Bank of Ireland

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie La Bank of Ireland ne doit pas être confondue avec la banque centrale d’Irlande avec laquelle elle n’a pas de rapport.
Le siège à Mespil Road, Dublin
Le bâtiment de la Banque d'Irlande à College Green, Dublin

La Bank of Ireland (ISE : BKIR LSE : BKIR NYSE : IRE), en français banque d'Irlande, est une banque irlandaise.

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1783, la Bank of Ireland ouvre ses portes au public à l'abbaye de Mary, à Dublin. En 1808, Bank of Ireland s'installe dans les locaux du College Green. En 1864, Bank of Ireland ses premiers intérêts sur livret payés.

En 1922, la Bank of Ireland est officiellement nommée banque officielle du gouvernement irlandais. En 1926, la Bank of Ireland rachète la banque de crédit agricole foncière nationale (National Land Bank).

En 1958, la Bank of Ireland acquiert le capital social de l'« Hibernian Bank ». En 1965, la Bank of Ireland s'assure le controle des intérêts irlandais de la « National Bank ». En 1966, les filiales « Bank of Ireland Asset Management » (banque de la gestion de capitaux de l'Irlande) et "Investment Bank of Ireland" (banque d'affaires de l'Irlande) sont créés. En 1969 est marquée par la fusion des groupes précédemment cités et la formation de la « Bank of Ireland Group ».

En 1981-1982, ses premières cartes de paiements sont commercialisées. En 1985, le groupe acquiert la société ICS Building Society. En 1987, le groupe acquiert la « Bank of Ireland Home Mortgages » au Royaume-Uni (banque des prêts hypothécaires à l'habitation de l'Irlande) et se lance dans les assurances vie. En 1988, la Bank of Ireland acquiert les actions du groupe « Davy Stockholders » (actuellement part estimée à 90,44 % du capital) et rachat du groupe « First New Hampshire Bank ». En 1989, les premiers services bancaires aux particuliers sont délivrés par la banque.

En 1990, les premières cartes VISA sont commercialisées et la même année est marquée par la création de la filiale « First Rate » (affaire de change). En 1991, la banque acquiert le groupe « Amoskeag, Bankeast and Nashua Trust » aux États-Unis. En 1992, la banque commercialise ses premières offres d'hypothèques aux particuliers. En 1993, la Bank of Ireland acquiert le groupe américain « Great Bay Bank Shares ». En 1994, la banque commercialise ses premiers services d'assurance aux particuliers.

En 1996, Bank of Ireland lance sa filiale « Banking 365 Telephone Banking » (services par téléphone) et fusionne ses activités américaines avec le groupe Citizens Bank lui assurant 23,5 % du capital du nouvel ensemble. En 1997, Bank of Ireland lance sa filiale « Banking 365 Online Banking » (services par internet) et acquiert les groupes « New Ireland Assurance » et « Bristol & West ».

En 1999, Bank of Ireland vend des actions dans Citizens Bank à la Royal Bank of Scotland. En 2000, Bank of Ireland acquiert « Chase de Vere Investments ». En 2001, Bank of Ireland acquiert « Moneyextra » et « Willis National Holdings » qui seront fusionnés pour former la filiale « MX Moneyextra Financial Solutions ». En 2002, le groupe installe ses premiers distributeurs automatiques. Par ailleurs, il fusionne ses devises étrangères avec le groupe « UK Post Office » et achète 61 % de « Iridian Asset Management ».

Les années 2003-2005 sont marquées par diverses acquisitions en Angleterre, Irlande et Canada.

Noms successifs[modifier | modifier le code]

  • 1783 : "Bank of Ireland".
  • 1926 : "National City Bank Ltd" (banque de ville nationale Ltd).
  • 1960 : "Foster Finance Ltd", puis, "Bank of Ireland Finance".
  • 1965 : "National City Bank Ltd".
  • 1969 : "Bank of Ireland Group".

Sur les autres projets Wikimedia :

Lien externe[modifier | modifier le code]