Sandrine Quétier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Sandrine Quétier
Image illustrative de l'article Sandrine Quétier
Sandrine Quétier à l'avant-première parisienne du film Le Loup de Wall Street en décembre 2013

Date de naissance 30 décembre 1970 (43 ans)
Lieu de naissance Drapeau de la FranceParis en (Île-de-France)
Nationalité Drapeau de la France Française
Émissions 50 minutes Inside
Danse avec les stars
Tout le monde aime la France
Chaîne France 3
M6
France 2
TF1
E! Entertainment
Stylia

Sandrine Quétier, née le 30 décembre 1970 à Paris, est une animatrice de télévision française.

Biographie[modifier | modifier le code]

Sandrine Quétier passe son enfance dans la vallée de Chevreuse, où à dix-sept ans, elle obtient son baccalauréat avant d'entamer des études supérieures[1].

Après avoir travaillé pour la communication d'une entreprise d'optique, elle débute à la télévision en 1994 comme présentatrice du tirage du jeu Keno sur France 3[1].

Son parcours l'amène sur M6 avec les Piégeurs en 1996 et elle fait une apparition dans un des épisodes de la série Jamais deux sans toi...t diffusée sur TF1. Elle anime ensuite Politiquement rock de 1997 à 2000 sur M6. On la retrouve parallèlement dans les flashs en direct de M6 Music ainsi que dans Le live du vendredi en 1997. Entre 2000 et 2001 elle anime des émissions spéciales de Culture pub mais aussi Grand écran, Ciné 6 et tous les mercredis pour une rubrique sur les sorties cinéma de la semaine dans le Morning Live. En 2002 on a pu la voir dans Grand écran, Plus vite que la musique et Sex in the pub.

En 2003 sur France 2, elle a fait partie de l'équipe d'animateurs de Qu'est-ce qui se passe quand ? (septembre - novembre 2003), puis elle a présenté Le grand examen du savoir vivre en prime-time coanimé avec Thierry Beccaro en décembre 2003, Les vainqueurs de l'année coanimé avec Jean-Luc Delarue et Code de la route, le grand examen coanimé avec Patrice Laffont le 29 juin 2004[2]. Elle a animé l'émission échec le Brise-Cœur, produite par Jean-Luc Delarue, chaque soir à 18 h sur France 2 durant l'été 2004.

De 2004 à 2012, elle coanime Les 100 plus grands...avec Christophe Dechavanne en première partie de soirée sur TF1 (elle a remplacé Valérie Benaïm)[3].

Depuis novembre 2006, elle anime 50 minutes Inside, chaque samedi soir de 18 h 50 à 19 h 50, sur TF1 avec Nikos Aliagas qui a succédé à Guillaume Lacroix.

Depuis septembre 2006, elle est également la présentatrice française d'E! Entertainment, la chaîne de Hollywood sur Canal Sat. Elle présente en direct des grandes cérémonies du cinéma et de la télévision (Oscars, Golden Globes, Festival du film américain de Deauville, Festival de Cannes…), et anime les soirées hebdomadaires de la chaîne, ainsi que des émissions spéciales.

Sandrine Quétier a également coanimé sur TF1 la soirée du 31 décembre : Les enfants du 31 avec Arthur en 2006 et 2007 puis Les 100 plus grands... du 31 avec Christophe Dechavanne.

Elle présente chaque soir de la semaine à 19 h 45 et le week-end à 20 h 10 l'émission « people » E!News sur E! Entertainment ainsi que 50 minutes inside à 18 h 45 sur TF1, une version déclinée de son émission 50 minutes inside, qui traite de l'actualité « people » du jour.

Depuis 2008, elle présente l'émission Du beau, du bon, du bien-être sur Odyssée tous les samedis à 20 h 45. En 2013, le concept de l'émission a évolué pour devenir « Avis de Tendances[Quoi ?] » qui est diffusée tous les mardis à 20 h 40 sur Stylia. Avis de Tendances est un magazine de 26 minutes dédié au lifestyle. Chaque semaine, une personnalité du cinéma, de la mode, de la musique ou encore de la gastronomie vient partager son actualité et son art de vivre. En plateau, Oscar Ono, ancien expert de Queer, Les experts dans le vent, vient décrypter les dernières tendances.

De novembre 2008 à décembre 2009, elle anime avec Julien Arnaud 10 h le mag sur TF1[4].

En novembre 2009, elle présente en première partie de soirée le Plus Grand Quiz de France sur TF1[5]. En décembre 2009, elle anime deux émissions en première partie de soirée sur TF1 : le magazine 120 min inside avec Nikos Aliagas[6] puis la Chanson de l'année, émission dédiée cette année à l'Association européenne contre les leucodystrophies dont elle est marraine[7].

Depuis 2009, elle joue le rôle de Sandrine dans la capsule humoristique « Fritkot » diffusée sur RTL-TVI en Belgique et sur HD1 en France. Elle y est une animatrice de télévision sur une chaîne française qui est installée en Wallonie lorsqu'elle n'est pas à Paris, fréquente les habitants du village à la baraque à frites (le fritkot) tout en les snobant et en ne comprenant absolument pas la mentalité des gens du cru.

En février 2010, elle lance[précision nécessaire] sur TF1 le vendredi en deuxième partie de soirée un nouveau magazine interactif Link, la vie en face[8].

En février 2011, elle remporte le Grand Concours des Animateurs sur TF1[9].

À partir de février 2011, elle anime Danse avec les stars avec Vincent Cerutti[10].

En juillet 2011, elle présente une émission spéciale consacrée au mariage du prince Albert II de Monaco et de Charlene Wittstock sur TF1 avec Jean-Claude Narcy, Nikos Aliagas, Denis Brogniart et Jean-Pierre Foucault[11].

Elle a présenté seule un jeu en prime-time diffusé les samedi 28 juillet et 11 août 2012 sur TF1, intitulé Tout le monde aime la France.

En septembre 2012, elle remporte pour la seconde fois le Grand Concours des Animateurs sur TF1 (gagné la première fois le 11 février 2011).

Elle participe à Toute la télé chante pour sidaction sur France 2.

Depuis plusieurs années maintenant, l'animatrice présente les Victoires de la Beauté aux côtés du créateur Willy Mansion.

Sandrine Quétier a deux enfants de son mariage avec Fabrice Michelin, réalisateur.

Télévision[modifier | modifier le code]

TF1[modifier | modifier le code]

France 2 et France 3[modifier | modifier le code]

  • Keno (1994)
  • Qu'est-ce qui se passe quand ? (septembre - novembre 2003)
  • Le grand examen du savoir vivre (décembre 2003)
  • Les vainqueurs de l'année
  • Code de la route, le grand examen (29 juin 2004[2])
  • Brise-Cœur (été 2004)

M6[modifier | modifier le code]

  • les Piégeurs (1996)
  • Politiquement rock (de 1997 à 2000)
  • flashs en direct de M6 Music (1997)
  • Le live du vendredi (1997)
  • Culture Pub (entre 2000 et 2001)
  • Grand écran (entre 2000 et 2001)
  • Ciné 6 (entre 2000 et 2001)
  • Morning Live (entre 2000 et 2001)
  • Grand écran
  • Plus vite que la musique
  • Sex in the pub

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (fr) « Sandrine Quétier, la chouchoute », le Parisien,‎ 17 avril 2010
  2. a et b (fr) WAÏ TV, « Patrice Laffont », sur www.wmaker.net (consulté en 13 février 2011).
  3. (fr) Yves Jaeglé, « Sandrine Quétier mène bien sa barque », le Parisien,‎ 11 novembre 2006
  4. (fr) Julien Mielcarek, « 10H, le mag, la nouvelle matinale de TF1 », Ozap, 14 octobre 2008
  5. (fr) Julien Lalande, « Audiences : "Le plus grand quiz" démarre leader », Ozap,‎ 7 novembre 2009
  6. (fr) « 120 mn inside sur TF1 ce 23 décembre », sur le blog TV-News,‎ 23 décembre 2009
  7. (fr) « La chanson de l'année 2009 pour ELA », sur www.telleestmatele.com,‎ 30 décembre 2009
  8. (fr) « Nouveau magazine sur TF1 : « Link, la vie en face » avec Sandrine Quétier », sur coulisses-tv.fr,‎ 19 janvier 2010
  9. (fr) E.D., « Le Grand Concours des animateurs de TF1 en tête des audiences », sur www.programme-tv.net,‎ 12 février 2011
  10. (fr) JO, « Sandrine Quétier : Un nouvel homme dans sa vie professionnelle ! », sur www.purepeople.com,‎ 16 décembre 2010
  11. (fr) Alexandre Raveleau, « Stéphane Bern contre Nikos Aliagas pour le Mariage du Prince Albert », sur www.toutelatele.com,‎ 15 juin 2011

Lien externe[modifier | modifier le code]