Didier Tholot

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Didier Tholot
Image illustrative de l'article Didier Tholot
Situation actuelle
Équipe Aucune
Biographie
Nationalité Drapeau : France Français
Naissance (53 ans)
Lieu Feurs (Loire)
Taille 1,72 m (5 8)
Poste Attaquant puis entraîneur
Parcours junior
Saisons Club
1972-1981 Drapeau : France AS Lignon
1981-1984 Drapeau : France INF Vichy
Parcours professionnel 1
Saisons Club 0M.0(B.)
1984-1987 Drapeau : France SC Toulon 31 0(1)
1987-1990 Drapeau : France Chamois niortais 91 (18)
1990-1991 Drapeau : France Stade de Reims 34 (14)
1991-1993 Drapeau : France AS Saint-Étienne 50 0(6)
1993-1995 Drapeau : France FC Martigues 72 (26)
1995-1997 Drapeau : France Girondins de Bordeaux 76 (24)
1997-1999 Drapeau : Suisse FC Sion 0- 0(-)
1998-1998 Drapeau : Angleterre Walsall FC 14 0(4)
1999-2000 Drapeau : Suisse FC Bâle 44 (16)
2000-2001 Drapeau : Suisse BSC Young Boys 14 0(3)
2001-2002 Drapeau : Suisse FC Vevey Sports 42 (36)
Équipes entraînées
Années Équipe Stats
2002-2003 Drapeau : Suisse FC Vevey Sports 30
2003-2004 Drapeau : Suisse FC Sion 25
2005-2008 Drapeau : France FC Libourne-Saint-Seurin 114
2008 Drapeau : France Stade de Reims 18
2009-2010 Drapeau : Suisse FC Sion 45
2010-2013 Drapeau : France LB Châteauroux 126
2014 Drapeau : France SC Bastia adjoint
2014-2016 Drapeau : Suisse FC Sion 70
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
Dernière mise à jour : 12.08.2016

Didier Tholot est un footballeur français reconverti en entraîneur né le à Feurs (Loire).

Biographie[modifier | modifier le code]

Carrière de joueur[modifier | modifier le code]

Après sa formation à l'INF Vichy, il signe au SC Toulon en Division 1 en 1984 et débute alors dans l'élite lors de la saison 1984/1985. Après trois saisons de formation, il rejoint le promu niortais, avec lequel il joue pendant deux saisons.

En 1990, il signe au Stade de Reims, mais le club champenois, en proie à des difficultés financières, est rétrogradé malgré de solides performances personnelles (14 buts en 34 matchs). Didier signe alors pour deux ans à l'AS Saint-Étienne, mais à l'issue d'une deuxième saison où il joue moins, il décide de rejoindre le FC Martigues fraîchement Champion de Division 2. Il y effectue deux bonnes saisons, inscrivant au total 27 buts en championnat, lui permettant de signer aux Girondins de Bordeaux.

Aux Girondins, Didier connaît des sommets, jouant notamment aux côtés de Zinédine Zidane, de Christophe Dugarry et de Bixente Lizarazu. Il inscrit notamment le premier but des bordelais lors du match d'anthologie Bordeaux-Milan AC (3-0[1]) en quarts de finale de la Coupe UEFA 1996. Il disputera la finale de cette dernière et la finale de la Coupe de la Ligue la saison suivante, aux côtés de Jean-Pierre Papin.

En 1997, il signe à Sion et poursuivra sa carrière en Suisse, notamment au FC Bâle, au Berner Sport Club Young Boys et au FC Vevey Sports, où il commencera sa reconversion professionnelle d'entraîneur en tant qu'entraîneur-joueur.

Carrière d'entraîneur[modifier | modifier le code]

Suites à une prestation remarquée au FC Veley, les services de Tholot sont retenus pour une première fois par le club suisse de Sion lors de la saison 2003-2004. Il part ensuite diriger la formation française de Libourne-Saint-Seurin alors en National.

Dès sa première saison avec les pingouins, il termine 3e et obtient la montée en Ligue 2. En 2006-2007, son club réalise une honorable saison puisqu'il se maintient avec la 17e place. En 2007-2008, le club de Libourne se voit toutefois relégué en National.

En juin 2008, Tholot rejoint le Stade de Reims où il sera remplacé par Luis Fernandez à la trêve de décembre.

À partir d'avril 2009, il reprend l'équipe du FC Sion en Suisse avec pour mission de sauver le club de la relégation. Tholot fera mieux puisque non seulement le maintien est assuré mais que de surcroît le club remporte la Coupe de Suisse. Il quitte le club le 21 mai 2010.

Le 2 juin 2010, Tholot devient entraîneur de Châteauroux, club de Ligue 2, prenant la suite de Jean-Pierre Papin. Après trois saisons où il réussit à maintenir le club en Ligue 2, il est remercié le 28 octobre 2013, au bout de 12 journées.

Le , il rejoint le Sporting Club de Bastia en qualité d'entraîneur adjoint auprès de Claude Makelele[2]. Ce dernier est limogé le 3 novembre 2014, Didier Tholot refuse alors de prendre le poste d'entraîneur par "loyauté" envers lui et quitte également le Sporting Club de Bastia.

Le 16 décembre 2014, il signe un nouveau contrat avec le FC Sion, y effectuant son troisième passage. Il y réalise un parcours semblable à celui de 2009, maintenant le club dans l'élite et remportant la Coupe de Suisse en 2015 pour une seconde fois[3]. Lors de la saison 2015-2016, le FC Sion se qualifie pour les 16e de finale de la Ligue Europa, sortant d'un groupe comptant également Liverpool Football Club, le Football Club des Girondins de Bordeaux et le FK Rubin Kazan. Tholot quitte Sion le 12 août 2016.

Palmarès[modifier | modifier le code]

de joueur[modifier | modifier le code]

d'entraîneur[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]