Association sportive municipale belfortaine football club

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
ASM Belfort
Logo du ASM Belfort
Généralités
Nom complet Association sportive municipale belfortaine football club
Surnoms ASMB
Noms précédents ASP Belfortains (1947-1971)
Fondation 1947
Statut professionnel Jamais
Couleurs Blanc
Stade Stade Roger-Serzian
(5 500 places)
Siège Avenue du Général Gambiez
90000 Belfort
Championnat actuel National 2
Président Drapeau : France Jean-Paul Simon
Entraîneur Drapeau : France Maurice Goldman
Meilleur buteur Drapeau : Bosnie-Herzégovine Mevludin Cuskic (27)
Site web asmbelfortfoot.com

Actualités

Pour la saison en cours, voir :
Championnat de France de football de National 2 2017-2018
0

L'Association sportive municipale belfortaine FC, abrégé en ASM Belfort, est un club de football français fondé en 1947 et basé à Belfort en Franche-Comté. D'abord appelé Association sportive des patronages belfortains, le club a fusionné en 1971 avec l'US Belfort, mais n'a jamais accédé au statut professionnel. L'équipe évolue actuellement en National 2 après 2 saisons en National (D3) et dispute ses matchs à domicile au stade Roger-Serzian. Le club est entraîné par Maurice Goldman depuis 2002.

Histoire[modifier | modifier le code]

Genèse du club (1947-1971)[modifier | modifier le code]

Durant les années 1960, le territoire de Belfort avait en son sein deux clubs de football qui évoluaient chacun en Division d’Honneur. On retrouvait l’Union Sportive Belfortaine (U.S.B.) un club laïc et l’ Association Sportive Patronale Belfortaine (A.S.P.B.), un club à connotation religieuse, présidé par un riche industriel de la région qui apporta dans le club une part importante de sa fortune personnelle.

L’A.S.P.B. réalise de bonnes performances sportives qui lui permettent d’être promue dans la division supérieure, en CFA 3 - Groupe Est à l’époque, l’équivalent du National. En 1971, la mairie intervient et décide la fusion des deux clubs. À la suite de cela, l’Association Sportive Municipale Belfortaine voit le jour.

Entre Division d'Honneur et CFA (1971-2015)[modifier | modifier le code]

L'ASM Belfort face à la réserve de l'AS Saint-Étienne le au stade Roger-Serzian.

Le club franc-comtois engage en 2002 Maurice Goldman en tant qu'entraîneur de l'équipe fanion alors en Division d'Honneur. Avec très peu de moyens, ce professeur d'EPS, également conducteur de minibus, réussit à faire monter le club au rang supérieur en l'espace d'une saison. La dernière promotion en CFA 2 est acquise en 2003 à la suite d'une deuxième place en DH Franche-Comté et un match de barrage. C'est la septième fois que le club parvient à s'extraire du niveau régional. En 2007, le club prend son indépendance de l’ASM Belfort Générale et devient l’ASM Belfort Football Club durant l’année de sa première montée en CFA.

En 2007, l'ASM Belfort dirigée par Maurice Goldman termine à la première place de son groupe de CFA 2, avec 97 points, devançant ainsi la réserve de Troyes. Cette saison fut aussi marquée par la spectaculaire série de victoires lors des matchs retours (14 victoires de suite et une seule défaite, lors du dernier match de la saison). Le 15 juin à Champagnole en coupe de Franche-Comté, l'ASMB gagne la finale contre Morbier par 4 buts à 1.

Lors de la coupe de France 2013, le club belfortain atteint les 32e de finale en battant le FC Ste-Marguerite au tour précédent sur le score de 0-1. L'ASMB s'incline à domicile face au Havre 1-3 en encaissant 2 buts lors des arrêts-de-jeu. Ce match qui s'est déroulé au stade Roger-Serzian, a battu le record d'affluence puisque 2450 spectateurs sont venus assister au match.

Montée historique en National (2015-2017)[modifier | modifier le code]

Lors de la saison 2014-2015, l'ASM Belfort réalise un parcours remarquable grâce notamment à son jeune meneur de jeu Kévin Hoggas. En mai 2015, le club termine premier de son groupe en CFA (D4) et est promu en National (D3) pour la première fois de son histoire[1],[2]. Une montée qui est synonyme d'augmentation des subventions de la municipalité (200 000 euros) que va percevoir le club afin d'engager des travaux de rénovation des vestiaires et de professionnaliser l'entité belfortaine[3].

Contre toute attente, l'un des plus petits budgets du National prend la tête du classement à la trêve hivernale. Au point que les responsables du club belfortain envisagent désormais une montée en Ligue 2 à l'issue de la saison 2015-2016[réf. nécessaire]. Le président du club, Jean-Paul Simon, reste plus tempéré et affirme « Belfort en Ligue 2, c'était impensable il y a deux ans, impensable il y a six mois et aujourd'hui... c'est toujours impensable ! Moi je ne suis pas un rêveur, plutôt un pragmatique, mais je ne sais pas où on va s'arrêter »[4]. Les Belfortains vivent cependant une deuxième partie de saison désastreuse, ne remportant que deux de leurs dix-huit matchs de championnat après la trêve hivernale et n'amassant que douze points contre vingt-neuf en première partie de saison[5], ce qui les fait tomber à la 14e place en fin de saison, à deux points seulement des places relégables[6].

Au printemps 2017, le club belfortain redescend en quatrième division, renommée National 2 entre-temps.

Palmarès et résultats sportifs[modifier | modifier le code]

Titres et trophées[modifier | modifier le code]

Le tableau suivant liste le palmarès du club dans les principales compétitions officielles auxquelles il participe.

Palmarès de l'ASM Belfort[7],
Compétitions nationales Compétitions régionales Compétitions locales

Parcours en Coupe de France[modifier | modifier le code]

Le club a atteint les 32e de finale de la Coupe de France pour la première fois en 2012-2013.

Bilan sportif[modifier | modifier le code]

  • 2003/04 : 3e du groupe C de CFA 2
  • 2004/05 : 14e du groupe B de CFA 2
  • 2005/06 : 10e du groupe C de CFA 2
  • 2006/07 : 1er du groupe B de CFA 2, vainqueur de la Coupe de Franche-Comté
  • 2007/08 : 16e du groupe B de CFA
  • 2008/09 : 6e du groupe C de CFA 2, vainqueur de la Coupe de Franche-Comté
  • 2009/10 : 2e du groupe C de CFA 2
  • 2010/11 : 13e du groupe B de CFA, vainqueur de la Coupe de Franche-Comté
  • 2011/12 : 11e du groupe B de CFA
  • 2012/13 : 13e du groupe B de CFA
  • 2013/14 : 8e du groupe B de CFA
  • 2014/15 : 1er du groupe B de CFA, promu en National lors de la saison 2015-2016.
  • 2015/16 : 14e du National.
  • 2016/17 : 18e du National.
  • 2016/17 : Xe du groupe B de National 2.

Personnalités du club[modifier | modifier le code]

Effectif actuel[modifier | modifier le code]

Effectif de l'ASM Belfort de la saison 2016-2017 au 30 janvier 2017[8]
Joueurs Encadrement technique
No  P. Nat.[9] Nom Date de naissance Sélection[10] Club précédent
1 G Drapeau de la France Véron, StéphaneStéphane Véron 31/01/1986 (31 ans)
Paris Saint-Germain rés.
16 G Drapeau de la France Keller, SimonSimon Keller 07/12/1995 (21 ans)
0 Formé au club
2 D Drapeau du Cameroun Bedimé, Marc-GauthierMarc-Gauthier Bedimé 29/12/1994 (22 ans)
FC Sochaux-Montbéliard rés.
3 D Drapeau de la Roumanie Cucu, SorinSorin Cucu 17/06/1990 (27 ans)
US Pont-de-Roide Vermondans
4 D Drapeau de la France Arisi, GuillaumeGuillaume Arisi 27/09/1985 (32 ans)
0 Formé au club
5 D Drapeau du Maroc Tahiri, NasserNasser Tahiri Capitaine 09/01/1984 (33 ans)
0 Formé au club
7 D Drapeau de la France Manzinali, ThomasThomas Manzinali 27/07/1990 (27 ans)
0 Formé au club
25 D Drapeau de la France Moureaux, MaximeMaxime Moureaux 23/02/1989 (28 ans)
Louhans-Cuiseaux 71
999 D Drapeau de la France Mebrak, MerwanMerwan Mebrak 31/03/1993 (24 ans)
AS Belfort-Sud
999 D Drapeau de la France Baya, TerenceTerence Baya 12/01/1998 (19 ans)
SM Caen rés.
6 M Drapeau de la France Barros, BenoîtBenoît Barros 06/08/1989 (28 ans)
Bohemians 1905
14 M Drapeau de la France Mambu, JonathanJonathan Mambu 19/07/1995 (22 ans)
FC Champagnole
21 M Drapeau de la France Hadj Salem, SofianeSofiane Hadj Salem 20/04/1983 (34 ans)
0 Formé au club
23 M Drapeau de la France Baal, LoïcLoïc Baal 28/01/1992 (25 ans) Guyane FC Mulhouse
24 M Drapeau de la France Hacquard, AnthonyAnthony Hacquard 08/01/1986 (31 ans)
US Raon-l'Étape
26 M Drapeau de l'Angola Tango, JérémiasJérémias Tango 18/06/1994 (23 ans)
FC Vaulx-en-Velin
28 M Drapeau de la France flèche vers la droite Etinof, GabrielGabriel Etinof 12/01/1996 (21 ans)
Stade lavallois
28 M Drapeau de la France N'Diaye, AlassaneAlassane N'Diaye 25/02/1990 (27 ans)
FC Tobol
999 M Drapeau de la France Ketfi, BebetoBebeto Ketfi 12/12/1992 (24 ans)
AS Belfort-Sud
9 A Drapeau de la France Régnier, ThomasThomas Régnier 11/03/1984 (33 ans)
Lille OSC rés.
11 A Drapeau de la Bosnie-Herzégovine Cuskić, MevludinMevludin Cuskić 10/04/1986 (31 ans)
AS Yzeure
27 A Drapeau des Comores Ahamadi, YoussoufYoussouf Ahamadi 27/07/1982 (35 ans) Comores Besançon RC
999 A Drapeau de la France Slidja, PierrePierre Slidja 18/02/1996 (21 ans)
Chamois niortais
999 A Drapeau de la France Honoré, AlexisAlexis Honoré 03/10/1992 (25 ans)
CS Sedan-Ardennes
999 A Drapeau de la France Diop, MarvinMarvin Diop 03/10/1992 (25 ans)
AC Ajaccio
999 A Drapeau de la France Cissé, SalifSalif Cissé 12/07/1992 (25 ans)
Motema Pembe
Entraîneur(s)
  • Drapeau : France Maurice Goldman
Entraîneur(s) adjoint(s)
  • Drapeau : France Arnaud Bey
Préparateur(s) physique(s)
  • Drapeau : France Camille Genest

Légende

Consultez la documentation du modèle

Anciens joueurs[modifier | modifier le code]

Meilleurs buteurs[11]
Rang Nom Buts Matchs Carrière au club
1 Drapeau : France Thomas Régnier 34 109 depuis 2013
2 Drapeau : Bosnie-Herzégovine Mevludin Cuskic 31 150 2006 - 2008
2009 - 2010
2011 - 2012
depuis 2012
3 Drapeau : Comores Youssouf Ahamadi 23 119 depuis 2012
4 Drapeau : France Kévin Hoggas 18 92 2012 - 2015
5 Drapeau : France Alexandre Kuznik 14 56 2002 - 2014
Joueurs les plus capés[11]
Rang Nom Matchs Carrière au club
1 Drapeau : France Guillaume Arisi 205 depuis 2004
2 Drapeau : France Stéphane Véron 201 depuis 2010
3 Drapeau : France Nasser Tahiri 170 depuis 2002
4 Drapeau : Bosnie-Herzégovine Mevludin Cuskic 150 2006 - 2008
2009 - 2010
2011 - 2012
depuis 2012
5 Drapeau : France Anthony Hacquard 134 depuis 2011

Au cours de son histoire, le club belfortain a compté dans ses rangs plusieurs joueurs qui ont marqué de leur empreinte l'histoire du club. Le défenseur français Guillaume Arisi est le joueur le plus capé sous le maillot belfortain avec 205 apparitions suivi de près par le portier français Stéphane Véron avec 201 apparitions. Au rayon des meilleurs buteurs, c'est l'attaquant français Thomas Régnier qui occupe la première place avec 34 réalisations suivi de l'attaquant bosniaque Mevludin Cuskic auteur de 31 réalisations sous le maillot de l'ASM Belfort.

Plusieurs joueurs internationaux ont également arboré la tunique belfortaine comme l'attaquant international sénégalais Famara Diédhiou, l'attaquant international tunisien Francileudo Santos, le défenseur international béninois David Kiki ou encore l'ailier français Romain Hamouma.

Historique des entraîneurs[modifier | modifier le code]

Le tableau ci-dessous dresse la liste non exhaustive des différents entraîneurs du club belfortain au cours de son histoire.

Entraîneurs de l'ASM Belfort depuis 1965[12]
Nom Période
Drapeau : France Robert Bahl 1965-1969
Drapeau : France Maurice Goldman depuis 2002

Structures du club[modifier | modifier le code]

Structures sportives[modifier | modifier le code]

Stades[modifier | modifier le code]

Aspects juridiques et économiques[modifier | modifier le code]

Statut juridique et dénomination du club[modifier | modifier le code]

Éléments comptables[modifier | modifier le code]

Sponsoring[modifier | modifier le code]

Lors de la saison 2009-2010, le club a pour sponsor l'enseigne de restauration rapide Quick. Depuis la saison 2014/2015 le club a pour équipementier Uhlsport.

Identité et image[modifier | modifier le code]

[modifier | modifier le code]

Historique du nom[modifier | modifier le code]

Logos et blasons du club[modifier | modifier le code]


Historique des couleurs[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « L’ASM Belfort réussit le pari fou de monter en National », sur estrepublicain.fr, (consulté le 15 juin 2015)
  2. « L'ASM Belfort monte en National », sur francetvinfo.fr, (consulté le 15 juin 2015)
  3. « Belfort : l'ASM en plein préparatifs ! », sur francetvinfo.fr, (consulté le 13 février 2016)
  4. « ASM Belfort : en route vers la Ligue 2 ? », sur francetvinfo.fr, (consulté le 13 février 2016)
  5. « Résultats 2015-2016 », sur asmbelfortfoot.com (consulté le 20 juillet 2016)
  6. « Classement National 2015-2016 », sur foot-national.com (consulté le 20 juillet 2016)
  7. « Infos pratiques », sur asmbelfortfoot.com, (consulté le 13 février 2016).
  8. « Site officiel de l'ASM Belfort », sur asmbelfortfoot.com (consulté le 26 novembre 2015)
  9. Seule la nationalité sportive est indiquée. Un joueur peut avoir plusieurs nationalités mais n'a le droit de jouer que pour une seule sélection nationale.
  10. Seule la sélection la plus importante est indiquée.
  11. a et b « Football : Joueurs utilisés », sur footballdatabase.eu (consulté le 18 février 2017)
  12. « Fiche club : Belfort », sur footballdatabase.eu.

Liens externes[modifier | modifier le code]