Division féminine de la WWE

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis WWE Diva)
Aller à : navigation, rechercher
Les Divas dans une bataille royale à Wrestlemania 25.
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (août 2016).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

La promotion de catch professionnel américaine World Wrestling Entertainment a employé depuis ses premières années des femmes à l'écran ou en représentation dans des rôles de premier-plan (catcheuse, manager, présentatrice ou intervieweuse). Au fil des évolutions historiques nombreuses des structures gouvernantes, la division féminine a toujours trouvé une place sur le ring, notamment dans le catalogue des championnats officiels. Dès 1955 à la Capitol Wrestling Corporation (ancêtre de la WWE), une championne féminine apparaît, en la personne de The Fabulous Moolah. De nombreuses catcheuses ont depuis concouru dans la course aux différents titres féminins reconnus par la CWC et des structures qui lui ont succédé jusqu'à l'actuelle WWE.

Le terme Diva a été utilisé pour la première fois quand Sable se présente de la sorte pendant l'émission RAW is WAR du 19 avril 1999. Par la suite, "Diva" devient pendant plusieurs années la désignation officielle des catcheuses de la WWF, terme notamment repris dans les titre des émissions WWE Diva Search en 2004 et WWE Total Divas en 2013. Lors de WrestleMania 32 le 3 avril 2016, le titre de WWE Divas Champion est retiré pour être remplacé par un nouveau titre désigné WWE Women's Championship. La WWE annonce à cette occasion que le terme "Diva" est remplacé au profit du terme mixte "Superstars" précédemment réservé aux hommes. Le terme "Diva" reste utilisé pour dénommer les participants de certaines émissions de téléréalité de la WWE telles que Total Divas.

Historique[modifier | modifier le code]

1955-1995[modifier | modifier le code]

The Fabulous Moolah, championne féminine de 1956 à 1984.

En 1955, une catcheuse nommée Moolah rejoint la Capitol Wrestling Corporation de Jess McMahon. Le 18 septembre 1956, elle s'empare du titre vacant de championne féminine de la NWA[1] et devient The Fabulous Moolah. C'est ce même titre qu'elle revend en 1983 à la WWF (issue de la Capitol Wrestling Federation) alors qu'elle en est restée détentrice pendant 23 ans[2]. À la suite de ce rachat, le titre est renommé WWE Women's Championship ; il est initialement attribué à The Fabulous Moolah et connaîtra de nombreuses autres détentrices jusqu'à son retrait en 2010.

1996-1999[modifier | modifier le code]

Miss Elizabeth, valet phare des années 80-90.

La première des divas modernes à accéder à la World Wrestling Federation (WWF) était Sunny, qui a débuté en tant que manager du duo The Bodydonnas et d'autres duos et catcheurs. Seulement, alors que la notion de manager féminin devient populaire durant les années 1980 et au début des années 1990, le personnage de Sunny devient sexualisé.

Entre 1996 et 1997, Marlena, Sable et Chyna se joignent à Sunny en tant que talents féminins dans la promotion. Marlena et Sable étaient d'autant plus sexualisées que Sunny, avec Marlena fumant en dehors du ring pendant les matchs et Sable entrant dans le ring dans de divers catsuits. Sunny, Sable et Marlena deviennent des sex-symbols dans le Raw Magazine de la WWF, qui exposait mensuellement plusieurs divas dans des diverses poses portant des vêtements provocateurs ou à moitié nues.

En 1998, Debra commence sa carrière et est peu après exposée dans le Raw Magazine grâce auquel elle sera engagée dans le business de la lingerie. Marlena était manager de Goldust, son futur mari[3] et Sable était manager du catcheur Marc Mero (plus tard son mari). La popularité de Sable s'efface peu à peu[4]. Sa popularité la conduit au WWF Women's Championship. Sable devient la première femme de la WWF à se proclamer elle-même "Diva" durant la 19e édition de Raw is WAR en 1999 ; le terme se popularise et devient par la suite le titre officiel des catcheuses, qu'elles soient managers ou lutteuse. En février 1999, la WWF engage une autre vétéran du catch Ivory. Le 23 août 1999, Lilian García devient la première annonceuse de ring féminine de l'histoire de la WWF, pour le show RAW is WAR.

2000-2002[modifier | modifier le code]

Lita, figure féminine emblématique de l'Attitude Era.

Le mois de février 2000 a vu commencer la carrière de Lita, effectuant de plus grandes et dangereuses prises que toutes les autres divas avant elle, telles que les moonsaults et diving hurricanranas[5]. Sa popularité a fait qu'un bon nombre de divas ont voulu s'engager dans une compétition à plus grand risque tout en continuant de représenter le sexe féminin et glamour. L'édition du 30 mars de SmackDown expose les premiers matchs de divas dans l'histoire de la WWF en tant que main event de toutes les émissions de la WWF, un match WWF Women's Championship entre Jacqueline et Stephanie McMahon-Helmsley. La 21e édition de Raw expose le premier match de divas match dans l'histoire de la WWF en tant que main event de toutes les émissions de la WWF, un match WWF Women's Championship entre Stephanie McMahon-Helmsley et Lita. Peu après l'arrivée de Lita, Trish Stratus fait ses débuts. Trish Stratus débute sous le rôle d'un valet, amenant glamour et sexualité dans le ring. Plus tard durant la même année, Molly Holly fait ses débuts. Elle faisait de l'ombre à plusieurs divas[6].

Durant l'automne 2001, Trish Stratus est entraînée par Fit Finlay. Elle se classe première de la division et gagne finalement le Survivor Series. Également en 2001, Chyna quitte la WWF à la suite de déboires entre elle, Triple H et Stephanie McMahon[7]. En avril 2002, Lita souffre d'une blessure aux cervicales et est la première diva à être opérée du cou[5]. Elle est par la suite exclue de tous combats durant un an et demi[5]. Le , la WWF change officiellement son nom en WWE et amène un bon nombre de nouveaux talents féminins.suite au lancement de la première Brand Extension. Le , Stephanie McMahon devient la première General Manager féminine de l'histoire de la WWE. Elle perd son poste l'année suivante.

2003-2005[modifier | modifier le code]

Gail Kim, travaillant à la WWE de 2002 à 2004.

Durant les années qui suivirent, la WWE engage un grand nombre de divas, incluant les gagnantes de l'émission WWE Tough Enough. Les nombreuses divas se sont par la suite opposées dans des "Pillow Fights" et "Bra and Panties" et également dans des "concours de maillots de bain", durant lesquels la diva la plus sexy l'emportait. Pendant ce temps, Trish Stratus, Lita, Jazz, Gail Kim, Molly Holly, Jacqueline, Ivory et Victoria sont en compétition pour le titre de WWE[8]. Molly Holly (à l'époque sous le nom de Mighty Molly), Trish Stratus et Terri combattent brièvement pour le Hardcore Championship. Au début de l'année 2002, WWE engage de nouvelles divas assignée à leur fédération sélective. Ces nouvelles divas étaient recrutées par le biais d'une agence de mannequin, le circuit indépendant et le Diva Search.

En 2003, Gail Kim devient la première femme d'origine coréenne à gagner le Women's Championship. Également, Jacqueline obtient brièvement le titre masculin, le WWE Cruiserweight Championship en 2004. Aussi, durant cette période, les nouvelles divas incluent Beth Phoenix, Mickie James, Jillian Hall, Melina et Candice Michelle, et un bon nombre d'anciennes divas s'effacent peu à peu de la compagnie. Molly Holly quitte la WWE en avril 2005 et Stacy Keibler à la fin de cette année pour poursuivre une carrière dans le cinéma.

2006-2009[modifier | modifier le code]

Trish Stratus après son dernier match à Unforgiven 2006, lors duquel elle prend sa retraite.

En 2006, Trish Stratus prend sa retraite après Unforgiven et Lita prend sa retraite après les Survivor Series. Kelly Kelly a été engagée par la compagnie peu après. La division continue de s'accroitre lorsque les divas combattent dans une plus vaste catégorie de matchs. Durant l'édition du de Raw, Mickie James et Melina combattent dans le tout premier falls count anywhere match uniquement réservé aux divas. C'est également la première fois que le WWE Women's Championship est disputé dans ce type de match. À Vengeance en 2007, Candice Michelle est la première des anciennes candidates du Diva Search à devenir Championne féminine[9]. En décembre 2007, Trish Stratus, Lita, Molly Holly et Sunny reviennent à la WWE pour une apparition spéciale lors d'un épisode de Raw à la suite des 15 ans de la branche[10].

Durant One Night Stand 2008, Beth Phoenix et Melina se battent dans leur premier « I Quit » match entre divas. Durant Extreme Rules, Michelle McCool et Beth Phoenix combattent dans le premier Extreme Makeover Match entre divas[11]. Durant l'édition du de WWE SmackDown, la general manager, Vickie Guerrero, annonce la création du WWE Divas Championship, un titre exclusif réservé aux divas. Natalya et Michelle McCool sont les deux premières candidates à avoir leur chance pour convoiter le titre, et, durant The Great American Bash 2008, McCool gagne contre Natalya. En août 2008 deux nouvelles divas arrivent: Nikki et Brie Bella qui forment donc l'équipe des Bella Twins et deviennent les premières (et seules, avant l'arrivée de 2 autre jumeaux en 2011, The Usos) divas jumelles de la WWE. Torrie Wilson prend sa retraite au milieu de l'année 2008 à cause de problèmes de dos.

Victoria s'en va début 2009 après 9 ans de carrière à la WWE. Après son départ, Victoria signe un contrat à la Total Nonstop Action Wrestling (TNA) en avril 2009 en tant que TNA Knockout sous le nom de scène de Tara. Le 23 février 2009, Vickie Guerrero devient la première femme à diriger RAW et SmackDown simultanément. En mars 2009,Gail Kim revient à la WWE après avoir travaillée à la Total Nonstop Action Wrestling, faisant de Gail Kim la dernière diva encore en scène représentant la précédente génération des divas de la WWE parmi une vaste majorité de nouvelles arrivantes[12]Wrestlemania 25, les anciennes divas de la WWE Sunny, Victoria, Molly Holly, Torrie Wilson,Miss Jackie et Joy Giovanni retournent à la WWE pour une apparition spéciale dans la Battle Royal de 25 divas pour la couronne de Miss WrestleMania [13].Le 7 avril 2007 Tiffany devient l'unique General Manager féminin de la ECW jusqu'à sa fermeture en février 2010. Durant le WWE Draft de 2009, la Championne féminine Melina, est draftée dans la division WWE SmackDown, faisant du titre féminin un titre exclusif à la branche SmackDown. Plus tard, durant la même nuit, la Championne des Divas Maryse, est draftée dans la branche Raw, faisant du titre des divas un titre exclusif à la branche Raw. Durant The Bash 2009, Michelle McCool gagne face à Melina et devient la première diva à avoir été Championne féminine de la WWE et Championne des Divas.

2010-2011[modifier | modifier le code]

Durant le Royal Rumble de 2010, Beth Phoenix participe au Royal Rumble match, faisant d'elle l'une des trois divas à avoir combattu dans ce match spécial, les autres divas étant Chyna et Kharma. Durant l'épisode de Raw du 12 avril 2010, Eve Torres gagne le WWE Divas Championship en battant Maryse, faisant d'elle la première gagnante du Diva Search à obtenir le titre des Divas. Durant l'épisode du 14 mai 2010 de Smackdown, Layla gagne le WWE Women's Championship face à Beth Phoenix dans un match Handicap avec sa partenaire Michelle McCool, ce qui fait d'elle la première catcheuse britannique à devenir championne, et la seconde gagnante du Diva Search à gagner un championnat. À WWE Fatal 4 Way, Alicia Fox devient la première championne afro-américaine[14]. À Night of Champions (2010), le WWE Divas Championship est unifié avec le WWE Women's Championship. Michelle McCool gagne le match face à Melina dans un Lumberjill match pour unifier les deux titres à la suite d'une interférence de Layla, créant ainsi le WWE Unified Divas Championship[15]. Cela a également causé la fin du WWE Women's Championship après 54 ans d'existence, ce qui fait de Layla la dernière diva à posséder le titre. Durant l'année 2010, Lilian Garcia fait une petite apparition dans l'épisode du 19 avril de Raw. Au TLC: Tables, Ladders & Chairs 2010, Natalya et Beth Phoenix gagnent contre Michelle McCool et Layla (de l'équipe des LayCool) dans le tout premier Tables Match de Divas par équipe[16]. Depuis 2010, de nouvelles divas ont débuté à la WWE : Tamina, Kaitlyn, Kharma, AJ et Aksana.

Dans le troisième épisode de Tough Enough 2011, Stacy Keibler fait son apparition après avoir quitté la WWE en 2006. Lors de l'année 2011, Michelle McCool s'est retirée de la compagnie, Kharma est partie en congé maternité, Melina a été renvoyée et Gail Kim a quitté la fédération pour rejoindre la TNA. Maryse quitte la WWE le 28 octobre pour devenir mannequin. Lilian Garcia fait son retour à la WWE le 11 décembre 2011 à SmackDown comme annonceuse.

2012-2014[modifier | modifier le code]

AJ Lee, championne des Divas pendant 295 jours.

Durant le Royal Rumble (2012), Kharma a été la troisième Diva à avoir participé à un Royal Rumble après Chyna et Beth Phoenix[17]. Kharma a quitté la WWE en juillet. Eve Torres devient elle impliquée dans une storyline avec John Cena et Zack Ryder : lors de l'épisode de Raw du 20 février, Eve tourne les talon après avoir admis dans un segment backstage pour les Bella Twins qu'elle avait utilisé Ryder et avait prévu d'utiliser également Cena. En avril 2012, Nikki Bella gagne face à Beth Phoenix dans un Lumberjill match pour le championnat des Divas de la WWE, mettant ainsi fin à 204 jours de règne[18]. À Extreme Rules 2012, Brie perd le championnat de Nikki face à Layla après une tentative du Twin Magic au bout d'une semaine de règne[19]. La nuit suivante à Raw, elles ont participé à leur dernier match qui était un Triple Threat Match pour le championnat des divas de Layla, match qu'elle perdent. En backstage, elles font face à Eve Torres (qui était jusque là l'administrateur exécutive) qui leur annonce qu'elles sont virées. Plus tard cette nuit-là, la WWE a annoncé sur son site Web que leur contrat expirait le soir même et qu'elle ne souhaitait pas le renouveler. Le 28 septembre 2012, Kelly Kelly a été libérée de son contrat à la WWE en raison de blessure et de plusieurs demandes de film.

En 2013, les Bella Twins font leur retour à plein temps. Kailtyn devient la nouvelle championne des divas dans un match face à Eve Torres. Eve quitte ensuite la WWE. Par la suite, Kaitlyn entame une rivalité avec sa meilleure amie AJ Lee, celle-ci effectuant un Heel Turn. Lors de Payback 2013, AJ Lee remporte le Divas Championship face à Kaitlyn grâce à sa prise de soumission, le Black Widow. Elle entame une série de victoires grâce à sa nouvelle prise de soumission, et bat le record du plus long règne, détenu par Maryse avec 216 jours, et qui est maintenant de 295 jours. Le 20 septembre 2013 à NXT, Renee Young devient la première femme commentatrice régulière d'un show de l'histoire de la WWE. JoJo & Eva Marie (ayant participé au WWE Diva Search) et Summer Rae (diva de NXT) rejoignent les rosters principaux. Cependant, JoJo a été envoyée en terrain de développement après avoir effectué quelques matchs en tag team avec Eva Marie.

WWE NXT (2010-...)[modifier | modifier le code]

Saison 3 (2010)[modifier | modifier le code]

Kaitlyn, gagnante de la saison 3 de NXT, consacrée aux divas.

Le , la WWE annonce que la troisième saison de NXT (programme mettant en compétition des catcheurs de la Florida Championship Wrestling et visant à leur permettre de se faire embaucher à la WWE, offrant de plus au gagnant un match de championnat mondial) sera une entièrement féminine. Cette saison, qui mettra en compétition six femmes, se soldera par la victoire de l'une d'elles qui deviendra la première femme à remporter NXT. Lors de la finale du mercredi 1er décembre, Kaitlyn est la grande gagnante en battant (par un vote du public) Naomi.

Saison 6 : NXT, troisième division de la WWE (2012-...)[modifier | modifier le code]

Paige, première championne de l'histoire de NXT.

En 2012, après la fermeture de la FCW, l'ancien club-école de la WWE, WWE NXT revoit le jour en devenant le troisième roster de la fédération. Les anciens catcheurs et catcheuses de la FCW sont transférés à NXT. De nouveaux titres y sont apparus tel que le NXT Women's Championship, crée par Stephanie McMahon. Un tournoi fut annoncé après sa création. La gagnante du tournoi et la première championne fut Paige après avoir battu Emma en finale.

Elle réussit à conserver son titre pendant 305 jours. Mais à la suite de son transfert dans les rosters principaux et de son gain du Divas Championship, elle rend le titre vacant à la suite de la demande du General Manager de NXT, JBL. Un tournoi fut annoncé pour couronner la nouvelle NXT Women's Champion, remporté par Charlotte qui devient la nouvelle championne face à Natalya.

Superstars actuelles[modifier | modifier le code]

Show Superstar Nom réel Palmarès
Smackdown Alexa Bliss Lexi Kaufman
Raw Alicia Fox Victoria Crawford 1 fois Championne des Divas
NXT Aliyah Jasmin Areebi
Raw
(Intervieweuse)
Andrea D'Marco Andrea Ocampo
NXT Asuka Kanako Urai 1 fois Championne Féminine de NXT (championne actuelle)
Raw Bayley Pamela Martinez 1 fois Championne Féminine de NXT
Smackdown Becky Lynch Rebecca Quin 1 fois Championne Féminine de SmackDown (championne actuelle)
NXT Billie Kay Jessica McKay
Smackdown Carmella Leah Van Dale
NXT
(Intervieweuse)
Cathy Kelley Catherine Kelley
Raw Charlotte Ashley Fleihr 1 fois Championne Féminine de NXT, 1 fois Championne des Divas, 2 fois Championne Féminine de la WWE / de Raw (plus long règne, championne actuelle)
Smackdown
(Intervieweuse)
Charly Caruso Charly Arnolt
Raw Dana Brooke Ashley Sebera
Roster Principal
(Blessée)
Emma Tenille Dashwood
NXT Ember Moon Adrienne Reese
Smackdown Eva Marie Natalie Nelson Gagnante du WWE Diva Search 2013
Raw
(Annonceuse)
JoJo Joseann Offerman
Raw
(Manager de
Rusev)
Lana Catherine Perry
NXT Liv Morgan Gionna Daddio
NXT Mandy Rose Amanda Rose
Smackdown
(Manager de
The Miz)
Maryse Maryse Ouellet-Mizanin 2 fois Championne des Divas de la WWE
Smackdown Naomi Trinity McCray 1 fois Championne des Divas de la FCW (première)
Smackdown Natalya Natalie Neidhart 1 fois Championne des Divas
Raw Nia Jax Savelina Fanene
SmackDown Nikki Bella Nicole Garcia-Colace 2 fois Championne des Divas (plus long règne)
Raw Paige Saraya-Jade Bevis 1 fois Championne Féminine de NXT (première) ; 2 fois Championne des Divas
NXT Peyton Royce Cassie McIntosh
Roster Principal
(En congé
maternité)
Rosa Mendes Milena Roucka 1 fois Queen of FCW
Smackdown
(Intervieweuse)
Renee Young Renee Paquette
Raw Sasha Banks Mercedes Kaestner-Varnado 1 fois Championne Féminine de NXT ; 1 fois Championne Féminine de la WWE
Raw
(Commissionnaire)
Stephanie McMahon Stephanie McMahon-Levesque 1 fois Championne Féminine de la WWE
Raw Summer Rae Danielle Moinet
Roster Principal
(Blessée)
Tamina Sarona Reiher

Publicité[modifier | modifier le code]

La publicité des divas à la WWE s'est divisée en plusieurs types de promotions avec d'autres branches incluant les divas. Un bon nombre d'entre elles ont posé pour Playboy ou pour Maxim (notamment Kelly Kelly et Eva Marie), et d'autres sont apparues dans des publicités représentant des produits de la WWE ou d'autres produits. Depuis que les tous les programmes de la WWE ont adopté la côte "PG" (tout public), la WWE a brisé son accord avec Playboy.

Playboy (1999-2010)[modifier | modifier le code]

Chyna signant sa photographie sur le magazine Playboy, le 8 octobre 2007.

La WWE signe un contrat avec le magazine Playboy en 1999. Il arrive donc régulièrement, généralement une seule fois dans l'année, qu'une diva de la WWE pose pour Playboy. Par ailleurs, certaines catcheuses ont posé pour le magazine en dehors de leurs fonctions à la WWE, qui n'a donc pas fait de communiqué officiel à ce sujet (comme Tiffany en 2010).

Ont fait la couverture du magazine :

Maxim[modifier | modifier le code]

La WWE signe un contrat avec le Magazine Maxim. Il arrive donc régulièrement qu'une diva de la WWE pose pour Maxim, tel que :

WWE Diva Search (2004-2007, 2013)[modifier | modifier le code]

Article détaillé : WWE Diva Search.

Le WWE Diva Search est une compétition qui se déroule annuellement. Il s'agit de choisir parmi des candidates celle qui sera embauchée comme Diva par la WWE. Il n'y a qu'une seule gagnante qui remportera une somme de 250 000 $. Créé en 2004, le Diva Search a disparu après la fin de l'édition 2007. La compétition est revenue en 2013 à cause des nombreux départs de divas, sous une forme non télévisée.

Gagnantes :

Total Divas (2013-...)[modifier | modifier le code]

En 2013, la WWE annonce qu'une émission de téléréalité mettra en scène des Divas de la WWE. Elle sera diffusée sur la chaine E!. La première saison de Total Divas comporte : Cameron, Naomi, The Bella Twins, Natalya, Eva Marie et JoJo. La première saison fut un tel succès que la saison 2 est programmée avec l'arrivée d'une autre diva, Summer Rae (qui remplace JoJo pour cette saison). À peine la saison 2 terminée (le 1er juin 2014), que la diffusion de la saison 3 est annoncée! Et encore une fois, une nouvelle diva arrivera durant cette saison: Rosa Mendes, en remplacement de Summer Rae. La saison 3 sera diffusée pour la première fois le 7 septembre 2014. La suite de la saison 3 commencera à partir du 4 janvier 2015 avec l'ajout de deux autres divas dans le casting: Paige & Alicia Fox. Naomi ne fera plus partie de l'émission pendant la mi-saison 3, mais fera son retour au cours de la saison 4 de juillet 2015. Rosa Mendes ne sera pas réintégrée dans la saison, 4 tout comme Cameron.

L'émission atteindra des sommets et sera classée dans le top 5 des émissions les plus populaires de E!. En 2015, l'émission a été déplacée du dimanche au jeudi soir.

Championnats et récompenses[modifier | modifier le code]

Le seul titre solo féminin de la WWE fut depuis sa création en 1956 et pendant plus de 50 ans le WWE Women's Championship. Il fut désactivé en 2010 car unifié au Divas Championship lors de Night of Champions.

Deux autres titres apparurent également au sein de la fédération :

Aujourd'hui, la WWE dispose de trois titres féminins :

Championnats actuels[modifier | modifier le code]

Championnat Championne actuelle Date de victoire Jours Lieu Ancienne championne Première championne
WWE Raw Women's Championship Charlotte 21 août 2016 35+ Brooklyn Sasha Banks Charlotte
WWE SmackDown Women's Championship Becky Lynch 11 septembre 2016 14+ Richmond Première championne Becky Lynch
NXT Women's Championship Asuka 1er avril 2016 177+ Dallas Bayley Paige

Anciens championnats[modifier | modifier le code]

Championnat Dernière(s) championne(s) Date de victoire Jours Lieu Première(s) championne(s)
WWE Divas Championship Charlotte 20 septembre 2015 196 Houston Michelle McCool
WWE Women's Championship (1956-2010) Layla 11 mai 2010 131 Buffalo Fabulous Moolah
WWF Women's Tag Team Championship The Glamour Girls
(Leilani Kai & Judy Martin)
8 juin 1988 251 Égypte Velvet McIntyre & Princess Victoria

WWE Hall Of Fame (1995-...)[modifier | modifier le code]

Depuis 1993, la cérémonie du Hall of Fame honore des anciens employés du catch ou autres figures du divertissement sportif qui ont marqué la WWE. La première femme à être intronisée est The Fabulous Moolah en 1995. Depuis, d'autres femmes ont suivi:

Année Hall Of Famer
1995 The Fabulous Moolah
2006 Sensational Sherri
2008 Mae Young
2010 Wendi Richter
2011 Sunny
2013 Trish Stratus
2014 Lita
2015 Alundra Blayze/Madusa
2016 Jacqueline

Babe of the Year (2001-2004)[modifier | modifier le code]

Le Babe Of The Year était un vote organisé chaque année par la WWE, durant lequel le public élisait sa diva préférée. Trish Stratus gagne le Babe Of The Year en 2001. Stratus possédait son propre mini-site sur WWE.com. Le mini-site en question était nommé "The Stratusphere". Stratus regagne le titre en 2002 et reçoit un autre mini-site sur WWE.com. L'édition de 2003 est une nouvelle fois gagnée par Stratus. Stacy Keibler brise le règne de Stratus en 2004 et gagne le titre, recevant elle-même son propre mini-site.

Gagnantes
Année Gagnante
2001 Trish Stratus
2002
2003
2004 Stacy Keibler

Diva of the Decade (2003)[modifier | modifier le code]

Trish Stratus remporte la récompense de Diva Of The Decade (Diva de la décennie) durant le 10e anniversaire de Raw en 2003.

Rookie Diva of the Year (2005)[modifier | modifier le code]

Lors de l'édition 2005 de No Way Out fut élue (par votes des fans sur internet) la première et à ce jour unique Rookie Diva of the Year. Ce fut Joy Giovanni qui l'emporta avec 64 % des votes, devant Michelle McCool (20 %), Lauren Jones (10 %) et Rochelle Loewen (6 %). La compétition était présentée par les anciennes catcheuses de la WWE Torrie Wilson et Dawn Marie.

Diva of the Year (1987, 1997, 2008-...)[modifier | modifier le code]

Depuis 2008, Le Diva Of The Year remplace le Babe Of The Year. Chaque année lors des Slammy Awards, un prix est décerné à la Diva de l'année (Diva of the Year). La gagnante est la plupart du temps déterminée soit par un vote du public, ou une bataille royale comprenant toutes les Divas de la WWE.

Gagnantes
Année Gagnante
1987 Miss Elizabeth
1997 Sable
2008 Beth Phoenix
2009 Maria
2010 Michelle McCool
2011 Kelly Kelly
2012 AJ Lee
2013 The Bella Twins
2014 AJ Lee
2015 Nikki Bella

En 2011, il n'y a pas eu de catégorie Diva de l'année mais Moment divalicieux de l'année. Ce titre a été remporté par Kelly Kelly pour son premier championnat de Divas gagné en juin 2011 (les autres nominées étaient Beth Phoenix, Natalya et Kharma).

NXT Female Competitor of the Year (2016-...)[modifier | modifier le code]

En janvier 2016, NXT a sa propre remise de prix appelée NXT Year-End Awards qui récompensent les Superstars et Divas ayant marqué l'année précédente à NXT. Les femmes y sont représentées par la catégorie NXT Female Competitor of the Year pour laquelle le public a voté sur le site de la WWE. La première gagnante est Bayley (les autres nominées étaient Sasha Banks, Charlotte, Becky Lynch et Asuka).

Gagnantes
Année Gagnante
2016 Bayley

Récapitulatif des règnes mutliples[modifier | modifier le code]

Ce tableau récapitule les femmes ayant détenu plus d'un titre à la WWF/WWE entre 1985 et 2002, certaines femmes ayant parfois détenu des titres masculins.

Superstar WWF/WWE Women's
Championship
WWF Women's Tag Team
Championship
WCW/WWE Cruiserweight
Championship
WWF Intercontinental
Championship
WWF/WWE Hardcore
Championship
Leilani Kai Black x.svg Black x.svg
Velvet McIntyre Black x.svg Black x.svg
Alundra Blayze
/ Madusa
Black x.svg Black x.svg
Chyna Black x.svg Black x.svg
Trish Stratus Black x.svg Black x.svg
Molly Holly Black x.svg Black x.svg
Jacqueline Black x.svg Black x.svg

Ce tableau récapitule les femmes ayant détenu plus d'un titre à la WWE depuis 2008, plusieurs titres féminins étant actifs au sein de la fédération.

Superstar WWE Women's
Championship
WWE Divas
Championship
NXT Women's
Championship
WWE Raw Women's
Championship
Mickie James Black x.svg Black x.svg
Melina Black x.svg Black x.svg
Beth Phoenix Black x.svg Black x.svg
Michelle McCool Black x.svg Black x.svg
Layla Black x.svg Black x.svg
Paige Black x.svg Black x.svg
Charlotte Black x.svg Black x.svg Black x.svg
Sasha Banks Black x.svg Black x.svg

Annexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. La NWA n'est pas une entité individuelle mais une structure qui sanctionne des titres de championnat globaux reconnus par toutes les promotions affiliées.
  2. Laurent Lagache, « Le catch se conjugue au féminin », sur Le Monde.fr,‎ (consulté le 16 juin 2016)
  3. (en) « Goldust's Alumni Profile », sur World Wrestling Entertainment (consulté le 10 octobre 2007)
  4. (en) « Sable's Alumni Profile », sur World Wrestling Entertainment (consulté le 10 octobre 2007)
  5. a, b et c (en) Matt Berkowitz, « Lovely Lita », Wrestling Digest,‎ (lire en ligne)
  6. (en) John F. Molinaro, « Molly Holly having a blast in the WWF », sur SLAM! Wrestling,‎ (consulté le 29 mai 2007)
  7. (en) Lilsboy, « The truth about Chyna », sur The Sun,‎ (consulté le 12 avril 2007)
  8. (en) The Rick, « November 24, 2003 RAW Results »,‎ (consulté le 25 février 2007)
  9. (en) Lennie DiFino, « Vengeance 2007 Results: Dream come true », sur WWE,‎ (consulté le 24 juin 2007)
  10. (en) « Raw results - December 10, 2007 », sur WWE (consulté le 14 mai 2011)
  11. (en) « WWE ONE NIGHT STAND RESULTS », sur Wrestlezone (consulté le 8 novembre 2008)
  12. (en) « WZ.com Exclusive: Update On Gail Kim In WWE », sur Wrestlezone (consulté le 17 mai 2011)
  13. (en) « Matchs results » (consulté le 17 mai 2011)
  14. (en) « Alicia Fox », sur WWE (consulté le 17 mai 2011)
  15. (en) « Few gimmicks, more title changes at Night of Champions », CanoeSlam (consulté le 19 juillet 2014)
  16. (en) « Matches for TLC - Tables, Ladders & Chairs '10 », sur Internet Wrestling Data Base
  17. (en) Ryan Murphy, « Sheamus won the 30-Man Royal Rumble Match », sur WWE.com,‎ (consulté le 30 janvier 2011)
  18. (en) « WWE Diva Diagnosis: What's Next for the Divas After Beth Phoenix's Injury? », Bleacher Report (consulté le 19 juillet 2014)
  19. (en) « Extreme Rules Rewind: Layla vs. Nikki Bella for the Divas Title (2012) », DivaDirt (consulté le 19 juillet 2014)
  20. (en) Eric Gargiulo, « WWE 2007 Diva Search winner Eve Torres speaks to Phillyburbs »,‎ (consulté le 23 juillet 2009)

Articles connexes[modifier | modifier le code]