Équipe des Comores de football

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Drapeau : Comores Équipe des Comores
Écusson de l' Équipe des Comores
Généralités
Confédération CAF
Emblème Cœlacanthe
Couleurs vert et blanc
Surnom Les Cœlacanthes
Stade principal Stade Omnisports de Malouzini
Classement FIFA en diminution 131e (7 avril 2021)[1]
Personnalités
Sélectionneur Drapeau : Comores Amir Abdou
Capitaine Nadjim Abdou
Plus sélectionné Youssouf M'Changama (40 sélections)
Meilleur buteur El Fardou Ben Nabouhane (10 buts)
Rencontres officielles historiques
Premier match 2-0, Drapeau : Yémen Yémen
Plus large victoire 3-0, Drapeau : Maldives Maldives
Plus large défaite 2-6, Drapeau : Madagascar Madagascar

0-4, Drapeau : Madagascar Madagascar

0-4, Drapeau : Zambie Zambie

0-4, Drapeau : Égypte Égypte

1-5, Drapeau : Palestine Palestine
Palmarès
Coupe du monde Phases finales : 0
Coupe d'Afrique Phases finales : 1

Maillots

Kit left arm comores18h.png
Kit body comores18h.png
Kit right arm comores18h.png
Kit shorts comores18h.png
Kit socks.png
Domicile
Kit left arm comores18a.png
Kit body comores18a.png
Kit right arm comores18a.png
Kit shorts comores18a.png
Kit socks.png
Extérieur

L'équipe des Comores de football est l’équipe nationale qui représente les Comores dans les compétitions internationales masculines de football, sous l’égide de la Fédération des Comores de football. Elle consiste en une sélection des meilleurs joueurs comoriens. Les joueurs sont surnommés « Cœlacanthes ».

Créée en 1979 mais seulement reconnue par la FIFA en 2005, l'équipe est actuellement entraînée par Amir Abdou.

Histoire[modifier | modifier le code]

Avant l'entrée dans la FIFA (1979-2005)[modifier | modifier le code]

Après l'indépendance du pays en 1975, les Comores ne sont pas membres de la FIFA ; la sélection ne dispute donc pas les grandes compétitions internationales et se contente des Jeux des îles de l'océan Indien. La première rencontre de la sélection a lieu lors des Jeux des îles de l'océan Indien 1979 contre Maurice (défaite 3-0). Elle connaît sa première victoire lors du barrage pour les demi-finales contre les Maldives (victoire 2-1) ; les Comores sont éliminés en demi-finales de cette compétition par la Réunion. En 1985, les Comores terminent troisièmes de la compétition. Les Comoriens sont quatrièmes en 1990, éliminés en phase de poules en 1993 et en 1998 et quatrièmes en 2003[2]. Les Comores affichent des résultats médiocres durant cette période, comptant 18 matchs contre 5 sélections pour 2 victoires, 1 nul et 15 défaites[3].

Reconnaissance par la FIFA et premiers pas[modifier | modifier le code]

Après l'affiliation des Comores à la CAF en 2000 puis à la FIFA le 12 septembre 2005, la sélection peut enfin disputer des matchs de compétitions internationales. Ali Mbaé Camara est nommé sélectionneur de l'équipe[4] et est à l'initiative, avec le Directeur technique national Abalanrabou Abdou Chacour, du surnom des « Coelacanthes », poisson préhistorique et patrimoine national des Comores, symbolisant la résilience et la longévité[3].

Les Comores ne participent pas aux qualifications à la Coupe d'Afrique des nations de football 2008 qui débutent en septembre 2006, le pays ne possédant pas encore de stade aux normes internationales[5]. La première apparition de la sélection dans l'ère FIFA a lieu en décembre 2006 lors des qualifications de la Coupe arabe des nations 2009. Les Comores sont placés dans le groupe 1 avec le Yémen, Djibouti et la Palestine qui déclare forfait, les matchs de ce groupe se déroulant à Sanaa. Les Comoriens s'inclinent lors du premier match contre les Yéménites sur le score de 2 à 0, avant de s'imposer contre les Djiboutiens par 4 buts à 2. Cela ne suffit pas pour se qualifier pour le tour suivant d'une compétition qui sera de toute façon annulée.

Les Comores participent ensuite aux Jeux des îles de l'océan Indien 2007 qui voit la venue des premiers joueurs issus de la diaspora comme Kassim Abdallah ou Salim Mramboini[5] ; les Comoriens sont éliminés dès la phase de poules. Ils jouent ensuite le premier tour aller des éliminatoires de la Coupe du monde 2010 (qui fait aussi office de qualifications à la Coupe d'Afrique des nations 2010) contre Madagascar, s'inclinant lourdement par 6 buts à 2 ; le sélectionneur Ali Mbaé Camara démissionnera à la suite de cet échec[6]. Le match retour sera perdu 4-0[5].

Qualification à la Coupe d'Afrique des nations 2012[modifier | modifier le code]

En 2010, les Cœlacanthes participent pour aux éliminatoires de la coupe d'Afrique des Nations. Les Comores figurent dans le groupe C avec la Zambie (futur vainqueur de la compétition), la Libye et le Mozambique[7].

Le , pour son premier match des éliminatoires, les Comoriens commencent par une lourde défaite 4-0 face à la Zambie à Lusaka (à noter que ce match a été joué sans joueurs expatriés, donc M.Chamité a eu seulement la possibilité de faire jouer des joueurs du championnat comorien). Les expatriés sont présents pour le second match des éliminatoires, mais les Comores s'inclinent tout de même à domicile 1-0 à la dernière minute de jeu face au Mozambique malgré une nette domination des Comoriens tout au long du match. La 3e journée de ces éliminatoires a vu les Comores affronter la Libye à Bamako (ce match a été délocalisé au Mali, à Bamako à cause de la guerre civile en Libye), le qui s'est conclu par une défaite, 3-0[8].

Le , les Comores arrachent leur premier point dans ces qualifications en faisant match nul 1-1 face à la Libye à Mitsamiouli. Il a fallu attendre la 4e journée pour voir les Cœlacanthes marquer leur premier but dans cette compétition marqué par le joueur de l'AS Saint-Étienne, Aboudoulaide Mzé M'baba. Le , pour le compte de la 5e journée, les Comores (déjà éliminés) s'inclinent une nouvelle fois à domicile sur le score de 2-1 face à la Zambie. Les Zambiens ouvrent le score par Christopher Katongo (23e), mais 14 minutes après, Mohamed Youssouf égalise pour les Cœlacanthes. À 3 minutes de la fin de la rencontre, Emmanuel Mayuka trompe Mahamoud Mroivili et permet à son équipe de remporter ce match, dans un scénario quasiment identique à celui face au Mozambique lors de la 2e journée[9]. Pour le dernier match de ces éliminatoires, les Cœlacanthes se déplacent à Maputo pour affronter le Mozambique. Ce match est sans enjeu vu que les deux équipes sont déjà éliminées. Les Cœlacanthes s'inclinent une nouvelle fois sur le score de 3-0, qui était d'ailleurs le score à la mi-temps, avec seulement des joueurs locaux[10].

Pour leur première expérience aux éliminatoires de la CAN les Comores terminent derniers de leur groupe avec seulement 1 point[11].

Forfait pour la CAN 2013[modifier | modifier le code]

À la surprise générale, lors du tirage au sort du 1er tour des éliminatoires de la CAN 2013 qui a eu lieu le , les Comores n'étaient même pas dans les équipes en lice pour ces qualifications. La Fédération de football des Comores a décidé de déclarer forfait pour ces éliminatoires pour des problèmes financiers[12].

2014, début d'une nouvelle ère[modifier | modifier le code]

Après plus de 2 ans sans jouer, l'équipe fait son retour sur les terrains accompagné d'un nouveau staff technique. Amir Abdou est nommé sélectionneur tout en occupant en parallèle sa fonction d'entraîneur du FC Golfech, Fabien Pujo est son entraîneur adjoint, lui aussi occupe en même temps la fonction d'entraîneur dans un club de CFA 2 qui est le Bergerac Périgord FC et le nouvel entraîneur des gardiens n'est pas inconnu car il s'agit de Gilles Bourges qui a notamment été entraîneur des gardiens au Paris Saint-Germain[13]. Le , l'équipe nationale des Comores dispute son premier match amical de son histoire contre le Burkina Faso finaliste de la CAN 2013 au stade Francis Turcan de Martigues. Les Cœlacanthes parviennent à faire match nul 1-1[14].

Qualifications de la CAN 2015 et nouvelles désillusions[modifier | modifier le code]

Après ce bon résultat face au Burkina Faso, les joueurs d'Amir Abdou partent en confiance dans l'espoir de décrocher une qualification pour la phase finale de la CAN au Maroc. Mais ils seront rapidement remis sur terre par le Kenya qui s'impose à l'aller, bien que tenu en échec au retour[15]. Mais cette élimination des Comores aura vu la reconstruction d'une équipe composée de joueurs d'expérience et pouvait promettre de bonne choses à l'avenir. Malheureusement, par manque des matchs amicaux et l'incapacité de la fédération à en organiser, les Comores chutent au classement FIFA en fin d'année. En , les Cœlacanthes déclarent forfaits pour la Coupe COSAFA en Afrique du Sud[16]. Malgré tout, les Comores prendront part aux éliminatoires de la CAN 2017 en s'inclinant 2-0 au Burkina Faso. En , alors que les Comores doivent disputer les Jeux des îles de l'océan Indien, l'équipe nationale doit déclarer forfait pour des raisons diplomatiques[17].

Qualifications de la CAN 2017[modifier | modifier le code]

Les Cœlacanthes se retrouvent au groupe D des éliminatoires de la coupe d'Afrique des nations 2017 avec le Burkina Faso, l'Ouganda et le Botswana[18]. Le , ils affrontent le Burkina Faso à Ouagadougou et s'inclinent 2-0[19]. En , Amir Abdou dévoile sa liste de 23 joueurs pour affronter l'Ouganda le 5 septembre à Mitsamiouli[20] mais les hommes d'Amir Abdou s'inclinent une deuxième fois 1-0[21].

Les Comores affrontent le Botswana à Mitsamiouli le et enregistrent leur première victoire dans ce groupe sur le score de 1-0[22]. Pour la quatrième journée des éliminatoires, ils se déplacent à Francistown et s'inclinent sur le score de 2-1[23]. Ils doivent alors s'imposer face au Burkina Faso chez eux à Moroni pour encore espérer une qualification mais ils s'inclinent pour la troisième fois, perdant sur le score de 1-0 . Les Cœlacanthes sont officiellement éliminés[24] et jouent leur dernier match des éliminatoires face à l'Ouganda, perdant une nouvelle fois sur le score de 1-0[25].

Qualifications de la Coupe du monde 2018[modifier | modifier le code]

Les Comores affrontent au premier tour préliminaire le Lesotho le à Moroni, pour se qualifier au deuxième tour. Les Comoriens font match nul au match aller sur un score vierge de 0-0[26] puis au match retour les joueurs d'Amir Abdou font match nul (1-1) et en règle des buts à l'extérieur, se qualifient pour le deuxième tour préliminaire de la Coupe du Monde 2018 pour la première fois de leur histoire[27].

Les Cœlacanthes affrontent le Ghana au deuxième tour préliminaire des éliminatoires de la Coupe du monde 2018. Les Comores créent la surprise en faisant match nul face au Ghana, et avec un but injustement refusé à Ali M'Madi à la 80e minute[28]. Le match retour voiet les Comoriens perdre 0-2 sur le terrain du Ghana et donc être éliminés[29].

Qualifications de la CAN 2019[modifier | modifier le code]

Les Comores ont une double confrontation contre l’Île Maurice, pour intégrer la poule B avec le Cameroun, le Maroc et Malawi des éliminatoires de la CAN 2019. Les hommes d'Amir Abdou gagnent le match aller à Mitsamiouli sur le score de 2 à 0, le [30]. Les Comores font match nul 1 à 1 lors du match de retour contre l'île Maurice, le Les Comores sont donc qualifiés pour les éliminatoires de la CAN 2019[31].

Lors de la première journée des phases de qualification, les Coelacanthes s'inclinent 1 - 0 face au Malawi au Bingu National Stadium de Lilongwe, le [32]. Les Comores reçoivent les Lions Indomptables du Cameroun au Stade Saïd Mohamed Cheikh de Mitsamiouli, le où le Cameroun est tenu en échec sur le score de 1 but partout à la fin de la rencontre[33]. À Casablanca où les Lions de l'Atlas du Maroc s'opposent face aux Coelacanthes des Comores. Cette rencontre se conclut avec une défaite d'un but à zéro pour les Comores, le , avec un but encaissé sur penalty, deux minutes après que le temps additionnel s'était écoulé ; la partialité de l'arbitrage sera même fustigée par Abdeslam Ouaddou, ancien international marocain[34].

Néanmoins lors de la quatrième journée du groupe B aux éliminatoires de la CAN 2019, les Comores tiennent en échec le Maroc sur le score de 2-2 au Stade Mohamed Saïd Cheikh de Mitsamiouli, le [35]. Les Comores toujours quatrième du classement gagnent face au Malawi au Stade Bomer de Moroni, le avec notamment un but de El Fardou Ben Nabouhane qui assure la première place des buteurs du groupe B ; néanmoins la victoire du Maroc contre le Cameroun juste avant le match élimine les Comores[36]. La dernière journée des éliminatoires de la CAN 2019 contre le Cameroun au Stade Ahmadou-Ahidjo voit les Cœlacanthes s'incliner sur le score de 3 buts à 0, le [37].

La Fédération de football des Comores lance une procédure au Tribunal arbitral du sport contre la décision de la CAF de maintenir le Cameroun dans la compétition ; en effet, la CAN 2019 devait initialement se jouer au Cameroun mais le pays décline finalement en raison de leur incapacité à organiser la compétition ; selon l'article 2.3 de la CAN, le Cameroun devrait donc être disqualifié[38]. Le TAS déboute la FFC le [39].

Qualifications de la CAN 2021[modifier | modifier le code]

Les Comores, exemptés du premier tour qualificatif, évoluent dans le Groupe G des qualifications à la Coupe d'Afrique des nations de football 2021 avec le Kenya, l'Égypte et le Togo[40]. Leur premier match de qualification est contre le Togo au Stade de Kégué, un match de revanche après leur élimination de la Coupe du monde 2022 contre cette même équipe ; les coelacanthes s'imposent 1 à 0 sur un but de Faïz Selemani[41].

Le deuxième match contre l'Égypte au Stade omnisports de Malouzini se conclut sur un score nul et vierge[42]. Les Comores sont alors classés premier de leur poule avant une longue interruption du football continental en raison de la pandémie de Covid-19. Après un match nul face au Kenya à Nairobi et une victoire 2-1 à Moroni, les Comores sont à un point de créer l'exploit de se qualifier pour la première fois de leur histoire pour la Coupe d'Afrique des Nations[43].

Le , les Comores font match nul (0-0) contre le Togo, se qualifiant ainsi pour la Coupe d'Afrique des nations ; il s'agit de leur première phase finale d'une compétition majeure[44]. La campagne se conclut sur une lourde défaite 4-0 en Égypte ; les Pharaons de Mohamed Salah terminent donc à la première place du groupe devant les Comoriens[45].

Coupe arabe de la FIFA 2021[modifier | modifier le code]

Après un stage ponctué de deux matchs amicaux contre la Gambie et le Kosovo prévus début juin 2021 à Antalya annulé[46], les Comores entrent sans préparation au tour de qualification de la Coupe arabe de la FIFA 2021 avec une équipe fortement remaniée et dirigée par le sélectionneur adjoint, dans un contexte de primes non payées et de tensions entre joueurs, staff et fédération. Six joueurs sont appelés pour la première fois sous le maillot vert[47]. Malgré l'ouverture du score par Moussa Djoumoi, les Comoriens s'inclinent largement sur le score de 5 à 1 contre la Palestine à Doha le 24 juin 2021, et ne se qualifient pas pour la phase finale prévue à la fin de l'année[48].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Palmarès de l’équipe des Comores
Compétitions internationales Compétitions régionales

Néant

Résultats[modifier | modifier le code]

Parcours en Coupe du monde[modifier | modifier le code]

Parcours de l'équipe des Comores en Coupe du monde
Année Position Année Position Année Position
Drapeau de l'Uruguay 1930 Non inscrit Drapeau du Mexique 1970 Non inscrit Drapeau de la Corée du Sud Drapeau du Japon 2002 Non inscrit
Drapeau de l'Italie 1934 Non inscrit Drapeau de l'Allemagne 1974 Non inscrit Drapeau de l'Allemagne 2006 Non inscrit
Drapeau de la France 1938 Non inscrit Drapeau de l'Argentine 1978 Non inscrit Drapeau d'Afrique du Sud 2010 Tour préliminaire
Drapeau du Brésil 1950 Non inscrit Drapeau de l'Espagne 1982 Non inscrit Drapeau du Brésil 2014 Tour préliminaire
Drapeau de la Suisse 1954 Non inscrit Drapeau du Mexique 1986 Non inscrit Drapeau de la Russie 2018 Tour préliminaire
Drapeau de la Suède 1958 Non inscrit Drapeau de l'Italie 1990 Non inscrit Drapeau du Qatar 2022 Tour préliminaire
Drapeau du Chili 1962 Non inscrit Drapeau des États-Unis 1994 Non inscrit Drapeau du Canada Drapeau des États-Unis Drapeau du Mexique 2026 À venir
Drapeau de l'Angleterre 1966 Non inscrit Drapeau de la France 1998 Non inscrit

Parcours en Coupe d'Afrique des nations[modifier | modifier le code]

Parcours de l'équipe des Comores en Coupe d'Afrique des nations
Année Position Année Position Année Position
Drapeau du Soudan 1957 Non inscrit Drapeau de la Libye 1982 Non inscrit Drapeau de l'Égypte 2006 Non inscrit
Drapeau de la République arabe unie 1959 Non inscrit Drapeau de la Côte d'Ivoire 1984 Non inscrit Drapeau du Ghana 2008 Non inscrit
Drapeau de l'Éthiopie 1962 Non inscrit Drapeau de l'Égypte 1986 Non inscrit Drapeau de l'Angola 2010 Tour préliminaire
Drapeau du Ghana 1963 Non inscrit Drapeau du Maroc 1988 Non inscrit Drapeau du Gabon Drapeau de la Guinée équatoriale 2012 Tour préliminaire
Drapeau de la Tunisie 1965 Non inscrit Drapeau de l'Algérie 1990 Non inscrit Drapeau d'Afrique du Sud 2013 Non inscrit
Drapeau de l'Éthiopie 1968 Non inscrit Drapeau du Sénégal 1992 Non inscrit Drapeau de la Guinée équatoriale 2015 Tour préliminaire
Drapeau du Soudan 1970 Non inscrit Drapeau de la Tunisie 1994 Non inscrit Drapeau du Gabon 2017 Tour préliminaire
Drapeau du Cameroun 1972 Non inscrit Drapeau d'Afrique du Sud 1996 Non inscrit Drapeau de l'Égypte 2019 Tour préliminaire
Drapeau de l'Égypte 1974 Non inscrit Drapeau du Burkina Faso 1998 Non inscrit Drapeau du Cameroun 2021 Qualifié
Drapeau de l'Éthiopie 1976 Non inscrit Drapeau du GhanaDrapeau du Nigeria 2000 Non inscrit Drapeau de la Côte d'Ivoire 2023 À venir
Drapeau du Ghana 1978 Non inscrit Drapeau du Mali 2002 Non inscrit Drapeau de la Guinée 2025 À venir
Drapeau du Nigeria 1980 Non inscrit Drapeau de la Tunisie 2004 Non inscrit

Parcours en Championnat d'Afrique des nations[modifier | modifier le code]

Cette compétition est restreinte aux joueurs locaux.

Championnat d'Afrique des nations
Participations à la phase finale : 0
Année Position Année Position
Drapeau de la Côte d'Ivoire 2009 Non inscrit Drapeau du Maroc 2018 Qualifications
Drapeau du Soudan 2011 Non inscrit Drapeau du Cameroun 2021 Qualifications
Drapeau d'Afrique du Sud 2014 Qualifications Drapeau de l'Algérie 2022 Qualifications à venir
Drapeau du Rwanda 2016 Qualifications

Parcours à la Coupe arabe des nations/Coupe arabe de la FIFA[modifier | modifier le code]

Coupe arabe des nations (UAFA) / Coupe arabe de la FIFA
Participations : 0
Année Position
Drapeau du Liban 1963 à Drapeau du Koweït 2002 Non inscrit
2009 Qualifications
Drapeau du Liban 2012 Non inscrit
Drapeau du Qatar 2021 Qualifications

Parcours à la Coupe COSAFA[modifier | modifier le code]

Coupe COSAFA
Participations : 4
Année Position Année Position
1997 à 2007 Non inscrit Drapeau de la Zambie 2013 à Drapeau d'Afrique du Sud 2017 Non inscrit
Drapeau d'Afrique du Sud 2008 Phase de groupes Drapeau d'Afrique du Sud 2018 Phase de groupes
Drapeau du Zimbabwe 2009 Phase de groupes Drapeau d'Afrique du Sud 2019 Quarts de finale
Drapeau d'Afrique du Sud 2021 Forfait

Parcours aux Jeux des îles de l'océan Indien[modifier | modifier le code]

Jeux des îles de l'océan Indien
Participations : 9
Année Position Année Position
Drapeau de la France 1979 Médaille de bronze, Afrique Troisième Drapeau de Maurice 2003 Quatrième
Drapeau de Maurice 1985 Médaille de bronze, Afrique Troisième Drapeau de Maurice 2007 Sixième
Drapeau de Madagascar 1990 Quatrième Drapeau des Seychelles 2011 Cinquième
Drapeau des Seychelles 1993 Cinquième Drapeau de la France 2015 Forfait
Drapeau de la France 1998 Cinquième Drapeau de Maurice 2019 Phase de groupes

Statistiques[modifier | modifier le code]

Liste des matchs officiels (depuis l'affiliation à la FIFA en 2005)[modifier | modifier le code]

Les matchs contre des équipes non-FIFA, comme La Réunion ou Mayotte, ne sont pas listés.


Le tableau suivant, mis à jour après la rencontre Palestine-Comores du , recense les matchs officiels des Comores (depuis 2006) par adversaire.

Classement FIFA[modifier | modifier le code]

Classement FIFA de l'équipe des Comores[49]
Année 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017 2018 2019 2020
Classement mondial 207 187 198 176 186 187 194 198 173 172 140 131 143 133 130

Infrastructures[modifier | modifier le code]

Stade[modifier | modifier le code]

Construit en 2016, le stade omnisports de Iconi-Malouzini est inauguré en 2019. Il devient le nouveau stade résident des Cœlacanthes après le Stade Saïd Mohamed Cheikh de Mitsamiouli inauguré en 2007 .


Personnalités historiques[modifier | modifier le code]

Joueurs[modifier | modifier le code]

Seuls les matchs reconnus par la FIFA sont pris en compte.

Les dix joueurs les plus sélectionnés
(au 24 juin 2021[50])
Joueur Carrière Sélections
1 Youssouf M'Changama 2010- 40
2 Nadjim Abdou 2010- 33
3 Chaker Alhadhur 2014- 29
4 Ali M'madi 2010- 28
5 Kassim Abdallah 2007- 26
5 Mohamed Youssouf 2011- 26
5 Ali Ahamada 2016- 26
5 Fouad Bachirou 2014- 26
9 El Fardou Ben Nabouhane 2014- 25
10 Bendjaloud Youssouf 2015- 24
Les dix meilleurs buteurs
(au 29 mars 2021[50])
Joueur Carrière Buts
1 El Fardou Ben Nabouhane 2014- 10
2 Youssouf M'Changama 2010- 9
3 Ibroihim Youssouf 2017- 6
4 Saïd Anfane Ahmed Boura 2006- 2
4 Soulaimane Athoumane 2011- 2
4 Raïdou Boina Bacar 2015- 2
4 Djamel Bakar 2016- 2
4 Mohamed M'Changama 2010- 2
4 Daoud Makiadi 2006-2010 2
4 Mohamed Mouigni 2003-2010 2

Sélectionneurs[modifier | modifier le code]

Sélectionneurs de l'équipe des Comores
Période Nom
1985 Drapeau : France Pierre Jacky
2006 - 2007 Drapeau : Comores Ali Mbaé Camara
2007 - 2011 Drapeau : Comores Mohamed Abderrahmane Chamité
2011-2013 Drapeau : Comores Ali Mbaé Camara
- Drapeau : Comores Amir Abdou

Effectif actuel[modifier | modifier le code]

La liste des joueurs sélectionnés pour les 5e et 6e journées des qualifications à la Coupe d'Afrique des nations de football 2021 est la suivante[51] :

Le nombre de sélections indiqués est celui obtenu lors de la convocation.

Effectif et encadrement de l'équipe des Comores
Joueurs     Encadrement technique
P. Nom Date de naissance Sél. But(s) Club Depuis
1 G Ben Boina, SalimSalim Ben Boina 10 970 19/7/1991 (30 ans) 12 0 Drapeau : France FC Martigues 2015
999 G Velonjara, SalimoSalimo Velonjara 11 951 10/11/1988 (32 ans) 7 0 Drapeau : Comores Volcan Club de Moroni 2015
23 G Ahamada, AliAli Ahamada 10 939 19/8/1991 (29 ans) 24 0 Libre 2016
999 D Mbaé, SafwanSafwan Mbaé 8 868 20/4/1997 (24 ans) 0 0 Drapeau : France GOAL FC 2017
2 D Abdallah, KassimKassim Abdallah 12 532 9/4/1987 (34 ans) 26 0 Drapeau : France Athlético Marseille 2007
999 D Ali Mohamed, AbdallahAbdallah Ali Mohamed 8 147 11/4/1999 (22 ans) 11 0 Drapeau : Belgique SV Zulte Waregem 2017
4 D Zahary, YounnYounn Zahary 8 320 20/10/1998 (22 ans) 1 0 Drapeau : France Pau FC 2019
6 D Abdou, NadjimNadjim Abdou Capitaine 13 532 13/7/1984 (37 ans) 31 0 Drapeau : France FC Martigues 2010
999 D Ahamada, KassimKassim Ahamada 10 696 18/4/1992 (29 ans) 7 0 Drapeau : France US Créteil 2011
12 D M'Dahoma, KassimKassim M'Dahoma 8 952 26/1/1997 (24 ans) 12 0 Drapeau : France SC Lyon 2017
15 D Youssouf, BendjaloudBendjaloud Youssouf 10 032 11/2/1994 (27 ans) 22 1 Drapeau : France Le Mans FC 2015
22 D Bakari, SaïdSaïd Bakari 9 809 22/9/1994 (26 ans) 14 0 Drapeau : Pays-Bas RKC Waalwijk 2017
8 M Bachirou, FouadFouad Bachirou 11 430 15/4/1990 (31 ans) 24 0 Drapeau : Angleterre Nottingham Forest 2014
10 M M'Changama, YoussoufYoussouf M'Changama 11 294 29/8/1990 (30 ans) 38 8 Drapeau : France EA Guingamp 2010
13 M Abdullah, RafidineRafidine Abdullah 10 059 15/1/1994 (27 ans) 10 0 Drapeau : Suisse FC Stade Lausanne Ouchy 2016
999 M Attoumane, Faouz FaidineFaouz Faidine Attoumane 10 060 14/1/1994 (27 ans) 15 0 Drapeau : Mauritanie FC Nouadhibou 2015
17 M Chamed, NasserNasser Chamed 10 162 4/10/1993 (27 ans) 20 1 Drapeau : Roumanie Gaz Metan Mediaș 2015
18 M Bourhane, YacineYacine Bourhane 8 340 30/9/1998 (22 ans) 3 0 Drapeau : France Chamois niortais 2020
3 M Madi, IbrahimIbrahim Madi 8 474 19/5/1998 (23 ans) 3 0 Drapeau : France FC Martigues 2019
19 M Youssouf, MohamedMohamed Youssouf 12 180 26/3/1988 (33 ans) 25 1 Drapeau : France AC Ajaccio 2011
999 M Mze Ali, AncoubAncoub Mze Ali 9 302 11/2/1996 (25 ans) 10 0 Drapeau : France Villefranche St-Jean Beaulieu 2016
7 A Selemani, FaïzFaïz Selemani 10 118 17/11/1993 (27 ans) 11 1 Drapeau : Belgique KV Courtrai 2017
20 A Mogni, AhmedAhmed Mogni 10 887 10/10/1991 (29 ans) 11 0 Drapeau : France FC Annecy 2015
9 A Youssouf, IbroihimIbroihim Youssouf 10 042 1/2/1994 (27 ans) 18 6 Drapeau : Mauritanie FC Nouadhibou 2017
11 A Aboubakari, NakibouNakibou Aboubakari 10 370 10/3/1993 (28 ans) 6 0 Drapeau : France Stade briochin 2011
14 A M'Madi, AliAli M'Madi 11 424 21/4/1990 (31 ans) 28 0 Drapeau : France Tours FC 2010
5 A Mattoir, FaïzFaïz Mattoir 7 689 12/7/2000 (21 ans) 2 1 Drapeau : France AC Ajaccio 2020
21 A Ben Nabouhane, El FardouEl Fardou Ben Nabouhane 11 739 10/6/1989 (32 ans) 24 10 Drapeau : Serbie Étoile rouge de Belgrade 2014
999 A Atoiyi, DjamalidineDjamalidine Atoiyi 8 761 5/8/1997 (23 ans) 2 0 Drapeau : France AS Saint-Priest 2017
16 A M'Changama, MohamedMohamed M'Changama 12 471 9/6/1987 (34 ans) 17 2 Drapeau : France Racing Besançon 2010
Sélectionneur
Sélectionneur(s) adjoint(s)
  • Drapeau : Maroc Younes Zerdouk
Préparateur(s) physique(s)
  • Drapeau : France Quentin Tarbes
  • Drapeau : Comores Chanfi Ghafour
Entraîneur(s) des gardiens
  • Drapeau : France Jean-Claude Hagenbach



Légende


Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Classement mondial », sur fr.fifa.com, (consulté le 28 avril 2021).
  2. (en) Roberto Di Maggio et Karel Stokkermans, « Jeux des Iles de l'Océan Indien », sur www.rsssf.com, (consulté le 23 décembre 2020)
  3. a et b Boina Houssamdine, « Cœlacanthes, la genèse : de l’anonymat à l’ère FIFA – (Partie I) », sur comorosfootball.com, (consulté le 30 juin 2021)
  4. Philippe Lefebvre, « Ali Mbaé Camara, du Crufc à la sélection comorienne », sur calais.maville.com, (consulté le 30 juin 2021)
  5. a b et c Boina Houssamdine, « Cœlacanthes, la genèse : les premiers pas des petits alevins – (Partie II) », sur comorosfootball.com, (consulté le 30 juin 2021)
  6. « Ali Mbae Camara : « Incompris et mal-aimé, on m’a sifflé et jeté des œufs » », sur comorosfootball.com, (consulté le 30 juin 2021)
  7. « CAN 2012 : Qualifications, mode d’emploi », sur www.dzfoot.com, (consulté le 23 décembre 2020)
  8. « CAN 2012 : La Libye bat les Comores malgré tout », sur www.rfi.fr, (consulté le 23 décembre 2020)
  9. « CAN 2012 : la Zambie bat les Comores et repasse devant la Libye », sur www.rfi.fr, (consulté le 23 décembre 2020)
  10. « CAN 2012 : Le Mozambique termine sur une victoire sans valeur contre les Comores », sur www.rfi.fr, (consulté le 23 décembre 2020)
  11. « CAN 2012 : bilan des Cœlacanthes Rien qu'un point », sur www.habarizacomores.com, (consulté le 23 décembre 2020)
  12. « Can 2013 : le forfait des Comores brise l'espoir de toute une jeunesse », sur www.habarizacomores.com, (consulté le 23 décembre 2020)
  13. Vincent Ferrandon, « Des Girondins se lancent dans l’aventure des Comores », sur www.sudouest.fr, (consulté le 23 décembre 2020)
  14. Karim Attab, « Burkina Faso / Comores (1-1). Une équipe est née à Francis-Turcan ! », sur www.maritima.info, (consulté le 23 décembre 2020)
  15. Malick Bamba, « CAN 2015 : le Kenya élimine les Comores », sur www.afrik-foot.com, (consulté le 23 décembre 2020)
  16. « COSAFA CUP 2015 - Les Comores ont déclaré forfait ! », sur www.habarizacomores.com, (consulté le 23 décembre 2020)
  17. « Jeux des îles : crise diplomatique entre les Comores et la France », sur www.france24.com, (consulté le 23 décembre 2020)
  18. Alexis Pereira, « CAN 2017 : le tirage au sort des éliminatoires », sur www.footmercato.net, (consulté le 23 décembre 2020)
  19. « Eliminatoires CAN 2017 : le Burkina Faso bat les Comores », sur www.rfi.fr, (consulté le 23 décembre 2020)
  20. « Amir Abdou dévoile une liste de 23 joueurs pour Affronter l'Ouganda », sur www.radioceanindien.fr, (consulté le 23 décembre 2020)
  21. « CAN 2017 : L’Ouganda confirme face aux Comores », sur www.africatopsports.com, (consulté le 23 décembre 2020)
  22. « CAN 2017 : les Comores se relancent face au Botswana », sur www.rfi.fr, (consulté le 23 décembre 2020)
  23. « CAN 2017: les Comores perdent contre le Botswana », sur www.rfi.fr, (consulté le 23 décembre 2020)
  24. « CAN 2017 : Le Burkina Faso élimine les Comores », sur www.afrik-foot.com, (consulté le 23 décembre 2020)
  25. « CAN 2017 : L’Ouganda bat les Comores et se qualifie ! », sur www.afrik-foot.com, (consulté le 23 décembre 2020)
  26. « Mondial 2018: les Comores tenus en échec par le Lesotho », sur www.rfi.fr, (consulté le 23 décembre 2020)
  27. Mansour Loum, « Mondial 2018 : Mauritanie et Niger passent, l’exploit des Comores ! », sur www.rfi.fr, (consulté le 23 décembre 2020)
  28. « L'arbitre Norman Metemera a refusé le but comorien », sur www.comores-infos.net, (consulté le 23 décembre 2020)
  29. « Coupe du Monde 2018: Le Ghana s'en sort bien, 2-0 face aux Comores », sur www.comores-infos.net, (consulté le 23 décembre 2020)
  30. « Les Comores prennent une option », sur www.cafonline.com, (consulté le 25 mars 2017)
  31. « CAN 2019: les Comores se qualifient pour la phase des poules », sur www.rfi.com, (consulté le 23 décembre 2020)
  32. « CAN 2019: Les Comores battus au Malawi en éliminatoires », sur www.rfi.com, (consulté le 23 décembre 2020)
  33. « Le Cameroun de Seedorf arrache le nul aux Comores », sur www.sofoot.com, (consulté le 23 décembre 2020)
  34. « Maroc-Comores, le penalty de la discorde », sur www.beinsports.com, (consulté le 23 décembre 2020)
  35. Patrick Juillard, « CAN 2019 - Eliminatoires (J4) : Les Comores tiennent le Maroc en respect (2-2) », sur www.football365.fr, (consulté le 23 décembre 2020)
  36. « CAN 2019: les Comores sauvent l’honneur avec une victoire face au Malawi », sur www.rfi.fr, (consulté le 23 décembre 2020)
  37. Ludovic Clotagatide, « Cameroun - Comores (3-0) : les Lions iront en Egypte », sur www.onzemondial.com, (consulté le 23 décembre 2020)
  38. Fabrice Floch, « Football : les Comores attaquent la Caf devant le TAS », sur la1ere.francetvinfo.fr, (consulté le 23 décembre 2020)
  39. « CAN 2019 - Les Comores ne disputeront pas la compétition sur décision du TAS », sur www.eurosport.fr, (consulté le 23 décembre 2020)
  40. Romain Lantheaume, « CAN 2021 : tirage au sort effectué, voici les groupes éliminatoires ! », sur www.afrik-foot.com, (consulté le 23 décembre 2020)
  41. Romain Lantheaume, « CAN 2021 (Q) : les Comores douchent le Togo, l’Egypte cale à domicile », sur www.afrik-foot.com, (consulté le 23 décembre 2020)
  42. Alexandre Aflalo, « Scènes de liesse aux Comores après le nul contre l'Égypte », sur www.sofoot.com, (consulté le 23 décembre 2020)
  43. Romain Lantheaume, « CAN 2021 (Q) : les Comores à un point d’une qualification historique ! », sur www.afrik-foot.com, (consulté le 23 décembre 2020)
  44. « La sélection des Comores qualifiée pour la première CAN de son histoire : tout sauf un hasard », sur www.actufoot.com, (consulté le 25 mars 2021)
  45. « CAN 2021 : Salah et l’Egypte étrillent les Comores en dix minutes », sur www.afrik-foot.com, (consulté le 29 mars 2021)
  46. Boina Houssamdine, « Cœlacanthes : le stage de début juin est annulé », sur comorosfootball.com, (consulté le 24 juin 2021)
  47. Boina Houssamdine, « Arab Cup of Nations 2021 : la liste des Comores contre la Palestine », sur comorosfootball.com, (consulté le 24 juin 2021)
  48. Romain Lantheaume, « Coupe Arabe FIFA : la Palestine corrige les Comores et rejoint le Maroc », sur www.afrik-foot.com, (consulté le 24 juin 2021)
  49. « Le Classement mondial FIFA/Coca-Cola - Associations - Comores - Football Masculin », sur fr.fifa.com (consulté le 23 décembre 2020)
  50. a et b « Statistics », sur www.national-football-teams.com (consulté le 25 mars 2021)
  51. Boina Houssamdine, « CAN 2022 : les Cœlacanthes au complet contre le Togo et l’Égypte », (consulté le 25 mars 2021)

Liens externes[modifier | modifier le code]