Sophie Thalmann

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Thalmann.
Sophie Thalmann
Sophie Thalmann en 2013, lors du défilé de mode du salon du chocolat.
Sophie Thalmann en 2013, lors du défilé de mode du salon du chocolat.
Biographie
Nationalité Drapeau : France Française
Naissance 7 mai 1976 (38 ans)
Bar-le-Duc (Meuse), Drapeau de la France France
Compétitions
Précédent Patricia Spehar Miss France 1998
13 décembre 1997
Mareva Galanter Suivant
Précédent Manuela Péreira Miss Lorraine 1997 Karine Meier Suivant
Miss Meuse 1996

Sophie Thalmann, née le 7 mai 1976 à Bar-le-Duc (Meuse), est une animatrice et mannequin française, élue Miss Lorraine 1997 puis Miss France 1998. Elle est la 68e Miss France.

Biographie[modifier | modifier le code]

Origines et vie privée[modifier | modifier le code]

Elle est issue d'un milieu modeste : son père est gérant d’une auto-école et sa mère est couturière. Elle fait ses études à Nancy et passe un DEUG médiation culturelle et communication. Par la suite, elle entre à l’Institut européen de cinéma et d’audiovisuel et obtient sa licence. Elle est mariée au jockey Christophe Soumillon. Ensemble, ils ont deux enfants : Charlie, née le 8 septembre 2005 et Mika, né le 5 novembre 2008.

Elle mesure 1 m 80[réf. nécessaire].

Carrière de mannequin[modifier | modifier le code]

Miss France[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Élection de Miss France 1998.

En 1996, à l’âge de 20 ans, Sophie Thalmann gagne l’élection de Miss Meuse. En 1996, elle passe de justesse à côté du titre de Miss Lorraine et devient première dauphine. En 1997, elle décroche le titre de Miss Lorraine à Bar-le-Duc. Alors qu'elle entamait des études d'audiovisuel à Nancy (Institut européen du cinéma et de l'audiovisuel), elle est élue Miss France le 13 décembre 1997.

Ses dauphines sont :

Année de Miss France[modifier | modifier le code]

Après son élection et pendant près d’un an, Sophie Thalmann sillonne les routes françaises en compagnie de Geneviève de Fontenay. Elle va passer dans de nombreuses émissions télévisées et faire de nombreuses « une » de grands quotidiens.

Le 12 mai 1998, Sophie représente la France au concours Miss Univers à Honolulu (Hawaï). Elle n'obtient pas le classement espéré (elle ne sera pas classée).

Pour le concours Miss Monde 1998 se tenant le 26 novembre 1998 aux Seychelles, elle est remplacée par sa 1re dauphine, Véronique Caloc qui se classera 1re dauphine de Linor Abargil.

Carrière à la télévision[modifier | modifier le code]

En 1999, elle débute sa carrière télévisuelle avec sa première saison à Téléfoot sur TF1. Elle sera présente durant trois saisons pour animer cette émission aux côtés de Thierry Roland. Elle enchaînera les émissions sur la même chaîne, notamment Y’a pas photo (1999-2000) avec Pascal Bataille et Laurent Fontaine, Les Petits Princes (2000), Combien ça coûte ? (2001-2002) avec Jean-Pierre Pernault et Le bêtisier du sport (2001-2002) avec Jean-Philippe Lustyk.

D’autre part, elle apparaît en 2004 dans l’épisode 319 de la série Sous le soleil, également sur TF1. Durant la même période, elle anime aux côtés de Pierre Sled Vous pouvez répéter la question ? sur France 3.

Sur la chaîne Equidia, elle animera l’émission Le matin de Diane le 10 juin 2007 aux côtés de Fabien Cailler. De 2006 à 2009, elle présente Sophie.club et une fois par mois durant la saison 2004-2005, elle propose l’émission J’ai aimé un cheval. Elle lance, en novembre 2009, une nouvelle émission sur Équidia, Ch'val dire à Sophie, diffusée les mercredi, samedi et dimanche de 8 h 30 à 10 h.

Elle anime également des émissions de radio comme Passionnément Sophie en 2001 sur France Bleu sud Lorraine et Les tontons footeux en 2003 sur RTL.

Elle participe à l'émission Sosie ! Or Not Sosie ? sur TF1 le 8 mars 2013. Elle participe aussi à N'oubliez pas les paroles ! aux côtés de Michaël Gregorio, sur France 2, le 28 août 2014.

Autres activités[modifier | modifier le code]

  • En 1998, pendant son année de Miss France, elle participe au jeu télévisé Fort Boyard sur France 2.
  • En 1999, elle enregistre un titre avec Emmanuel Petit : Un an déjà (3-0).
  • En 2001, elle sort son premier livre Ça fait quoi d’être Miss France ? aux éditions Michel Lafon. Deux ans plus tard, sort Cheval mon ami.
  • En octobre 2006, elle sort Passions Chevaux aux Éditions Flammarion. Deux ans plus tard, sort L’encyclopédie sur le cheval - Au galop chez Hachette Jeunesse.
  • En octobre 2007, Sophie participe, avec 11 autres Miss France au projet Calendrier 2008, en faveur de l'association Ela. Ce calendrier, réalisé par Peter Lindbergh, est parrainé par Zinédine Zidane.
  • En 2009, sort son dernier livre Mon journal d’équitation destiné aux enfants qui pratiquent l’équitation.
  • Elle a fait partie du jury de l'élection de Miss France 2011.
  • Sophie Thalmann a été ambassadrice de campagnes publicitaires. Elle a notamment fait la campagne d’Oral B, Coca-Cola, Bergère de France, Xélance, Sanogyl, Côte Anglaise Paris et Colgate.
  • Elle fait également la couverture de nombreux magazines tels que Gala, Version Femme, Télé 7 jours...

Engagements[modifier | modifier le code]

Sophie Thalmann s’investit dans deux associations : ELA, association européenne contre la leucodystrophie et la manifestation d’Octobre rose. Depuis la deuxième année consécutive, elle est la marraine de cette manifestation qui vise à dépister le cancer du sein. Sophie Thalmann est aux côtés d’ELA depuis 1998 et est leur marraine depuis 12 ans. Elle s’associe régulièrement à eux pour leurs opérations telles que « Mets tes baskets » ou « La dictée d’ELA ». Depuis 2008 et à l’initiative de Guy Alba un calendrier de miss France devient un outil de soutien et de lutte contre les leucodystrophies.

Titres[modifier | modifier le code]

Discographie[modifier | modifier le code]

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • 2001 : Ça fait quoi d'être Miss France ? (Michel Lafon)
  • 2003 : Cheval mon ami (Jacques-Marie Laffont)
  • 2006 : Passions chevaux (Flammarion)
  • 2008 : Au galop (Hachette)
  • 2009 : Mon journal d'équitation (Hachette)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]