Mareva Georges

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Mareva Georges
Biographie
Nationalité Drapeau : France Française
Naissance 1971
Polynésie Française
Formation Etudes en Economie, à la Faculté d'Aix-en-Provence
Physique
Taille 1m78 cm
Cheveux Châtain
Yeux Verts - Bleus
Compétitions
Précédent Gaëlle Voiry Miss France 1991 Linda Hardy Suivant
Précédent Myriam Tuheiva Miss Tahiti 1990 Hina Sarciaux Suivant

Mareva Georges a été Miss Tahiti 1990 à Punaauia (sa ville natale), sur Tahiti; puis élue Miss France 1991, à seulement 21 ans. Elle est la nièce d'Edna Tepava, Miss Tahiti 1973 et Miss France 1974. Elle est la 62e Miss France.

Avant d'être élue Miss Tahiti, Mareva Georges avait débuté une brillante carrière dans le mannequinat. Après sa participation à l'élection de Miss France 1991, cette carrière se confirme: on la voit sur les défilés des plus grands. Ce parcours, Mareva le doit avant tout à sa beauté naturelle, son aisance sur un catwalk et son intelligence, son éloquence. Mais Mareva le doit aussi à son compagnon de l'époque, Matahi Salmon, qui la pousse à se présenter à l'élection Miss France, alors qu'ils suivent tout deux leurs études à Aix-en-Provence. Ils mettent en pause leurs projets de mariage (une Miss France n'a en effet pas le droit d'être mariée) et ne vivent pas dans le même appartement (interdit aussi par le Comité Miss France).

Elle est actuellement l'épouse de Paul Marciano, propriétaire et créateur-designer pour les marques Guess - Guess by Marciano - Guess Jeans - Diesel - Gasoline. Ils sont les heureux parents de deux enfants: un garçon que l'on a pu déjà observer sur la dernière campagne de Guess Enfants (( http://www.denimblog.com/wp-content/uploads/2011/01/guess-kids-2.jpg )), et une petite fille, qui marche elle aussi vers un bel avenir.

Elle défile et pose pour les différentes marques de son époux.

Mareva Georges est d'origine Allemande par son père, et Polynésienne et Américaine par sa mère.

Biographie[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Élection de Miss France 1991.

Ses dauphines à l'élection de Miss France sont :

Mareva a été finaliste au concours Miss Univers 1991 (classée 9e) et s'est classée dans le Top 10 à Miss Monde 1991.

Elle est la seule Tahitienne à avoir obtenue de telles résultats: ses 2 titres de Miss, ainsi que ses très bons classements à d'autres élections mondiales.

L'après Miss France[modifier | modifier le code]

Elle fait aujourd'hui la promotion du tourisme à Tahiti aux États-Unis et est animatrice d'une émission à la télévision américaine sur les sports de glisse.

Elle est aussi et avant tout une femme engagée caricativement. En Polynésie française notamment, une de ses actions a consisté à distribuer des vêtements de la dernière collection de la marque Guess à des enfants de familles démunies. On peut parfois la voir servir des repas aux sans-abris, toujours en Polynésie. (( http://4.bp.blogspot.com/-opXcScpnme8/TvVGxnoCGGI/AAAAAAAAKMA/OWT2qdhk0iw/s1600/marevageorges.png )) Elle a posé avec 11 autres Miss France, sous l'objectif de Peter Lindbergh, en Polynésie Française, pour le calendrier 2008 des Miss France en faveur de l'association Ela, parrainé par Zinédine Zidane. Cette promotion s'est faite partout en France, où certaines miss telles que Mareva ont fait la joie du public en leur offrant des journées spéciales dédicaces. (( http://www.tahiti-agenda.com/860-dedicace-du-calendrier-ela-avec-mareva-georges.html ))

Dans les derniers sondages faits en Polynésie, elle est comme toujours élue personnalité de Polynésie française la plus appréciée. Elle est aussi considérée comme la plus belle de toutes les Miss Tahiti. Mareva Georges est un symbole, tout comme Eva Peron, de beauté mais aussi d'humilité, très proche du peuple.

Elle est présidente du comité Miss Tahiti. Elle apporte son soutien aux jeunes candidates, leur porte conseil, surveille leurs parcours et est un membre actif du jury Miss Tahiti. Dernièrement, elle s'est beaucoup intéressée au parcours de la Miss Tahiti 2013, Mehiata Riaria, classée 1ère dauphine à Miss France 2013, à presque 2% de votes de différence de sa rivale, Flora Cocquerel. Dans un article accordé à un Magazine en Polynésie française, Mareva avoue que Mehiata a le potentiel d'aller loin, comme elle auparavant.

Précédée par
Gaëlle Voiry
Miss France
1991
Suivie par
Linda Hardy