Stade olympique de Châtellerault

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
SO Châtellerault
Logo du SO Châtellerault
Généralités
Nom complet Stade olympique Châtellerault
Surnoms SOC
Fondation 1914
Statut professionnel non
Couleurs Rouge et blanc
Stade Stade de la Montée Rouge[1]
Siège 91, avenue des stades
86100 Châtellerault
Championnat actuel Régional 1, poule A
Président Christian Delcel
Entraîneur Rodolphe Levrault
Joueur le plus capé Geoffray Pénoty (396)
Meilleur buteur Pierre Matton (170)
Site web www.socfoot.com

Maillots

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Extérieur

Actualités

Pour la saison en cours, voir :
[[Regional 1, poule A, de la ligue de football de Nouvelle-Aquitaine]]
0

Le Stade olympique de Châtellerault est un club de football français, fondé en 1914 par Charles Pageault, alors conseiller municipal socialiste, et est situé à Châtellerault dans le département de la Vienne.

Le club évolue en Régional 1 de la Ligue de football Nouvelle-Aquitaine à la suite à d'une relégation administrative en 2015. Habitué de longues dates des championnats National et de CFA, le SOC, après une première relégation de National au printemps 2007 et une seconde de CFA au printemps 2009 se voit obliger de retrouver le championnat de Division d'Honneur, (niveau VI à l'échelon national) et un niveau qu'il n'avait plus connu depuis le début des années 80.

Palmarès[modifier | modifier le code]

  • Quart de finale de la coupe de France 1987-1988, éliminé par le Stade de Reims
  • Quart de finale de la coupe Gambardella 2006-2007, éliminé par Auxerre
  • Huitième de Finale de la coupe Gambardella 1998-1999, éliminé par Le Havre après prolongations.
  • Qualification pour la poule finale du championnat de France des cadets, saison 1979-1980
  • Vice-champion de France Division 3 : 1987
  • Champion du groupe Centre-Ouest de D3 (1987), vice-champion (1991)
  • Vice-champion du groupe Centre de D3 (1993)
  • Champion DH du Centre-Ouest[2] : 1949, 1953, 1959, 1968, 1971, 1983, 2006 (rés.)
  • Vainqueur de la Coupe du Centre-Ouest[3] : 1956, 1971, 1991, 2003 (rés.) Finaliste de la Coupe du Centre-Ouest en 1951,1955, 1963, 1964, 1968, 1973 (rés),1977 (rés), 2002 (rés)
  • Champion DH Ligue du Centre en 1934,vice-champion en 1928 et 1930
  • Vainqueur de la coupe du district de la Vienne (1953, 1954, 1962, 1963, 1991)
  • Vainqueur de la coupe Tassin (2009, 2016)
  • Champion du Centre-Ouest Juniors (1977,1989, 1998, 2006 ).

Coupe de France[modifier | modifier le code]

  • 1948-1949 : Élimination en trente-deuxième de finale par Roubaix (D1) 0-4 à Orléans
  • 1952-1953 : Élimination en 64e de finale par Roche la Molière 2-3
  • 1961-1962 : Élimination en 64 e de finale par le Red Star (D2)

1-1 ap, puis 3-5 au deuxième match

  • 1962-1963 : Élimination en trente-deuxième de finale par Bordeaux (D1) 0-1 ap
  • 1968-1969 : Élimination en trente-deuxième de finale par Cholet (D3) 1-2
  • 1971-1972 : Élimination en trente-deuxième de finale par Nîmes (D1) 0-6
  • 1974-1975 : Élimination en trente-deuxième de finale par Lorient 1-2
  • Le meilleur résultat du club a eu lieu en 1987-1988, l'équipe a été éliminée en 1/4 de finale par le Stade de Reims après les éliminations de Limoges, Caen puis Créteil
  • 1992-1993 : Élimination en 8èmes de finale par Montpellier 0-1
  • 1993-1994 : Élimination en 8èmes de finale par le Racing CF après avoir battu le FC Metz (3-1 ap) de Robert Pirès au tour précédent
  • 1997-1998 : Élimination en 32èmes de finale par Sochaux 1-2
  • 1998-1999 : Élimination en 16èmes de finale par Angoulême 0-1
  • 2001-2002 : Élimination au 8è tour par Châteauroux (D2) 0-1
  • 2002-2003 : Élimination au 8è tour par La Rochelle 2-0
  • 2004-2005 : Élimination au 7e tour par Le Mans (D2) 1-2
  • 2006-2007 : Élimination en 32èmes de finale par Toulouse (3ème de Ligue 1 cette saison là) à la Montée-Rouge aux tirs-aux-buts (1-1ap)
  • 2007-2008 : Élimination au 7e tour par Romorantin 2-3
  • 2008-2009 : Élimination au 8e tour par Éclaron Valcourt 0-1
  • 2009-2010 : Élimination au 6e tour par Niort
  • 2013-2014 : Élimination au 6 ème tour par Chauvigny 0-2 ap

Repères historiques[modifier | modifier le code]

Le club est fondé le 21 novembre 1914 par treize ouvriers de la Manufacture d'armes de Châtellerault mené par Charles Pageault sous le nom C.A.S.C (Club Amical Socialiste Châtelleraudais ). Les couleurs du club sont le rouge avec une étoile blanche sur le maillot. Au CASC, il n'y a pas que le football puisque l'athlétisme, la gymnastique, le rugby, le hockey sur gazon et la boxe y sont pratiqués avec des fortunes diverses. La paix revenue, le CASC devient en 1919 le Club Amical Sportif Châtelleraudais. De 1924 à 1938, la section football du CASC évolue au plus haut niveau régional de la ligue du Centre et remporte le championnat d'honneur en 1934 en battant en finale l'athlétic club d'Amboise 2-1.Les joueurs les plus connus sont le gardien Maurice Devergne, Jean Roux et le capitaine Louis Héraud. En 1941, le club fusionne avec l'USC et le COC, les deux autres clubs de la ville, et prend le nom de CASC-US. Le Stade Olympique Châtelleraudais naît officiellement le 8 avril 1942 au café du Globe boulevard Blossac. Au début, le SOC est un club omnisports (football, rugby, basket) mais la section football est la plus active. Le nouveau club est inscrit à la Fédération Française de Football sous le numéro 111. À l'époque, ce n'est qu'une formation de niveau départemental championne de la Vienne de 1ère division et invaincue en 1942 et en 1943.La hiérarchie régionale est retrouvée en 1945, un paradis perdu depuis 1938. En 1947, un club de supporters est créé : "Allez SOC" mais le club peine à sortir de l'anonymat des compétitions locales. Le SOC ne signera que ses premiers résultats probants en 1948-49 en décrochant son premier titre de champion de DH de la Ligue du Centre-Ouest et en participant pour la première fois aux trente-deuxièmes de finale de la Coupe de France : contre le champion de France en titre, CO Roubaix-Tourcoing, le 9 janvier 1949 à Orléans. Le titre de DH permet au club d'évoluer en Championnat de France Amateurs, où le SOC se maintient deux saisons (1949-51). Retour en CFA en 1953 puis en 1959 à la suite de nouveaux titres régionaux.

En mai 1959, le SOC abandonne le stade de Luna Park pour évoluer au Stade de la Montée Rouge. Le SOC se maintient alors en CFA cinq saisons consécutives avec Manuel Garriga, Claude René et l'entraîneur Eugène Fragassi.

En 1968, l'équipe remonte en CFA mais elle est reléguée la saison suivante par tirage au sort !

Sous la présidence de René Wittersheim et sous la conduite de Pierre Barlaguet, au club depuis juin 1969, le SOC est promu en D3 en 1971. Il s'y maintient dix saisons avec pour entraîneurs Leclerc, Turci, Tordo puis Bizot. La descente en D4 provoque le retour à la barre du président Michel Morinet. Le club est alors moribond et chute jusqu'en DH...

Les entraîneurs Jean-Pierre Colin puis Alain Felden font repartir le club de l'avant avec deux montées successives. Le Stade de la Montée Rouge connait alors quelques travaux afin d'améliorer l'accueil des spectateurs avec l'érection d'une nouvelle tribune. De plus, le terrain qui appartenait à la gendarmerie est racheté. Repêché à la moyenne de spectateurs en 1986, le club est promu en D2 douze mois plus tard! Le club s'incline seulement en finale nationale pour le titre de D3 face à la réserve de Sochaux. Alain Felden qui ne pouvait plus concilier sa vie professionnelle avec les exigences d'une formation de D2 préfère alors passer le relais à Prudent Bacquet.

Un budget nettement insuffisant (6,5 MF) malgré le soutien total d'Édith Cresson, maire de Châtellerault, condamne le club à faire l'ascenseur en 1987-88. Une petite saison en D2, puis s'en va. 10 victoires, 7 nuls et 17 défaites plus tard, le SOC regagne le troisième niveau pour un seul point. La lutte pour ne pas redescendre fut terrible, puisque sept clubs se tinrent en 2 points. En Coupe de France, en revanche, l'équipe passe les obstacles et termine son parcours en quarts de finale, éliminé par le Stade de Reims. Sous la houlette de Dominique Carlier, c'est encore la Coupe de France qui fait briller le SOC avec un huitième de finale disputé en 1994 face au RC Paris après avoir éliminé le FC Metz 3-1 (après prolongations) au tour précédent emmené par leur avant-centre Franck Maufay. L'ex avant-centre "canari" marquera 50 buts en 3 saisons au SOC (dont 35 buts en championnat, 1992/1995). De 1997 à 2005, le SOC joue au quatrième niveau national.Stéphane Moulin quitte le club avec une montée.

Après deux saisons passées en National, le SOC (après s'être sauvé au cours de la dernière journée de la saison 2005-2006) n'a pas réussi cet exploit en 2006-2007 et se retrouve donc en CFA la saison suivante. Deux ans plus tard, l'histoire se répète au niveau inférieur et le SOC tombe en CFA2. Lors de la saison 2012-2013, le club termine 11e et est condamné à la descente en division d'honneur, mais il est repêché. En proie à des soucis financiers depuis 4 ans, éprouvant des difficultés à attirer des partenaires privés et devant aussi faire face à une baisse des subventions des collectivités locales, le SOC est sanctionné par la DNCG au cours de l'année 2016. Le club doit repartir en en Division d'Honneur au sein de la Ligue du Centre-Ouest de football à l'issue de la saison 2016-2017, niveau régional qu'il n'a pas connu depuis l'exercice 1982-1983 [4].

Bilan saison après saison en championnat[modifier | modifier le code]

  • 1918-1919 : 1er championnat du Centre 3ème série
  • 1919-1920 : 1er championnat du Centre 2ème série
  • 1920-1921 : 1er championnat du Centre 1ère série
  • 1921-1922 : Championnat du Centre 1ère série
  • 1922-1923 : Championnat du Centre 1ère série (1/2 finales)
  • 1923-1924 : Championnat du Centre 1ère série
  • 1924-1925 : Championnat d'Honneur de la ligue du Centre
  • 1925-1926 : Championnat d'Honneur de la ligue du Centre
  • 1926-1927 : Championnat d'Honneur de la ligue du Centre
  • 1927-1928 : 2ème Championnat d'Honneur de la ligue du Centre
  • 1928-1929 : 3ème Championnat d'Honneur de la ligue du Centre
  • 1929-1930 : 2ème Championnat d'Honneur de la ligue du Centre
  • 1930-1931 : 6ème Championnat d'Honneur de la ligue du Centre
  • 1931-1932 : 4ème Championnat d'Honneur de la ligue du Centre
  • 1932-1933 : 5 ème Championnat d'Honneur de la ligue du Centre
  • 1933-1934 : 1er du Championnat d'Honneur de la ligue du Centre
  • 1934-1935 : 3ème du Championnat d'Honneur de la ligue du Centre
  • 1935-1936 : 7ème du Championnat d'Honneur de la ligue du Centre
  • 1936-1937 : 6ème du Championnat d'Honneur de la ligue du Centre
  • 1937-1938 : 8 ème du Championnat d'Honneur de la ligue du Centre
  • 1938-1939 : 3ème PH, poule A, ligue du Centre
  • 1939-1940 : 1er PH Vienne
  • 1940-1941 : 1er PH Vienne
  • 1941-1942 : 2ème PH Vienne
  • 1942-1943 : 2ème D1 Vienne
  • 1943-1944 : 7ème Honneur Poitou, poule A
  • 1944-1945 : 1er Honneur ligue du Centre (2ème niveau régional),poule B, bat en finale Chartres 5-2 à Amboise
  • 1945-1946 : 2ème DH Centre-Ouest
  • 1946-1947: 9 ème DH Centre-Ouest
  • 1947-1948 : 5e DH Centre-Ouest
  • 1948-1949 : 1er DH Centre-Ouest
  • 1949-1950 : 8e CFA groupe Ouest
  • 1950-1951 : 10e CFA groupe Ouest
  • 1951-1952 : 3ème DH Centre-Ouest
  • 1952-1953 : 1er DH Centre-Ouest
  • 1953-1954 : 12ème CFA groupe Ouest
  • 1954-1955 : 2ème DH Centre-Ouest
  • 1955-1956 : 4ème DH Centre-Ouest
  • 1956-1957 : 2ème DH Centre-Ouest
  • 1957-1958 : 2ème DH Centre-Ouest
  • 1958-1959 : 1er DH Centre-Ouest
  • 1959-1960 : 5e CFA groupe Sud-Ouest
  • 1960-1961 : 10e CFA groupe Ouest
  • 1961-1962 : 8e CFA groupe Ouest
  • 1962-1963 : 8e CFA groupe Sud-Ouest
  • 1963-1964 : 10e CFA groupe Sud-Ouest
  • 1964-1965 : 3ème DH Centre-Ouest
  • 1965-1966 : 5ème DH Centre-Ouest
  • 1966-1967 : 8ème DH Centre-Ouest
  • 1967-1968 : 1er DH Centre-Ouest
  • 1968-1969 : 11e CFA groupe Ouest
  • 1969-1970 : 9e DH Centre-Ouest
  • 1970-1971 : 1er DH Centre-Ouest
  • 1971-1972 : 4e D3 groupe Ouest
  • 1972-1973 : 4e D3 groupe Sud-Ouest
  • 1973-1974 : 9e D3 groupe Centre-Ouest
  • 1974-1975 : 9e D3 groupe Centre-Ouest
  • 1975-1976 : 9e D3 groupe Centre-Ouest
  • 1976-1977 : 12e D3 groupe Centre-Ouest
  • 1977-1978 : 8e D3 groupe Centre-Ouest
  • 1977-1979 : 9e D3 groupe Centre-Ouest
  • 1979-1980 : 13e D3 groupe Centre-Ouest
  • 1980-1981 : 16e D3 groupe Centre-Ouest
  • 1981-1982 : 14e D4 groupe E
  • 1982-1983 : 1er DH Centre-Ouest
  • 1983-1984 : 2ème D4 groupe E
  • 1984-1985 : 8e D3 groupe Centre-Ouest
  • 1985-1986 : 14e D3 groupe Centre-Ouest
  • 1986-1987 : 1er D3 groupe Centre-Ouest
  • 1987-1988 : 18ème D2 groupe A
  • 1988-1989 : 4e D3 groupe Centre-Ouest
  • 1989-1990 : 5e D3 groupe Centre-Ouest
  • 1990-1991 : 2ème D3 groupe Centre-Ouest
  • 1991-1992 : 3ème D3 groupe Centre-Ouest
  • 1992-1993 : 2ème D3 groupe Centre
  • 1993-1994 : 11e National 1 groupe B
  • 1994-1995 : 5e National 1 groupe A
  • 1995-1996 : 6e National 1 groupe A
  • 1996-1997 : 17ème National 1 groupe A
  • 1997-1998 : 11e CFA groupe C
  • 1998-1999 : 4e CFA groupe C
  • 1999-2000 : 12ème CFA groupe C
  • 2000-2001 : 2ème CFA groupe C
  • 2001-2002 : 5ème CFA groupe C
  • 2002-2003 : 12ème CFA groupe D
  • 2003-2004 : 2ème CFA groupe D
  • 2004-2005 : 2ème CFA groupe D
  • 2005-2006 : 16ème National
  • 2006-2007 : 19ème National
  • 2007-2008 : 10ème CFA groupe D
  • 2008-2009 : 16ème CFA groupe C
  • 2009-2010 : 11ème CFA2 groupe G
  • 2010-2011 : 8ème CFA2 groupe G
  • 2011-2012 : 9ème CFA2 groupe G
  • 2012-2013 : 11ème CFA2 groupe G
  • 2013-2014 : 10ème CFA2 groupe G
  • 2014-2015 : 12ème CFA2 groupe B
  • 2015-2016 : 6ème CFA2 groupe B
  • 2016-2017 : 8ème DH Centre-Ouest
  • 2017-2018 : R1, poule A, Nouvelle-Aquitaine

Effectif Régional 1 saison 2017/2018[modifier | modifier le code]

  • Gardiens
    • Omar Meddahi (formé au club)
    • Adrien Duquerroy (arrivée en 2017 de Montmorillon)
  • Défenseurs
    • Stéphane Mauve-Djidam 07/09/1995 (retour en 2017)
    • Anthony Guichard 29/09/1994 (formé au club)
    • Malang N'Diaye 25/01/1989(formé au club)
    • Omar Benzerga 13/03/1990(arrivée en 2017)
    • Vincent Louvès 01/02/1995(arrivée en 2017 de Thouars)
    • Léo Penault (formé au club)
    • Emmanuel Lebon (arrivée en 2017 de Descartes)
    • Mathieu Lebon (arrivée en 2017 de Descartes)
    • Aboudramane Diarra (formé au club)
  • Milieux
    • Alexandre Chaffard (cap)18/03/1987 (arrivée en 2014 de Romorantin)
    • Koubilaï Sagim 26/05/1997 (formé au club)
    • Amaury Barritault 17/03/1989 (arrivée en 2015 de Poitiers)
    • Anthony Arnould (arrivée en 2016 de Poitiers)
    • Alexis Proust (formé au club)
    • Clément Grégoire (formé au club)
  • Attaquants
    • Kevin Vergerolle 26/08/1988(retour du Mans en 2012)
    • Steven Vergerolle (retour de Saint-Savin en 2017)
    • Julien Girard 05/07/1984(arrivée de Romorantin en 2016)
    • Neil Karl Mambili-Osséné (formé au club)
    • Sébastien Picard (formé au club)
  • Entraîneur : Rodolphe Levrault 07/03/1970

Entraîneurs[modifier | modifier le code]

  • 1937-1940 : Robert Pont et Jean Roux
  • 1940-1944 : Jean Roux
  • 1944-1947 : Laurent Dierricks
  • 1947-1948: Roger Roux
  • 1948-1949 : Marcel Bardin
  • 1949-1952: Drapeau : France Camille Malvy
  • 1952-1953 :Drapeau : France Marcel Poblome
  • 1953-1954 : Gérard Merle
  • 1954-1960 : François Leseignoux
  • 1960-1961 : Joseph Ibanez
  • 1961-1964 : Drapeau : France Eugène Fragassi
  • 1964-1966 : Drapeau : France Louis Lemasson
  • 1966-1967 : Mariano Lirio
  • 1967-1969 : Georges Amanieu
  • 1969-1973 : Drapeau : France Pierre Barlaguet
  • 1973-1974: Louis Leclerc
  • 1974-1975 : Jean-Pierre Turci
  • 1975-1980 : Drapeau : France Pierre Tordo
  • 1980-1981 : Francis Bizot
  • 1981-1982 : André Dégéa
  • 1982- 1983 : Jean- Pierre Collin
  • 1983- 1987 : Alain Felden
  • 1987-1988  : Prudent Bacquet
  • 1988-1994 : Drapeau : France Dominique Carlier
  • 1994-1995 : Jean-Luc Charrier
  • 1995-1997: Drapeau : France Yves Herbet
  • 1997-2005: Drapeau : France Stéphane Moulin
  • 2005-2007 : Drapeau : France Pierre-Yves David
  • 2007-2008 : Geoffray Pénoty
  • 2008-2009 : Fabien Croze
  • 2009-2017 : Geoffray Pénoty
  • Depuis 2017: Rodolphe Levrault

Présidents[modifier | modifier le code]

  • 1914-1916 : Charles Pageault
  • 1916-1918 :Troesler
  • 1918-1920 : Manceau
  • 1920-1924 : René Cerf
  • 1924-1926 : Faugere
  • 1926-1928 : Georges Michaud
  • 1928-1930 : Charles Arregnon
  • 1930-1935 : Camille Verdon
  • 1935-1942 : René Bernuau
  • 1942-1946 : Robert Delorme
  • 1946-1947 : Marcel Cantin
  • 1947-1950 : René Couturier
  • 1950-1952 : Marcel Baulu
  • 1952-1957 : André Archambault
  • 1957-1963 : A. Bernard
  • 1963-1965 : Claude Audat
  • 1965-1973 : René Wittersheim
  • 1973-1975 : Michel Morinet
  • 1975-1978 : Michel Morinet et Jean Robin
  • 1978-1980 : Jean Robin
  • 1980  : René Wittersheim et Brosset
  • 1980-1989 : Michel Morinet
  • 1989-1990 : Bernard Chauvineau
  • 1990-1995 : Joël Tondusson
  • 1995-2007 : Jean Bernardeau
  • 2007-2008 : Jacky Maurel
  • 2009  : Jean-Paul Durand
  • 2009-2012 : Jacques Pasquerault
  • 2012-2015 : Pierre Jeannette
  • 2015-2017 : Dominique Denis
  • Depuis 2017: Christian Delcel

Infrastructures[modifier | modifier le code]

De 1920 à 1959, le club a évolué au stade de "Luna Park" route de Colombiers. Depuis 1959, le SOC joue au Stade de la Montée-Rouge d'une capacité de 8 033 places dont 2 033 assises.

Image et identité[modifier | modifier le code]

  • Rivalité sportive:

Le derby de la Vienne oppose traditionnellement le SO Châtellerault au Poitiers Football Club. La première rencontre entre les deux équipes se déroula le 20 septembre 1942 pour le premier tour de la coupe de France (victoire du Stade Poitevin 4-3 ap).

  • Livre:

Dans le livre "La fabuleuse histoire du so Châtellerault, la mémoire retrouvée", Stéphane Bideau raconte l'histoire du club de 1914 à 2000. Le livre a été imprimé en décembre 2000 à l'imprimerie Deshouilleres.

  • Equipe de France A:

Le joueur Manuel Garriga (Bordeaux, en 1950) et l'entraîneur Yves Herbet (Sedan, en 1963) sont les seuls socistes à avoir été sélectionnés en Équipe de France de football A.

Records[modifier | modifier le code]

  • Nombre de matches par joueur en Championnat:

Geoffray Pénoty (396), Nicolas Treguer (383), Jean-Claude Bordier (360), Robert Banc (300), Gilbert Princet (270), Patrice Billy (260), Rodolphe Levrault (254), Gérard Lesca (250), Pierre Andrault (240).

  • Meilleur buteur en Championnat:

Pierre Matton (1945-1954) 170 buts, Maurice Pascal (1944-1957) 95, Kevin Vergerolle (depuis 2007) 84, André Gresko (1945-1953) 65, Thierry Princet (1970-1975) 58, Thierry Porcher (1973-1986) 58, Yves Kibuey (1998-2009) 57, Jean-Jacques Meinie (1964-1974) 54,Yannick Porcher (1973-1977) 50, Philippe Suywens (1997-2002) 48, Hervé Minier (1970-1980) 45.

  • Meilleur buteur sur une saison:

46 buts par Pierre Matton (1948-1949), 21 buts par Chérif Séné (1982-1983), Yves Kibuey (2000-2001) et Kevin Vergerolle (2009-2010).

  • Meilleur buteur sur un match:

5 buts par Pierre Matton (Soc-Saintes 1949 et Soc-Gallia Angoulême 1949), 4 buts par Pierre Matton (Trois quadruplés durant la saison 1948-1949), Yannick Porcher (1974), Chérif Séné (1983)

  • Plus large victoire:

9-0 en championnat, SOC-Luçon, 13 janvier 1957. 12-0 en coupe, SOC-Saint Sauveur Targé, 7 octobre 2000, 4ème tour de la Coupe de France.

  • Plus large défaite:

0-9 Feytiat-SOC, 28 mai 2017.

  • Invincibilité:

Plus grand nombre de matches d'affilée sans défaite: 16 matches ( septembre 1982 à février 1983, mai à décembre 2001, mars à septembre 2004)

Plus grand nombre de matches d'affilée sans défaite à domicile: 28 matches d'août 1990 à mai 1992.

  • Sur une saison:

Plus grand nombre de victoires: 18 (1948-1949, 1986-1987, 2003-2004)|| Plus petit nombre de victoires: 2 (1981-1982)|| Plus grand nombre de matches nuls: 14 (2001-2002)|| Plus petit nombre de défaites: 2 (1942-1943, 1952-1953)|| Plus grand nombre de défaites: 19 (1981-1982 et 1996-1997)|| Plus grand nombre de buts marqués: 81 (1948-1949)|| Plus petit nombre de buts marqués: 17 (1943-1944, 1981-1982)|| Plus grand nombre de buts encaissés: 66 (2008-2009)|| Plus petit nombre de buts encaissés: 11 (1942-1943)|| Plus grand nombre de points: 97 (2003-2004)|| Plus petit nombre de points: 9 (1981-1982)|| Meilleure affluence pour un match du SOC à la Montée-Rouge: 4000 spectateurs, SOC-Poitiers, décembre 1968 || Meilleure affluence à la Montée-Rouge: 4168 spectateurs, Tours-Montmorillon en Coupe de France, février 1984 || Meilleure affluence à Châtellerault: 5857 spectateurs, SOC-Rochefort à Luna-Park, avril 1957

Autres équipes[modifier | modifier le code]

  • Equipe réserve:

Elle a participé au championnat de France (CFA 2 en 2003-2004 puis de 2006 à 2008 ) et au championnat de DIvision d'Honneur de la Ligue du Centre-Ouest (premier niveau régional) de 1974 à 1976 puis de 1987 à 1996, de 1998 à 2003, de 2004 à 2006, de 2008 à 2010, de 2011 à 2013. Elle a été championne de Division d'Honneur de la ligue du Centre-Ouest (2006), elle a gagné également la coupe du Centre-Ouest en 1991 et 2003 (finaliste en 1973,1977, 2002), la coupe André Tassin (2016), la coupe du district de la Vienne (1953, 1954, 1962, 1963).

  • Equipe C:

Dissoute en 2013, elle a joué au deuxième niveau régional (DHR) de 2003 à 2008. Elle a été championne D1 de la Vienne en 1991 et a gagné la coupe du district de la Vienne (1991) et la coupe André-Tassin en 2009 (finaliste en 2005).

  • Moins de 19 ans:

Quart de finaliste de la coupe Gambardella en 2007, huitième de finaliste en 1999, l'équipe a joué au niveau national en 1977-1978 puis de 1989 à 1991,de 1998 à 2002 et de 2006 à 2009.

  • Moins de 17 ans:

L'équipe a gagné son groupe de niveau national en 1980 et a participé au championnat de France de 1977 à 1981, de 1989 à 1990, de 1994 à 2002, 2004-2005 et 2007-2008.

  • Moins de 15 ans:

L'équipe a participé au Championnat de France de 2002 à 2010.

  • Football féminin:

Il a fait son entrée au SOC en 2015 en entente avec Saint-Gervais et Antran. L'équipe senior est actuellement engagée en Régional 2.

Anciens joueurs[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]