Mer Celtique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Mer Celtique
Carte bathymétrique de la mer Celtique et de ses abords.
Carte bathymétrique de la mer Celtique et de ses abords.
Géographie humaine
Pays côtiers Drapeau de la France France
Drapeau de l'Irlande Irlande
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Géographie physique
Type Mer épicontinentale
Localisation Océan Atlantique
Coordonnées 49° 44′ nord, 7° 38′ ouest
Subdivisions Mer d'Iroise, baie de St Brides (en), baie de Bude

Géolocalisation sur la carte : Europe

(Voir situation sur carte : Europe)
Mer Celtique

La mer Celtique (anglais : Celtic Sea ; breton : Ar Mor Keltiek ; cornique : An Mor Keltek ; irlandais : An Mhuir Cheilteach ; gallois : Y Môr Celtaidd) est le nom de la partie de l'océan Atlantique qui borde le Sud de l'Irlande, les deux pointes sud-ouest de la Grande-Bretagne et la façade ouest de la Bretagne.

Toponymie[modifier | modifier le code]

C'est à l'océanographe et biologiste britannique Ernest William Lyons Holt que l'on doit la première utilisation du terme « mer Celtique » pour désigner l'étendue marine recouvrant le plateau continental au sud de l'Irlande et à l'ouest de l'entrée de la Manche[1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Limites[modifier | modifier le code]

L'Organisation hydrographique internationale définit les limites de la mer Celtique de la façon suivante[2] :

Hydrographie[modifier | modifier le code]

Elle se caractérise par une houle croisée entre la grande houle de l'Atlantique qui vient se heurter à la remontée des fonds, et la houle du canal Saint-Georges.

Le record mondial de hauteur significative observé par un instrument en mer est de 17,2 m, au sud-ouest de l'Irlande en Mer Celtique ; il est probable que la hauteur maximale subie par la bouée M6 qui a fait la mesure lors de la tempête du [3], ait dépassé les 30 m.

Durant une campagne de mesure effectuée sur le Phare de la Jument au large de la Bretagne durant l'hiver 2017-2018, une hauteur de vague maximale de 24,60 m a été relevée[4],[5].

Nautisme[modifier | modifier le code]

De nombreuses courses au large traversent la mer Celtique pour virer le célèbre rocher du Fastnet, près de la pointe sud-ouest de l'Irlande.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Édouard Le Danois, L'Atlantique : histoire et vie d'un océan, Paris, Albin Michel, 1938, p. 94.
  2. « Limits of Oceans and Seas, 3rd edition », International Hydrographic Organization, (consulté le 31 mars 2015).
  3. « Site internet du Marine Institute irlandais » (consulté le 13 janvier 2008)
  4. « Phare de la Jument : une étude sur les vagues extrêmes » (consulté le 23 novembre 2019)
  5. « La Jument lighthouse: a real-scale laboratory for the study of giant waves and their loading on marine structures » (consulté le 23 novembre 2019)

Articles connexes[modifier | modifier le code]