Shelta

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Shelta
Shelta
Pays Irlande, Royaume-Uni, États-Unis
Nombre de locuteurs 86 000
Typologie VSO
Classification par famille
Langue mixte
Codes de langue
ISO 639-3 sth
IETF sth
Linguasphere 50-ACA-a
Glottolog shel1236

Le shelta (en anglais : /ˈʃɛl.tə/ ; en irlandais : Seiltis) est la langue des Travellers irlandais. Son origine n'est pas bien connue, bien qu'une partie de son lexique soit empruntée au gaélique irlandais et une autre à l'anglais. Il est parlé surtout en Irlande, mais aussi au Royaume-Uni et aux États-Unis (surtout à New York). Bien qu'on exagère l'importance de ce fait[1], on l'utilisait souvent en tant que langue secrète (cryptolecte) pour que les étrangers ne comprennent pas les conversations des Travellers[2].

Noms et étymologie[modifier | modifier le code]

Le shelta est connu sous un grand nombre de noms : cant, gammon, tarri, etc. Le cant est la forme répandue dans toute l'Irlande ; le gammen, ou gammon, est concentré dans la région sud-ouest. « Shelta » est le terme le plus usité de nos jours.

Étymologie[modifier | modifier le code]

Le terme shelta est apparu pour la première fois en 1882 dans le livre The Gypsies de Charles Leland, qui a alors annoncé avoir découvert la « cinquième langue celte ».

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) J. Kirk (dir.) et D. Ó Baoill (dir.), Travellers and their Language, Belfast, Queen's University Belfast, (ISBN 0-85389-832-4).
  2. (en) T. McArthur (dir.), The Oxford Companion to the English Language, Oxford, Oxford University Press, (ISBN 0-19-214183-X).