Olivier Minne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Olivier Minne
Image illustrative de l'article Olivier Minne
Olivier Minne en 2007 dans les décors de Fort Boyard.

Date de naissance 18 mars 1967 (47 ans)
Lieu de naissance Ixelles, Belgique
Nationalité Drapeau : Belgique Belge, France Française
Langue Français
Émissions Matin Bonheur
La Cible
Fort Boyard
Pyramide
Intervilles
Chaîne France 2

Olivier Minne, né le 18 mars 1967, est un présentateur de télévision de nationalités belge et française.

Origines, études et débuts professionnels[modifier | modifier le code]

Olivier Minne est né le 18 mars 1967 à Ixelles, en Belgique. Il y fréquente quelques années le Collège Saint-Michel où il découvre le théâtre [1]. À Paris, Olivier Minne suit des cours d'art dramatique, passe le concours du conservatoire mais échoue au second tour. Pour vivre, il effectue une série de petits boulots et tente de postuler auprès de différentes chaînes de télévision. En janvier 1990, Marie-Rose Michelangeli, qui dirige le service du recrutement des occasionnels d'Antenne 2, l'engage comme aide administratif occasionnel et l'envoie trier les archives et ranger les cassettes. Après un passage à la rédaction (service scientifique, journal de 20 h et desk), il se retrouve à l'administration de la gestion de la communication. C'est Anne-Marie Tournier qui en est à la tête.

Télévision[modifier | modifier le code]

Débuts en tant que speaker[modifier | modifier le code]

Anne-Marie Tournier, qui connait bien Jacqueline Joubert, alors responsable des « fictions jeunesse », appelle cette dernière pour lui demander de faire passer des essais à Minne, car elle pensait que ce jeune homme avait de la télégénie. Jacqueline avait clos son audition de speakerines, mais accepte de rencontrer Olivier. Elle lui fait faire des essais devant une caméra. Finalement, le dernier essai est concluant, et, au bout d'une semaine d'essais, Jacqueline Joubert l'engage en qualité de présentateur des programmes (speaker), poste qu'il occupe de mars 1990 jusqu'en 1992. Coïncidence surprenante : c'est lui qui annonce la toute première émission du jeu télévisé Les Clés de Fort Boyard (devenue Fort Boyard) diffusée le 7 juillet 1990 sur Antenne 2, émission qu'il animera lui-même treize ans plus tard sur France 2.

Premières émissions[modifier | modifier le code]

En 1991, il anime les émissions collège du CNDP sur FR3 (bi-hebdomadaire), qui avait pour but de décrypter les images de la télévision et de donner aux jeunes collégiens les outils nécessaires pour regarder la télévision en toute lucidité. Dominique Wolton, chercheur au CNRS et spécialiste des médias, donnait en plateau son regard et son analyse sur l'impact des images, les forces et les faiblesses de celles-ci, et l'importance qu'elles avaient d'un point de vue politique, culturel et sociétal. Toujours en 1991, Agnès Vincent, alors responsable des programmes jeunesses d'Antenne 2 et de FR3, lui confie successivement la présentation des jeux Les Mondes Fantastiques, de 1992 à 1994 sur FR3 et Génies en Herbe, également sur FR3.

Après ses premières émissions, la carrière d'Olivier Minne décolle au milieu des années 1990.

Monique Cara de son côté le repère et lui confie un poste de journaliste-chroniqueur dans l'émission Matin Bonheur, sur France 2 jusqu'en 1994, émission dont il assurera ensuite la présentation entre 1994 et 1996. En 1996, parallèlement à ses activités parisiennes, il tourne en Belgique pendant une saison, sur la chaine RTL-TVI, l'émission mensuelle de divertissement en prime time 7e Ciel, produite par Marc Nivesse.

Olivier Minne a commenté, pour France 2, trois éditions du Concours Eurovision de la chanson : en 1995 et 1997, en direct de Dublin et en 1996 en direct d'Oslo.

Pendant l'été 1997, il anime avec Jean Riffel le divertissement Jeux sans frontières, qui fait son retour sur France 2. À la rentrée, il présente et coproduit Le Cercle des métiers, sur la même chaîne.

L'été suivant (1998), il devient présentateur des Nouveaux Mondes, émission d'aventure et d'exploration scientifique.

Passage à vide[modifier | modifier le code]

Après une forte exposition sur France 2, il est relégué sur des chaînes plus confidentielles.

De 1999 à 2002, il anime des magazines spéciaux consacrés au cinéma sur 13e rue. De septembre 2000 à juin 2001, il présente avec Élizabeth Tchoungui le magazine culturel Les Écrans du savoir sur La Cinquième.

Retour sur France 2[modifier | modifier le code]

La carrière d'Olivier Minne redécolle durant les années 2000.

En janvier 2002, le jeu Pyramide qui a disparu de l'antenne quelques jours, revient à l'antenne. Olivier Minne devient, avec Pierre Galibert, maitre-mot. Ils remplacent tous les deux Claire Gautraud et Jérôme Tichit, tandis que Marie-Ange Nardi remplace Patrice Laffont à la présentation du jeu. La nouvelle formule ne plait pas et face au mécontentement du public, Minne et Galibert seront évincés du jeu en mars 2002 avec le retour de Gautraud et Tichit. (Marie-Ange Nardi sera remplacée par Patrice Laffont en juillet 2002).

De janvier 2003 à juillet 2006, Olivier Minne présente le jeu La Cible sur France 2. Il présente Fort Boyard à partir de juillet 2003. Il coanime le jeu avec Sarah Lelouch de 2003 à 2005, puis avec Anne-Gaëlle Riccio entre 2006 et 2009. Il anime l'émission seul depuis 2010. Olivier Minne a participé au jeu comme candidat en 1995 et en 1997, puis en 2008 dans la version belge du jeu.

En 2007, il crée sa propre structure de production, Olivier Productions. Pour France 2, il produit des pièces et des programmes (voir sections théâtre et fiction télé).

Du 4 septembre 2006 au 2 mars 2007, il présente une quotidienne à 18 h sur France 2, Un monde presque parfait, émission de divertissement et d'humour basée sur des archives télévisuelles.

À partir du lundi 3 septembre 2007, il présente 60 secondes du Colisée sur France 2 à 18 h, qui deviendra 60 secondes pour rire à partir du mercredi 12 septembre. À la suite des mauvaises audiences quotidiennes, France 2 déprogramme l'émission le vendredi 28 septembre 2007.

En 2007 et 2008, il présente plusieurs émissions en première partie de soirée sur France 2, dont Les Femmes à l'honneur, la Fête de la musique pendant trois ans coanimée avec Héléna Noguerra ou Daniela Lumbroso, des émissions rendant hommage à Pascal Sevran et à Jacques Martin tout en poursuivant son rôle de Maître au sein de Fort Boyard.

Animations en dehors de France Télévisions[modifier | modifier le code]

À partir de septembre 2008, pour une raison inconnue, France 2 ne lui confie plus d'émissions hormis Fort Boyard[2] et il se retrouve à animer des émissions sur TF6. Il participe au Grand Concours des animateurs sur TF1 le 26 septembre 2009 duquel il termine quatrième. Il est de nouveau candidat dans cette émission le 17 septembre 2011 mais il est cette fois éliminé dès la première manche.

Il présente aussi Mercator, une émission belge sur la RTBF[3]. Il revient sur l'antenne de France 2 durant l'été 2010 avec une nouvelle version de Fort Boyard.

Petit passage sur France 3[modifier | modifier le code]

À partir de novembre 2010, Olivier Minne se voit à nouveau confier des émissions par France Télévisions. Il anime deux nouveaux divertissements sur France 3 : Toutes les idoles que j'aime (consacré aux grandes stars des années 1960) et Ma ville en rire (émission axée autour de l'humour et se déroule dans différentes villes de France). Il reprend aussi l'émission Tous vos amis sont là, anciennement présentée par Stéphane Bern[4].

À la suite de la volonté de France Télévisions d'empêcher les animateurs de travailler sur plusieurs chaînes du groupe, Olivier doit décider s'il reste sur France 2 ou France 3[5]. Malgré le fait qu'un certain nombre d'émissions lui sont proposées sur France 3, celui-ci décide le 14 janvier 2011 de rester sur France 2 car celle-ci est sa chaîne d'origine et qu'elle répond plus à ses aspirations d'animateur[6].

Nouveau retour sur France 2[modifier | modifier le code]

Olivier Minne continue l'animation de Fort Boyard en 2011 pour la neuvième année consécutive[7]. Le 12 novembre 2011, il présente Dans les coulisses du show, une émission de variété produite par Be Aware dans laquelle on découvre ce qu'il se passe dans les coulisses de l'émission

Actuellement, l'animateur ne présente que Fort Boyard, émission diffusée tous les ans, sur la chaîne du service public France 2 ainsi que quelques primes-times occasionnels.

En octobre 2012, il reforme son duo avec Virginie Guilhaume pour la présentation du Concert pour la tolérance à Agadir.

Alors qu'il ne présentait jusqu'ici que Fort Boyard, Olivier anime le 29 juin 2013 pour la première fois Intervilles avec Nathalie Simon et Tex dans le rôle d'arbitre, unique prime-time célébrant les 50 ans du jeu.

Le jeu Pyramide fait son retour durant l'été 2014 avec Olivier Minne à la présentation. L'annonce a été faite dans l'émission de D8 Touche pas à mon poste ! le jeudi 13 février 2014. Un pilote a été tourné début mars 2014. La société Starling qui appartient au groupe Sony Pictures Television produit cette nouvelle version diffusée durant l'été 2014. Le jeu ne revient pas à la rentrée, il sera diffusé plus tard durant la saison[8].

Vie privée[modifier | modifier le code]

Le 7 août 2014, Olivier Minne fait son coming out. Il déclare dans l'émission Les Grandes Gueules sur RMC être « Hétéro et homo… hétéromo »[9],[10],[11],[12].

Détail émissions[modifier | modifier le code]

Théâtre[modifier | modifier le code]

En 1997, il donne la réplique à Marc Hollogne dans sa pièce Marciel monte à Paris qui est télédiffusée.

En 2005, il a l'idée de produire la pièce de théâtre de Georges Feydeau, Un fil à la patte, jouée par les animateurs de France 2 (dont Olivier Minne qui joue le rôle de Jean) et diffusé sur cette même chaîne. La pièce, mise en scène par Francis Perrin, fut un succès d'audience avec plus de 5 millions de téléspectateurs et marque le retour du théâtre en prime time sur une chaîne nationale, ce qui n'avait plus été le cas depuis 1984. Il a réitéré l'opération en 2006 avec l'opérette Trois jeunes filles nues de Yves Mirande, Gustave Quinson, Albert Willemetz et Raoul Moretti (Olivier Minne jouant le rôle de Jacques), vue par 4 300 000 téléspectateurs. Depuis les télévisions nationales ont suivi son idée en diffusant d'autres pièces en prime time.

En 2007-2008, il produit La Dame de chez Maxim's de Georges Feydeau avec 30 comédiens professionnels pour France 2 qui remporte elle aussi un franc succès. En 2009, il coproduit la pièce d'Eugène Labiche Le plus heureux des trois pour le festival d'Avignon.

En 2013-2014, il incarne le détective Sherlock Holmes dans une adaptation théâtrale du Chien des Baskerville mise en scène par Jean-Luc Revol.

Fictions télé[modifier | modifier le code]

Olivier Minne a fait des apparitions dans la série Un gars, une fille, incarnant alors un des copains de Jean dans quelques épisodes, aux côtés d'Alain Bouzigues. En 2007, il fait une apparition dans la série Samantha oups !, il y incarne son propre rôle. En 2008, il a endossé des rôles pour diverses séries télévisées (un chirurgien dans SOS 18 sur France 3, un professeur de tennis dans Section de recherches sur TF1, ou encore un chroniqueur judiciaire dans À tort ou à raison sur la RTBF et France 3 pour la rentrée 2009).

Il joue le rôle du Prince Charmant dans Cendrillon, l'un des Trois contes merveilleux, adaptés des Contes de Grimm et Perrault, qu'il produit en 2007-2008 pour France 2, joué par 44 animateurs de la chaîne.

En 2011, Il joue en tant que guest dans quatre épisodes de la série Les semaines de Lucide pour Série Club ainsi que six nouveaux épisodes de la série À tort ou à raison pour la RTBF et France 3 dans laquelle il partage le rôle principal avec Marianne Basler, Alexandra Vandernoot et Bernard Yerlès.

Il joue le premier rôle masculin auprès de Line Renaud dans le téléfilm Simple question de temps[13] réalisé par Henri Helman. Ce téléfilm a été diffusé le 5 juin 2012 sur France 3.

Chanson[modifier | modifier le code]

En 2010, il produit l'album de Mademoiselle Maya, En Ut intégral, distribué par Universal Classic Jazz, écrit et interprété par Charlotte Grenat, et composé par Jean-François Varlet à qui l'on doit déjà toutes les musiques originales de ses productions.

Politique[modifier | modifier le code]

En février 2013, la presse annonce qu'il est candidat suppléant à l'investiture du Parti socialiste pour l'élection partielle devant se tenir dans la première circonscription des Français établis hors de France, dont la députée sortante, Corinne Narassiguin, a été invalidée et déclarée inéligible[14]. À cette occasion, le secrétaire de la section socialiste de Los Angeles fait savoir qu'« Olivier Minne exerce actuellement les fonctions de trésorier de la section, qu'il a aidé à créer lors des primaires socialistes de 2011 »[15].

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Je me sens Ixellois sur www.lavenir.net, le 6 novembre 2013.
  2. Je n'ai plus de contact avec France 2 sur jeanmarcmorandini.com, 30 mars 2010
  3. François Jadoulle, « Exclu : Olivier Minne animera Mercator » sur serieslive.com, 28 août 2009
  4. Olivier Minne : il va remplacer Stéphane Bern dans Tous vos amis sont là…et animer plusieurs programmes sur France 3 sur tele.premiere.fr, 28 octobre 2010
  5. Olivier Minne : il décidera en janvier s'il préfère rester sur France 2 ou France 3 sur lepost.fr, 3 décembre 2010
  6. Olivier Minne : "Je quitte avec plaisir France 3" sur fan-fortboyard.fr, 14 janvier 2011
  7. Fort Boyard rappelle les people sur tvmag.com, 11 mars 2011
  8. Kevin Boucher, « Audiences : "Pyramide" signe un bilan correct sur France 2 », sur PureMédias,‎ 1er septembre 2014 (consulté le 4 septembre 2014)
  9. « Olivier Minne est « hétéromo » », sur Le Soir,‎ 8 août 2014 (consulté le 4 septembre 2014)
  10. « Olivier Minne est « hétéromo » », sur Le Parisien,‎ 9 août 2014 (consulté le 4 septembre 2014)
  11. « Olivier Minne parle pour la première fois de sa sexualité: "Je suis... hétéromo!" », sur Groupe Sud Presse,‎ 9 août 2014 (consulté le 4 septembre 2014)
  12. « Révélations d'Olivier Minne : "Je suis hétéro et homo... hétéromo" », sur Femme actuelle,‎ 11 août 2014 (consulté le 4 septembre 2014)
  13. http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=207881.html
  14. « Olivier Minne, l'animateur de Fort Boyard, candidat à une investiture PS aux législatives », Europe 1, le 26 février 2013
  15. L'animateur Olivier Minne se lance en politique, France TV Info, le 27 février 2013