Pau Football Club

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pau FC
Logo du Pau FC
Généralités
Nom complet Pau Football Club
Surnoms Les Capbourruts
Noms précédents Bleuets Notre-Dame de Pau (1920-1959)
FC Pau (1959-1995)
Fondation 1920
Statut professionnel depuis 2016
Couleurs Jaune et Bleu
Stade Stade du Hameau
(18 426 places)
Siège Boulevard de l'aviation
64000 Pau
Championnat actuel National 1
Président Drapeau : France Bernard Laporte-Fray
Entraîneur Drapeau : France David Vignes
Palmarès principal
National[1] 2 National 2

Maillots

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Extérieur

Actualités

Pour la saison en cours, voir :
Championnat de France de football National 2017-2018
0

Le Pau Football Club est un club de football français de la Ligue d'Aquitaine, fondé en 1920 et basé à Pau, préfecture du département des Pyrénées-Atlantiques en région Nouvelle-Aquitaine

Le club dispute ses matchs à domicile au Stade du Hameau, rénové en 2017 et évolue en Championnat de France de football National pour la saison 2017-2018.

Le Pau FC est présidé par Bernard Laporte-Fray et est entraîné par David Vignes depuis . C'est le club de football phare du Béarn et de sa capitale, et par ses résultats le second de la région Aquitaine, après les Girondins de Bordeaux.

Sa devise est 'Vaincre ou sourire".

Le club évolue en National depuis la saison 2016-2017, après avoir passé huit saisons en CFA entre 2008 et 2016.

Histoire[modifier | modifier le code]

Fondation[modifier | modifier le code]

Le Pau Football Club a été fondé sous le nom de Bleuets de Notre-Dame de Pau en 1920. C'est alors un patronage catholique fondé par le curé Jean-Paul Ramonguilhem, avec Gaston Santé, un entrepreneur de transports et un facteur Louis Delnaz [2][3]. C'est le patronage de la paroisse Notre-Dame de Pau,  fréquenté par toute la jeunesse du quartier Mayolis (appelé aussi le Triangle)[2]. On y pratique de la musique, du théâtre, de la gymnastique, de l'athlétisme, du patin à roulette.

Le club des Bleuets aurait été ainsi nommé car cette fleur est la première (avec le coquelicot), à repousser après un bombardement sur les champs de bataille. Un symbole de renaissance et de reconstruction.

La première vraie saison d'une équipe de football des Bleuets n'aura cependant lieu qu'en 1935-1936 [3].

Bleuets de Notre-Dame de Pau[modifier | modifier le code]

Ainsi, le club de football de Pau, connu sous le nom de Bleuets de Notre-Dame de Pau accède pour la première fois en division d'Honneur du sud-ouest en 1956. L'arrivée d'Albert Lille au début des années 1950 permet aux Bleuets de Notre-Dame de Pau de monter en puissance avec un titre de champion de France junior en 1950-51. Le prélude à la fameuse épopée de 1958, quand le club évolue en CFA en 3e division. Le 64e de finale de Coupe de France de décembre 1958 disputé face aux Girondins de Bordeaux, alors en Division 2 perdu 4-1 après prolongation devant 6000 spectateurs au stade de l'avenue de Buros restera le plus grand moment de gloire des Bleuets[4][5].

Le club des Bleuets avait acquis en 1941 ce terrain de 12 000 m2, situé chemin de Buros, afin d'y construire son stade avec deux tribunes latérales. C'était à l'origine un pré à vaches doté d’une ferme, la ferme Bernès, où les joueurs allaient se laver après les matches[2].

Football Club de Pau[modifier | modifier le code]

Une scission s’opère en 1959 avec la constitution du Football Club de Pau autour de l'équipe fanion. Le fossé se creuse en effet entre une équipe fanion à qui l'on fait remarquer partout en France que ses joueurs ne sont pas payés et des curés qui se disent que ce n'est pas leur rôle de former des pros. Les Bleuets conservent les bénévoles et les équipes de jeunes[4].

Déjà en 1958, la promotion en CFA avait donné lieu à débats, mais le club avait finalement accepté.

Pau Football Club[modifier | modifier le code]

Le club est rebaptisé Pau Football Club en 1995 suite à sa liquidation judiciaire[6] et accède au Championnat National nouvellement créé au début de de la saison 1998-1999. En 1998, le club atteint les 8e de finale Coupe de France, éliminé par le Paris Saint-Germain dans un stade du Hameau en fusion.

Le Pau Football Club s'est maintenu au niveau National jusqu'à la saison 2007-2008, lorsqu’il termine premier relégable à la 17e place et est relégué en Groupe C du Championnat de France amateur de football 2008-2009, terminant troisième et manquant de peu la remontée immédiate.

Le Pau Football Club (de 1998-1999 à 2007-2008) et l'AS Cannes (de 2001-2002 à 2010-2011) co-détiennent le record de longévité en National, avec 10 saisons jouées consécutivement.

Le Pau FC retrouve le National lors de la saison 2016-2017, terminant à la 14e place du classement.

Dans une terre de rugby, il a toujours été difficile pour les footballeurs palois d'occuper les premiers rôles[7] [8]. Ainsi, le Pau FC en 2017 ne dispose toujours pas de stade homologué ( la Section Paloise est prioritaire au stade du Hameau) ni de terrain d'entrainement [9].

Dates clés[modifier | modifier le code]

1920 fondation des Bleuets Notre-Dame de Pau

1923 création de la section Football des Bleuets Notre-Dame de Pau

1951 champion de France junior

1956 accession en division d'Honneur du Sud-Ouest

1958 champion division Honneur Sud-Ouest. Montée en CFA (3e division de l'époque)

1959 scission du club avec la constitution du Football Club de Pau autour de l'équipe fanion. Les bénévoles et les jeunes restent aux Bleuets Notre-Dame de Pau

1995 liquidation judiciaire du FC Pau. Le club change à nouveau de nom, il est désormais appelé Pau FC. Descente en CFA

1998 le Pau FC finit champion du Championnat de France Amateur groupe C et accède au niveau National nouvellement créé. Le club atteint par ailleurs les 8e de finale Coupe de France, éliminé par le Paris Saint-Germain dans un stade du Hameau en fusion[10].

2008 descente du Pau FC en Championnat de France amateur

2016 le Pau FC retrouve le National.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Titres et trophées[modifier | modifier le code]

Parcours en Coupes nationales[modifier | modifier le code]

  • Le club n'a jamais eu le statut professionnel et par conséquent, n'a pour le moment jamais pris part à la Coupe de la Ligue.

Records sportifs[modifier | modifier le code]

Nombre d'apparitions[modifier | modifier le code]

Le gardien de but Jacques Leglib est le joueur le plus capé sous le maillot palois avec 260 apparitions, suivi de près par Nicolas Cami avec 239 matchs.

Joueurs les plus capés[11]
Rang Nom Matchs Carrière au club
1 Drapeau : France Jacques Leglib 260 1995 - 1998
2000 - 2013
2 Drapeau : France Nicolas Cami 239 2002 - 2005
2009 - 2013
3 Drapeau : France Vincent Di Bartolomeo 137 2003 - 2007
4 Drapeau : France Christophe Baïocco 86 1997 - 2000
5 Drapeau : France Pierre Aristouy 83 2006 - 2009

Nombre de buts[modifier | modifier le code]

Le meilleur buteur de l'histoire du club est l'attaquant français Denis Baylac avec 59 buts. Le second est Pierre Aristouy avec 29 réalisations, suivi de l'attaquant ivoirien Seydou Koné auteur de 22 réalisations.

Meilleurs buteurs[11]
Rang Nom Buts Matchs Carrière au club
1 Drapeau : France Denis Baylac 59 - 1996 - 2001
2002-2003
2 Drapeau : France Pierre Aristouy 29 83 2006 - 2009
3 Drapeau : Côte d'Ivoire Seydou Koné 22 30 2010 - 2011
4 Drapeau : France Xavier Gravelaine 20 34 1988 - 1989
5 Drapeau : France Patrick Cubaynes 15 24 1991 - 1992
6 Drapeau : France Jacques Rémy 14 27 1997 - 1998

Personnalités du club[modifier | modifier le code]

Effectif actuel[modifier | modifier le code]

Le tableau suivant liste l'effectif du Pau FC pour la saison 2017-2018.

Le club se renforce pour la saison 2017-2018 avec l'attaquant Aaron Boupendza en prêt des Girondins de Bordeaux et le milieu offensif Dieudonné Gbaklé en provenance de Gençlerbirliği et Judicaël Crillon [12][13].

Effectif du Pau FC de la saison 2017-2018 au 7 juillet 2017[14]
Joueurs Encadrement technique
No  P. Nat.[note 1] Nom Date de naissance Sélection[note 2] Club précédent Contrat
30 G Drapeau de la Côte d'Ivoire Koné, IbrahimIbrahim Koné 05/12/1989 (27 ans)
Tarbes PF 2016-2018
1 G Drapeau de la France Mendive, FlorentFlorent Mendive 24/10/1989 (27 ans)
0 Formé au club 2009-2018
16 G Drapeau de la France Iribarnegaray, MathieuMathieu Iribarnegaray 01/01/1996 (21 ans)
0 Formé au club 2016-2018
3 D Drapeau de la France Martin, KevinKevin Martin 16/02/1992 (25 ans)
Aviron bayonnais 2014-2018
24 D Drapeau de la France Malaga, KevinKevin Malaga 24/06/1987 (30 ans)
SC Toulon-Le Las 2016-2018
15 D Drapeau de la France Oswald, YoanYoan Oswald 15/01/1984 (33 ans)
FC Mulhouse 2015-2018
18 D Drapeau de la France Bansais, DamonDamon Bansais 08/01/1994 (23 ans)
0 Formé au club 2016-2018
2 D Drapeau de la France Bury, LouisLouis Bury 10/07/1995 (22 ans)
0 Formé au club 2016-2018
5 D Drapeau de la France Aigouy, FlorianFlorian Aigouy 25/02/1990 (27 ans)
Tarbes PF 2012-2018
12 D Drapeau de la France Becas, FlorianFlorian Becas 15/09/1995 (22 ans)
0 Formé au club 2016-2018
999 D Drapeau de la France Crillon, JudicaëlJudicaël Crillon 28/11/1988 (28 ans)
0 Formé au club 2017-2018
10 M Drapeau de la France Sanchez, AnthonyAnthony Sanchez 12/10/1987 (30 ans)
AS Vitré 2015-2018
21 M Drapeau de la France Maisonneuve, PaulPaul Maisonneuve 22/12/1986 (30 ans)
FC Martigues 2014-2018
999 M Drapeau du Mali Gbaklé, DieudonnéDieudonné Gbaklé 20/12/1995 (21 ans)
Manisaspor 2014-2018
999 M Drapeau de la France Kraichi, KaderKader Kraichi 17/02/1989 (28 ans)
Marseille Consolat 2017-2018
999 M Drapeau de la France Daubin, QuentinQuentin Daubin 03/07/1995 (22 ans)
Chamois niortais 2017-2018
8 A Drapeau de la France Ourch, AyoubAyoub Ourch 19/03/1991 (26 ans)
0 Formé au club 2013-2018
999 A Drapeau de la France Rivas, JonathanJonathan Rivas 25/01/1992 (25 ans)
Clermont Foot 2016-2018
999 A Drapeau du Mali Guilavogui, MohamedMohamed Guilavogui 14/11/1996 (20 ans)
Clermont Foot rés. 2017-2018
999 A Drapeau du Sénégal Criss, AmadouAmadou Criss 07/09/1999 (18 ans)
Teungueth FC 2017-2018
999 A Drapeau du Gabon Boudpenza, AaronAaron Boudpenza 07/09/1996 (21 ans)
FC Girondins de Bordeaux 2017-2018
Entraîneur(s)
  • Drapeau : France David Vignes
Préparateur(s) physique(s)
  • Drapeau : France Pierre Blanc
  • Drapeau : France Anthony Catherine
Entraîneur(s) des gardiens
  • Drapeau : France Jacques Leglib
Kinésithérapeute
  • Drapeau : France Henry Destrade

Légende

Direction sportive

  • Drapeau : France Teddy Hérard (directeur sportif)

Consultez la documentation du modèle

Joueurs emblématiques[modifier | modifier le code]

Au cours de son histoire, le Pau Football Club a compté dans ses rangs plusieurs joueurs qui ont marqué son histoire.

Plusieurs joueurs internationaux ont également arboré la tunique paloise comme le milieu international sénégalais Édouard Cissé, le milieu américain Billy Thompson (en), l'attaquant français Xavier Gravelaine, l'ivoirien Sékana Diaby, le défenseur international français Julien Escudé, l'attaquant André-Pierre Gignac, le milieu argentin Tino Costa ou plus récemment l'international camerounais Dany Nounkeu.

À noter, Adrien Rabiot a porté les couleurs du Pau Football Club durant la saison 2008-2009.

Historique des entraîneurs[modifier | modifier le code]

Le tableau ci-dessous dresse la liste non exhaustive des différents entraîneurs du club palois au cours de son histoire.

# Période Nom
1 1959-1961 Drapeau : France Bela Herczeg[15]
2 1961-1963 Drapeau : France Guy Paternotte
3 1963-1969 Drapeau : France Joseph Lopez
1969-1978 Inconnu
4 1978-1981 Drapeau : France André Altuzarra
5 1981-1983 Drapeau : France René Lanusse
6 1983-1990 Drapeau : France Paul Escudé
7 1990-1991 Drapeau : France Jean Gallice
1991-1992 Inconnu
8 1992-1995 Drapeau : Serbie Slavoljub Muslin
9 1995-1996 Drapeau : France Robert Péré-Escamps
# Période Nom
10 1996-1997 Drapeau : France René Girard
11 Janv. 1998-déc. 1999 Drapeau : France Pascal Plancque
12 Déc. 1999-oct. 2002 Drapeau : France Joël Lopez
13 Oct. 2002-nov. 2003 Drapeau : France William Dymant
14 2003-2004 Drapeau : France Jean-Marc Ferratge
15 2004-2006 Drapeau : France Marc Lévy[16]
16 2006-2007 Drapeau : France Jean-Luc Girard[17],[18]
17 2007-2010 Drapeau : France David Vignes
18 2011-2012 Drapeau : France Robert Buigues
19 2012-2014 Drapeau : France Laurent Strzelczak
20 2014– Drapeau : France David Vignes

Historique des présidents[modifier | modifier le code]

Liste des présidents du Pau FC
# Période Nom
1 1990 - 1991 Drapeau : France Pierre Clède
2 1991 - 1993 Drapeau : France Alain Pitoun[19]
3 1993 - 1994 Drapeau : France Albert Sadoun
4 2005 - 2010 Drapeau : France Joël Lopez
5 2010 Drapeau : France Bernard Laporte-Fray[20]

Structures du club[modifier | modifier le code]

Structures sportives[modifier | modifier le code]

Stades[modifier | modifier le code]

Lors de ses heures de gloire, les Bleuets de Notre-Dame de Pau évoluaient au stade de l'avenue de Buros [4]. Le club avait acquis en 1941 ce terrain de 12 000 m2 situé chemin de Buros. Ce pré à vaches est doté d’une ferme, la ferme Bernès, où les joueurs allaient se laver.

De nos jours, le Pau FC évolue au Stade du Hameau, entièrement rénové lors de la saison 2017.

Le Pau FC devrait néanmoins disposer de son propre stade pour la saison 2018/2019, la Mairie de Pau mettra à disposition du Pau FC ses propres installations : avec un terrain de foot en herbe, un synthétique, un club house, etc. [21][22]

Centre d'entrainement[modifier | modifier le code]

Aspects juridiques et économiques[modifier | modifier le code]

Statut juridique et dénomination du club[modifier | modifier le code]

Éléments comptables[modifier | modifier le code]

Sponsoring[modifier | modifier le code]

Lors de la saison 2009-2010, le club a pour sponsor l'enseigne de restauration rapide Quick.

Depuis la saison 2014/2015 le club a pour équipementier Uhlsport.

Enblèmes de l'équipe[modifier | modifier le code]

Noms[modifier | modifier le code]

Historique du nom[modifier | modifier le code]

Période Nom
1904 - 1959 Bleuets Notre-Dame de Pau
1959 - 1995 Football Club de Pau
1995 - Aujourd'hui Pau Football Club
Clubs issus des différentes scissions[modifier | modifier le code]
  • Pau Football Club
  • Bleuets de Notre-Dame

Blasons du club[modifier | modifier le code]

Historique des couleurs[modifier | modifier le code]

Le Pau FC arbore les couleurs jaune et bleu.

Les couleurs originelles des Bleuets Notre-Dame de Pau sont le bleu et le blanc.

Supporters[modifier | modifier le code]

La S.T.U.P (Supporters de la Tribune Ultra Paloise) est un groupe de supporters du Pau FC.[23]

Rivalités[modifier | modifier le code]

Fortes rivalités[modifier | modifier le code]

Aviron Bayonnais FC[modifier | modifier le code]

Derby basco-béarnais[24], inspiré des rivalités rugbystiques[25][26][27] et de l'historique rivalité entre basques et béarnais [28]. Ces clubs se ssont affrontés en National (2004-2005).

Tarbes Pyrénées Football[modifier | modifier le code]

Derby des Pyrénées [29][30][31].

Les villes de Pau et Tarbes sont distantes de 45km, donnant lieu à un derby régional[32] entre le Béarn et la Bigorre [33]. Peu de matches en compétition nationale ont été disputés au Stade du Hameau entre le Pau FC et le TPR / Stadoceste tarbais, sans que Pau ne perde aucun de ces matchs à domicile [34]. Pau FC 1-Tarbes 1 - 28 août 2010

Pau FC 3 -Tarbes 1 - 2 juin 2012

Pau 4 -Tarbes 0 - 20 octobre 2012

Pau 2 -Tarbes 0 - 15 février 2014

Pau FC 1 - Tarbes 0 - Huitième tour de Coupe de France 2016/2017

Stade Montois Football[modifier | modifier le code]

Derby lando-béarnais[35][36].

Rivalités régionales[modifier | modifier le code]

Parutions[modifier | modifier le code]

  • A. Berdery Pau, ville sportive éd. Adichat (1988)

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Seule la nationalité sportive est indiquée. Un joueur peut avoir plusieurs nationalités mais n'a le droit de jouer que pour une seule sélection nationale.
  2. Seule la sélection la plus importante est indiquée.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Seuls les principaux titres en compétitions officielles sont indiqués ici.
  2. a, b et c « 90 ans des Bleuets », sur www.sudouest.fr
  3. a et b « 90 ans d'existence : les Bleuets résistent au temps [+ diaporama] », La République des Pyrénées,‎ (lire en ligne)
  4. a, b et c « Les Bleuets résistent au temps », sur www.larepubliquedespyrenees.fr,
  5. « Seniors 1958 »
  6. « FC Pau en liquidation judiciaire », Libération.fr,‎ (lire en ligne)
  7. « A Pau le football gêne », sur www.sudouest.fr
  8. « Dernière roue de la charrette », sur larepubliquedespyrenees.fr
  9. « Difficultés du Pau FC », sur larepubliquedespyrenees.fr
  10. « Pau – PSG 0-1 ap, 27/02/98, Coupe de France 97-98 », Archives Paris Football,‎ (lire en ligne).
  11. a et b « Football : Joueurs utilisés », sur footballdatabase.eu (consulté le 18 février 2017)
  12. « Pau FC : deux renforts officialisés », La République des Pyrénées,‎ (lire en ligne)
  13. « Football : Judicaël Crillon s’engage avec le Pau FC », Sud Ouest,‎ (lire en ligne)
  14. « Fiche club : Pau FC », sur footballdatabase.eu (consulté le 19 juillet 2015)
  15. http://www.footballdatabase.eu/football.club.pau.1959-1960.742.fr.html
  16. http://www.foot-national.com/foot-jean-luc-girard-nouvel-entraineur-du-pau-fc-832.html
  17. http://www.foot-national.com/foot-pau-fc-jean-luc-girard-remercie-6379.html
  18. http://www.espnfc.com/story/471218/transfert-pau-lentra%C3%AEneur-girard-d%C3%A9mis-lint%C3%A9rim-confi%C3%A9-%C3%A0-son-adjoint
  19. http://www.larepubliquedespyrenees.fr/2011/08/23/l-ancien-promoteur-palois-alain-pitoun-est-decede,207705.php
  20. https://books.google.fr/books?id=FGXvAgAAQBAJ&pg=PT274&lpg=PT274&dq=Bernard+Laporte-Fray&source=bl&ots=IW59_uzpNs&sig=CsqVGwqOZYXtw0NvgQALR6txVQ0&hl=fr&sa=X&redir_esc=y#v=onepage&q=Bernard%20Laporte-Fray&f=false
  21. « Stade Pau FC »
  22. « Stade de foot à Pau », sur www.pau.fr
  23. « STUP »
  24. « Derby 64 », sur www.sudouest.fr
  25. Aviron Bayonnais, « Derby basco-béarnais chez les jeunes - Aviron Bayonnais Football Club », sur aviron-bayonnais-football.over-blog.com, (consulté le 11 septembre 2017)
  26. « L'agenda du week-end -Déplacement périlleux pour PAU, derby Basco-Béarnais en CFA2. Tout le monde en piste... - Le site du football de votre département », Actufoot,‎ (lire en ligne)
  27. « Aviron Bayonnais – Section Paloise en images : le derby avait lieu aussi en tribunes », Sud Ouest,‎ (lire en ligne)
  28. Sylvain Cottin, « Les sept péchés capiteux : Basques et Béarnais, l’Orgueil mal placé ? », Sud Ouest,‎ (lire en ligne)
  29. « Derby Pyrénéen », sur http://visu-v2.fff.fr
  30. « Derby Pau Tarbes », sur larepubliquedespyrenees.fr
  31. « http://www.ladepeche.fr/article/2014/02/15/1819279-pau-tarbes-un-derby-a-challenges.html », sur www.ladepeche.fr
  32. « Football : le Pau FC à l'épreuve du derby à Tarbes », La République des Pyrénées,‎ (lire en ligne)
  33. « la Bigorre se méfie du béarn », Les Échos,‎ (lire en ligne)
  34. « Pau - Tarbes », sur www.ladepeche.fr
  35. « Site officiel Ligue d'Aquitaine : CFA : Le Pau F.C. vient à bout du Stade Montois », sur visu-v2.fff.fr (consulté le 11 septembre 2017)
  36. « football/derby-contre-pau », sur http://stade-montois.org
  37. a et b « Infos clés - EL. BEARNAIS D ORTHEZ - FFF », sur fff.fr (consulté le 11 septembre 2017)

Liens externes[modifier | modifier le code]