Juillet 1914

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Juillet 1914
Nombre de jours 31
Premier jour Mercredi 1er juillet 1914
3e jour de la semaine 27
Dernier jour Vendredi 31 juillet 1914
5e jour de la semaine 31

Calendrier
juillet 1914
Sem Lu Ma Me Je Ve Sa Di
27     1er 2 3 4 5
28 6 7 8 9 10 11 12
29 13 14 15 16 17 18 19
30 20 21 22 23 24 25 26 
31 27 28 29 30 31    
1914Années 1910XXe siècle

Mois précédent et suivant
Précédent Juin 1914 Août 1914 Suivant
Juillet précédent et suivant
Précédent Juillet 1913 Juillet 1915 Suivant

Chronologies par zone géographique
Chronologies thématiques

Événements[modifier | modifier le code]

  • 8e Assemblée générale du parti arménien Dachnak à Erzeroum. Au nom du loyalisme envers les pays ou ils sont établis, les Arméniens refusent le projet allemand proposé par les Jeunes-Turcs d’organiser un soulèvement avec les Géorgiens et les Azéris contre les Russes en Transcaucasie, malgré la promesse de la création d’une Arménie autonome dans le cadre d’un État tampon transcaucasien placé sous contrôle turc. En refusant, le Dachnak est condamné à combattre du côté russe.
  • Mobilisation en Turquie. L’Empire ottoman dispose d’une armée entraînée et équipée sur le modèle allemand, encadrée par de nombreux officiers allemands (von Falkeman, Liman von Sanders, etc.). L’Organisation spéciale (Techkilât-i Mashûsa), créée en août 1914 est chargée des missions d’espionnage et d’encouragement de la guerre sainte dans les possessions coloniales européenne. Elle compte 30 000 agents. Les forces ottomanes se répartissent sur un front caucasien contre la Russie ( IIIe armée d’Enver Pacha, environ 100 000 hommes), un front égyptien contre la Grande-Bretagne (IVe armée de Jamal Pacha, 80 000 hommes), des corps d’armée autour de la capitale (front des Dardanelles), des forces en Mésopotamie face à l’offensive britannique sur Bassorah.
  • Réchauffement germano-britannique dans les premiers mois de 1914. Une escadre britannique se rend à Kiel pour une visite de courtoisie.
  • Exposition de Chagall à Berlin.


  • 27 juillet, France : les syndicats organisent des manifestations contre la guerre.
  • 28 juillet :
    • France : Henriette Caillaux est acquittée à la suite d’un procès retentissant.
    • À la suite de l'attentat de Sarajevo, l'Autriche-Hongrie, soupçonnant le gouvernement serbe d'avoir commandité l'assassin, déclare la guerre à la Serbie.
    • Bombardement de Belgrade
    • Le gouvernement serbe accepte partiellement l'ultimatum autrichien.
    • La Suède déclare sa neutralité et signe un accord avec le Danemark et la Norvège pour la préserver et protéger les intérêts économiques communs des pays scandinaves.
    • La Roumanie, les Pays-Bas et l'Espagne proclament leur neutralité.
  • 31 juillet :
    • France : assassinat de Jean Jaurès par Raoul Villain.
    • France, décret ministériel : les remboursements des caisses d'épargne, des dépôts et comptes courants dans les banques sont sévèrement limités, les droits de douane sont suspendus pour de nombreux produits dont la prohibition de sortie est instituée.
    • Le gouvernement belge décrète la mobilisation générale après avoir refusé le passage par son territoire des troupes allemandes.
    • Le dirigeant socialiste français Jean Jaurès, favorable à la paix, est assassiné par Raoul Villain. Les pacifistes perdent leur meilleur leadeur.

Naissances[modifier | modifier le code]

.

Décès[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]