Rebecca Quin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Becky Lynch
Becky Lynch WrestleMania 32 Axxess.jpg

Becky Lynch à Wrestlemania 32 Axxess en mars 2016.

Données générales
Nom de naissance
Rebecca Quin
Nom(s) de ring
Rebecca Knox
Becky Lynch
Nationalité
Naissance
Taille
5 6 (1,68 m)[1]
Poids
135 lb (61 kg)[1]
Catheuse en activité
Fédération(s)
Entraîneur(s)
Fergal Devitt[2]
Paul Tracey
Sara Del Rey
Carrière pro.
- aujourd'hui

Rebecca Quin (née le à Dublin en Irlande) est une catcheuse irlandaise. Elle travaille actuellement à la World Wrestling Entertainment sous le nom de Becky Lynch.

Biographie[modifier | modifier le code]

Quin a un frère également catcheur qui lutte sous le nom de Gonzo de Mondo. Elle est fan de catch depuis l'enfance car son frère l'obligeait à en regarder à la télévision. Enfant, elle a pratiqué des sports comme la natation, l'équitation et le basketball[3]. Elle a suivi une formation d'actrice dans sa jeunesse[4]. Elle a également travaillé comme hôtesse de l'air pendant deux ans et demi avant de devenir lutteuse amatrice[5].

Carrière[modifier | modifier le code]

Entraînement et débuts (2002-2013)[modifier | modifier le code]

En juin 2002, elle et son frère décident d'aller s'entraîner dans l'école de la National Wrestling Alliance Ireland[6]. Elle effectue ses premiers combats quelques mois après le début de son entraînement sous le nom de Rebecca Knox[6].

Elle commence véritablement sa carrière en 2005 et effectue un passage en France à la Queen Of Chaos où le 13 mai elle participe à son premier match de championnat pour désigner la première championne de cette fédération de catch féminin remporté par Nikita[7]. Quelques jours plus tard, elle part pour le Canada où elle rejoint l'Elite Canadian Championship Wrestling (ECCW) et y devient le 24 juin la première championne SuperGirls de l'ECCW après sa victoire face à Miss Chevius[8]. En fin d'année, elle effectue un bref passage aux États-Unis à l'All Pro Wrestling le 28 octobre au cours du tournoi ChickFight III où Mariko Yoshida l'élimine en demi-finale[9]. Elle part ensuite au Japon à l'International Women's * Grand Prix où le 9 novembre elle remporte avec Nikita et Nattie Neidhart un match par équipe face à Asian Cougar, Rey Extreme et une catcheuse inconnue puis Knox gagne une bataille royale[10].

Le 12 février 2006, elle effectue deux matchs pour la Shimmer Women Athletes, une fédération américaine de catch féminin, où elle bat Allison Danger (en) au cours de l'enregistrement de Shimmer Volume 3 et perd face à Daizee Haze durant l'enregistrement de Shimmer Volume 4[11],[12]. Le 21 avril, elle perd son championnat SuperGirls de l'ECCW face à Lisa Moretti[13]. Le 21 mai, elle retourne à la Shimmer Women Athletes pour l'enregistrement de Shimmer Volume 5 et Shimmer Volume 6 où elle obtient deux victoires d'abord face à Daizee Haze dans un match au meilleur des trois tombés puis face à Allison Danger dans un Pure wrestling match[14],[15]. Le 4 juin, elle remporte le championnat de la Queen Of Chaos après sa victoire sur Sweet Saraya au cours d'un spectacle de la Fighting Spirit Federation, une autre fédération française[16]. Le 22 septembre, elle est à la German Stampede Wrestling où elle perd face à Kisu et se blesse à un œil et au cours d'un examen médical quelques semaines plus tard un médecin lui annonce qu'un nerf est probablement endommagé[17],[18]. Le lendemain, elle perd son titre de championne de la Queen Of Chaos face à Sweet Saraya en Angleterre à la World Association Of Wrestling[19].

À la suite de sa blessure, elle met sa carrière entre parenthèse et annule toutes ses apparitions notamment un Iron man match de 60 minutes face à Daizee Haze à la Shimmer Women Athletes[20]. Le 28 février 2008, elle remonte sur le ring en Irlande à la Fight Factory Pro Wrestling où avec Sean Brennan elle bat Heavy D et Jenny Sjodin[21]. Elle envisage de revenir aux États-Unis à la Shimmer Women Athletes en avril mais elle annule et considère que le catch n'est plus sa priorité[20].

World Wrestling Entertainment (2013-…)[modifier | modifier le code]

WWE NXT (2013-2015)[modifier | modifier le code]

Becky Lynch à NXT en mars 2015.

Le 8 avril 2013, elle signe un contrat avec la World Wrestling Entertainment. Elle commence ses entraînements au centre de développement de la fédération en Floride : NXT[18]. Elle effectue ses débuts télévisés en tant que face (gentille) le 26 juin 2014 à NXT en battant Summer Rae[22]. Le 3 juillet, elle et Bayley battent Charlotte et Sasha Banks[23]. Elle effectue un heel turn le 23 octobre en attaquant Bayley avec l'aide de Sasha Banks[24]. Le 11 février 2015 lors du pay-per-view NXT TakeOver : Rival, Sasha Banks remporte le NXT Women's Championship de Charlotte dans un combat incluant également Bayley et Becky Lynch[25]. Le 22 avril, elle bat Charlotte et Bayley pour devenir l'aspirante numéro une au titre féminin de Sasha Banks[26]. Au fur à mesure que le temps passe et qu'elle entre en rivalité avec Sasha Banks, elle effectue un face turn. Le 20 mai lors du pay-per-view NXT TakeOver : Unstoppable, elle perd pour le NXT Women's Championship face à Sasha Banks[27]. Le 12 août 2015 à NXT Becky Lynch fait face à Bayley dans un match visant à déterminer l'aspirante no 1 au NXT Women's Championship détenu par Sasha Banks, match qu'elle perd[28].

Début dans le Main Roster, Team P.C.B. (2015)[modifier | modifier le code]

Elle effectue ses débuts dans le roster principal à RAW le 13 juillet 2015 en se battant en compagnie de Paige et de Charlotte face aux équipes de Brie Bella, Nikki Bella et Alicia Fox et de Naomi, Tamina et Sasha Banks . Lors de Battleground, elle accompagne avec Paige sa partenaire Charlotte dans un Triple Threat match contre Brie Bella & Sasha Banks et Charlotte remporte ce match. Lors de Summerslam, la Team PCB battent la Team Bella & la Team B.A.D dans un Elimination Tag Team match. Lors de Night of Champions, Charlotte devient championne des divas en battant Nikki Bella. Au cours de la célébration de Charlotte, la nuit suivante à Raw, Paige effectue un Heel Turn, se retourna sur ses partenaire de la Team PCB et fait une promo, réprimander Charlotte en affirmant qu'elle était là seulement à cause de son père, Ric Flair et a appelé Becky Lynch comme étant le membres la plus "sans intérêt" de l'équipe[29].  Le 28 septembre à RAW, Paige a continué à affronter Charlotte et Becky Lynch, où elles se rejoignent dans un match par équipe en perdant face à la Team Bella après que Paige a quitté l'équipe et attaqué Natalya pendant le match. Le 26 octobre à Raw, après avoir perdue face à la team Bella, elle se fait violemment attaquer par Paige. Le 23 novembre à Raw, elle perd face à Sasha Banks. Lors du pré-show de TLC, elle perd contre Sasha Banks[30]. Le lendemain à Raw, elle fait équipe avec Charlotte en battant Brie Bella et Alicia Fox à l'aide du père de Charlotte, Ric Flair[31]. Le 17 décembre à Smackdow, elle bat Brie Bella après une intervention que l'arbitre n'a pas vu de la part de Charlotte[32]. la semaine suivante, elle perd contre Sasha Banks à Raw.

Course au Divas/Women's Championship (2016)[modifier | modifier le code]

Lors du premier Raw de l'année 2016, elle bat Charlotte dans un match qui ne compte pas pour le titre. Après le match, Charlotte l'attaque violemment avec l'aide de Ric Flair. À Smackdown, elle perd contre Charlotte dans un match pour le titre à la suite d'une intervention de Ric Flair. Lors du Royal Rumble, elle perd face à Charlotte à cause d'une intervention de Ric Flair et ne remporte pas le championnat des Divas[33]. Le 15 janvier à Raw, elle bat Naomi.

Becky Lynch s'allie ensuite à Sasha Banks dans sa rivalité contre Tamina et Naomi, ce qui conduit à un match par équipes à Fastlane le 21 février, où Becky et Banks battent Tamina et Naomi[34]. La nuit suivante à Raw, Banks bat Naomi et après le match, Charlotte annonce via The Autority que Banks et Lynch auront un match pour déterminer qui l'affrontera à WrestleMania 32 pour le titre des Divas. Finalement, Becky Lynch et Sasha Banks affronteront toutes les deux Charlotte dans un match triple menace. Le 3 avril à WrestleMania 32, Becky et Sasha perdent le match au profit de Charlotte qui devient la nouvelle WWE Women's Champion (le WWE Divas Championship est désactivé ce soir-là). Elle débute par la suite une rivalité avec Emma, contre qui elle perd lors du Raw du 2 mai.

Championne féminine de SmackDown et Rivalité avec Alexa Bliss (2016-2017)[modifier | modifier le code]

Le 19 juillet, elle est draftée à SmackDown. SmackDown crée un nouveau titre féminin Shane McMahon et Daniel Bryan annonce un six pack challenge match qui aura lieu à Backlash entre Naomi, Nikki Bella, Natalya, Alexa Bliss, Carmella, et Becky Lynch, elle en ressort vainqueur et devient donc pour la première fois de l'histoire la WWE SmackDown Women's Champion. Lors du SmackDown du 8 novembre 2016, elle défend avec succès contre Alexa Bliss. Le 22 novembre, elle gagne face à Natalya puis se fait attaquer par Alexa Bliss. Le même soir, la WWE annonce que Becky Lynch défendra le SmackDown Women's Championship une nouvelle fois face à Alexa Bliss lors de TLC. Lors de TLC, elle perd son titre contre Alexa Bliss dans un Tables Match. Le 27 décembre, elle perd face à Alexa Bliss dans un match revanche. Le 3 janvier à SmackDown, elle bat Alexa Bliss déguisée en La Luchadora. À la fin du match, elle se fait attaquer par cette dernière et La Luchadora[35]. Le 17 janvier dans le main-event de SmackDown, elle et Alexa Bliss s'affrontent dans un Steel Cage Match pour le titre féminin de SmackDown. Elle perd ce combat dû à l'intervention de La Luchadora. Après le match Alexa Bliss et La Luchadora s'en prennent à elle, mais elle se défend et retire (de force) le masque de La Luchadora, qui se trouve être Mickie James.

Rivalité avec Mickie James (2017-...)[modifier | modifier le code]

Lors de Elimination Chamber, elle bat Mickie James. Le 14 février à SmackDown, elle perd contre Mickie James[36]. Le 28 février à Smackdown, elle bat Mickie James dans un Two or Three Falls Match[37]. Le 9 mai à Smackdown Live, elle perd contre Natalya. Lors du SmackDown Live du 30 mai, Shane McMahon annonce qu'elle participera avec Natalya, Charlotte Flair, Tamina et Carmella au tout premier money in the bank ladder match féminin de l'histoire. Le 18 juillet à Smackdown Live, elle bat Charlotte Flair. le 1er août à SmackDown Live, elle gagne avec Naomi contre Natalya et Carmella[38]. Le 15 août à SmackDown Live, elle perd contre Natalya. Le 22 août à SmackDown Live, elle gagne avec Naomi contre Natalya et Carmella.

Caractéristiques au catch[modifier | modifier le code]

  • Prises de finition
    • En tant que Becky Lynch
      • Exploder Suplex - 2014; utilisé comme une prise de signatures par la suite
      • Four-leg Clover - 2014
      • Disarm-Her (Seated Fujiwara armbar)
    • En tant que Rebecca Knox
      • Hard Knox
  • Surnoms
    • "The Irish Lass Kicker"
    • "Maiden Ireland"
    • "Becky Balboa"
    • "Straight Fire"
    • "K-Nox"
Musiques d'entrée de Rebecca Quin[39]
Musiques d'entrée Compositeurs Périodes Fédération(s)
U can't touch this MC Hammer 2005-2012 Diverses fédérations
A Big Part Jingle Punks 2013-Juillet 2014 NXT
Anything You Wanna Do Various artists Juillet 2014-Décembre 2014 NXT
Celtic Invasion CFO$ Décembre 2014-... NXT/WWE

Palmarès[modifier | modifier le code]

  • Queens of Chaos
    • 1 fois World of Chaos Championship

Récompenses de magazines[modifier | modifier le code]

Année 2014 2015 2016
Rang 41 en augmentation 17 en augmentation 4
Référence [40] [41] [42]

Jeu vidéo[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « Profil de Becky Lynch », sur Online World of Wrestling (consulté le 4 octobre 2015).
  2. (en) « Fergal Devitt Comments on WWE Signing; Which NXT Stars is He Familiar With? », sur wrestlezone.com (consulté le 21 juin 2015).
  3. (en) Shiai Mata, « LadySports ::: REBECCA KNOX Q & A », sur http://ladysports.com/, (consulté le 21 juin 2015).
  4. (en) Aucun, « Rebecca Quin », sur iftn.ie, (consulté le 21 juin 2015).
  5. (en) WWE, « Built to win: Becky Lynch's incredible around-the-world journey to NXT », sur wwe.com, (consulté le 21 juin 2015).
  6. a et b (en) « Becky Lynch: A Fighting Irish Lass », sur Irish America, (consulté le 4 octobre 2015).
  7. (en) « DVD Review: Queens Of Chaos (13 May 2005) », sur ringbelles, (consulté le 4 octobre 2015).
  8. (en) « ECCW », sur Cagematch (consulté le 4 octobre 2015).
  9. (en) « APW ChickFight III - Tag 1 », sur Cagematch (consulté le 4 octobre 2015).
  10. (en) « IW*GP », sur Cagematch (consulté le 4 octobre 2015).
  11. (en) J.D. Dunn, « Dark Pegasus Video Review: SHIMMER Vol. 3 », sur 411mania-consulté le=4 octobre 2015, .
  12. (en) Anthony Beckingham, « SHIMMER Vol. 4 DVD Review: Melissa-MsChif II (Falls Count Anywhere), Roxxi Laveaux, Taylor Wilde, Knox vs. Haze, Del Rey vs. Rain », sur Pro Wrestling Torch, (consulté le 4 octobre 2015).
  13. (en) « ECCW », sur Cagematch (consulté le 4 octobre 2015).
  14. (en) Brad Dykens, « SHIMMER Volume #5 », sur Online World of Wrestling (consulté le 4 octobre 2015).
  15. (en) Anthony Beckingham, « SHIMMER Vol. 6 DVD Review: Melissa vs. MsChif III (Last Woman Standing), Danger vs. Knox II, Katie Lea (Winter), Amazing Kong, Serena Deeb », sur Pro Wrestling Torch, (consulté le 4 octobre 2015).
  16. (en) « FSF Evening Of Champions », sur Cagematch (consulté le 4 octobre 2015).
  17. (en) « GSW Unstoppable », sur Cagematch (consulté le 4 octobre 2015).
  18. a et b (en) Ryan Dilbert, « WWE Signs New Diva; Just How Good Is Rebecca Knox? », sur Bleacher Report, (consulté le 4 octobre 2015).
  19. (en) « WAW », sur Cagematch (consulté le 4 octobre 2015).
  20. a et b (en) Kate, « News in Brief: Rebecca Knox Returns to Wrestling, Update on the Sarita-CMLL Relationship, Talent Announced for SHIMMER & More », sur Diva Dirt, (consulté le 5 octobre 2015).
  21. (en) « FFPW », sur Cagematch (consulté le 5 octobre 2015).
  22. (en) Pro Wrestling, « becky-lynch-vs-summer-rae-wwe-nxt-june-26-2014 », sur prowrestling.com, (consulté le 21 juin 2015).
  23. (en) Matthew Hayden, « bayley-amp-becky-lynch-vs-charlotte-amp-sasha-banks-wwe-nxt-july-3-2014 », sur http://tune.pk/, (consulté le 21 juin 2015).
  24. (en) Matthew Asher, « slam.canoe.com », sur slam.canoe.com, (consulté le 21 juin 2015).
  25. (en) Tim Keeney, « sasha-banks-wins-nxt-womens-championship-at-nxt-takeover-rival-special », sur bleacherreport.com, (consulté le 21 juin 2015).
  26. (en) James, « pwtorch.com », sur pwtorch.com, (consulté le 21 juin 2015).
  27. (en) Mike Killam, « nxt-takeover-unstoppable-live-results », sur wrestlezone.com, (consulté le 21 juin 2015).
  28. « Info-Lutte.Com :: Résultats du WWE NXT du 12 août 2015! », sur lutte.jdx.info (consulté le 24 août 2015).
  29. « WWE RAW REPORT: YOU SAY YOU WANT A DIVAS REVOLUTION . . . NOW IT IS A TWO FRONT BATTLE, SPEAKING OF TWO . . . WELCOME BACK KANE, REMATCHES UP THE WAZOO, AND REMEMBER THERE IS A SHOW AT MSG NEXT SATURDAY | PWInsider.com », sur www.pwinsider.com (consulté le 1er octobre 2015).
  30. « Becky Lynch vs. Sasha Banks: photos », sur www.wwe.fr (consulté le 14 décembre 2015).
  31. « Les résultats de WWE Raw du 14 décembre 2015: Roman Reigns défie Mr. McMahon et devient Champion du Monde Poids-Lourds de la WWE », sur www.wwe.fr (consulté le 15 décembre 2015).
  32. « Résultats Smackdown 17 décembre 2015 ! - WWE Résultats », sur Catch Revolution - The Wrestling Network ! (consulté le 18 décembre 2015)
  33. « La Championne des Divas Charlotte bat Becky Lynch », sur www.wwe.fr (consulté le 27 janvier 2016).
  34. « Sasha Banks & Becky Lynch vs. Naomi & Tamina: photos », sur www.wwe.fr (consulté le 23 février 2016).
  35. « Les résultats de Smackdown », sur www.wwe.fr (consulté le 4 janvier 2016)
  36. « Les résultats de Smackdown », sur www.wwe.fr (consulté le 15 février 2017)
  37. « Les résultats de Smackdown », sur www.wwe.fr (consulté le 1er mars 2017)
  38. « Les résultats de Smackdown », sur www.wwe.fr (consulté le 1er août 2017)
  39. (de) « Profil de Becky Lynch », sur Genickbruch (consulté le 5 octobre 2015).
  40. (en) « PWI Female 50 for 2014 », sur Internet Wrestling Database.
  41. (en) « Full 2015 PWI Female 50 List Revealed », sur Diva Dirt (consulté le 5 novembre 2015).
  42. Pro Wrestling Illustrated#cite note-35
  43. « Becky Lynch » (consulté le 19 août 2016)