Laurent Fournier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Laurent Fournier
Laurent Fournier.jpg
Laurent Fournier
Biographie
Nationalité Drapeau de la France France
Naissance (49 ans)
Lieu Lyon (Rhône)
Taille 1,79 m (5 10)
Période pro. 1980-1998
Poste Milieu de terrain puis entraîneur
Parcours junior
Saisons Club
1974-1980 Drapeau de la France Villeurbanne
Parcours professionnel 1
Saisons Club M. (B.)
1980-1988 Drapeau : France Olympique lyonnais 255 (27)
1988-1990 Drapeau : France AS Saint-Étienne 076 0(8)
1990-1991 Drapeau : France Olympique de Marseille 028 0(4)
1991-1994 Drapeau : France Paris SG 119 (13)
1994-1995 Drapeau : France Girondins de Bordeaux 041 0(5)
1995-1998 Drapeau : France Paris SG 133 0(5)
1998 Drapeau : France SC Bastia 005 0(0)
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe M. (B.)
1992 Drapeau : France France 003 0(0)
Équipes entraînées
Années Équipe Stats
1998-1999 Drapeau : France SC Bastia
2003 Drapeau : France Pacy VEF
2003-2005 Drapeau : France Paris SG B
2005 Drapeau : France Paris SG
2007 Drapeau : France Nîmes Olympique
2009-2010 Drapeau : France US Créteil-Lusitanos (19V, 6N, 13D)
2010-2011 Drapeau : France RC Strasbourg (20V, 17N, 3D)
2011-2012 Drapeau : France AJ Auxerre (4V, 12N, 12D)
2013 Drapeau : France Red Star
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Fournier.

Laurent Fournier, né le à Lyon, est un footballeur international français reconverti entraîneur.

Biographie[modifier | modifier le code]

Carrière de joueur[modifier | modifier le code]

Formé à l'Olympique lyonnais, Laurent Fournier remporte avec les cadets lyonnais le championnat national des cadets, victoire 1-0 sur le Paris Saint-Germain. Il débute en première division le , âgé seulement de 16 ans, 1 mois et 26 jours. Après huit saisons passées dans la capitale des Gaules, puis deux années chez le grand rival stéphanois, il rejoint en 1990 l'Olympique de Marseille, qui dispose alors d'une des meilleures équipes européennes.

Il devient champion de France et dispute la finale de Coupe d'Europe des clubs Champions à Bari contre l'Étoile rouge de Belgrade.

Après cette unique saison sous le maillot marseillais, il rejoint le Paris Saint-Germain, équipe dont il sera l'un des joueurs emblématiques. Infatigable milieu de terrain défensif, il participe au titre de champion de 1994, aux premières grandes épopées européennes, et de retour d'une saison aux Girondins de Bordeaux remporte la Coupe des Coupes en 1996.

Son passage dans la capitale reste marqué par une erreur administrative qui a failli éliminer le PSG de la Ligue des champions dès le tour préliminaire. En 1997, Laurent Fournier avait en effet joué le match aller contre le FC Steaua Bucarest, alors qu'il était suspendu ; le score — déjà défavorable au PSG — de 3-2 fut donc ramené, en sanction, à 3-0. Au retour, le 27 août 1997, le PSG devait donc gagner avec 4-0 pour se qualifier. Laurent Fournier se rappelle la gageure en ces termes :

« À l'époque, je prenais beaucoup de cartons. Je ne les comptabilisais pas. J'avais totalement oublié qu'après avoir été exclu en Super Coupe contre la Juventus en janvier j'avais été averti en finale de la Coupe des Coupes en mai contre Barcelone, et que je ne pouvais pas jouer contre le Steaua. Je ne me suis pas considéré comme coupable, mais, comme toute l'équipe, j'ai pris un énorme coup de massue sur la tête. Mais le groupe s'est aussitôt remobilisé. C'est exactement ce qu'il fallait. »

Emmené par le capitaine Raí, le PSG tenait le score de 4-0 au bout d'une demi-heure, et finit par gagner 5-0[1].

Avec le PSG, il aura tout remporté : championnat, Trophée des champions, coupe de France, coupe de la Ligue, coupe d'Europe.

Il quitte le club en 1998 avec un dernier doublé coupe de France-coupe de la Ligue, remporté au Stade de France.

Reconversion[modifier | modifier le code]

En 1998, Fournier rejoint le SC Bastia en tant que joueur, mais est rapidement sollicité en cours de saison pour devenir l'entraîneur de l'équipe. Cette expérience improvisée de quelques mois s'avère être un cuisant échec. Après avoir envisagé de se reconvertir dans le journalisme, Fournier se laisse finalement tenter par un retour aux choses du football. Après avoir entrainé les jeunes de Feucherolles, village des Yvelines, il prend en main le petit club de Pacy-sur-Eure, avant en 2003 de revenir au Paris Saint-Germain pour entraîner l'équipe réserve.

Le , il est nommé entraîneur de l'équipe première après le limogeage de Vahid Halilhodžić, afin de tenter de sauver la saison ratée du club. Il termine correctement cette moitié de saison, et prolonge le bail avec Paris, soutenu par ses joueurs, mais en décembre 2005 il est remercié et remplacé par Guy Lacombe pour cause, d'après le président du Paris-Saint-Germain Pierre Blayau, de résultats insuffisants (l'équipe était pourtant 6e à seulement un point du deuxième. Elle gagnera la Coupe de France, mais finira 9e en Championnat, à 32 points du champion lyonnais).

Suite au licenciement de Régis Brouard, Laurent Fournier est nommé entraîneur de Nîmes Olympique (National) le 4 octobre 2007. Il signe jusqu'à la fin de saison 2007-2008 avec une prolongation de deux ans en cas de montée en Ligue 2. Cependant dès le 3 décembre 2007 il démissionne de son poste, suite aux mauvais résultats de l'équipe (à son arrivée au club Nîmes était 8e, à cinq points du leader, à son départ les Gardois sont 11e à douze points du leader).

Le 8 juin 2009, il signe un contrat d'un an avec l'US Créteil Lusitanos. Malgré une belle saison avec une quatrième place obtenue par le club, il décide de partir à la fin de l'exercice 2009-2010.

Le 9 juin 2010, il signe un contrat de deux ans avec le RC Strasbourg afin de permettre au club de retrouver la Ligue 2. Malgré les difficultés financières du club alsacien, il parvient à hisser son équipe à la quatrième place du championnat National.

Le 8 juin 2011, il signe un contrat avec l'AJ Auxerre pour remplacer Jean Fernandez parti à l'AS Nancy Lorraine qui lui même remplaçait le départ de Pablo Correa.

Le 18 mars 2012, il est renvoyé par Auxerre car le club occupait la 20ème place du championnat[2].

Le 3 juin 2013, il s'engage avec le Red Star, avec Patrick Colleter comme adjoint[3]. L'ambition du club est d'atteindre la Ligue 2[4]. Il est démis de ses fonctions en octobre 2013.

Statistiques[modifier | modifier le code]

Statistiques de Laurent Fournier au 31 décembre 1999[5]
Saison Club Championnat Coupe nationale Coupe de la Ligue Supercoupe Compétition(s)
continentale(s)
Supercoupe UEFA Drapeau : France France Total
Division M B M B M B M B C M B M B M B M B
1980-1981 Drapeau de la France Olympique lyonnais Division 1 15 0 1 0 - - - - - - - - - - - 16 0
1981-1982 Drapeau de la France Olympique lyonnais Division 1 17 0 3 0 - - - - - - - - - - - 20 0
1982-1983 Drapeau de la France Olympique lyonnais Division 1 32 4 5 1 - - - - - - - - - - - 37 5
1983-1984 Drapeau de la France Olympique lyonnais Division 2 36 4 8 3 - - - - - - - - - - - 44 7
1984-1985 Drapeau de la France Olympique lyonnais Division 2 32 4 3 0 - - - - - - - - - - - 35 4
1985-1986 Drapeau de la France Olympique lyonnais Division 2 33 4 3 0 - - - - - - - - - - - 36 4
1986-1987 Drapeau de la France Olympique lyonnais Division 2 32 4 8 2 - - - - - - - - - - - 40 6
1987-1988 Drapeau de la France Olympique lyonnais Division 2 26 2 8 0 - - - - - - - - - - - 34 2
1988-1989 Drapeau de la France AS Saint-Étienne Division 1 34 3 1 0 - - - - - - - - - - - 35 3
1989-1990 Drapeau de la France AS Saint-Étienne Division 1 36 4 5 1 - - - - - - - - - - - 41 5
1990-1991 Drapeau de la France Olympique de Marseille Division 1 17 2 5 1 - - - - C1 6 1 - - - - 28 4
1991-1992 Drapeau de la France Paris SG Division 1 34 3 1 1 - - - - - - - - - - - 35 4
1992-1993 Drapeau de la France Paris SG Division 1 33 6 6 1 - - - - C3 9 0 - - 3 0 51 7
1993-1994 Drapeau de la France Paris SG Division 1 26 1 2 1 - - - - C2 8 0 - - - - 36 2
1994-1995 Drapeau de la France Girondins de Bordeaux Division 1 31 4 4 0 1 0 - - C3 4 1 - - - - 40 5
1995-1996 Drapeau de la France Girondins de Bordeaux Division 1 - - - - - - - - CI 1 0 - - - - 1 0
1995-1996 Drapeau de la France Paris SG Division 1 34 2 3 0 - - 1 0 C2 8 0 - - - - 46 2
1996-1997 Drapeau de la France Paris SG Division 1 30 1 3 0 1 1 - - C2 8 0 2 0 - - 44 2
1997-1998 Drapeau de la France Paris SG Division 1 27 0 5 1 5 0 - - C1 6 0 - - - - 43 1
1998-1999 Drapeau de la France SC Bastia Division 1 5 0 - - - - - - - - - - - - - 5 0
Total sur la carrière 530 48 74 12 7 1 1 0 - 80 13 2 0 3 0 697 74

Palmarès de joueur[modifier | modifier le code]

En club[modifier | modifier le code]

En équipe de France[modifier | modifier le code]

Sélections
Date Stade Matche Score Titulaire Minutes Jouées But(s) Type

2 août 1992

Parc des Princes (Paris)

France - Brésil

0-2

Non

34

0

Amical

9 septembre 1992

Stade Vassil-Levski (Sofia)

Bulgarie - France

2-0

Oui

61

0

Éliminatoires Coupe du Monde

14 octobre 1992

Parc des Princes (Paris)

France - Autriche

2-0

Oui

27

0

Éliminatoires Coupe du Monde

Particularité[modifier | modifier le code]

Laurent Fournier est à ce jour, le seul joueur français à avoir disputé trois finales de Coupe d'Europe sous le maillot de clubs français : 1991 avec l'Olympique de Marseille en C1, et 1996 et 1997 avec Paris Saint-Germain en C2.

Il est également le seul joueur, à ce jour, à avoir porté les maillots de l'Olympique Lyonnais, de l'Olympique de Marseille, du Paris Saint-Germain et des Girondins de Bordeaux.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Résumé du match.
  2. Fournier s'en va
  3. Fournier avec Colleter sur le banc du Red Star
  4. FOOT - Fournier : " Monter en L 2 avec le Red Star "
  5. Statistiques de Laurent Fournier sur footballdatabase.eu
  6. Fiche de Laurent Fournier sur le site de la FFF