Élodie Gossuin-Lacherie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Élodie Gossuin-Lacherie
Élodie Gossuin au Festival de Cannes 2001.
Élodie Gossuin au Festival de Cannes 2001.
Biographie
Nationalité Drapeau : France Française
Naissance 15 décembre 1980 (33 ans)
Reims, Marne, France
Formation Infirmière
Physique
Taille 180 cm
Cheveux Blonds
Yeux Marron
Compétitions
Précédent Sonia Rolland Miss France 2001
3 décembre 2000
Sylvie Tellier Suivant
Précédent Giorgia Palmas Miss Europe 2001 Svetlana Koroleva Suivant
Précédent Shirley Dubreuil Miss Picardie 2000 Christelle Lenoble Suivant

Élodie Gossuin-Lacherie, née le 15 décembre 1980 à Reims, est un mannequin, une animatrice de télévision, chroniqueuse, animatrice de radio, styliste et élue régionale française.

Elle a été élue Miss Picardie 2000 puis Miss France 2001 (elle est la 72e Miss France). Elle a été élue Miss Europe 2001.

Élodie Gossuin est également conseillère régionale, sans étiquette, de Picardie depuis novembre 2010, après un premier mandat de mars 2004 à mars 2010 sous la bannière Envie de Picardie (UMP).

Elle apporte aussi son soutien à des associations caritatives, notamment en étant marraine de Camélia Dream Team, Rêves ou encore Tous ensemble pour l'avenir de Chloé, Fédération Jumeaux et Plus.

Enfance et formation[modifier | modifier le code]

Élodie Gossuin grandit en Picardie, à Trosly-Breuil, un petit village près de Compiègne dans l'Oise.

Souhaitant devenir infirmière, elle obtient un baccalauréat scientifique, option biologie au lycée Pierre d'Ailly de Compiègne. Elle étudie ensuite à la faculté de médecine d'Amiens, puis elle s'oriente vers une école de soins infirmiers.

Carrière[modifier | modifier le code]

Année de Miss France[modifier | modifier le code]

Miss France[modifier | modifier le code]

Élodie Gossuin portant ses écharpes de Miss France et Miss Europe.
Article détaillé : Élection de Miss France 2001.

Couronnée reine du Muguet de Compiègne en 2000, elle s'est ensuite présentée successivement à l'élection de Miss Oise et de Miss Picardie 2000 où elle atteint la première marche. Avec cette écharpe de Miss Picardie, elle est sélectionnée pour l'élection de Miss France 2001 se déroulant à Monaco le 9 décembre 2000, diffusée en direct sur TF1. Elle est élue Miss France devant quatorze millions de téléspectateurs.

Ses dauphines :

Durant un an, elle parcourt la France aux côtés de Geneviève de Fontenay, la présidente du Comité Miss France, à la rencontre du public.

D'après un sondage paru en juin 2008, Miss France 2001 arrive en troisième position du classement de la miss la plus belle selon les Français derrière Sonia Rolland (20 % des suffrages) et Valérie Bègue (16 %). Cependant, Élodie Gossuin arrive en première place en cumulant les résultats des quatre catégories proposées aux sondés[1].

Madagascar, le Liban, Mayotte, La Réunion, Porto Rico, le Japon, le Maroc et le Canada sont les pays et régions qu'elle découvre en tant que Miss France 2001.

Concours de Miss Univers[modifier | modifier le code]

Elle se classe dans le top 10 à l'élection de Miss Univers 2001 à Porto Rico, malgré des rumeurs qui mettaient en doute son appartenance à la gent féminine[2].

Miss Europe[modifier | modifier le code]

En décembre 2001, Élodie Gossuin est sacrée Miss Europe 2001 au Liban.

Ses dauphines :

  • 1re dauphine : Adriana Gerczew (Pologne)
  • 2e dauphine : Karla Milinovic (Croatie)
  • 3e dauphine : Hatice Sendil (Turquie)
  • 4e dauphine : Verónica Martín (Espagne)

Mannequinat[modifier | modifier le code]

En 2003, elle devient l'égérie de Lucie Saint-Clair, grand coiffeur international. Toujours la même année, son fan-club et son site Internet officiel sont créés. En 2013 son site Internet est fermé, un nouveau est créé en 2014.

Activités politiques[modifier | modifier le code]

En 2004, Élodie Gossuin devient conseillère régionale de Picardie, sans étiquette, élue dans l'Oise sur la liste UMP conduite par Gilles de Robien. Son travail et son assiduité au sein du conseil régional lui valent la reconnaissance de ses adversaires politiques[3].

Candidate en septième position sur la liste de la majorité présidentielle conduite par Caroline Cayeux lors des élections régionales de 2010, elle perd provisoirement son mandat, l'UMP n'ayant obtenu que six sièges.

Après la démission d'Édouard Courtial le 14 octobre 2010, elle fait son retour au conseil régional[4].

Animatrice et chroniqueuse[modifier | modifier le code]

À partir de 2005, elle anime, sur TF6, plusieurs saisons de l'émission Miss Swan[5].

En 2006, elle devient chroniqueuse pour le magazine Public et dans l'émission Morning Café sur M6 aux côtés de Magloire, entre autres[5].

En mars 2007, elle rejoint Direct 8 comme chroniqueuse dans l'émission Un Max de services présentée par Max.

En avril 2010, elle fait partie, jusqu'en octobre 2011, de l'équipe des chroniqueurs de l'émission Touche pas à mon poste ! présentée par Cyril Hanouna sur France 4[6].

Le 5 décembre 2010, elle présente, aux côtés de Jacky, l'élection de Miss Nationale 2011, nouvelle élection créée par Geneviève de Fontenay. Cette élection est diffusée en fil rouge sur BFM TV[7].

En janvier 2011, elle participe à la 33e édition du rallye Dakar, en tant que chroniqueuse dans les émissions de France 2 et France 4. Elle y est victime d'un accident de piwi (sorte de mini-moto) sans gravité[8].

Le 7 mars 2011, elle intègre l'équipe de la matinale Manu à la radio ! (6h-9h) sur Fun Radio, présentée par Manu Levy, Grégory Vacher et Virginie de Clausade en remplacement de cette dernière durant son congé maternité. Elle avait déjà animé des best-of de cette émission durant certaines vacances.

Du 22 août 2011 au 28 juin 2012, elle anime Manu dans le 6/9! sur NRJ[9] aux côtés de Manu et Vacher.

En 2011, elle coprésente avec Enora Malagré l'émission Ça va mieux en le disant sur France 4.

À partir du 8 octobre 2012, elle présente sur la même chaîne Un coach pour changer ma vie[10], émission dont l'efficacité thérapeutique est controversée[11].

De novembre 2012 à mars 2013, elle est chroniqueuse dans l'émission Faut pas rater ça ! sur France 4, présentée par Florian Gazan.

À partir du 4 février 2014, elle redevient chroniqueuse dans l'émission Touche pas à mon poste ! sur D8. En juin 2014, son contrat n'est pas renouvellé et elle quitte donc l'émission.

Pendant l'été 2014, elle fait partie des « maîtres mots » de l'émission Pyramide sur France 2[12].

Participations et apparitions à la télévision[modifier | modifier le code]

Elle a participé à la saison 1 de La Ferme Célébrités en 2004, où elle s'est classée troisième, restant dix semaines et récoltant ainsi 150 000 € pour l'association qu'elle défendait, Tous ensemble pour l'avenir de Chloé.

Elle a participé sept fois à Fort Boyard en 2001, 2003, 2008 (avec son mari), 2009, 2011, 2012 et 2014, ce qui fait d'elle la célébrité ayant le plus participé à l'émission depuis sa création en 1990.

En 2005, elle apparaît dans le clip de la chanson Pom Pom Pom du groupe Factor X.

Elle participe régulièrement, depuis 2009, à l'émission Mot de passe, animée par Patrick Sabatier sur France 2, en tant que maître-mot, présenté par Patrick Sabatier.

En décembre 2009, sur NRJ 12, elle est membre du jury de l'élection de Mister France 2010 présentée par Clara Morgane et Alexandre Taliercio, aux côtés de Rachel Quesney, David Meitai, Cindy Fabre et Robert Teriitehau.

Elle a participé à l'émission Incroyables Expériences diffusée le 27 février 2010 sur France 2.

Le 17 décembre 2011, elle participe à un prime time de l'émission N'oubliez pas les paroles de Nagui, diffusée sur France 2. Avec Gérard Lenorman, ils remportent ensemble 50 000 € pour l'association Vaincre la mucoviscidose.

Elle a participé, le 14 juillet 2012 à l'occasion de la Fête Nationale, à l'émission spéciale Les Douze Coups de midi, présentée par Jean-Luc Reichmann, le Bal des 12 coups.

Elle a participé à Qui veut gagner des millions ? en août 2012. Le 12 avril 2013 sur TF1, elle joue en duo avec Laurent Ournac lors du prime time spécial de Money Drop en faveur du Secours populaire. Le 14 février 2014, elle participe au jeu en duo avec Bertrand Lacherie.

En 2013, elle participe régulièrement au jeu Tout le monde aime la France, animé par Sandrine Quétier sur TF1. Elle a également fait une apparition furtive, dans l'émission de poker La Maison du bluff saison 3, sur NRJ 12, pour encourager les candidats.

En 2014, elle participe à l'émission de NRJ 12 Les People passent le bac, à l'émission de TF1 Stars sous hypnose, L'Oeuf ou la poule sur D8.

Engagement associatif[modifier | modifier le code]

En octobre 2007, elle participe, avec 11 autres Miss France, au projet Calendrier 2008 en faveur de l'association ELA (Association européenne contre les leucodystrophies).

Elle est la marraine des associations Camélia Dream Team, Rêves, Tous ensemble pour l'avenir de Chloé, Fédération Jumeaux et Plus.

Courses automobiles[modifier | modifier le code]

Marraine du Trophée Andros lors de la saison 2004-2005, Élodie Gossuin-Lacherie est maintenant pilote et participe chaque année à la nouvelle édition de cette course sur glace.

Le 16 février 2008, elle remporte l'épreuve du Stade de France en équipe de Franck Lagorce.

Vie privée[modifier | modifier le code]

Le 1er juillet 2006, Élodie Gossuin épouse le mannequin Bertrand Lacherie à l'église Saint-Jacques de Compiègne[13]. Elle porte le nom de son mari accolé à son nom patronymique, soit « Gossuin-Lacherie ».

Le 21 décembre 2007, elle donne naissance à des jumeaux dizygotes, Jules et Rose[14]. Elle est aujourd'hui marraine de la Fédération Jumeaux et plus.

Le 29 mai 2013, elle annonce sur son compte Twitter attendre son 3e enfant[15],[16].

Le 9 octobre 2013, elle donne à nouveau naissance à des jumeaux, un garçon et une fille, prénommés Joséphine et Léonard[17].

Ouvrage[modifier | modifier le code]

  • Élodie Gossuin, Mes rêves, mes passions, mes espoirs, éditions Michel Lafon, 2004 (ISBN 978-2749901145).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Élodie Gossuin, miss préférée des Français, Valérie Bègue, la plus scandaleuse », sur http://tempsreel.nouvelobs.com/index.html, Le Nouvel Observateur,‎ 24 juin 2008
  2. « DÉSINFORMATION - Comment une rumeur créée de toute pièce par un tabloïd new-yorkais devient-elle un hoax ? », sur http://www.hoaxbuster.com
  3. « Miss et élue, Élodie Gossuin fait désormais l'unanimité », sur lefigaro.fr, Le Figaro,‎ 17 février 2010
  4. « Picardie : E. Courtial part, E. Gossuin revient », sur http://nord-pas-de-calais-picardie.france3.fr/,‎ 14 octobre 2010
  5. a et b « Biographie Élodie Gossuin », sur purepeople.com
  6. « Touche pas à mon poste », sur france4.fr
  7. « Miss Nationale 2011: les sept finalistes désignés par le public sur internet », sur lepoint.fr, Le Point,‎ 30 novembre 2010
  8. « Dakar:la sortie de route d’Élodie Gossuin », sur leparisien.fr, Le Parisien,‎ 8 janvier 2011
  9. « Nikos confirme Élodie Gossuin sur NRJ », sur tvmag.lefigaro.fr, Le Figaro,‎ 17 juin 2010
  10. Élodie Gossuin, nouveau coach pour changer ma vie sur France 4, sur Toutelatele.com.
  11. Un coach pour changer ma vie : La critique TV de télérama du 13/10/2012
  12. « Pyramide : le jeu revient avec Elodie Gossuin et Bruno Guillon », sur Première.fr,‎ 7 juin 2014 (consulté le 9 juin 2014).
  13. « Vive les mariés ! », sur http://people.voila.fr/
  14. « Biographie d'Élodie Gossuin », sur http://people.plurielles.fr/
  15. « Comblée de poèmes au réveil cette année.... », sur https://twitter.com/Elodiegossuin/
  16. « Elodie Gossuin : Elle attend son troisième enfant ! », sur http://www.aufeminin.com/
  17. « Elodie Gossuin, comblée grâce à Joséphine et Léonard », sur Gala,‎ 15 octobre 2013
Précédée par
Sonia Rolland
Miss France
2001
Suivie par
Sylvie Tellier