Malin Head

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Malin Head
Cionn Mhálanna
Vue en direction de l'Atlantique.
Vue en direction de l'Atlantique.
Localisation
Pays Drapeau de l'Irlande Irlande
Comté Donegal
Coordonnées 55° 22′ 41″ nord, 7° 22′ 56″ ouest
Océan Océan Atlantique

Géolocalisation sur la carte : Europe

(Voir situation sur carte : Europe)
Malin HeadCionn Mhálanna

Géolocalisation sur la carte : Irlande

(Voir situation sur carte : Irlande)
Malin HeadCionn Mhálanna

Malin Head (en irlandais Cionn Mhálanna) est le lieu le plus septentrional de l'île d'Irlande. Situé en République d'Irlande, dans la péninsule d'Inishowen dans le comté de Donegal, il est encore plus au nord que l'ensemble de l'Irlande du Nord (rattaché à la Grande-Bretagne).

Le nom du point précis le plus au nord est Banba's Crown, du nom d'une reine celtique.

Histoire[modifier | modifier le code]

Une tour de guet a été construite au niveau de Banba's Crown en 1805, pendant les guerres napoléoniennes. Vers 1902, un poste de signalisation est également construit sur Banba's Crown, tout près de l'ancienne tour de guet napoléonienne. Ces deux bâtiments sont encore conservés.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, le gouvernement irlandais autorise le gouvernement britannique à installer deux récepteurs radio sur Malin Head. Cette opération secrète a été mentionné dans le rapport Cranborne. Ces récepteurs radio étaient utilisés pour surveiller les U-Boat et l'activité aérienne dans l'Atlantique Nord.

Après la guerre, Malin Head est devenu une station météorologique.

Infrastructures[modifier | modifier le code]

Malin Head abrite une station météorologique, automatique depuis 2010[1], et une station de transmissions Navtex.

Tourisme[modifier | modifier le code]

Très peu de touristes se rendent à Malin Head. La première raison est la position extrême du lieu très loin au nord qui ne fait pas partie des circuits touristiques.

De plus, malgré la présence d'une auberge de jeunesse, il existe très peu d'infrastructures touristiques.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]