque délégué était représenté par l’utilisation de son shekel sioniste. Les représentants étaient regroupés en fonction de leur idéologie plutôt qu’en fonction de leur localisation géographique.

Les finances de l’organisation étaient gérées par le Jewish Colonial Trust, fondé en 1899, et l’acquisition de terres en Palestine était organisée par le Fonds national juif, fondé en 1901. Le Keren Hayesod fut créé en 1920 pour organiser les activités élémentaires nécessaires à l’existence d’un État : les entreprises d’électricité, de banque et d’exploitation de la potasse furent ainsi créées longtemps avant 1948.

Présidents[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]