Shelta

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant l’Irlande
Cet article est une ébauche concernant l’Irlande.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Shelta
Shelta
Pays Irlande, Royaume-Uni, États-Unis
Nombre de locuteurs 86 000
Typologie VSO
Classification par famille
Langue mixte
Codes de langue
ISO 639-3 sth
Type langue vivante
IETF sth
Linguasphère 50-ACA-a

Le shelta est la langue des Travellers irlandais. Son origine n'est pas bien connue, bien qu'une partie de son lexique soit empruntée au gaélique et une autre à l'anglais. Il est parlé surtout en Irlande, mais aussi au Royaume-Uni et aux États-Unis. Bien qu'on exagère l'importance de ce fait[1], on l'utilisait souvent en tant que langue secrète (cryptolecte) pour que les étrangers ne comprennent pas les conversations des Travellers[2].

Noms et étymologie[modifier | modifier le code]

Le shelta est connu sous un grand nombre de noms : cant, gammon, tarri, etc. Le cant est la forme répandue dans toute l'Irlande ; le gammen, ou gammon, est concentré dans la région sud-ouest. Shelta est le terme le plus usité de nos jours.

Étymologie[modifier | modifier le code]

Le terme shelta est apparu pour la première fois en 1882 dans le livre The Gypsies de Charles Leland, qui a alors annoncé avoir découvert la « cinquième langue celte ».

Références[modifier | modifier le code]

  1. Kirk, J. & Ó Baoill (eds.), D. Travellers and their Language (2002), Queen's University Belfast, ISBN 0-85389-832-4
  2. McArthur, T. (ed.) The Oxford Companion to the English Language (1992), Oxford University Press, ISBN 0-19-214183-X