Didier Tholot

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Didier Tholot
Pas d'image ? Cliquez ici.
Situation actuelle
Équipe Drapeau : France LB Châteauroux
Biographie
Nationalité Drapeau de la France France
Naissance 2 avril 1964 (1964-04-02) (50 ans)
Lieu Feurs (Loire)
Taille 1,72 m (5 8)
Poste attaquant, entraîneur
Parcours junior
Saisons Club
1972-1981 Drapeau : France Boën Trelins
1981-1984 Drapeau : France INF Vichy
Parcours professionnel 1
Saisons Club M. (B.)
1984-1987 Drapeau : France SC Toulon 31 (1)
1987-1990 Drapeau : France Chamois niortais 91 (18)
1990-1991 Drapeau : France Stade de Reims 34 (14)
1991-1993 Drapeau : France AS Saint-Étienne 50 (6)
1993-1995 Drapeau : France FC Martigues 72 (26)
1995-1997 Drapeau : France Girondins de Bordeaux 20 (5)
1997-1999 Drapeau : Suisse FC Sion - (-)
1998-1998 Drapeau : Angleterre Walsall FC 14 (4)
1999-2000 Drapeau : Suisse FC Bâle 44 (16)
2000-2001 Drapeau : Suisse BSC Young Boys 14 (3)
2001-2002 Drapeau : Suisse FC Vevey Sports 42 (36)
Équipes entraînées
Années Équipe Stats
2002-2003 Drapeau : Suisse FC Vevey Sports 30
2003-2004 Drapeau : Suisse FC Sion 25
2005-2008 Drapeau : France FC Libourne-Saint-Seurin 114
2008-2008 Drapeau : France Stade de Reims 18
2009-2010 Drapeau : Suisse FC Sion 45
2010-2013 Drapeau : France LB Châteauroux 126
1 Compétitions officielles nationales et internationales.

Didier Tholot est un ancien footballeur français reconverti en entraîneur né le 2 avril 1964 à Feurs (Loire).

Biographie[modifier | modifier le code]

Carrière de joueur[modifier | modifier le code]

Après sa formation à l'INF Vichy, il signe au SC Toulon en Division 1 en 1984 et début alors dans l'élite lors de la saison 1984/1985. Après trois saisons où il ne parvient pas à s'imposer, il signe chez le promu niortais, mais ne peut empêcher le club de redescendre en Division 2 à l'issue de la saison 1987/1988, lors des barrages contre le SM Caen.

Il reste une saison supplémentaire chez les Chamois, mais ne parvient pas à faire remonter le club en Division 1. En 1990, il signe alors au Stade de Reims, mais le club champenois, en proie à des difficultés financières, est rétrogradé malgré une bonne saison. Didier signe alors pour deux ans à AS Saint-Étienne, mais à l'issue d'une deuxième saison où il joue moins, il signe au FC Martigues fraîchement Champion de Division 2. Il y effectue deux bonnes saisons, inscrivant au total 27 buts en championnat, lui permettant de signer aux Girondins de Bordeaux.

Là-bas, Didier connaît des sommets, il inscrit notamment le premier but des bordelais lors du match d'anthologie Bordeaux-Milan AC (3-0) en quarts de finale de la Coupe UEFA 1996. Il disputera la finale de cette dernière et la finale de la Coupe de la Ligue la saison suivante, aux côtés de Jean-Pierre Papin. En 1997, il signe à Sion et poursuivra sa carrière en Suisse, notamment au FC Bâle et au FC Vevey Sports, où il termine sa carrière professionnelle en 2002, pour y débuter ensuite sa carrière d'entraîneur.

Carrière d'entraîneur[modifier | modifier le code]

Après avoir entrainé le club suisse de Sion lors de la saison 2003-2004, Tholot dirige le Libourne-Saint-Seurin alors en National.

Dès sa première saison avec les pingouins, il termine 3e et obtient la montée en Ligue 2. En 2006-2007, son club réalise une honorable saison puisqu'il se maintient de justesse avec la 17e place. Malheureusement en 2007-2008, le club de Libourne se voit relégué en National.

En juin 2008, Tholot rejoint le Stade de Reims[1]. Mais il est remplacé par Luis Fernandez à la trêve de décembre.

À partir d'avril 2009, il reprend l'équipe du FC Sion en Suisse, qu'il avait déjà entraîné quelques années auparavant, avec pour mission de remporter la finale de la Coupe de Suisse et d'éviter la relégation du club en Challenge League. Suite au succès remporté, il signe un contrat de deux ans au FC Sion sous la convoitise d'autres propositions de clubs français.

La direction du FC Sion et Didier Tholot décident le 21 mai 2010 d’un commun accord de ne pas poursuivre leur collaboration la saison suivante. Le club remercie l’entraîneur pour le travail accompli et lui souhaite bonne chance dans la suite de sa carrière[2].

Le 2 juin 2010, il devient entraîneur de Châteauroux, club de Ligue 2, prenant la suite de Jean-Pierre Papin. Après 3 saisons où il réussi à maintenir le club en Ligue 2, il sera remercié le 28 octobre 2013, au bout de 12 journées, pour faute de résultat.

Palmarès[modifier | modifier le code]

de joueur[modifier | modifier le code]

d'entraîneur[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Stade de Reims - Site officiel
  2. fc-sion-live.ch

Liens externes[modifier | modifier le code]