Jean-Luc Reichmann

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Reichmann.
Jean-Luc Reichmann
Image illustrative de l'article Jean-Luc Reichmann
Jean-Luc Reichmann au stand TF1 du Mondial de l'automobile de Paris 2012.

Nom de naissance Jean-Luc Stéphane Reichmann
Date de naissance (53 ans)
Lieu de naissance Toulouse (Drapeau de la France France)
Nationalité Drapeau : France Française
Langue Français
Émissions Les Douze Coups de midi
Attention à la marche !
Les Z'amours
Chaîne France 2 (1995-2000)
TF1 (Depuis 2001)

Jean-Luc Reichmann (de son nom complet Jean-Luc Stéphane Reichmann) est un animateur et producteur de télévision aussi animateur de radio et un comédien français né à Toulouse le [1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Son père, Pierre Reichmann, était directeur d'un supermarché de l'enseigne Mammouth à Toulouse[2] (« Mammouth Gramont » qui fut remplacé par « Auchan Gramont ») et Jean-Luc Reichmann a été élève au lycée Saint-Joseph et au lycée Sainte-Marie des Champs de Toulouse, où il a passé son baccalauréat. Il a une sœur sourde, plus jeune de dix ans[3], ainsi qu'un frère.

Il a pratiqué le karaté shōtōkan-ryū à haut niveau pendant dix ans[4] avant d'être victime d'un grave accident de moto.

Il débute à la radio dans les années 1980. Sous le pseudonyme de « Boogie Chou », il anime des jeux dans une radio libre toulousaine, Radio Cambos, où il fait la connaissance de deux autres animateurs : Serge Lacour et Jean-Marc Biencourt[2]. Ces derniers lui apprendront les rudiments du métier et il reconnaît leur devoir beaucoup.

Un temps voix off de la fiction Tribunal et des émissions de Nagui (N'oubliez pas votre brosse à dents où il officie également comme chauffeur de salle[1], Que le meilleur gagne, ...), il prête également sa voix à la série des jeux vidéo FIFA. Il participe aussi aux Guignols de l'info de 1988 à 2001[1]. Il officie aussi dans Motus comme voix off aux côtés de Thierry Beccaro[5]. Dans les années 1990, il réalise aussi la voix des bandes-annonces de TF1[6].

En plus de faire partie de la ligue d'improvisation française, il apparaît le temps d'un épisode dans les séries Navarro (1991) et Nestor Burma (1995).

En 1995, il devient présentateur de jeux télévisés sur France 2, entre autres : Les Forges du désert (1999), Jeux sans frontières, Le Trophée Campus et Les Z'amours (1995-2000). Le 7 septembre 1996, il participe à une émission Fort Boyard.

En 2000, Hervé Hubert, producteur du Bigdil, lui propose de rejoindre TF1 pour y animer la tranche du midi. Ensemble ils développent Attention à la marche !, d'après un jeu que Jean-Luc Reichmann avait créé sur Europe 1 quelques années auparavant[réf. nécessaire].

À partir du , il présente l'émission Attention à la marche !, diffusée d'abord le week-end puis toute la semaine dès septembre et ce 364 jours par an à midi (le 14 juillet elle n'est pas diffusée en raison du défilé de la Fête nationale). De au , il anime les matinales sur RFM de 6h00 à 9h00 du lundi au vendredi en direct. Son départ de la radio a été annoncé le [7]. Entre temps, il décide de persévérer dans le milieu filmographique avec l'obtention d'un rôle, pour TF1, dans Le monde est petit crée en 2008, mais il fera notamment une apparition en rôle secondaire aux côtés de Michèle Mathy, plus connue sous le pseudonyme de Mimie Mathy, dans l'épisode Ennemis jurés, tourné en 2009. Cependant, malgré son grand dévouement, TF1 lui apprend quelques mois après une mauvaise nouvelle...

En effet, suite au grand succès de Nagui et de son jeu Tout le monde veut prendre sa place diffusé tous les jours à midi sur France 2 en même temps qu'Attention à la marche !, TF1 a supprimé le jeu en , car depuis l'arrivée du jeu de Nagui en les audiences d'Attention à la marche ! ont fortement chuté[8]. Néanmoins, le , il retourne à nouveau sur les plateaux de midi, en animant un jeu inspiré de Crésus animé en 2005 et 2006 par Vincent Lagaf' et qui a été rebaptisé Les Douze Coups de midi.

En 2010, Jean-Luc joue également sur scène, au théâtre, dans la pièce Personne n'est parfait aux côtés de Corinne Touzet[9]. Il reprend cette pièce en novembre 2011 avec Véronique Jannot[10].

Toujours en 2010, il lance une série : Victor Sauvage, mais en raison d'audiences déclinantes, la série produite par Endemol France est arrêtée après trois épisodes[11].

En 2011, il fait l'objet d'une marionnette aux Guignols de l'info.

En novembre 2011, il participe à l'album de Thierry Gali Il était une fois, en soutien de l'action de l'Unicef[12].

Le 6 novembre 2011, il est le rédacteur en chef exceptionnel de l'émission Automoto diffusée sur TF1.

Le , il présente Les Douze Coups de Noël, le prime de son émission Les Douze Coups de midi sur TF1.

Dès le , il présente un nouveau jeu sur TF1 du lundi au vendredi à 19h Au pied du mur ![13].

Le , il présenta Le bal des 12 coups !, le 2e prime de son émission Les Douze Coups de midi sur TF1.

Le , il présente pour une seconde édition Les Douze Coups de Noël, le prime de son émission Les Douze Coups de midi sur TF1.

Le , il devient la nouvelle voix de Lapeyre pour 4 spots publicitaires, diffusés sur les ondes radios. Les spots s'inspirent d'un jeu télévisé dont Jean-Luc est l'animateur.

Le , il présente Les Douze Coups de Soleil, le prime de son émission Les Douze Coups de midi sur TF1. Il participe à Toute la télé chante pour sidaction en 2014.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Voxographie[modifier | modifier le code]

Jean-Luc a également prêté sa voix pour les jeux de football sur Sony PlayStation : FIFA 98 : En Route pour la Coupe du Monde, Coupe du Monde 98, FIFA 99, FIFA 2000, et UEFA Euro 2000.

Animateur[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Jusqu'en 2000, Jean-Luc Reichmann officie sur France 2. Il rejoint en 2001 la chaîne privée TF1. Il y produit la plupart de ses émissions avec sa société Formidooble, rachetée par Endemol en 2008[14].

Radio[modifier | modifier le code]

Théâtre[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c (fr) « Biographie de tv mag », sur tvmag.com
  2. a et b (fr) « Jean-Luc Reichmann : « Mon coin, c'est la route d'Albi » », sur ladepeche.fr,‎ 25 avril 2010
  3. (fr) « Sa sœur Marie Laure », sur lemag-vip.com,‎ 21 juillet 2010
  4. (fr) « Jean-Luc Reichmann, du karaté à la télé », sur ladepeche.fr,‎ 19 avril 2010
  5. (fr) « Thierry Beccaro ne perd pas la boule », sur illustre.ch,‎ 15 juin 2010
  6. a, b et c (fr) « Biographie », sur tf1.fr (consulté le 17 novembre 2010)
  7. (fr) « Jean Luc Reichmann arrête les matinales de RFM », sur jeanmarcmorandini.com,‎ 23 juin 2010
  8. (fr) Julien Lalande, « TF1 annonce l'arrêt de son jeu Attention à la marche », sur Ozap.com,‎ le .
  9. (fr) « Corinne Touzet et Jean-Luc Reichmann ensemble sur les planches », sur francesoir.fr,‎ 12 mars 2010
  10. (fr) « Personne n’est parfait : Véronique Jannot et Jean-Luc Reichmann au théâtre à partir du 24 novembre prochain »,‎ 19 octobre 2011
  11. (fr) « Victor Sauvage : C'est fini ! », sur premiere.fr,‎ 23 juillet 2011
  12. (fr) « Lorie, Laurent Voulzy, Lara Fabian : tous réunis pour un vrai conte de fées », sur purepeople.com,‎ 28 juillet 2011
  13. Reichmann va présenter un nouveau jeu à 19h sur TF1 dès le 9 juillet
  14. (fr) « Endemol rachète la société de Jean-Luc Reichmann », sur ozap.com,‎ 4 décembre 2008
  15. (fr) « Allô, Jean-Luc? RMC, «Jean-Luc Reichmann», du lundi au vendredi de 9h à 11h », sur liberation.fr,‎ 20 avril 2000
  16. (fr) « PPDA et Jean-Luc Reichmann débarquent sur RTL », sur strategies.fr,‎ 28 août 2002

Liens externes[modifier | modifier le code]