Victoria-Louise de Prusse

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Portrait de la duchesse de Brunswick-Lunebourg, née princesse de Prusse, en 1913

Victoria Louise Adélaïde Mathilde Charlotte de Hohenzollern, princesse de Prusse, duchesse de Brunswick, née le 13 septembre 1892 et morte le 11 décembre 1980 à 88 ans, est la fille unique et dernière des sept enfants de l'empereur Guillaume II et de l'impératrice née Augusta-Victoria de Schleswig-Holstein-Sonderburg-Augustenburg. La Viktoria-Luise-Platz, place de Berlin-Schöneberg, lui doit son nom.

Biographie[modifier | modifier le code]

Surnommée « Sissy » par sa famille, elle est une enfant vive et charmante, gâtée par son « papa ». En 1910, elle inaugure avec ses parents le lycée de jeunes filles de Metz (aujourd'hui lycée Georges de la Tour).

Elle fait la rencontre en 1912, à l'occasion d'une visite de condoléances, du prince Ernest-Auguste de Hanovre. Les deux jeunes gens s'éprennent l'un de l'autre.

La Maison de Hanovre n'apprécie guère cette idylle. Elle considère les Hohenzollern comme des parvenus qui l'ont spoliée de son patrimoine, le royaume de Hanovre, en 1866. L'antagonisme des deux Maisons royales empêche également les Hanovre de monter sur le trône du duché de Brunswick dont ils sont les héritiers légitimes depuis la mort du dernier duc en 1884.

Un accord est trouvé : Le Hanovre qui permet la jonction entre la Prusse Rhénane et le Brandebourg n'est pas rendu à son légitime possesseur - le père d'Ernest-Auguste - mais Ernest-Auguste peut monter sur le trône du Brunswick.

Le 24 mai 1913, Victoria-Louise épouse Ernest-Auguste de Hanovre (1887-1953).

Ce mariage fut la dernière grande cérémonie réunissant les têtes couronnées d'Europe avant la Première Guerre mondiale et l'effondrement des monarchies séculaires d'Europe centrale qu'elle entraîna : le Kaiser, père de la mariée, reçut évidemment sa famille, comme par exemple le roi des Belges, Albert Ier, mais surtout ses cousins germains le roi George V et l'empereur Nicolas II, tous petits-enfants, par le sang ou par alliance, de la reine Victoria, décédée douze ans plus tôt.

Cinq ans plus tard, les monarchies sombrent dans la débâcle générée par la Grande Guerre de 1914-1918. Guillaume II, son gendre Ernest-Auguste III et les autres souverains allemands renoncent au pouvoir et la monarchie sera abolie en Allemagne, comme en Russie et en Autriche-Hongrie.

Le couple ducal eut cinq enfants :

Alliances[modifier | modifier le code]

Par sa fille Frédérique devenue par mariage reine des Hellènes, Victoria-Louise est la grand-mère de la reine Sophie d'Espagne et du roi Constantin II des Hellènes.

Le petit-fils d'Ernest-Auguste et Victoria-Louise, Ernst August de Hanovre, a épousé en secondes noces, en 1999 la princesse Caroline de Monaco, fille du prince souverain Rainier III et de l'actrice américaine Grace Kelly.

Curiosité[modifier | modifier le code]

Le mariage de Victoria-Louise fut filmé. Ce « documentaire » est aujourd'hui considéré comme le premier film en couleur. Pour parvenir à ce résultat, des filtres monochromes furent utilisés, puis les résultats de chacun superposés.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • C. Claye, L'Empereur, le roi, le tsar, les trois cousins qui ont déclenché la Première Guerre mondiale, JC Lattès

Source[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :