Loyalisme d'Ulster

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le loyalisme est une idéologie qui soutient l'union politique d'Irlande du Nord avec le Royaume-Uni. Elle est tenue principalement par des militants protestants. Alors que les termes « unioniste » et « loyaliste » ont été interchangeables jusqu'aux années 1960 et au début des « Troubles », les loyalistes ont marqué leur différence, notamment en ce qui concerne le recours à la violence armée et la constitution de milices paramilitaires pour atteindre leurs objectifs. Garrett Fitzgerald, quant à lui, fait valoir que le loyalisme est tout simplement « la loyauté à l'Ulster et non pas à l'Union avec la Grande-Bretagne et est mal décrit comme l'unionisme ».

Groupes paramilitaires[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) David Cairns, « Moving the immovable: Discursive challenge and discursive change in Ulster loyalism », in European journal of cultural studies, 2001, vol. 4, no 1, p. 85-104
  • (en) David W. Miller, Queen's rebels : Ulster loyalism in historical perspective, Gill and Macmillan, Dublin, 1978, 194 p. (ISBN 0064948293)
  • Ronnie Moore et Andrew Sanders, « Formations of culture: Nationalism and conspiracy ideology in Ulster loyalism », in Anthropology today, 2002, vol. 18, no 6, p. 9-15
  • (en) Alan F. Parkinson, Ulster loyalism and the British media, Four Courts Press, Dublin, 1998, 184 p. (ISBN 1851823921) (texte remanié d'une thèse de doctorat, Swansea University, 1996)
  • (en) Robert Paul Stewart, An analysis of Ulster loyalism : the "Protestant working class" and the emergence of the Northern Ireland state in an age of passive revolution, University of Leeds, 1986, 490 p. (thèse de doctorat)