Hôpital Albert-Schweitzer

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Schweitzer.

0° 42′ 00.99″ S 10° 14′ 14.68″ E / -0.700275, 10.2374111 () L’hôpital Albert-Schweitzer a été fondé en 1913 à Lambaréné (Gabon) pour étudier les principales causes de morbidité de la population locale. Depuis sa création, il est devenu un centre de recherche de pointe en Afrique, spécialisé en physiopathologie et dans le traitement des maladies infectieuses très répandues en Afrique sub-saharienne.

Historique[modifier | modifier le code]

Fondé en 1913 par Albert Schweitzer et sa femme, le premier hôpital est presque entièrement détruit lors de l’absence forcée de ses fondateurs pendant la Première Guerre mondiale : citoyens allemands ils sont expulsés du Gabon et internés à Saint-Rémy-de-Provence[1].

Lorsqu’il revient à Lambaréné en 1924, Albert Schweitzer construit alors le deuxième hôpital, qui sera achevé en septembre 1925, avec une capacité d’accueil de 150 patients[1].

Suite à une famine et à une épidémie de dysenterie qui sévissent début 1926, Albert Schweitzer se rend compte que son hôpital est trop petit par rapport aux besoins, et qu’il ne peut pas l’agrandir sur le terrain qu’il possède : il décide donc de construire un troisième hôpital, quelques kilomètres plus loin, sur un terrain plus grand[2]. L’ancien hôpital est déménagé dans les nouveaux bâtiments le 21 janvier 1927[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b page 1 « Hôpital 1913 - 1917 » sur le site schweitzerlambarene.org
  2. page 2 « Hôpital 1927 - 1981 » sur le site schweitzerlambarene.org
  3. page 3 « Hôpital 1927 - 1981 » sur le site schweitzerlambarene.org

Sources[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]