Équipe de Guinée de football

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cet article traite de l'équipe masculine. Pour l'équipe féminine, voir Équipe de Guinée de football féminin.
Drapeau : Guinée Équipe de Guinée
Écusson de l' Équipe de Guinée
Généralités
Confédération CAF
Emblème Éléphant
Couleurs Rouge, jaune et vert
Surnom Le Syli national de guinée
Stade principal

Stade du 28 septembre

Stade de Nongo
Classement FIFA en diminution 66e (16 octobre 2017)[1]
Personnalités
Sélectionneur Drapeau : Guinée Lappé Bangoura
Capitaine Florentin Pogba
Plus sélectionné Pascal Feindouno (81)
Meilleur buteur Pascal Feindouno (30)

Rencontres officielles historiques

Premier match Nigeria Drapeau : Nigeria 4 - 1 Drapeau : Guinée Guinée
()
Plus large victoire Guinée Drapeau : Guinée 14 - 0 Drapeau : Mauritanie Mauritanie
()
Plus large défaite Côte d’Ivoire Drapeau : Côte d'Ivoire 5 - 0 Drapeau : Guinée Guinée
()

Palmarès

Coupe du monde Phases finales : 0
Coupe d'Afrique des nations Phases finales : 11
Médaille d'argent, Afrique Finaliste en 1976
Championnat d'Afrique des nations Phases finales : 1

Maillots

Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Domicile
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Couleurs de l’équipe
Extérieur

Actualités

Pour la compétition en cours, voir :
Campagne 2017-2019 de l'équipe de Guinée de football

L’équipe de Guinée de football est constituée par une sélection des meilleurs joueurs guinéens sous l’égide de la Fédération guinéenne de football.

Histoire[modifier | modifier le code]

Les débuts de la Guinée[modifier | modifier le code]

La Guinée fut indépendante de la France le 2 octobre 1958, c’est pour cela qu’elle ne concourt pas dans les premières éditions de la Coupe du monde. L’équipe de Guinée est constituée par une sélection des meilleurs joueurs guinéens sous l’égide de la Fédération guinéenne de football. La Fédération guinéenne de football est fondée en 1960. Elle est membre de la CAF depuis 1961 et est affiliée à la FIFA depuis 1962. L’équipe nationale est surnommée « le Syli (ou Sily) national » (« L’Éléphant national » en soussou). Le premier match officiel de la Guinée fait débat : pour certains, le premier match fut joué le 2 octobre 1960, à Lagos (Nigeria) contre le Nigeria, qui se solda par une défaite guinéenne sur le score de 4 buts à 1. Pour d’autres comme Wikipédia en français, en allemand, le premier match fut joué le 16 décembre 1962, à domicile contre la RDA, qui se solda par une défaite sur le score de 3 buts à 2. La Guinée ne participa pas aux trois premières CAN (1957, 1959 et 1962) et en 1963, elle est disqualifiée. Il faudra attendre 1970 pour voir l’équipe de Guinée en phase finale où elle prendra deux points avec deux matchs nuls contre la RD Congo (2-2) et le Ghana (1-1) et une défaite contre l’Égypte (1-4). Elle ne participe pas à la Coupe d'Afrique des nations de football 1972. La plus large victoire de la Guinée fut enregistrée à domicile contre la Mauritanie qui se solda par un score sans appel de 14 buts à 0, le 20 mai 1972. À la CAN 1974, elle repart avec une victoire contre l’île Maurice (2-1), un match nul de l'équipe du Congo de football (1-1) et une défaite contre la RDC Congo (1-2). Il faudra attendre les éliminatoires de la Coupe du monde 1974 pour voir la Guinée, où elle sera éliminée par le Maroc au second tour.

La meilleure performance de la Guinée à la CAN 1976[modifier | modifier le code]

À la CAN 1976 en Éthiopie, l’équipe de Guinée termina première du groupe avec deux victoires contre l’Ouganda (2-1) et l’Éthiopie (2-1) et un match nul contre l’Égypte (1-1). Au tour final, elle termina deuxième derrière le Maroc, avec deux matchs nuls contre le Nigeria (1-1) et le Maroc (1-1) et une victoire sur l’Égypte (4-2). Cela constitue la meilleure performance de la Guinée.

De 1976 à 2002[modifier | modifier le code]

Pour la Coupe du monde 1978, l’équipe de Guinée fut battue au troisième tour par la Tunisie. Elle ne participa pas à la Coupe d'Afrique des nations de football 1978. À la Coupe d'Afrique des nations de football 1980, elle ne prend qu’un point contre le Maroc (1-1) et subit deux défaites contre l’Algérie et le Ghana. Pour la Coupe du monde 1982, elle fut battue par le Nigeria au troisième tour. De 1982 à 1994 (non inclus), elle ne participe pas à la CAN. Pour la Coupe du monde 1986, elle fut battue par la Tunisie au premier tour. Une des plus larges défaites de la Guinée fut enregistrée à Tunis, le 5 août 1988 contre la Tunisie sur le score de 5 buts à 0. Pour le mondial 1990, elle fut encore battue par la Tunisie au premier tour. À la CAN 1994, elle repartit avec deux défaites contre le Sénégal et le Ghana. Pour la Coupe du monde 1994, elle fut éliminée au tour final par le Cameroun et le Zimbabwe. Pour la CAN 1996, le Nigeria était qualifié, mais a déclaré forfait avant la compétition. La Guinée appelée en remplacement, a refusé arguant le manque de préparation. À la CAN 1998, elle repart dès le premier tour avec une victoire contre l’Algérie, un match nul contre le Cameroun et une défaite contre le Burkina Faso. Pour la Coupe du monde 1998, l’équipe de Guinée est éliminée au deuxième tour, devancée par le Nigeria mais devant le Kenya et le Burkina Faso. Elle ne participe pas à la CAN 2000, et est disqualifiée par la FIFA pour la CAN 2002 et la Coupe du monde 2002 car la Fédération de Guinée de football fut suspendue à cause d’interférences politiques. Leurs résultats furent annulés.

Trois Coupes d'Afrique réjouissantes (2002-2008)[modifier | modifier le code]

À la CAN 2004, après avoir fini second du groupe derrière la Tunisie mais devant le Rwanda et la RD Congo, l’équipe de Guinée fut éliminée en quarts par le Mali (1-2, malgré l’ouverture du score de Pascal Feindouno). À la CAN 2006, l’équipe de Guinée emmenée par Patrice Neveu était le marginal de son groupe avec l’Afrique du Sud, Zambie et spécialement la Tunisie, le vainqueur de la Coupe d'Afrique précédent. Mais la Guinée étonna en battant même l'Afrique du Sud et la Tunisie. On termina la groupe sur une jolie manière, devant la Tunisie. Au quarts de finale, la Guinée se battit vaillamment face au Sénégal (2-3). Avec 9 buts inscrits dans 4 matches, la Guinée convainquit particulièrement par son jeu offensif. Pour la Coupe du monde 2006, elle est éliminée au second tour, devancée par le Maroc et la Tunisie et devant le Kenya, le Malawi et le Botswana. Depuis , Robert Nouzaret est le sélectionneur national de la Guinée. À la CAN 2008, l’équipe de Guinée est battue d’entrée par le pays organisateur, le Ghana (1-2, but d’Oumar Kalabane) mais bat le Maroc (3-2, doublé de Pascal Feindouno et but d’Ismaël Bangoura) et fait match nul contre la Namibie (1-1, but de Souleymane Youla). Elle termine second du groupe. Sur le score de 5-0, à Sékondi (ou Sékondi-Takoradi) au Ghana contre la Côte d’Ivoire, le 3 février 2008, la Guinée connaît la plus large défaite de son histoire .

La crise chez le Syli national (2008-2010)[modifier | modifier le code]

Pour l’édition de la CAN 2010 et de la Coupe du monde 2010, elle est qualifiée pour le tour final en compagnie de la Côte d’Ivoire, du Burkina Faso, et du Malawi. Lors de ce tour final disputé en 2009, la Guinée termine dernière du groupe E et ne se qualifie ni pour la Coupe du monde 2010, ni pour la CAN 2010 alors qu'elle s'était hissée au niveau des quarts de finale au cours des trois éditions précédentes. À la suite de ce revers, le ministre des sports Isto Keira décide de dissoudre l'équipe nationale[2].

De 2012 à nos jours[modifier | modifier le code]

En 2012, la Guinée a battu Botswana 6-1 en phase de groupes de la Coupe d'Afrique des nations de football 2012, devenant le premier à marquer six buts dans un match de Coupe d'Afrique des Nations depuis Équipe de Côte d'Ivoire de football en 1970. L'équipe a ensuite quitté le tournoi au la phase de groupes après un match nul contre le Ghana (1-1)[3].

En 2014, la CAF a interdit à la Guinée de jouer ses matchs à domicile après avoir été déclarée indemne de épidémie du virus Ebola en Guinée par l'Organisation mondiale de la santé en décembre 2015[4] . La Guinée a joue ses matchs de Qualifications à la Coupe d'Afrique des nations de football 2015 au Maroc.

En 2015, la Guinée est qualifiée pour la Coupe d'Afrique des nations 2015 en Guinée équatoriale. La Guinée logée dans la poule D, en compagnie de la Côte d'Ivoire, le Cameroun et le Mali. Après avoir fait 3 matchs nul sur le score de 1-1. La côte d'Ivoire se qualifie. La Guinée et le Mali sont à égalité parfaite. Le tirage au sort porte chance à la Guinée qui se qualifie pour les quarts de finale. L'équipe de Guinée a ensuite quitté le tournoi en quarts de finale contre le Ghana (3-0).

En 2017, la Guinée est absente de la Coupe d'Afrique des nations de football 2017.

La Guinée et la Coupe Amilcar Cabral[modifier | modifier le code]

La Coupe Amilcar Cabral est une compétition régionale concernant les pays d’Afrique Noire et de l’Ouest. En 1979 et 1980, l’équipe de Guinée termine troisième. En 1981 et en 1982, elle remporte le tournoi contre le Mali en 1981 et contre le Sénégal en 1982. De 1983 à 1986 (inclus), elle n’est pas dans les trois premiers. En 1987, en plus d’être le pays organisateur, elle remporte le trophée en battant en finale le Mali. De même en 1988, elle remporte le tournoi encore contre le Mali, mais en 1989, le Mali prend sa revanche en finale contre la Guinée. De 1991 à 1995, elle n’est pas dans les trois premiers. En 1997, elle prend la troisième place, comme en 2000. En 2001, elle n’est pas dans les trois premiers. En 2005 comme en 1987, en plus d’être le pays organisateur, l’équipe de Guinée remporte le trophée en battant le Sénégal. Mais en 2007, elle n’est pas dans les trois premiers.

Identité[modifier | modifier le code]

Couleurs[modifier | modifier le code]

Drapeau de la Guinée.

Les couleurs de l'équipe de Guinée se composent d'un maillot rouge,d'un short jaune et de chaussettes vert. Ces couleurs sont celles du drapeau de la Guinée. Outre les couleurs traditionnelles de la guinée, le maillot affiche aussi pour emblème un éléphant et des couleurs du drapeau de la guinée.

Les deuxièmes couleurs de l'équipe (utilisées lors des matchs joués à l'extérieur contre des équipes possédant un maillot rouge ou jaune) ont varié selon les époques. Le plus souvent, il s'agit d'un maillot entièrement blanc.

Surnoms[modifier | modifier le code]

L'équipe de la guinée est connue dans le monde, sous le nom de Syli national (en français : « éléphant national »). Syli qui signifie éléphant est un mot soussou.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Le tableau suivant liste le palmarès de l’équipe de guinée dans les différentes compétitions internationales officielles.

Palmarès de l’équipe de Guinée de football en compétitions officielles
Compétitions internationales Compétitions continentales

Parcours en Coupe du monde[modifier | modifier le code]

Parcours de l'équipe de Guinée en Coupe du monde
Année Position
Drapeau : Uruguay 1930 à Drapeau : Mexique 1970 Non inscrit
Drapeau : Allemagne 1974 à Drapeau : France 1998 Tour préliminaire
Drapeau : Corée du Sud Drapeau : Japon 2002 Disqualifié par la FIFA
Drapeau : Allemagne 2006 à Drapeau : Russie 2018 Tour préliminaire
Drapeau : Qatar 2022

Parcours en Coupe d'Afrique[modifier | modifier le code]

Coupe d'Afrique des nations de football
Année Tour J G N P Bp Bc
Drapeau : Soudan 1957 Non inscrit - - - - - -
Drapeau : République arabe unie 1959 Non inscrit - - - - - -
Drapeau : Éthiopie 1962 Non inscrit - - - - - -
Drapeau : Ghana 1963 Disqualifié - - - - - -
Drapeau : Tunisie 1965 Tour préliminaire - - - - - -
Drapeau : Éthiopie 1968 Tour préliminaire - - - - - -
Drapeau : Soudan 1970 1er tour 3 0 2 1 4 7
Drapeau : Cameroun 1972 Tour préliminaire - - - - - -
Drapeau : Égypte 1974 1er tour 3 1 1 1 4 4
Drapeau : Éthiopie 1976 Médaille d'argent, Afrique Finale 6 3 3 0 11 7
Drapeau : Ghana 1978 Tour préliminaire - - - - - -
Drapeau : Nigeria 1980 1er tour 3 0 1 2 3 5
Drapeau : Libye 1982 Tour préliminaire - - - - - -
Drapeau : Côte d'Ivoire 1984 Tour préliminaire - - - - - -
Drapeau : Égypte 1986 Tour préliminaire - - - - - -
Drapeau : Maroc 1988 Tour préliminaire - - - - - -
Drapeau : Algérie 1990 Tour préliminaire - - - - - -
Drapeau : Sénégal 1992 Tour préliminaire - - - - - -
Drapeau : Tunisie 1994 1er tour 2 0 0 2 1 3
Drapeau : Afrique du Sud 1996 Tour préliminaire - - - - - -
Drapeau : Burkina Faso 1998 1er tour 3 1 1 1 3 3
Drapeau : Ghana Drapeau : Nigeria 2000 Tour préliminaire - - - - - -
Drapeau : Mali 2002 Disqualifié - - - - - -
Drapeau : Tunisie2004 Quart de finale 4 1 2 1 5 5
Drapeau : Égypte 2006 Quart de finale 4 3 0 1 9 4
Drapeau : Ghana 2008 Quart de finale 4 1 1 2 5 10
Drapeau : Angola 2010 Tour préliminaire - - - - - -
Drapeau : Gabon Drapeau : Guinée équatoriale 2012 1er tour 3 1 1 1 7 3
Drapeau : Afrique du Sud 2013 Tour préliminaire - - - - - -
Drapeau : Guinée équatoriale2015 Quart de finale 4 0 3 1 3 6
Drapeau : Gabon 2017 Tour préliminaire - - - - - -
Drapeau : Cameroun 2019  ? - - - - - -
Drapeau : Côte d'Ivoire 2021  ? - - - - - -
Drapeau : Guinée 2023  ? - - - - - -
Total 39 11 15 13 55 57

Autres[modifier | modifier le code]

Personnalités[modifier | modifier le code]

Sélectionneurs[modifier | modifier le code]

À partir 1960 [5].

Sélectionneurs de l'équipe de Guinée
Nom Période
Drapeau : Allemagne Jochen Figge
Drapeau : Guinée Pierre Bangoura
Drapeau : Hongrie Jozsef Zakarias (1961-1968)
Drapeau : Guinée Naby Camara
Drapeau : Hongrie Laszlo Budaï
Drapeau : Roumanie Petre Mondolviane[6] 1976
Drapeau : France Serge Devèze (1992–93)
Drapeau : Bosnie-Herzégovine Boro Primorac (1994)
Drapeau : Guinée Naby Camara ( de retour en 1994)
Drapeau : Guinée Alain Millimono (1995)
Drapeau : Guinée Ali Badara Keita (1995)
Drapeau : Ukraine Vladimir Muntyan (1995–98)
Drapeau : France Henri Stambouli (1998–99)
Drapeau : Guinée Abdoulaye Keita (2000)
Drapeau : France Bruno Metsu (2000)
Drapeau : France Bernard Simondi (2000–2001)
Drapeau : France Michel Dussuyer (2002-2004)
Drapeau : France Patrice Neveu (Avril 2004- octobre 2006)
Drapeau : France Robert Nouzaret (Décembre 2006-Mai 2009)
Drapeau : Guinée Titi Camara (Juin 2009 - Septembre 2009)
Drapeau : Guinée Mamadi Souaré (Octobre 2009 - juin 2010)
Drapeau : France Michel Dussuyer (Juin 2010 - février 2015)
Drapeau : France Luis Fernandez (Avril 2015-mai 2016)
Drapeau : Guinée Lappé Bangoura (Juillet 2016- )

Joueurs Emblématiques[modifier | modifier le code]

Pascal Feindouno avec le maillot de la Guinée.

Pascal Feindouno est le meilleur joueur guinéen de tous les temps il a marqué 30 buts et il a joué 81 match avec la Sélection Guinéenne.

Chérif Souleymane est le seul joueurs guinéen avoir gagné le Ballon d'or africain en 1972.

Les cinq joueurs les plus sélectionnés
Joueur Carrière Sélections
1 Pascal Feindouno 1998-2012 81
2 Mohammed Camara 1996-2000 79
3 Naby-Moussa Yattara 2007- 60
4 Dianbobo Baldé 2002-2012 57
5 Ismaël Bangoura 2006- 52
Les cinq meilleurs buteurs
Joueur Carrière Sélections
1 Pascal Feindouno 1998-2012 30
2 Ismaël Bangoura 2006- 13
3 Kaba Diawara

Souleymane Youla

(2004-2009)

(2003-2009)

11
4 Mohamed Yattara 2009- 9
5


Anciens gloires:

Effectif actuel[modifier | modifier le code]

Ci-dessous la liste des joueurs sélectionnés pour le match des Éliminatoires de la Coupe du monde de football 2018 : zone Afrique contre le RD Congo,11 novembre 2017 [7]. Sélections et buts actualisés.

P. Nom Date de Naissance Sélections (buts) Club
1 G Naby-Moussa Yattara (33 ans) 50 (0) Drapeau de la France ES Paulhan Pézénas
16 G Moussa Traoré (22 ans) 0 (0) Drapeau de l'Espagne CD Mirandés
D Issiaga Sylla (26 ans) 23 (0) Drapeau de la France Toulouse FC
D Ibrahima Aminata Condé (19 ans) 1 (0) Drapeau : Guinée Horoya AC
D Alsény Camara (22 ans) 7 (0) Drapeau : Guinée Horoya AC
D Bamba Nganon Fousseni Drapeau : Ukraine Chernomerets
D Ibrahima Sory Conté (22 ans) 3 (0) Drapeau de la France FC Lorient
D Ousmane Sidibé Drapeau de la France Paris FC
D Losseni Keita (33 ans) 0 (0) Drapeau : Luxembourg FC Wiltz 71
M Guy-Michel Landel (27 ans) 6 (1) Drapeau : Turquie Gençlerbirliği
M Ousmane Baldé (27 ans) 5 (0) Drapeau : Bulgarie FC Vereya
M Abdoulaye Sadio Diallo (26 ans) 25 (7) Drapeau : Turquie Yeni Malatyaspor
M Ibrahima Traoré Capitaine (29 ans) 42 (8) Drapeau : Allemagne Borussia Mönchengladbach
M Alkhaly Bangoura (21 ans) 2 (0) Drapeau : Tunisie Étoile du Sahel
A Joël Lamah (28 ans) 1 (0) Drapeau : Égypte ENPPI Club
A Sory Kaba (22 ans) 0 (0) Drapeau : Espagne Elche Club de Fútbol
A José Martinez Kanté (27 ans) 1 (0) Drapeau : Pologne Wisla Plock
A Mohamed Lamine Yattara Drapeau : France AJ Auxerre
A Karamokoba Keita (23 ans) 0 (0) Drapeau : Espagne Ontinyent Club de Fútbol

Autres équipes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]


Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Classement mondial », sur fr.fifa.com, (consulté le 16 octobre 2017).
  2. http://www.sport.fr/football/foo/pGuinee-l-equipe-nationale-dissoute-171080.htm
  3. « Nations Cup: Ghana through after 1–1 draw with Guinea », BBC Sport,‎ (lire en ligne)
  4. (en) « Soccer-Guinea cleared to host matches after being declared Ebola-free », sur uk.reuters.com/, Reuters
  5. (fr) « Équipe de guinée de football: historique du syli national de guinée », Condé Abdoulaye Envoyé Spécial Aujourd'hui-en-guinée au gabon, .
  6. Finaliste de la Coupe d'Afrique des nations avec la Guinée en 1976.
  7. (fr) « Mondial 2018: La liste de la Guinée contre le RD Congo », rfi.fr, 11 novembre 2017.